Szczesny, un dossier délicat pour les Gunners

Si Wojciech Szczesny est titulaire cette saison dans la cage d’Arsenal, l’avenir du gardien de but polonais n’en reste pas moins très flou du côté de l’Emirates. Aujourd’hui, le doute reste entier à son sujet.

Wojciech Szczesny

Partira ? Partira pas ? Depuis de nombreuses semaines, Wojciech Szczesny doit avoir les oreilles qui sifflent. Il faut dire que le footballeur polonais en entend de toutes les couleurs dans les médias. Considéré par Arsène Wenger comme pas suffisamment performant pour rester définitivement dans le but londonien, le joueur de 22 ans est loin de faire l’unanimité chez les Gunners. Pourtant, l’ancien joueur de Brentford, arrivé au club en 2010, a gagné ses galons de titulaire depuis la saison dernière. Mais il faut croire que sa situation n’est pas pour autant réglée pour de bon. Pour ne rien arranger, Wojciech Szczesny a été obligé de monter au front sur le site officiel du club, après les déclarations de son propre père, très critique à l’égard d’Arsène Wenger, coupable selon lui de ne pas mettre suffisamment son fils en confiance.

“Je tiens à m’excuser après les propos tenus par mon père, avait-il indiqué dans un communiqué. Je tiens à préciser que c’est son avis, et non le mien. Même si je respecte son point de vue, je ne peux pas l’accepter, car je trouve cela irrespectueux envers le club que j’aime tant.” Conscient d’avoir déjà toutes les peines du monde à convaincre sur le terrain le technicien tricolore, Wojciech Szczesny n’entend pas perdre bêtement des points à l’extérieur. En coulisse justement, selon les informations du Daily Mirror, des discussions auraient eu lieu entre le joueur, sous contrat jusqu’en 2015 avec Arsenal, et Arsène Wenger le mois dernier. Au centre de la table, l’avenir de l’international polonais.

Pour quel résultat ? Selon la presse anglaise, Wojciech Szczesny pourrait se décider à rester à l’Emirates la saison prochaine. Si l’on en croit l’un de ses proches, cette éventualité serait en mesure de se confirmer : “Il aime Arsenal. Il ne pense pas à partir.” Reste que le board londonien serait toujours disposé à recruter un gardien de but au cours du mercato estival, ce qui risque de rendre le dossier encore plus croustillant. Alors qu’il ne devrait plus y avoir d’entretiens avec Wenger jusqu’en fin de saison, Szczesny pourrait ainsi subir l’arrivée d’un portier de très haut niveau, Victor Valdés (FC Barcelone) ou Pepe Reina (Liverpool) pour ne citer qu’eux. Un mouvement qui permettrait de dégager une hiérarchie à ce poste…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement