Nice s’impose contre Troyes

Sans trembler, l'OGC Nice s'est imposé au Stade du Ray face à Troyes (3-1), dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1. Les hommes de Claude Puel reviennent donc à la hauteur du LOSC en nombre de points et peuvent toujours espérer une qualification européenne. De son côté, Troyes se rapproche de plus en plus de la Ligue 2. Yattara a ouvert la marque pour les visiteurs (21e), alors que Civelli (34e), Cvitanich (45e) et Bruins (77e) ont donné la victoire aux Aiglons.

Nice tient à sa qualification européenne en fin de saison et le prouve match après match. Les Aiglons, en s'imposant à domicile face à Troyes (3-1), sont revenus à la hauteur de Lille, et ne doivent leur sixième place qu'à une plus mauvaise différence de buts que les Dogues. Si les hommes de Claude Puel ont eu un peu de mal à rentrer dans leur match et ont concédé l'ouverture du score, ils se sont parfaitement rattrapés pour finalement s'imposer, notamment grâce à un but de l'inévitable Dario Cvitanich. En revanche, cette nouvelle défaite laisse plus que jamais Troyes à la dernière place du championnat et il faudrait désormais un miracle pour que les hommes de Jean-Marc Furlan se maintiennent en fin de saison.

Pourtant, ce sont bien les Troyens qui se sont mis les premiers en évidence. Après une bonne frappe de Bahebeck, détournée en corner par Bahoken (19e), c'est Mohamed Yattara, qui sur corner a donné l'avantage aux visiteurs (0-1, 21e). Et c'est visiblement ce qu'il fallait aux Niçois pour qu'ils se réveillent. Timorés jusque-là dans leurs remontées de balle, les Azuréens vont enfin se mettre en évidence offensivement. Et c'est de nouveau sur un corner que le but de l'égalisation sera inscrit par Renato Civelli (1-1, 34e). L'Argentin dépasse du même coup son meilleur total en Ligue 1, avec ce sixième but de la saison.

Mais les Niçois ne sont pas du genre à se contenter du match nul. Et la machine Rouge et Noir se remet en route dans la foulée. Juste avant la mi-temps, Didier Digard adresse un superbe centre pour Dario Cvitanich, qui n'a plus qu'à ajuster Yohann Thuram d'une tête croisée. Quinzième but de la saison pour l'ancien de l'Ajax Amsterdam, qui a annoncé cette semaine qu'il comptait bien rester à l'OGC Nice la saison prochaine. Ce petit but d'avance permet à Nice de gérer parfaitement sa seconde période. Le but de Luigi Bruins (3-1, 77e), à un peu moins d'un quart d'heure de la fin du match, permettra juste aux spectateurs du Stade du Ray de profiter du spectacle. Et de continuer à rêver jusqu'à la fin de la saison.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)