Man U roi d’Angleterre

Le derby d'Angleterre revient donc à Manchester United (2-1). Opposés à leurs meilleurs ennemis de Liverpool ce dimanche, les Mancuniens ont sur faire la différence en moins d'une heure de jeu grâce à l'inévitable Robin van Persie (19e) et à Nemanja Vidic (54e). La réduction du score de la nouvelle recrue Daniel Sturridge (57e) n'a pas été suffisante pour les Reds. Manchester United conserve plus que jamais sa place de leader grâce à ce succès lors de la 22e journée de Premier League.

Avant cette rencontre entre Liverpool et Manchester United, 21 points séparaient les deux équipes au classement. Mais à Old Trafford, ce dimanche, l'écart entre les deux équipes était loin d'être aussi flagrant. Si les Mancuniens ont globalement dominé les débats au cours des 55 premières minutes de jeu, Liverpool a su réagir, notamment grâce à l'entrée de Daniel Sturridge, transféré cet hiver en provenance de Chelsea. Une réaction cependant trop tardive, puisque qu'avant la réduction du score de l'international anglais (57e), les Red Devils avaient déjà pris un double avantage au score grâce à Robin van Persie (19e) et à Nemanja Vidic (54e). Un succès qui permet aux joueurs d'Alex Ferguson de provisoirement prendre 10 points d'avance sur leur dauphin de City, qui dispute sa 22e journée de Premier League contre Arsenal à 17 heures.

Les locaux ont parfaitement su gérer leur début de rencontre dans ce derby d'Angleterre. Très concentrés dans le replacement défensif, les Mancuniens étouffaient leurs adversaires du jour grâce à un pressing très haut. Et à l'issu d'un superbe mouvement collectif, Patrice Evra servait Van Persie qui inscrivait son 17e but de de la saison d'un plat du pied sans contrôle. Totalement dépassé dans l'engagement en ce début de match, les Liverpuldiens étaient obligés de concéder des occasions. Mais Wellbeck (33e, 35e) et Cleverley (41e) ne se montraient pas assez précis dans leur dernier geste. Mais ce n'était que partie remise, puisque dix minutes à peine après la reprise, Van Persie sur coup franc rendait la politesse à Evra, qui plaçait une tête croisée déviée par Vidic dans les filets de Pepe Reina.

Liverpool s'est révolté


Le derby semblait donc avoir choisi son camp. C'était sans compter sur la volonté de Liverpool de ne pas abandonner, conjugué à un fléchissement des joueurs de Manchester. Et trois minutes après le but du break, Sturridge, entré à la mi-temps, profitait d'une frappe de Gerrard mal repoussé par De Gea pour entretenir l'espoir. Ce but allait totalement changer la physionomie du match. Suarez (70e), Borini (72e) et Sturridge (85e) avait la possibilité de remettre les deux équipes à égalité. Mais cette saison, les Red Devils sont quasiment imprenables chez eux (une seule défaite). Et après quelques frayeurs, les coéquipiers de Patrice Evra parvenaient à conserver ce score.

Liverpool pourra cependant voir dans sa prestation une lueur d'espoir pour la suite de la saison. L'association entre Daniel Sturridge et David Suarez semble avoir de l'avenir. Il reste juste à peaufiner les automatismes. Quant à Manchester United, il semble difficile de voir comment l'équipe de Patrice Evra pourrait ne pas remporter le titre cette saison.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement