Newcastle prépare ses munitions pour Rémy

Loïc Rémy sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur lors de cette seconde partie de saison. Maintenant qu’il n’a plus de contrariétés sur le plan physique, l’attaquant doit cartonner à l’OM… ou ailleurs jusqu’en mai dans l’optique du Mondial 2014.

Loïc Rémy

La situation se décante doucement. Comme prévu, Loïc Rémy fait partie du groupe phocéen qui effectue un stage de remise en forme à Marrakech (Maroc). Une fois que ce dernier sera terminé, l’attaquant et ses coéquipiers vont revenir en France afin de terminer leur préparation en vue du match face à Sochaux programmé dimanche prochain (20e journée de Ligue 1). Peut-être qu’au moment d’affronter les Lionceaux, l’international français ne fera plus partie de l’effectif marseillais. En effet d’après La Provence, la possibilité de voir le footballeur formé à l’OL être transféré à Newcastle United est tout sauf un mirage. Apparemment, les Magpies auraient décidé de faire le forcing afin d’obtenir la signature de Loïc Rémy.

De façon assez surprenante, l’écurie anglaise a laissé le buteur Demba Ba rejoindre Chelsea pendant ce mercato hivernal. La presse britannique estime que le board de Newcastle a identifié depuis belle lurette le remplaçant idéal de l’international sénégalais. En clair, il s’agirait de Loïc Rémy qui a n’a pourtant pas brillé souvent depuis le début de la saison (3 buts en 23 matches) étant donné qu’il a souvent dû rester à l’infirmerie. A St James’ Park, le joueur âgé de 26 ans pourrait retrouver bon nombre de nos compatriotes (Debuchy, R. Amalfitano, Cabaye, Abeid Ben Arfa, Marveaux, Obertan) et ainsi prendre plus facilement ses marques. Toujours selon La Provence, les Magpies pourraient transmettre dès ce mercredi une proposition concrète au président Vincent Labrune.

Cette dernière pourrait être très intéressante puisque, de l’autre côté de la Manche, on parle d’une somme de 11 millions d’euros. A ce prix, nul doute que les dirigeants phocéens n’hésiteraient pas longtemps à vendre Loïc Rémy car cela permettrait d’assainir encore les finances et, pourquoi pas, de recruter un troisième joueur après Foued Kadir (Valenciennes) et Brice Samba (Le Havre). Une chose est sûre, celui qu’on a souvent surnommé “le nouveau Thierry Henry” aurait aujourd’hui très envie d’intégrer l’équipe d’Alan Pardew cet hiver après avoir pesé le pour et le contre avec les membres de sa famille mais aussi ses conseillers. Désormais, la balle est dans le camp de Newcastle qui a encore 22 jours afin de déloger Loïc Rémy du Stade Vélodrome.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement