Gomis, Bastos, Bedimo… Aulas en rajoute une couche

Avec l’incertitude autour de l’avenir de Bafétimbi Gomis, l’Olympique Lyonnais suscite de nombreuses spéculations sur ce mercato estival. Dans un entretien accordé ce samedi à l’AFP, Jean-Michel Aulas n’a pas pu échapper à la question de la situation de l’attaquant lyonnais, mais le président rhodanien en a profité pour discuter du marché des transferts dans sa globalité.

Jean-Michel Aulas

Gomis à Newcastle, c’est chaud. Est-ce enfin le bout du tunnel pour “Bafé” ? Sachant qu’il n’est plus désiré dans le Rhône, le buteur tricolore devrait changer d’air très rapidement. Aujourd’hui, une piste tient la corde, celle menant aux Anglais de Newcastle. Ces dernières heures, la presse britannique a parlé d’une proposition de 7,5 millions d’euros. A entendre Jean-Michel Aulas, cette offre semble le satisfaire : “Les contacts se précisent avec Newcastle.” Snobé par sa direction et écarté du groupe professionnel par Rémi Garde lors des rencontres amicales, l’ancien joueur de Saint-Etienne va peut-être écrire une nouvelle page de sa carrière du côté de la Premier League.

Bastos, ça se termine. De retour chez les Gones après un prêt avec Schalke 04, Michel Bastos n’évoluera pas à Gerland en 2013-2014. A ce jour, deux options s’offrent au milieu de terrain brésilien : continuer à Gelsenkirchen ou accepter un nouveau challenge. Visiblement, la deuxième option paraît la plus crédible, la formation allemande n’étant pas disposée à lever l’option d’achat. En revanche, pour “JMA”, une écurie va accélérer les choses pour le footballeur auriverde : “C’est le cas de la part d’un club du Moyen-Orient (Al Ain, ndlr). Nous en avons fait part à Schalke 04 qui a jusqu’à mercredi, selon les accords qui nous lient, pour nous répondre et lever l’option.

Un arrière gauche made in France ? A la recherche d’un joueur capable d’évoluer sur le flanc gauche de sa défense, Lyon serait intéressé par trois footballeurs de la Ligue 1 : Henri Bedimo (Montpellier), Cheick M’Bengue (Toulouse) et Maxime Barthelme (Lorient). Pour le premier, Jean-Michel Aulas a évoqué la difficulté de trouver un “accord sur le plan financier“, alors que la venue de l’un des deux derniers cités ne peut intervenir qu’en cas de départ d’un membre de l’effectif actuel : “La transaction éventuelle serait assortie d’un échange avec un joueur lyonnais“, concède Aulas. Dans ce cas, le Sénégalais tiendrait la corde dans le cadre du transfert d’Arnold Mvuemba.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)