Un bide anglais pour Alou Diarra ?

Quelques mois seulement après son arrivée à Londres, Alou Diarra a déjà envie de quitter West Ham United. En manque de temps de jeu et de confiance, le milieu de terrain français ne souhaite plus qu’une chose : quitter les Hammers au cours de ce mois de janvier.

Alou Diarra

C’est ce qu’on appelle une expérience anglaise totalement manquée. Transféré l’été dernier de l’Olympique de Marseille à West Ham United pour 2,5 millions d’euros et un contrat de trois saisons à la clé, Alou Diarra n’a jamais réussi à se faire une place de marque au sein du onze londonien entraîné par Sam Allardyce. Il faut dire que depuis le début de saison, ses statistiques font froid dans le dos. Avec seulement deux rencontres de Premier League disputées en faveur du club anglais, de retour parmi l’élite, dont une seule comme titulaire, l’ancien footballeur des Girondins de Bordeaux doit se demander ce qui l’a poussé à franchir le pas pour évoluer outre-Manche. D’ailleurs, c’est justement cette question que se pose aujourd’hui le footballeur de 31 ans, particulièrement agacé par la précarité de sa situation.

“En tant que compétiteur, je le vis très mal. Pour m’imposer, il faudrait qu’on me donne ma chance, a-t-il lâché lors d’un entretien accordé ce mardi au quotidien L’Équipe. Son attitude en dit suffisamment. Depuis mon arrivée, je n’ai jamais parlé avec le manager. Pas de dialogue et pas d’explication.” Directement visé par ces déclarations, Sam Allardyce, le technicien anglais de West Ham United. Car même s’il n’a pas été aidé par des problèmes physiques, Alou Diarra aurait sans doute apprécié un plus grand respect de la part du technicien des Hammers, mais celui-ci n’a jamais bougé d’une oreille le concernant. Forcément, l’ancien pensionnaire du stade Vélodrome l’a mauvaise, au point d’afficher sans concessions son regret profond d’avoir quitté la Ligue 1 pour la Premier League.

“West Ham est venu me chercher. Le discours de l’agent était attrayant. Je ne me suis pas posé de question. Je faisais confiance. Après quelques semaines, j’ai compris qu’il y avait eu beaucoup de mensonges. Je me suis fait avoir. Certains se sont fait de l’argent sur mon dos.” Conséquence, son avenir s’est assombri du côté de Boleyn Ground, et Alou Diarra n’a pas le moindre doute sur ses intentions. Pour lui, ce mercato hivernal du mois de janvier semble évidemment une aubaine toute trouvée pour changer d’air, au point d’envisager de quitter définitivement la Premier League. “Je veux un vrai challenge et je ne l’aurai pas à West Ham. Je dois partir. Je n’ai pas peur de changer de championnat. Ce sera toujours mieux qu’ici. À West Ham, j’ai perdu mon temps.” Pour aller où alors ? Toujours selon L’Équipe, une formation anglaise (Queens Park Rangers), un club allemand (Hoffenheim) et deux équipes espagnoles (Espanyol Barcelone et Majorque) seraient sur le coup pour l’accueillir. C’est peut-être là un bon moyen de rebondir.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement