Ménez, première victime de la venue de Lucas ?

L’arrivée de Lucas au Paris Saint-Germain ne fait pas que des heureux à Paris. Si Zlatan Ibrahimovic, certains de ses coéquipiers et bien sûr les supporters sont ravis de pouvoir s’appuyer sur le milieu offensif brésilien, force est de constater que Jérémy Ménez risque de vite déchanter.

Jérémy Ménez

La pilule risque d’être difficile à avaler. Transféré contre une somme de 40 millions d’euros de São Paulo au PSG, Lucas Moura a fait ses grands débuts au Parc des Princes vendredi soir (hier). Avant la rencontre face à Ajaccio (0-0, 20e journée de Ligue 1), le milieu offensif a été présenté à son nouveau public sur la pelouse du Parc des Princes. Ensuite, l’international brésilien âgé de 20 ans a débuté la rencontre en tant que titulaire au poste de milieu offensif droit. Dans l’ensemble, la nouvelle étoile parisienne a réussi de belles choses et lorsqu’il a quitté le terrain, à la 85e minute de jeu, il a été applaudi par les fans du club de la capitale.

Même si cette soirée n’était pas parfaite dans la mesure où le PSG a pris un seul point contre l’ACA, la présence de Lucas Moura a évidemment été le grand événement du jour pour une écurie francilienne qui est dans une nouvelle dimension. En parallèle, Jérémy Ménez a peut-être vécu une de ses pires journées depuis qu’il a rejoint le club parisien pendant le mois de juillet 2011. En effet, l’attaquant polyvalent a dû se contenter de regarder le match du banc de touche. Conformément à ce qu’on pouvait craindre pour lui et d’autres éléments, le natif de Longjumeau qui est âgé de 25 ans est en quelque sorte une victime collatérale de l’arrivée du joyau Lucas Moura.

Un coup de sang de Ménez ?

Alors qu’on pouvait penser que ce serait plutôt l’Argentin Javier Pastore qui ferait les frais de ce transfert, l’entraîneur Carlo Ancelotti a choisi d’aligner “El Flaco” dans le couloir gauche. Du coup, Jérémy Ménez savait qu’il n’avait alors plus aucune chance de débuter la rencontre face aux Corses. Selon les intervenants de la chaîne beIN SPORT, l’international français bouillonnait vraiment de l’intérieur sur le banc de touche. Au moment où Lucas Moura était cuit sur le plan physique, l’entraîneur Carlo Ancelotti lui aurait demandé d’entrer en jeu. L’ex-joueur de l’AS Rome, de Monaco et de Sochaux aurait refusé de le faire ! Au final, c’est le buteur Kévin Gameiro qui a fait son apparition pour tenter de débloquer la situation.

Même si cet épisode n’a pas encore été commenté par Jérémy Ménez ou encore “Carletto”, il convient de constater que le premier cité n’attaque pas cette deuxième partie de saison dans les meilleures conditions. En effet, on imagine quand même bien mal que le prodige de la génération 87 accepte longtemps d’être un joker de luxe susceptible d’apporter un plus en fin de match ou de débuter une rencontre de temps en temps. Après avoir marqué 4 buts en 24 apparitions, Jérémy Ménez sait qu’il doit jouer le plus possible dans l’optique du Mondial 2014. Chez les Bleus, personne ne peut prétendre avoir une place de réservée en cas de temps de jeu insuffisant. Les jours et les semaines à venir seront très importants en ce qui concerne le futur de Jérémy Ménez même si pour l’heure il n’y a pas le feu à la maison.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement