Le projet romain, De Rossi, Totti… Garcia se livre

Quelques jours après l’officialisation de sa venue sur le banc de touche de l’AS Rome, Rudi Garcia s’est exprimé ce mercredi pour la toute première fois comme entraîneur des Giallorossi. Pour l’ancien coach lillois, ce fut l’occasion d’évoquer ses ambitions et de parler de l’avenir incertain des cadres du vestiaire en cette période du mercato.

Rudi Garcia

Si son départ du Losc était dans les tuyaux depuis plusieurs semaines, le voir enfiler le costume de la Roma en a surpris plus d’un. Pourtant, Rudi Garcia a indiqué ce mercredi que cette idée n’avait pas germé du jour au lendemain. “Quand la Roma vous contacte, vous n’hésitez pas. Ça fait plus de deux ans que je suis en contact avec la Roma, qui est l’un des plus grands clubs d’Italie. C’est une fierté et un honneur“, a-t-il indiqué en conférence de presse. Le 12 juin dernier, l’ex-technicien du Mans a paraphé un contrat de deux saisons avec la Louve, une équipe pas réputée ces dernières années pour sa stabilité. En effet, depuis plus de deux ans, pas moins de cinq entraîneurs ont pris les commandes de la formation italienne, sans parvenir à la remettre en selle.

Aujourd’hui, Rudi Garcia sait le défi qui l’attend, celui de redonner espoir à tout un peuple et de permettre à l’AS Rome de concurrencer les autres équipes de Serie A dans le haut du tableau. “Je n’ai peur de rien. Je sais qu’il y a beaucoup de ferveur ici et une grande histoire. Je suis venu pour gagner, de faire en sorte que l’équipe prenne du plaisir à jouer et divertir les fans. Il faudra que l’on retrouve la Coupe d’Europe, si possible la plus prestigieuse. Mais le championnat est un long marathon.” En terminant à la sixième place cette saison, la Roma sera absente de toutes compétitions européennes en 2013-2014. C’est dire la tâche qui attend le natif de Nemours, à la tête d’un club qui n’a plus rien gagné depuis une Coupe d’Italie (2008).

En attendant, il va devoir se coltiner plusieurs dossiers, ceux de joueurs de l’effectif actuel susceptibles de faire leurs valises cet été. Notamment le milieu de terrain Daniele De Rossi. A l’entendre, il n’est pas dit que ce dernier sera retenu contre son gré. “La vérité viendra du terrain. Je dois lui parler, travailler avec lui. Il est vraiment talentueux. C’est un international.” Pour le reste, Rudi Garcia a lâché quelques mots sur la légende Francesco Totti et le buteur Pablo Osvaldo : “Totti a un rôle à jouer, sur et en dehors du terrain. Et pour Osvaldo, une grande équipe doit avoir un grand attaquant (16 buts en championnat, ndlr). Il ne partira pas sans mon consentement. “Plus globalement, le Français pense avoir “une équipe de qualité” devant pourtant être “améliorée.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)