Après Epinal, l’OL doit remettre le bleu de chauffe

Éliminée par Épinal (National) en 32es de finale de la Coupe de France le week-end dernier, l’équipe de l’OL doit se reprendre sur la pelouse de Troyes samedi soir (20e journée de Ligue 1). L’entraîneur des Gones, Rémi Garde, attend une réaction d’orgueil et c’est ce qu’il a fait savoir lors d’un point presse relayé par Le Progrès.

Maxime Gonalons et Lisandro Lopez

Le fiasco contre Épinal est dans toutes les têtes. On ne se remet pas facilement d’une élimination en 32es de finale de la Coupe de France par une formation de National. Interrogé à ce sujet pendant un point presse, Rémi Garde a reconnu que ce revers après la séance des tirs a but a beaucoup marqué les joueurs. “La semaine a été marquée assez profondément par l’élimination à Épinal. On sait ce que l’on a à faire et les joueurs sont devant leurs responsabilités pour le déplacement à Troyes. (…) La réaction est attendue. Et quand on ne peut plus agir sur ce qui s’est passé, il faut agir sur ce qui arrive.”

Tirer les enseignements du couac contre les Spinaliens. Avec le recul, l’entraîneur rhodanien pense que “dans le jeu” et les “intentions de jeu”, les Gones ont affiché un “niveau intéressant”. En revanche, Rémi Garde n’a pas du tout apprécié que son équipe soit aussi perméable sur le plan défensif avec une certaine “suffisance” fatale contre une formation qui a su saisir sa chance en marquant trois buts. “C’est le piège contre lequel j’avais mis en garde les joueurs avant le match. Il faut absolument gommer la suffisance que l’on a montrée”, a-t-il préconisé avant le duel face à Troyes.

Rebondir le plus vite possible. Maintenant que le mal est fait, l’OL doit replonger dans le grand bain de la Ligue 1 avec une envie féroce de retrouver le chemin de la victoire. Pour cela, il y a eu “une remise en cause” au cours des derniers jours pour recadrer tout le monde. Rémi Garde pense que cela a marché puisque “des attitudes” ou encore “des comportements” étaient vraiment différents à l’entraînement. Il a le sentiment que “des joueurs peuvent et doivent faire mieux” et si possible dès samedi face à l’ESTAC… sans pour autant citer de noms.

“Licha” ne veut plus être le capitaine. A plusieurs reprises, l’attaquant Lisandro Lopez a demandé à Rémi Garde “d’être déchargé de cette fonction” car il voulait clairement “se recentrer sur son jeu”. L’Argentin pensait que cette fonction ne l’aidait pas à “donner la pleine mesure du grand joueur qu’il est”. Au final, Rémi Garde a accepté de lui retirer le brassard et de le confier au milieu Maxime Gonalons qui a été formé à l’OL. “Il représente beaucoup pour le club. Il n’est plus vraiment un jeune, et pas encore un ancien. Il est en train de devenir un international régulier. Je l’avais déjà nommé vice-capitaine et en faire mon capitaine a été un choix naturel.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement