Montpellier à la relance

La suite de la 22e journée de Ligue 1 a vu Montpellier revenir dans la course à l'Europe en s'imposant contre Sochaux (2-0). Troyes se donne un peu d'espoir pour sa fin de saison, grâce à son succès sur Brest (2-1), alors que Nancy est venu à bout de Lorient au Stade Marcel Picot (2-1).

Face à Sochaux, Montpellier était loin de partir favori. Opposés à une formation qui restait sur quatre victoires consécutives toutes compétitions confondues, les joueurs de René Girard sont pourtant parvenus à s'imposer au Stade de la Mosson (2-0). Les Sochaliens pourront cependant regretter que Geoffrey Jourdren n'ait pas été expulsé, suite a à une faute sur Bakambu en position de dernier défenseur (12e). Mais après une entame de match difficile, les Héraultais ont finalement réussi à débloquer la situation grâce à Herrera (28e) qui du même coup a inscrit le 5e but de sa saison. Quelques minutes plus tard, Utaka a profité de l'apathie de la défense doubienne pour doubler la mise et donner un avantage qui s'avérera définitif à ses coéquipiers (32e). Montpellier prend du même coup la 7e place du championnat de France et se relance dans la course à l'Europe. Sochaux, en revanche, reste 16e, à portée de fusil des premiers relégables.

Dans le match de la peur entre Troyes et Brest, ce sont les joueurs de l'ESTAC qui se sont imposés (2-1). Les Troyens remportent du même coup leur troisième match de la saison et se donnent un peu d'espoir pour la fin de la saison en revenant à 5 points du premier relégable. Camus (44e) et Darbion (53e) sont les buteurs pour les joueurs de l'Aube, alors que Ben Basat (60e) a réduit la marque pour les Bretons. Dans l'autre rencontre de la soirée du bas de classement, Evian et Ajaccio n'ont pas réussi à se départager (1-1). A noter le premier but de Dennis Oliech sous ses nouvelles couleurs, qui n'a cependant pas permis aux Corses de s'imposer. Wass a égalisé pour les haut-Savoyards.

Nancy s'est imposé contre Lorient (2-1), notamment grâce au revenant Alo'o Efoulou, auteur de l'ouverture du score pour les Lorrains (36e). Si les Merlus sont revenus à la marque grâce à l'inévitable Jérémie Aliadière, les hommes de Patrick Gabriel sont allés chercher les trois points au courage par l'intermédiaire de Sébastien Puygrenier (71e). Enfin, Reims et Toulouse se sont partagés les points, Krychowiak (76e) répondant à l'ouverture du score de Capoue (57e). Au classement, les Rémois restent premiers relégables, mais à seulement un point d'Evian (17e). De son côté, le TFC est toujours englué dans le ventre mou au 10e rang.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)