Burak Yilmaz, un artilleur turc pour United ?

Auteur d’une saison remarquable avec Galatasaray, Burak Yilmaz commence à se faire un nom en Europe. Si bien que pour la presse turque, l’attaquant stambouliote serait convoité par un cador de la Premier League.

Burak Yilmaz


Des statistiques impressionnantes

Depuis l’arrivée d’un certain Didier Drogba, on parle moins de lui du côté de Galatasaray. Sauf qu’à preuve du contraire, la vraie star du club turc, c’est lui. Arrivé l’été dernier en provenance de Trabzonspor, Burak Yilmaz n’a pas mis longtemps à s’intégrer à sa nouvelle équipe. Auteur de 14 buts en championnat, soit ce qui se fait de mieux jusqu’à présent en Turquie, le footballeur de 27 ans porte presque à lui tout seul les espoirs de son équipe, désireuse de conserver son titre de champion. Mais si ses performances à Istanbul ne sont pas forcément visibles de tous, celles qu’il réalise cette saison en Ligue des champions ont tapé dans l’oeil des observateurs. Avec sept buts inscrits dans la compétition, soit autant que Cristiano Ronaldo, Burak Yilmaz est tout simplement le meilleur réalisateur de la C1. Auteur de six buts en phase de poules, il a largement contribué à la qualification de sa formation pour les huitièmes de finale.

Un profil apprécié par l’Angleterre

Mercredi dernier, lors de la réception de Schalke 04 (1-1), c’est même lui qui a inscrit l’unique but de son équipe, ce qui permet à Galatasaray de croire encore ses chances d’accéder aux quarts de finale. Grâce à sa nouvelle prestation remarquée, Burak Yilmaz se retrouve dans le viseur d’écuries plus prestigieuses, surtout en Premier League. Et après Liverpool, c’est Manchester United qui serait sur lui. En effet, les Red Devils auraient un oeil sur un footballeur qui a explosé aux yeux du grand public sur la scène européenne. Ainsi, Sir Alex Ferguson aurait été convaincu de rester à l’affût le concernant, si bien qu’il pourrait devenir l’une des priorités de la formation mancunienne lors du prochain mercato estival. Tandis que son contrat court jusqu’en juin 2016, sa direction serait même prête à discuter pour un éventuel transfert à partir de 11,5 millions d’euros, une perspective qui ne ravirait sans doute pas les supporters du club turc.