Aulas fait le point sur le mercato de l’OL

Le président de l’Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, est revenu, en conférence de presse, sur les dossiers chauds du mercato qui agitent actuellement son club.

Jean-Michel Aulas

La politique de recrutement cet hiver. “Il y aura évidemment d’autres mouvements. L’idéal serait de réaliser un transfert important qui nous permettrait d’être en ligne avec les décisions très fermes du conseil d’administration. Si ce n’était pas le cas, il pourrait y avoir un ou deux autres prêts pendant ce mercato car nous voulons diminuer la masse salariale (…). L’OL doit être bien géré. Céder un joueur ne veut pas dire que nous n’avons pas d’ambition : nous l’avons prouvé durant la première partie de saison où tout le monde a estimé avec le recul que nous avions pris les bonnes décisions l’été dernier.”

Sur le prêt de Fabian Monzon. “On va réaliser le prêt de Monzon à Fluminense avec une option d’achat. Il ne jouait pas, c’est une opportunité. C’est un prêt jusqu’au 31 juillet 2013 avec une possibilité d’achat au 30 juin (…). Comme il ne joue pas beaucoup, j’ai pensé que c’était une opportunité pour lui, a justifié JMA. Et cela me permet de résoudre une équation : car acquérir des joueurs sans les faire jouer, cela correspond à investir sans retour sur investissement.”

Sur un départ de Bafétimbi Gomis. “On veut éviter une concurrence qui crée parfois des tensions entre joueurs, et entre joueurs et le coach. Quand il y a grande concurrence à un poste, on fait jouer des joueurs à des postes qui ne leur conviennent pas (…). On a un certain nombre de discussions, pas seulement en Angleterre. C’est vrai que la piste Chelsea était valorisante pour lui, mais il y a évidemment d’autres propositions à étudier, cela va s’accélérer dans la dernière quinzaine de janvier. Mais il faudra évidemment que les trois parties soient d’accord.”

Sur la prolongation de contrat de Clément Grenier. “Nous avons proposé avant la fin de l’année à l’agent de Clément Grenier une longue prolongation de contrat. C’est un élément sur lequel on compte beaucoup à Lyon. Contrairement à ce qui a été dit, jamais nous n’avons pris l’initiative de vouloir céder Clément. C’est le club de Nice avec son entraineur (Claude Puel, ex-coach de l’OL) qui a pris directement contact avec l’agent de Clément Grenier en début de saison. Aujourd’hui, ce sera à lui de confirmer qu’il veut bien s’inscrire dans la durée à Lyon. Et sans ambiguïté.”

Sur l’abandon de brassard de Lisandro Lopez. “Je suis très peiné. Ce sont des choses de terrain à voir avec lui”, a déclaré Jean-Michel Aulas. “Licha est venu de lui-même, plusieurs fois, me demander d’être déchargé de cette fonction parce qu’il voulait se recentrer sur son jeu. Il ne voulait pas avoir de responsabilités sur le groupe. D’après ce que j’ai compris, la fonction ne l’aidait pas à donner la pleine mesure du grand joueur qu’il est. J’ai fini par accepter en pensant que ça pouvait l’aider. J’ai accepté dans cet unique but. J’ai essayé de résister. Je n’avais pas jeté une pièce en l’air par hasard pour en faire mon capitaine. Maintenant, je suis là aussi pour écouter, comprendre et aider les joueurs”, a expliqué pour sa part l’entraîneur rhodanien, Rémi Garde, présent aux côtés de son président en point presse.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement