Le Bayern pourra frapper fort l’été prochain

Sans trop s’avancer, on peut dire que le Bayern Munich entre vraiment dans une nouvelle dimension au début de cette année 2013. Après l’annonce de l’arrivée de Josep Guardiola l’été prochain, les Bavarois ont fait savoir qu’ils ont un magot royal pour recruter des joueurs l’été prochain !

Neymar

La crise… Quelle crise ? Alors que bon nombre de clubs allemands et européens font tout afin d’éviter d’être dans le rouge sur le plan financier, force est de constater que le Bayern est loin d’avoir de tels soucis. En effet, les Munichois ont vraiment les moyens de leurs ambitions. A l’issue d’une réunion avec les actionnaires, le président Uli Hoeness a fait savoir que lui et les dirigeants pourront débourser environ 278 millions d’euros pendant le prochain mercato estival. Autrement dit, l’écurie allemande devrait frapper fort dans six mois et se mettre à la table des clubs aux moyens colossaux (FC Barcelone, Chelsea, Manchester City, PSG, Real Madrid…).

En tout cas, les supporters se frottent les mains d’avance et ils s’attendent à voir des footballeurs de classe mondiale venir renforcer l’effectif que l’actuel coach Jupp Heynckes laissera à Josep Guardiola en juin. Depuis le début du mois de janvier, de nombreuses rumeurs circulent du côté de l’Allianz Arena. Six noms ressortent clairement du lot, ceux de : Neymar, Falcao, Suarez, Özil, Isco et Beñat. Bien évidemment, tous ces éléments n’iront pas de l’autre côté du Rhin et un tri va intervenir au fur et à mesure. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est plus rien n’est impossible au Bayern désormais. Depuis 2001, le club court après un triomphe européen en Ligue des champions.

Un triplé historique possible ?

Cette enveloppe de 278 millions d’euros pour recruter devrait permettre au Bayern de franchir la dernière marche qui mène au sommet en C1. Battus la saison passée à l’issue de la séance des tirs au but par Chelsea en finale, les Bavarois savent qu’il n’a pas manqué grand chose pour qu’ils obtiennent un cinquième titre continental. Dominateurs en Bundesliga cette saison (45 points, 14 victoires – 3 nuls – 1 défaite), les hommes de Jupp Heynckes ont un appétit de loup tant en Coupe d’Allemagne (quart de finale à jouer contre Dortmund) qu’en Ligue des champions (huitième de finale à disputer face à Arsenal). Qu’on se le dise, le Bayern est vraiment une machine bien huilée sur… et en dehors des terrains !

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement