Berlusconi évoque les cas Balotelli, Destro, Osvaldo…

Comme lors de chaque mercato hivernal, on sait que le Milan AC est l’un des grands clubs italiens sur lesquels sont braqués la plupart des projecteurs afin de saisir la moindre information en matière de transferts potentiels. Le président Silvio Berlusconi a profité d’une entrevue pour faire le point.

Mattia Destro

“Super Mario” ne viendra pas à San Siro. Sur les ondes de Radio Radio, le patron milanais Silvio Berlusconi a fermé définitivement les valves en ce qui concerne l’arrivée éventuelle de Mario Balotelli à Milanello cet hiver. Même s’il concède volontiers que l’international italien est “un grand joueur”, il dit ne pas être convaincu “par l’homme” qui multiplie les écarts à Manchester City depuis son arrivée. Après avoir exclu la possibilité de recruter “Super Mario”, l’homme d’affaires a évoqué le cas Mattia Destro. Pour lui, l’actuel attaquant de l’AS Rome a tout afin de devenir un joueur de classe mondiale (5 buts en 14 matches cette saison). “J’aime vraiment Destro. Il apporterait sûrement beaucoup au Milan AC.”

Problème, les Giallorossi n’ont pas du tout envie de laisser filer un élément sur lequel ils ont misé pas moins de 16 millions d’euros afin de le déloger de Sienne lors du dernier mercato hivernal. Les Rossoneri auront donc sans doute toutes les peines du monde à le déloger à court terme. En ce qui concerne son coéquipier au sein du club de la Louve, le goleador italo-argentin Pablo Osvaldo, Silvio Berlusconi a fait savoir que ce footballeur “n’entre pas dans la limite d’âge” fixée à San Siro. Pourtant le natif de Buenos Aires a “seulement” 26 ans et il est donc loin d’être au bout du rouleau. Mais le Milan AC veut miser sur des joueurs très jeunes qui ont un fort potentiel (18-23 ans) afin de bâtir “une équipe compétitive” d’ici “deux ou trois ans” si possible en arrêtant “la frénésie des dépenses énormes”.

Dans le sens des départs, force est de constater que l’attaquant Robinho a repris l’entraînement comme si de rien n’était. Ses courtisans brésiliens (Atletico Mineiro, Flamengo et Santos) auraient décidé d’abdiquer en voyant ce qu’il faut débourser pour le recruter avec en prime son salaire astronomique. En revanche, Pato pourrait rejoindre les Corinthians dans le cadre d’un prêt. C’est en tout cas ce qu’a indiqué Silvio Berlusconi qui n’a pas l’air très emballé par la perspective de vendre celui qui a eu une relation amoureuse avec sa fille Barbara.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)