Exclu TM : 4 questions à… Ezequiel Garay

Le défenseur argentin, Ezequiel Garay, est l’un des piliers de l’équipe leader de Primeira Liga. Pour Topmercato, il revient sur la saison de Benfica et sur les prochaines échéances de la sélection albiceleste.

Ezequiel Garay

Ezequiel Garay, avec la victoire à Guimarães, Benfica prend 4 points d’avance sur le FC Porto et se détache en tête du championnat…

Cette victoire nous permet de faire le break en tête du classement, mais il ne faut pas non plus d’ors et déjà crier victoire et se dire que le championnat est dans la poche. On a réalisé un superbe match sur le terrain d’une équipe qui est toujours difficile à jouer chez elle. Guimarães est l’un des stades les plus chauds du Portugal, mais on a réalisé un match très sérieux. La prestation collective a été intéressante, et l’équipe repart avec les trois points de la victoire ce qui est le plus important.

À seulement 7 journées de la fin du la saison, Benfica est tout de même toujours invaincu et possède toutes les cartes en mains pour aller au bout. Qu’est ce qui pourrait empêcher votre équipe de gagner le titre ?

Il reste encore des matches difficiles à négocier, comme le derby face au Sporting lors de la 26ème journée et le déplacement à Porto lors de l’avant-dernière journée. Il faudra faire très attention à ces deux matches qui seront cruciaux pour nous. L’objectif sera d’arriver à L’Estádio do Dragão avec le plus grand écart de points possible avec le FC Porto. Je pense que l’on peut aller chercher le titre, mais beaucoup de choses peuvent encore se passer en 7 matches. Il faut rester serein et continuer sur la bonne dynamique actuelle.

Benfica est également qualifié pour les quarts de finale d’Europa League où il rencontrera Newcastle…

Ce sera une double confrontation très intense. Jouer contre une équipe anglaise est toujours très dur car l’impact physique est plus important, mais je reste confiant sur nos possibilités de qualification pour les demi-finales. Il va falloir réaliser un gros match à Lisbonne et ne pas se laisser surprendre à domicile par cette équipe très offensive. Ce serait fantastique d’aller au bout de la compétition. La concurrence sera rude, mais on va faire notre maximum pour essayer d’aller gagner ce titre.

La sélection argentine rencontrera le Venezuela et la Bolivie, lors des prochains jours, dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2014. Qu’en pensez-vous ?

Ce seront deux matches importants pour nous car nous souhaitons garder notre première position dans la zone. Nous comptons trois points d’avance sur l’Équateur et 4 sur la Colombie qui compte un match en moins. Le Venezuela est une équipe qui progresse beaucoup depuis 2-3 ans et qui possède quelques joueurs talentueux comme Juan Arango et Salomon Rondon. Quant à la Bolivie, tout le monde sait que c’est difficile de jouer en altitude.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement