Montpellier : les louanges de Nicollin à Gignac

Avant de défier l’OM au Stade Vélodrome (17 heures), le président de Montpellier, Louis Nicollin, n’a pas tari d’éloges à l’égard de l’avant-centre phocéen, André-Pierre Gignac, lors d’un entretien accordé à La Provence.

André-Pierre Gignac

Loulou a du mal à oublier DD ! En disgrâce la saison dernière du côté de l’OM, André-Pierre Gignac aurait pu rejoindre, à un moment de la saison, sous forme de prêt, le club de la Paillade. Une option qui ne s’est pas avérée concluante… et qui reste en travers de la gorge du patron montpelliérain, Louis Nicollin. “On a des gens tellement forts au club qu’on n’a pas donné suite, s’époumone le dirigeant dans La Provence. Mais c’est moi, le roi des cons. J’avais qu’à taper du poing sur la table. Mais Labrune a agi avec intelligence. Il a fait ce que je lui avais dit : ‘Prends-le dans tes bras, embrasse-le et dis-lui que c’est une merveille.’ C’est une image, bien sûr. (…) Je le connais bien, le petit. Les affectifs, je les adore ! Il n’y en a plus beaucoup des gars comme ça dans le football. Alors c’est sûr, cette opération allait nous coûter un peu de sous, mais quand je vois certaines crêpes et ce qu’elles gagnent, j’ai envie de leur mettre des pains dans la gueule”, a regretté Loulou, qui ne s’est pas montré très affectueux ces derniers temps avec certains cadres de son équipe.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement