FIFA : Blatter persiste et signe pour Boateng

Lors d'un match amical entre Pro Patria et le Milan AC, l'attaquant Kevin-Prince Boateng avait quitté la pelouse après avoir entendu des injures à caractère raciste lancées à son encontre.

Le président de la FIFA, Sepp Blatter, pense toujours que l'international ghanéen n'aurait pas dû avoir une telle réaction. Pour lui “ce n'est pas la bonne solution” car ce n'est pas “en fuyant éternellement” les problèmes qu'on arrive à les résoudre. Le dirigeant considère qu'il vaut mieux laisser le soin aux instances de sanctionner sévèrement certains clubs avec un retrait de points qui aurait “un meilleur impact” ou encore l'obligation de “disputer des matches à huis clos” afin de mettre en garde tous les spectateurs présents dans les stades.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement