Leonardo éclaire notre lanterne pour le mercato

Depuis l’été dernier, on savait déjà que Lucas Moura (São Paulo) rejoindrait à coup sûr le PSG lors de ce mercato hivernal. La question est de savoir si oui, ou non, le club francilien va offrir à ses supporters un autre cadeau avant la fin du mois de janvier.

Nenê

Plusieurs départs envisageables. Pendant une interview diffusée dans les colonnes de L’Equipe, le directeur sportif parisien Leonardo a évoqué longuement le marché des transferts hivernal. Le moins que l’on puisse dire, c’est que plusieurs éléments, après Peguy Luyindula qui a résilié son contrat, pourraient quitter la capitale avant le 31 janvier. Le premier a mettre les voiles est l’attaquant réunionnais Guillaume Hoarau. Plutôt que de rester fréquemment sur le banc jusqu’à la fin de la saison, l’ancien joueur du Havre s’est engagé en faveur du Dalian Aerbin et touchera un salaire plus que confortable en Chine (4 millions d’euros). En parallèle, d’autres joueurs peu ou pas assez utilisés par Carlo Ancelotti pourraient aussi bénéficier d’un bon de sortie.

Nenê doit trancher

En premier, on pense bien entendu au milieu offensif Nenê. Le Brésilien n’a plus envie de rester au Parc des Princes. Alors qu’il était une des superstars de l’équipe la saison passée, le gaucher a vu son statut se détériorer à partir de l’été dernier. Aujourd’hui, il souhaite changer d’air le plus vite possible… mais hésite toujours en ce qui concerne le choix de sa destination. Interrogé sur les ondes de la radio RMC mardi soir, Nenê a confirmé qu’il pourrait rebondir “au Brésil, aux Émirats, en Chine ou au sein d’un autre club européen”. Pour sa part, Leonardo a fait savoir que lui et les dirigeants vont “l’aider à choisir” son futur club. Mais si rien n’est acté rapidement, alors Nenê devra rester et se battre pour gagner sa place.

D’ici au 31 janvier, on pourrait voir d’autres joueurs tourner le dos au Camp des Loges. Le directeur sportif a confirmé que Diego Lugano, Siaka Tiéné et même Mohamed Sissoko pourraient faire leurs valises. En ce qui concerne le dernier cité, Leonardo a reconnu que sa situation s’est dégradée au fil des mois au sein du groupe de Carlo Ancelotti. “Sissoko, il y a six mois, il était capitaine. Après, il s’est blessé, et le Matuidi d’aujourd’hui n’existait pas. Il joue tous les matches, Verratti n’était pas là, il a conquis son espace et Thiago Motta aussi. C’est moins évident pour lui aujourd’hui.” Encore une fois, les décideurs parisiens essaient de “trouver des solutions” étant donné que le Malien a “demandé à partir”.

L’ombre de Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo

Dans le sens des arrivées, il ne faut pas s’attendre, à priori, à la venue d’un nouveau latéral. Leonardo considère que l’effectif est assez étoffé dans ce secteur de jeu (Jallet, Van der Wiel, Maxwell, Armand) même s’il faudra peut-être revoir cette copie “dans le futur”. Le Brésilien a donc balayé les rumeurs qui faisaient état d’un intérêt grandissant pour Ashley Cole (Chelsea) ou encore Patrice Evra (Manchester United) qui sont des valeurs sûres et très expérimentées sur la scène européenne. Sans surprise, Leonardo a encore évoqué le cas Cristiano Ronaldo. Pour lui, “tout est possible” en ce qui concerne l’attaquant portugais du Real Madrid. Mais il a tenu à rappeler que l’ancien joueur de Manchester United a “un contrat encore long” au sein de la Casa Blanca qui expirera seulement en juin 2015. Bien évidemment, le PSG entrera dans la danse si “CR7” souhaite quitter les Merengue à court ou moyen terme. “Il n’y a que quatre ou cinq clubs où cela peut se passer et le PSG en fait maintenant partie.” Après Zlatan Ibrahimovic l’été dernier, le club francilien va-t-il s’offrir une nouvelle étoile du football mondial avec Cristiano Ronaldo cette année ? L’avenir nous le dira sûrement assez vite…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement