Raspentino pourrait quitter l’OM en janvier !

L’été dernier, Florian Raspentino avait décidé de quitter librement Nantes et de s’engager en faveur de l’OM. L’attaquant polyvalent, auteur de 10 buts au total la saison passée, s’attendait à être remplaçant en Provence. Mais il pensait clairement avoir plus d’opportunités afin de montrer ce dont il est capable.

Florian Raspentino

“Ça fait un peu ch…” Interrogé au sujet de son temps de jeu à l’OM depuis le début de la saison (12 apparitions, aucun but), Florian Raspentino a reconnu qu’il espérait “jouer un peu plus” au sein de l’équipe première phocéenne. De toute évidence, le natif de Marignane qui est âgé de 23 ans se pose “beaucoup de questions” à l’heure actuelle. “Dans la vie d’un footballeur, il y a des hauts et des bas. Quand on ne joue pas, on perd vite le rythme. Quand je rentre dix minutes, j’ai l’impression de ne pas avoir joué depuis très longtemps. A Nantes, j’étais habitué à enchaîner les matches. Cette situation n’est pas facile”, a-t-il franchement déploré.

Bien entendu, Florian Raspentino a écouté les conseils de l’entraîneur Élie Baup afin de franchir un cap. “Au tout début, on a discuté un peu. Il me reprochait de ne pas assez défendre à l’entraînement. J’ai rectifié le tir. Puis il m’a rassuré en me disant que j’étais très adroit devant le but et que j’allais avoir du temps de jeu, que ça allait venir.” Après avoir entendu cela, l’attaquant pensait clairement qu’il allait obtenir du temps de jeu lors du match face à Bordeaux le 18 novembre dernier (défaite 1-0, 13e journée de Ligue 1). Mais au final, il n’a pas joué en dépit des absences d’André-Pierre Gignac, Loïc Rémy et Jordan Ayew qui avaient dû déclarer forfait en raison de pépins physiques.

Un départ en point de mire ?

“Je pensais avoir une chance de jouer d’entrée. D’autant qu’à la base je suis un attaquant de pointe. J’étais un peu déçu de ne pas commencer. Ensuite, je pensais que je serai le premier remplaçant à entrer, a-t-il raconté au sujet de cette soirée passée en Aquitaine. Et au final, je ne rentre pas du tout. J’étais très déçu à la fin du match. Je me suis dit : ‘Mais si tu ne joues pas quand il y a autant d’absents, alors tu vas jouer quand ?’.” Bien entendu, Florian Raspentino n’a pas une dent contre Billel Omrani ou encore Fabrice Apruzesse qui sont entrés en jeu contre les Marine et Blanc. Néanmoins, il a reconnu que cela l’a fait “maronner” de voir qu’Élie Baup n’a pas fait du tout appel à lui lors de cette rencontre.

Aujourd’hui, Florian Raspentino n’exclut pas de quitter l’Olympique de Marseille pendant le prochain mercato hivernal s’il continue de cirer fréquemment le banc. “On verra bien en janvier comment les choses vont se passer. Si malgré la Coupe d’Afrique, je n’ai pas plus de temps de jeu, il faudra faire un point. J’ai envie de rester, mais si la meilleure solution est de faire un prêt, je n’hésiterai pas.” La perspective de rejoindre Nantes, son ancien club, pourrait l’intéresser dans la mesure où il regrette parfois d’avoir tourné le dos aux Canaris qui occupent la deuxième place du classement en Ligue 2.

“C’est vrai que des fois je me dis : ‘Si j’étais resté à Nantes…’ (…) Bon, je relativise en me disant que je suis à l’OM quand même. Il y a beaucoup de joueurs qui aimeraient être à ma place”, a-t-il nuancé. On l’a compris, Florian Raspentino piaffe d’impatience sur le banc de l’OM. Sa titularisation contre Fenerbahçe en Ligue Europa (défaite 0-1 et élimination) et son entrée en jeu à quelques minutes de la fin du match face à Lille (succès 1-0, 14e journée de L1) dimanche dernier n’ont pas suffi à lui redonner le sourire.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement