Exclu TM, Mata : “Conserver notre couronne mondiale” (2/2)

Après avoir évoqué sa saison 2012/2013 avec Chelsea, Juan Manuel Mata a accepté d’ouvrir, en exclusivité pour TopMercato, un chapitre presque entièrement dédié à l’équipe nationale d’Espagne qui dispute actuellement la Coupe des Confédérations. Qu’on se le dise, la Roja a toujours un appétit d’ogre !

Juan Manuel Mata

L’Espagne est à la mode, même en Premier League, alors que le jeu fait partie des plus physiques d’Europe. Comment expliquez-vous que les footballeurs espagnols, autrefois peu enclins à un départ à l’étranger, s’adaptent désormais aussi bien à l’Angleterre ?

Je ne peux pas parler au nom de tout le monde, mais je pense que les joueurs espagnols ont atteint aujourd’hui un tel niveau de jeu qu’ils peuvent jouer dans n’importe quel championnat. Sur les dix dernières années par exemple, le jeu et le physique des joueurs espagnols ont beaucoup évolué. Le jeu est de plus en plus physique et tout le monde a réussi à s’adapter. C’est ce qui explique la présence des Torres, Michu, David Silva en Premier League mais aussi celle de Javi Martinez au Bayern par exemple. En ce qui me concerne, je suis parti à Londres pour vivre quelque chose de différent. Tant sur le plan du jeu que sur le plan humain. Le foot se vit intensément en Espagne et en Angleterre, mais pas de la même manière. C’est une expérience humaine incroyable.

Vous faites partie de la Roja qui dispute actuellement la Coupe des Confédérations au Brésil…

Oui, je suis très content d’avoir la confiance du staff et de faire partie de cette nouvelle aventure avec l’équipe d’Espagne. Nous disputons une compétition dans un cadre exceptionnel. Le Brésil est l’un des plus grands pays du football au monde, les gens vivent ce sport comme une religion. La Coupe des Confédérations est une excellente préparation pour la prochaine Coupe du monde. Nous voulons ajouter ce trophée à notre collection en espérant revenir l’an prochain pour essayer de conserver notre couronne mondiale. Ce serait énorme de gagner une Coupe du monde au Maracanã.

Le football espagnol enchaîne les titres dans toutes les catégories. Pensez-vous que le règne de l’Espagne sur le football européen et mondial peut encore durer de longues années ?

Je ne sais pas encore combien de temps nous allons continuer à enchaîner les titres, mais on va tout faire pour que cette période faste se poursuive le plus longtemps possible. Tout le football espagnol, des instances aux entraîneurs, en passant par joueurs, effectue un superbe travail depuis plusieurs années. Nous récoltons les fruits d’un dur labeur. La sélection A a gagné deux Euros de suite et un Mondial, c’est juste exceptionnel. J’ai beaucoup de chance de faire partie de cette équipe nationale. C’est un groupe de champions qui possède une rage de vaincre exceptionnelle.

À titre personnel, vous avez déjà gagné le Mondial et l’Euro…

Ces deux titres restent parmi les meilleurs moments de ma carrière jusqu’à présent. Gagner un titre mondial par exemple, c’est tout simplement fou. Vous passez votre enfance à regarder des matches de football et à rêver de gagner, un jour peut-être, ce trophée. Je me souviens qu’au coup de sifflet final, je ne savais plus où donner de la tête. J’étais sur un nuage, presque dans un état second. C’était magique. J’ai vécu la même émotion avec le titre européen deux ans plus tard. J’en redemande encore et toujours !

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)