Cap vers le Sud et Naples pour Sébastien Frey ?

Dans une situation délicate du côté du Genoa, 19e de Serie A, le gardien français, Sébastien Frey, 32 ans, pourrait se retrouver, l’hiver prochain, parachuté à Naples, candidat à la Ligue des Champions, révèle le site Calciomercato.it.

Sébastien Frey

Le coup de main de Naples au Genoa

En position de relégable en Serie A et battue, le week-end dernier, par Pescara (0-2), la formation du Genoa, entraînée par Luigi Del Neri, va chercher des solutions sur le marché des transferts cet hiver. En effet, le site Calciomercato.it assure que le club du Nord négocierait un vaste échange avec le SSC Napoli, candidat à l’Europe cette saison. Ainsi, les Partenopei seraient enclins à céder leur gardien numéro 2, Antonio Rosati, et l’attaquant chilien, Eduardo Vargas, considéré comme un véritable flop depuis son arrivée dans la baie napolitaine en janvier 2012 [aucun but inscrit en 19 apparitions en Serie A, ndlr.] contre les services du portier tricolore, Sebastien Frey. Du côté du Genoa, Frey, 32 ans, passé notamment par l’Inter Milan, la Fiorentina et Parme, ne serait plus vraiment soutenu, malgré ses 16 titularisations en championnat cette saison. Dix-neuvième au classement général mais aussi au classement des défenses italiennes, le Genoa s’appuierait dès lors sur l’Italien Rosati, 29 ans, titularisé à 12 reprises toutes compétitions confondues depuis son arrivée à Naples en juin 2011. Reste à savoir si Frey pourrait s’imposer facilement au Stade San Paolo…

Frey prêt à évincer le vieillissant De Sanctis ?

Un duel de gardiens d’expérience va-t-il avoir lieu, l’hiver prochain, du côté de Naples ? L’expérimenté portier italien (6 sélections), Morgan De Sanctis, 35 ans, n’aurait pas l’intention de prolonger son bail du côté de Naples. Annoncée comme imminente la semaine dernière, sa prolongation de trois saisons ne serait toujours pas actée. Dès lors, Sébastien Frey, qui jouit d’une belle cote en Italie, pourrait relever un défi de taille, en essayant de pousser vers la sortie son homologue italien, qui évolue sous les couleurs du SSC Napoli depuis la saison 1999-2000. Le Français, assoiffé de titres depuis une décennie [le natif de Thonon-les-Bains avait remporté la Coupe d’Italie en 2002 avec Parme, ndlr.], pourrait prétendre à une place de numéro 2 dans un premier temps et renouer avec les joutes européennes puisque la formation de Naples est qualifiée pour les 16es de finale de la Ligue Europa. Un axe Genoa – Naples serait-il en passe de voir le jour ?

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement