Le Brésil, grâce à Neymar

Grâce à un Neymar étincelant, auteur d'un but et d'une passe décisive, le Brésil a remporté son deuxième match de poule de la Coupe des Confédérations, contre le Mexique (2-0). Les hommes de Luiz Felipe Scolari sont donc quasiment assurés de disputer les demi-finales, alors que la Tri va probablement plier bagages dès samedi.

Le Brésil jouera donc les demi-finales de la Coupe des Confédérations. Grâce à leur succès contre le Mexique (2-0), les coéquipiers de Thiago Silva sont quasiment assurés de jouer deux matches supplémentaires dans cette compétition. Et difficile de ne pas considérer que cette victoire est méritée, tant la Seleçao s'est montrée supérieure dans tous les compartiments du jeu. Même si, sur quelques contres, les coéquipiers de Javier Hernandez n'ont pas été loin d'inquiéter Julio Cesar, ils n'ont jamais semblé en mesure de faire trembler les quintuples champions du monde. Le Mexique est donc, avec deux défaites en autant de rencontre, pratiquement éliminé de la compétition.

Et comme contre le Japon, c'est Neymar qui a lancé les hostilités après 10 minutes de jeu. Cette fois, c'est du pied gauche que le néo-barcelonais a ouvert la marque pour la Seleçao (1-0, 9e). A la réception d'un centre à l'entrée de la surface de réparation, le numéro 10 brésilien a parfaitement repris le ballon de volée pour tromper Corona. Mais plus que sa réalisation, Neymar s'est surtout illustré dans le jeu, enchaînant les dribbles sur le coté gauche et les centres de qualité. Quelques minutes plus tard, il n'a d'ailleurs pas été loin de marquer un doublé, d'un superbe enchaînement contrôle de la poitrine orienté, reprise de volée. Mais sur ce coup, son pied gauche lui a fait défaut et le ballon est passé au dessus des cages mexicaines.

Le Brésil a conquis son public

Ce deuxième but aurait d'ailleurs fait du bien aux hommes de Luiz Felipe Scolari, car s'ils ont été dominateurs dans le jeu, les Brésiliens ne se sont jamais mis à l'abri des contres de la Tri. A plusieurs reprises, les chevauchés de Guardado et de Dos Santos auraient pu se montrer très dangereuses. Mais David Luiz et Thiago Silva ont parfaitement sur gérer les un-contre-un auxquels ils ont dû faire face. En fin de match, lorsque les Mexicains pressaient pour revenir au score, plusieurs situations chaudes auraient même pu finir dans les filets de Julio Cesar. Seule petite déception dans la ligne offensive Mexicains, l'absence de ballons corrects donnés dans la course de Javier Hernandez. Car les appels du Mancunien ont comme d'habitude été très bons.

Mais c'est finalement le jeune prodige de Santos qui s'est illustré dans les arrêts de jeu. Décalé sur le côté gauche de la surface de réparation de la Tri, Neymar réalise un nouvel enchaînement de grande classe double-contact, grand pont pour finalement servir sur un plateau Jô. L'attaquant de l'Atletic Mineiro, entré en jeu à la place de Fred, n'a pas gâché l'offrande de son partenaire et a marqué le but du break (2-0, 90+3). Plus que la qualification pour les demi-finales de la Coupe des Confédérations, le Brésil et Neymar se sont surtout mis le public brésilien dans la poche. Et c'est probablement leur plus grande victoire.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)