OM : les premiers mots de Milik

Arek Milik (26 ans) a été présenté à la presse, ce mardi, à la Commanderie. Il pense être en mesure de jouer et espère aider l’OM à se relancer.

Arek Milik

« Le coach et le directeur sportif étaient très déterminés à me faire venir. J’étais dans un moment difficile, car je ne jouais pas. Ils me voulaient et ils avaient besoin d’un buteur. Je sais que l’équipe n’est pas au mieux, mais je le prends comme un challenge », a expliqué le Polonais sur son choix de rejoindre Marseille. Il n’a pas oublié l’ambiance du stade Orange Vélodrome où il a joué lors de l’Euro 2016 : « Je sais que les supporters sont une grande force de Marseille. »

« J’ai surtout besoin de jouer des matchs »

Milik sait également qu’il va devoir se montrer performant. Il pense toutefois que c’est le cas dans tous les clubs : « J’ai déjà joué avec deux avants-centres en équipe nationale avec Lewandowski. J’ai joué dans beaucoup de systèmes. Pour moi, il n’y a rien de nouveau. Je suis prêt à jouer. C’est le coach qui décidera comment on jouera. Ce poste n’est pas le plus simple. il y a beaucoup d’attente sur les buteurs qui doivent marquer. Marquer, c’est le plus important. Ces attentes sont partout, à Naples, à l’Ajax… Je suis prêt et je prends ça comme un challenge. » Il espère que l’équipe d’André Villas-Boas va parvenir à reprendre confiance : « On veut bien jouer. On doit travailler plus, entre plus concentré à l’entraînement, et les résultats vont venir. » Il assure enfin être capable de tenir sa place : « Je me sens bien, je n’ai pas l’impression d’avoir des manques. J’ai eu une période difficile à Naples, mais je me suis entraîné dur. Je sais que ce n’est pas comme en match, mais j’ai surtout besoin de jouer des matchs, de rythme. »

Milik a fait sa première apparition face à l’ASM, samedi (1-3).