Les cadres du Real Madrid au secours de Mourinho !

Alors que des rumeurs de rébellions des joueurs à l’encontre de leur entraîneur, José Mourinho, les cadres du Real Madrid eux-mêmes, Iker Casillas et Sergio Ramos en tête, ont rédigé un communiqué sur le site officiel de leur club afin de témoigner de leur soutien au Special One. Le divorce n’est donc pas encore totalement consommé.

José Mourinho et Sergio Ramos

Un communiqué inédit

Après le démenti du président de la Casa Blanca, Florentino Perez, c’est au tour des joueurs de mettre à mal les supposés tensions entre José Mourinho et le vestiaire. Et histoire de marquer les esprits, ce sont les deux têtes de turc du technicien portugais, Iker Casillas et Sergio Ramos, qui sont montés au créneau sur le site internet du Real Madrid. “Face aux informations publiées aujourd’hui par un média, nous, les deux capitaines du Real Madrid, voulons communiquer que :

1. Durant la réunion qui s’est tenue mardi dernier avec le président et le directeur général du club, il n’a jamais été question d’un quelconque ultimatum de notre part au sujet de notre entraîneur.

2. En tant que capitaines du groupe et membres d’un excellent groupe humain et professionnel, nous refusons catégoriquement l’utilisation de nos noms et de ceux du reste de l’effectif pour justifier une information que nous assurons fausse dans sa totalité.

3. Nous souhaitons témoigner de notre soutien à notre entraîneur José Mourinho, à qui nous devons le respect le plus total.

4. Enfin, nous souhaitons transmettre aux Socios notre conviction que nous n’atteindrons les objectifs que nous nous fixons chaque saison qu’à travers l’union de tout le madridisme.

¡Hala Madrid ! Iker Casillas et Sergio Ramos”, peut-on lire, ce jeudi, sur le site officiel des Merengue. Un exercice de communication qui a pourtant bien du mal à dissiper les manques madrilènes depuis plusieurs mois.

Casillas et Ramos sauvent les apparences

En interne, la situation au sein du Real Madrid est pourtant complexe, à bien des égards. Outre la mise à l’écart volontaire d’Iker Casillas de son poste de numéro 1, ce sont les résultats et les performances de certains joueurs qui suscitent bon nombre d’interrogations. Mercredi, lors du quart de finale de Coupe du Roi contre le FC Valence (1-1), seul Benzema, buteur à l’aller et au retour, a reçu des louanges de l’autre côté des Pyrénées. Entré en cours de jeu, le Croate Luka Modric, gros transfert de l’été dernier, a été copieusement sifflé. Certes qualifié en Coupe d’Espagne et en Ligue des Champions, le Real est à la traîne, en championnat, loin, très loin derrière le FC Barcelone et même à 7 longueurs du rival local, l’Atlético Madrid. Dès lors, la soi-disante guéguerre entre Mourinho et certains de ses joueurs ne serait-elle pas un vaste écran de fumée afin de faire revivre, à l’abri d’autres critiques, le Real Madrid après un début de saison poussif ? La formation madrilène reste sur 6 matches sans défaite (4 victoires et 2 nuls) toutes compétitions confondues…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement