Quatre cibles de luxe identifiées pour Liverpool

A moins de finir la saison en boulet de canon (6e place, 45 points), l’équipe de Liverpool aura bien du mal à se qualifier pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. Pour atteindre cet objectif à l’issue de l’exercice suivant, le manager Brendan Rodgers voudrait, selon le Daily Mail, que le club recrute quatre joueurs durant le mercato à venir.

Hatem Ben Arfa


Ashley Williams, un homme qu’il connaît bien. Entre 2010 et 2012, Brendan Rodgers a été le manager de Swansea City. Forcément, l’actuel coach de Liverpool continue de suivre attentivement ce qui se passe chez les Swans. Apparemment, le technicien voudrait recruter un de ses anciens joueurs. Brendan Rodgers aurait la conviction profonde que la venue d’un élément comme Ashley Williams pourrait lui permettre de solidifier son arrière-garde. A 28 ans, le natif de Tamworth savoure sa deuxième saison dans l’élite après avoir dû évoluer pendant un bout de temps au sein des divisions inférieures. Le Gallois est aujourd’hui une valeur sûre de la Premier League (65 matches au total, 1 but) et la perspective de rejoindre un grand club, comme par exemple Liverpool, pourrait le séduire à ce stade de sa carrière surtout que la légende Jamie Carragher va rendre son tablier en fin de saison.

Thomas Ince, le pari de la jeunesse. Brendan Rodgers est convaincu qu’il faut réussir à faire un mélange entre les jeunes éléments prometteurs et les footballeurs plus expérimentés (Reina, Gerrard…) afin de ramener Liverpool au sommet en Angleterre et même en Europe. Depuis le coup d’envoi de la saison, le milieu offensif Thomas Ince, qui est seulement âgé de 21 ans, cartonne au sein de l’équipe de Blackpool. En effet, il a déjà inscrit 18 buts en 37 matches de Championship (D2 anglaise) et bon nombre d’écuries de Premier League souhaitent le recruter l’été prochain étant donné que son potentiel est considérable. A Anfield, le natif de Stockport pourrait amener sa vitesse de percussion et son efficacité offensive à l’équipe de la Mersey qui veut retrouver son lustre d’antan.

Hatem Ben Arfa, le détonateur. Même si le milieu offensif français est souvent blessé cette saison, force est de constater que ses prestations avec Newcastle United ont épaté du monde de l’autre côté de la Manche. Doucement mais sûrement, le gaucher devient plus régulier – lorsqu’il a l’occasion de s’exprimer – et cela lui permet de faire monter sa cote après ses passages mi-figue mi-raisin à l’OM et à l’OL. Le coach des Magpies, Alan Pardew, est toujours persuadé que le natif de Clamart finira par devenir un joueur de classe mondiale et à être décisif avec cette colonie française à St. James’ Park (Debuchy, Yanga-Mbiwa, Cabaye, Sissoko, Gouffran…) qui est désormais vraiment bien installée.


Kévin Gameiro, le grand perdant du PSG. A l’image de Mamadou Sakho ou encore Jérémy Ménez, l’attaquant se demande franchement s’il ne devra pas tourner le dos au PSG lors du prochain marché des transferts. En effet, l’ancien joueur de Lorient ne parvient pas à convaincre l’entraîneur francilien, Carlo Ancelotti, de le titulariser plus fréquemment. Aujourd’hui, le natif de Senlis est âgé de 25 ans et il ne peut plus se contenter de cette situation. Le duo Ibrahimovic-Lavezzi tient la corde pour le moment et il y a fort à parier que ce sera toujours le cas au cours des mois à venir. Afin de ne pas prendre le risque de manquer le Mondial 2014, si l’équipe de France parvient bien entendu à se qualifier, le buteur devra prendre une décision irrévocable au sujet de son futur. Stop ou encore au Parc ? A vrai dire, le Borussia Dortmund ou encore Newcastle United pourraient lui dérouler le tapis rouge.