Marseille chute contre Sochaux

L'Olympique de Marseille a failli contre Sochaux (3-1), dimanche soir, en clôture de la 20e journée de Ligue 1. Friables sur coups de pied arrêtés, les Marseillais ont aussi manqué de réussite en touchant à trois reprises les montants de Simon Pouplin. De leur côtés, les Sochaliens ont mené par trois buts d'écart en seconde période, grâce à des réalisations de Privat (19e), Bakambu (40e) et un contre son camp de Morel (46e). Jordan Ayew a réduit la marque pour l'OM (55e).

C'est sous des trombes de neige que la première mi-temps de la rencontre entre Sochaux et Marseille s'est déroulée, ce dimanche soir. Et dans ces conditions climatiques peu pratiques au déroulement d'un bon match de football, ce sont les Franc-Comtois qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu contre les Provençaux (3-1). Les joueurs d'Elie Baup étaient pourtant prévenus : si les Sochaliens ont dû mal à se créer des occasions dans le jeu, il y a bien un domaine où ils ne pêchent pas, ce sont les coups de pied arrêtés. Cela s'est encore vérifié au Stade Bonal, où Rafaël Dias a démontré toute la finesse de sa patte gauche par deux fois en première période. Tout d'abord sur un corner, où il a parfaitement servi Sloan Privat (19e) qui n'avait plus qu'à fusiller Steve Mandanda à bout portant. Ensuite sur un coup franc vicieux, que l'international français ne pouvait que repousser dans les pieds de Cédric Bakambu, seul devant le but vide (40e).

Pourtant, avant d'encaisser le premier but, les Phocéens avaient parfaitement réussi à prendre le contrôle du ballon. Si ces derniers n'étaient pas parvenus à se créer des occasions, la charnière Diawara-Nkoulou n'avait pas été mise en danger par les locaux. Mais Elie Baup pourra regretter le manque de créativité de sa ligne offensive composée des frères Ayew sur les côtés, avec Mathieu Valbuena à la baguette et André-Pierre Gignac à la conclusion. Les visiteurs ne sont parvenus qu'à une seule reprise à se montrer dangereux sur un corner tiré au second poteau de Benoît Cheyrou. Mais la tête de Souleymane Diawara trouvait le poteau de Simon Pouplin (9e). Il faut dire que la neige n'aide pas forcément à développer un jeu léché. Mais les conditions de jeu sont les mêmes pour les deux équipes.

Marseille a poussé sans réussite


Aux anges, les supporters sochaliens ont probablement touché l'extase dès l'entame de la deuxième période. Sur un centre de Roudet côté gauche, Jérémy Morel touchait le ballon du genou et détournait dans ses propres cages le ballon du milieu offensif du FCSM (46e). Un nouveau coup du sort, que la réduction du score de Jordan Ayew sur une faute de main de Simon Pouplin atténuait quelque peu (55e). D'autant plus que cinq minutes plus tard, Lopi se faisait logiquement expulser pour un deuxième carton jaune (61e). Dans la continuité, l'OM touchait du bois pour la deuxième fois de la soirée suite à une tête de Nicolas Nkoulou (62e).

Mais remonter trois buts d'écart n'est pas chose aisé. Et si les Marseillais ont poussé jusqu'à la dernière minute de jeu, les Sochaliens n'étaient pas prêts à lâcher ces trois points si précieux dans l'optique du maintien. Les Doubien sortent ainsi de la zone de relégation et occupent le 17e rang grâce à une meilleure différence de buts. Les Olympiens, malgré ce revers, restent sur le podium et occupent la 3e place, un point derrière Paris, et trois derrières Lyon. La saison est encore longue et risque de réserver de nombreuses surprises…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement