Flops du week-end : la coupe a fait des ravages

Si pour certains clubs, la coupe est l’occasion de bouleverser la hiérarchie, pour d’autres, elle peut se transformer en un cauchemar difficile à évacuer. En France, les 32es de finale ont ainsi fait très mal à Lyon, Reims et Arles-Avignon. Et outre-Manche, la situation de Newcastle ne s’arrange pas.

Lisandro

Lyon, la bien mauvaise surprise

L’orgueil n’aura pas suffi. Menés de deux buts sur la pelouse d’Épinal, 19e du National, juste avant le quart d’heure de jeu, l’Olympique Lyonnais a certes réussi à inverser la tendance dans cette partie, jusqu’à même passer en tête sur un penalty transformé par Lisandro (62e), mais le club rhodanien n’aura pas résisté bien longtemps face à la déferlante vosgienne. Rejointe à la 77e minute du jeu, puis incapable de faire la différence au cours de la prolongation, la formation de Rémi Garde ne peut s’en prendre qu’à elle-même. En difficulté défensivement tout au long de la rencontre, l’OL a fini par rendre les armes à l’issue de la séance des tirs au but, un dernier épisode douloureux durant lequel Michel Bastos et Lisandro ont manqué leur tentative. Tenant du titre, Lyon sort de la Coupe de France par la petite porte. Éliminé des deux coupes, le septuple champion de France va devoir rapidement rebondir pour oublier cette première déconvenue de la nouvelle année.

Reims n’arrange pas son cas

En difficulté depuis de nombreuses semaines en Ligue 1, le Stade de Reims n’a pas profité de la Coupe de France pour se refaire la cerise. Au contraire, le promu champenois s’est fait surprendre sur la pelouse de Plabennec (1-0), pensionnaire de CFA, au terme d’une partie bien mal négociée par les joueurs de Hubert Fournier. Passablement agacé par la performance de ses troupes, le technicien rémois espère désormais que sa formation aura les capacités pour retrouver des couleurs dans les prochaines semaines. Quinzième du championnat avec trois longueurs d’avance sur le premier relégable, Reims n’a plus vraiment le choix après cette élimination prématurée.

Arles-Avignon, plus dur est la rechute !

Tout proche de la zone rouge en Ligue 2, Arles-Avignon (17e) ne gagnait plus depuis plusieurs semaines en championnat, mais les derniers points obtenus avaient eu le mérite de redonner un peu de baume au coeur au club provençal. En l’espace de 90 minutes, le temps d’une défaite inquiétante sur la pelouse de Mende (2-0), club de DHR désormais petit Poucet de la compétition, les points positifs entrevus lors des dernières sorties ont fini par s’évaporer. Car en dépit des cinq divisions d’écart en faveur de l’équipe entraînée par Pierre Mosca, Arles-Avignon a été victime d’une des plus belles surprises de ce week-end de Coupe de France.

Bastia, maudit derby

Dans l’ombre du Sporting, le CA Bastia est devenu l’espace d’un match le club phare de la ville corse. Mais le pensionnaire de Furiani aurait sûrement souhaité une autre issue que cette sortie de parcours dès les 32es de finale de la Coupe de France. Battue à la régulière par son voisin (2-0), qui évolue cette saison en National, l’équipe de Frédéric Hantz n’aura pas profité de ce match de coupe pour oublier le quotidien difficile d’un championnat. Plus mauvaise défense de la Ligue 1, le promu a confirmé ses lacunes dans ce domaine.

Rien ne va plus à Newcastle

Sur une série de trois défaites d’affilée en Premier League, Newcastle n’y est décidément plus depuis de nombreuses semaines. Fébriles défensivement, les Magpies s’imaginaient sans mal repartir du bon pied en 2013 avec un déplacement à Brighton, une équipe de deuxième division, dans le cadre de la FA Cup. Il n’en a rien été, avec une défaite 2-0. Désireux de faire tourner son effectif, Alan Pardew peut trouver des circonstances atténuantes à l’issue de cette élimination pourtant guère réjouissante. Mais il n’empêche que celle-ci ne va pas aider le pensionnaire de St James’s Park à croire en une remontée au classement.

Tops du week-end

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement