Galatasaray s’invite en quarts de finale !

Galatasaray est allé chercher sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions en dominant Schalke sur sa pelouse (2-3) après le match nul de l'aller (1-1), au terme d'un match au scénario palpitant.

Onze ans après sa dernière apparition à ce niveau, Galatsaray va retrouver les quarts de finale de la Ligue des champions. Les Turcs n'auront pas volé leur qualification à l'issue d'une superbe double confrontation avec Schalke. Affiche peut-être la moins séduisant des 8e de finale sur le papier, elle aura pourtant été d'une rare intensité, entre deux équipes qui se seront rendus coup pour coup. Car après le match aller en Turquie (1-1), rien n'était fait.

Schalke, bien que privé de Huntelaar, blessé et forfait, pensait avoir fait le plus dur en ouvrant rapidement le score grâce à Neustädter suite à un cafouillage dans la défense stambouliote (18e). Mais Galatasaray, beaucoup mieux entré dans le match, se remettait rapidement dans le sens de la marche. Passé quatre ans par Schalke (2003-2007) et né à Gelsenkirchen, Altintop ne faisait pas de sentiment et remettait les deux équipes à égalité parfaite sur une frappe de près de 30 mètres (37e).

Bastos, buteur vain


Dans la foulée, les Turcs réduisaient au silence la Veltins Arena, prise d'assaut par de nombreux supporters de Galatasaray. Sur une récupération de balle au milieu de terrain, Yilmaz s'emmenait le ballon et résistait au retour des défenseurs pour aller battre Hildebrand (42e). Le huitième but de l'actuel meilleur buteur de la compétition, à égalité avec Cristiano Ronaldo, permettait alors aux siens de faire un grand pas vers la qualification avec ce renversent de situation opéré en cinq minutes à peine. Mais dans ce match fou, tout restait possible.

Schalke le prouvait en égalisant peu après l'heure de jeu : Bastos reprenait parfaitement un centre d'Uchida pour totalement relancer la rencontre (63e). Dans une fin de match haletante, avec des Allemands qui poussaient pour arracher la qualification, c'est finalement Galatsaray qui portait le coup de grâce. Sur un contre, Umut Bulut(prêté par Toulouse) s'y prenait à deux fois mais inscrivait le but de la victoire au bout du temps additionnel (90e +4e). Qu'on se le dise : Galatsaray ne sera peut-être pas un tirage facile en quarts de finale…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)