Trop facile pour le Barça

Bien trop fort pour son voisin de l'Espanyol, le FC Barcelone n'a pas fait de pitié dans le derby (4-0) au Camp Nou, pour le compte de la 18e journée de Liga. Un doublé de Pedro et des buts de Messi et Xavi ont rapidement tué le suspense, puisque les Blaugranas menaient déjà de quatre buts à la pause. Les hommes de Tito Vilanova débutent 2013 comme ils ont fini 2012 : en écrasant le championnat d'Espagne.

La trêve n'a absolument pas ralenti le rythme du FC Barcelone. Au Camp Nou ce dimanche soir, pour le compte de la 18e journée de Liga, le Barça n'a pas fait le moindre cadeau à son voisin de l'Espanyol, pour son premier match de l'année 2013, en s'imposant 4-0. Si le score en impose, il est d'autant plus impressionnant que les hommes de Tito Vilanova l'ont acquis avant la pause. Dès la 10e minute de jeu, Andres Iniesta hérite du ballon côté gauche et met une passe millimétrée à son acolyte Xavi en plein milieu de la surface de réparation, pour l'ouverture du score du numéro 6. A peine cinq minutes plus tard, Pedro confirme la domination blaugrana au terme d'un mouvement collectif qui voit Cesc Fabregas faire la différence une nouvelle fois côté gauche, servir Lionel Messi en retrait pour une frappe immédiate de l'Argentin que Pedro dévie dans le but alors que le ballon semblait filer en sortie de but.

Le Barça mène 2-0 et bientôt 3-0, puisque Pedro signe un doublé à la 27e, sur une passe en profondeur lumineuse de Sergio Busquets, que l'attaquant convertit d'un piqué tout en finesse. Le festival n'est pas fini et dès la 29e minute, Lionel Messi inscrit son premier but de l'année 2013 après en avoir marqué 91 en 2012, un record. Le triple Ballon d'Or transforme un penalty généreusement accordé au FCB pour une faute pas forcément évidente de Casilla, le gardien de l'Espanyol, sur Fabregas. A 4-0, la messe est dite dans ce derby catalan, qui connaît ensuite une seconde période forcément pale en comparaison à la première, puisqu'aucun but n'est marqué au retour des vestiaires. Mais les vice-champions d'Espagne n'avaient pas besoin d'enfoncer le clou et poursuivent leur cavalier seul en tête de la Liga, où ils reprennent 16 longueurs d'avance sur le Real Madrid, troisième.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement