Tebas lance un avertissement au Barça

Javier Tebas, le président de la Liga, a commenté la situation du FC Barcelone. Le club espagnol, endetté, a utilisé divers leviers pour recruter cet été, ce que Javier Tebas semble condamner. Selon lui, le modèle du Barça n'est pas le bon, et cela pourrait lui valoir des ennuis à l'avenir.

Javier Tebas La Liga

En conférence de presse, Javier Tebas a commenté la progression du FC Barcelone concernant sa masse salariale, qui a baissé, mais qui doit encore se réduire à l'avenir : “Le Barça a 653 millions d'euros, mais il doit réduire son plafond salarial car il n'est pas censé utiliser des leviers. Ils le savent, je ne pense pas qu'ils vont plus en utiliser, car cela signifierait vendre plus d'actifs ou réduire la masse salariale.” Le président de la Liga a poursuivi : “C'est un cas particulier. Les règles ont été appliquées et le Barça s'y est soumis. (…) Le Barça n'a pas risqué la faillite, mais il a les actifs nécessaires pour s'en sortir. Nous avons empêché sa dette de croître, mais le Barcelone doit réduire sa masse salariale car elle dépasse de plus de 200 millions d'euros.” Pour cela, le club catalan va devoir vendre lors des prochains mercatos. Et notamment Antoine Griezmann, prêté à l'Atlético Madrid avec un salaire énorme. Un imbroglio existe entre les deux clubs, mais Javier Tebas a indiqué ne pas pouvoir s'en occuper.

Tebas craint que le football devienne “un business non durable”

Régulièrement critique à l'égard du modèle prôné par Manchester City ou le Paris Saint-Germain, Javier Tebas a confirmé qu'il fallait continuer en ce sens : “Nous continuerons à travailler, car la question des clubs-États ou des mécènes doit être clairement analysée.” Interrogé sur les pertes de son championnat, le président de la Liga l'a comparé à la Premier League, bien plus déficitaire : “La Liga a perdu 222 millions d'euros et la Premier League, 1,3 milliard. Pour la Liga, (il y a eu) 277 millions pour compenser les pertes. En Premier League, 3,7 milliards.”