La Côte d’Ivoire répond présent !

La Côte d'Ivoire a souffert, mais a réussi son entrée en lice dans cette Coupe d'Afrique des nations. Les Eléphants, plutôt décevants dans le jeu, ont fini par prendre le meilleur sur le Togo (2-1) pour le premier match du groupe D. Ayité (45e) a répondu à l'ouverture du score de Yaya Touré (8e), mais Gervinho a offert la victoire aux siens en fin de match (88e).

Un gros ouf de soulagement. Au contraire du Ghana ou du Nigeria, autres favoris à la victoire finale accrochés pour leur premier match, la Côte d'Ivoire n'a pas flanché au moment d'entamer la Coupe d'Afrique des nations. C'est peu dire que la troupe de Sabri Lamouchi aura souffert devant une courageuse mais trop limitée équipe du Togo (2-1). Reste à espérer pour le peuple ivoirien que leurs protégés afficheront un meilleur visage pour leurs prochaines sorties. Car la Côte d'Ivoire a déçu, à l'image d'un Didier Drogba qui a confirmé son manque de condition physique en ne pesant absolument pas dans le jeu et en s'illustrant par des tentatives ridicules sur coup franc, jusqu'à sa sortie à la 74e minute.

Si Drogba n'a pas répondu présent, les Ivoiriens ont fort heureusement pu s'appuyer sur Yaya Touré, l'autre homme clé de ce groupe. Le milieu de terrain de Manchester City a été dans tous les bons coups. C'est lui qui a ouvert le score, avec un peu de réussite, sa frappe étant déviée tout comme le centre de Gervinho auparavant (1-0, 8e). Mais l'ancien Barcelonais ne pouvait pas tout faire, trouvant ensuite le poteau sur une reprise de volée puissante (44e), avant d'échouer devant Agassa après un nouveau bon travail de Gervinho (75e). Profitant des espaces laissés par les Eléphants, le Togo a pris confiance. Si Adebayor a gâché la première occasion du match (1ère), Ayité ne s'est pas loupé au moment de reprendre un corner mal négocié par la défense ivoirienne pour l'égalisation (1-1, 45e).

Les joueurs de Didier Six pourront regretter de s'être vu logiquement refusé un but, sur un corner trop rapidement joué par Gapké (59e), mais également d'avoir reculé trop vite pour conserver ce bon résultat nul pour eux. A force de ne pas attaquer, les Eperviers ont été punis en toute fin de match. Sur un coup franc bien frappé par l'inévitable Yaya Touré au second poteau, Gervinho profitait d'une sortie ratée d'Agassa pour délivrer les siens en inscrivant le but de la victoire (88e, 2-1). Dans les dernières secondes, Copa enfilait également sa tenue de sauveur en sortant du bout des doigts l'ultime tentative d'Ayité (90e+4e). Un succès poussif, mais qu'importe. Au terme d'une rencontre compliquée, la Côte d'Ivoire a assuré l'essentiel, dans un groupe D dit “de la mort” où tous les points coûteront cher.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement