Gilardino à l’AS Rome… pour une belle revanche ?

Après avoir manqué le coche à la Fiorentina puis au Genoa pendant la saison 2011/2012, Alberto Gilardino avait décidé de rejoindre Bologne, dans le cadre d’un prêt, en toute fin de mercato estival l’année dernière. L’attaquant a fait le bon choix et il est revenu au premier plan ce qui n’a pas échappé à l’AS Rome.

Alberto Gilardino

Un double échec cuisant. Avant de rebondir à Bologne, Alberto Gilardino a vécu un cauchemar à la Fiorentina (3 buts en 13 matches) puis au Genoa (1 apparition, 1 but), dans le cadre d’un prêt entre janvier et juin, lors de l’exercice 2011/2012. Alors qu’il aurait dû réintégrer les rangs de la Viola, l’attaquant italien a pris une décision qui a surpris bon nombre de personnes de l’autre côté des Alpes. “Gila” a accepté de rejoindre la formation de Bologne via un prêt d’une saison. Avec le recul, on peut dire que le natif de Biella a visé juste. Auteur de 14 buts en 37 matches toutes compétitions confondues, le buteur âgé de 30 ans a retrouvé de belles couleurs.

Sans hésiter une seule seconde, le sélectionneur de la Squadra Azzurra, Cesare Prandelli, a décidé de l’inclure dans son groupe qui a fait bonne figure pendant la Coupe des Confédérations (élimination en demi-finales par l’Espagne). Bien évidemment, ce retour au premier plan tombe à point nommé pour Alberto Gilardino. En effet, ce dernier n’est pas motivé à l’idée de revenir à la Fiorentina, où il pourrait être un simple joker de luxe, ou encore d’être transféré définitivement à Bologne. Même s’il a apprécié son séjour au sein de ce club, force est de constater que les Rossoblù n’ont pas des ambitions conformes à ses attentes.

Après avoir obtenu la 13e place du classement en Serie A, ils espèrent s’installer durablement dans l’élite. Pour sa part, “Gila” veut porter le maillot d’une écurie susceptible de se mêler à la lutte pour une qualification européenne la saison prochaine. Ça tombe bien puisque selon la une du Corriere dello Sport, daté de ce vendredi 28 juin 2013, l’AS Rome serait partie “à la chasse” pour obtenir sa signature. Nul doute que la perspective de rejoindre les Giallorossi pourrait l’intéresser au plus haut point surtout si le nouvel entraîneur, Rudi Garcia, souhaite ardemment l’avoir sous ses ordres. Qu’on se le dise, Alberto Gilardino est tout sauf un joueur sur le déclin !

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)