Le PSG planche sur l’après-Ancelotti

Le dénouement approche en ce qui concerne Carlo Ancelotti. L’entraîneur italien devrait faire ses valises et s’asseoir sur le banc du Real Madrid puisqu’il aurait enfin le feu vert pour mettre les voiles.

Carlo Ancelotti

Une succession qui prend forme. Jusqu’à présent, la campagne de recrutement du Paris Saint-Germain n’a pas encore débuté. Même si les dirigeants étudient plusieurs dossiers de près, force est de constater que le club de la capitale est pour le moment ” éclipsé ” par Monaco (Falcao, Moutinho, J. Rodriguez…). On peut penser que ce mercato a du mal à vraiment démarrer au PSG dans la mesure où on ne sait pas encore qui sera le prochain entraîneur. D’après Le Parisien, les décideurs qatariens auraient décidé d’accorder un bon de sortie à Carlo Ancelotti qui pourrait vite s’engager au Real Madrid.

Alors que le directeur sportif, Leonardo, semblait faire partie des candidats susceptibles de succéder à “Carletto”, sa très longue suspension (9 mois) après avoir poussé un arbitre le disqualifie jusqu’à nouvel ordre. Le président Nasser Al-Khelaïfi miserait aujourd’hui sur une solution “externe”. Ces derniers jours, deux noms sont sortis du lot : ceux de Guus Hiddink et de Michael Laudrup. Même si le Néerlandais a prolongé son contrat à l’Anzhi Makhachkala, cela ne veut pas dire forcément qu’il va rester un an de plus en Russie. Un nouveau défi en France, avec à la clef un salaire conséquent, pourrait séduire l’homme âgé de 66 ans qui est un grand voyageur. Rappelons qu’il a officié en Russie, en Turquie, en Angleterre, en Australie, en Corée du Sud, en Espagne et bien sûr aux Pays-Bas.

Une surprise pourrait sortir du chapeau

En ce qui concerne le Danois, qui a “seulement” 48 ans, force est de constater que son profil n’est pas si différent. En effet même si Michael Laudrup a moins de vécu que Guus Hiddink, on peut dire qu’il a aussi accumulé une sacrée expérience (Real Majorque, Spartak Moscou, Getafe, Brøndby et adjoint de l’équipe nationale du Danemark). Aujourd’hui, l’ancien meneur de jeu scandinave officie à Swansea de l’autre côté de la Manche. Depuis son arrivée chez les Swans l’année dernière, il a réussi à se mettre les fans dans la poche en obtenant la 9e place du classement en Premier League et en remportant, en parallèle, la League Cup (succès 5-0 contre Bradford City).

Bien évidemment, Guus Hiddink et Michael Laudrup ne sont certainement pas les seuls à figurer sur la short-list parisienne. Il ne serait pas surprenant que l’écurie francilienne se penche aussi sur le cas Roberto Mancini qui est libre de tout engagement après avoir été débarqué par le board de Manchester City. Après Carlo Ancelotti, le PSG va-t-il rester à la mode italienne pour composer son staff en vue de la saison 2013/2014 ?

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement