Real Madrid : Benzema dans l’histoire du Clasico !

Un Clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone qui est parti sur les chapeaux de roues! En effet, la Maison Blanche a ouvert le score au bout de 23 secondes de jeu au Stade Santiago-Bernabéu! Et cocorico puisque cette réalisation merengue est l’oeuvre du Français Karim Benzema, qui a repris une reprise de volée manquée par l’Allemand Mesut Özil. L’ancien Lyonnais inscrit ainsi le but le plus rapide de l’histoire du Clasico. A la pause, Madrilènes et Barcelonais sont dos à dos 1-1 après l’égalisation d’Alexis Sanchez (30e, 1-1).

Match Real Madrid – FC Barcelone en direct

A partir de 22h00 aujourd’hui, suivez le score de Real Madrid – FC Barcelone (Liga) sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. Le Real, leader du championnat d’Espagne, reste sur une incroyable série de 15 victoires de rang toutes compétitions confondues et souhaiterait faire durer le plaisir contre son rival, le Barça. Face à des Blaugrana qui prennent un malin plaisir à gagner lors des derniers Clasico, la Casa Blanca comptera sur son trio Cristiano Ronaldo-Angel Di Maria- Karim Benzema pour faire trembler la meilleure défense d’Espagne. Mais attention, Messi aimerait bien ajouter un quatorzième but personnel à Casillas…[require_live:1310046416]

Le PSG revient à hauteur de Montpellier

Un PSG aux deux visages a dominé Sochaux (0-1), ce samedi, lors de la 17e journée de L1. Séduisants lors des 45 premières minutes, les joueurs de la capitale ont logiquement ouvert le score grâce à Kevin Gameiro, qui a mis fin à deux mois sans but. Avant de sensiblement baisser le pied au retour des vestiaires et de livrer une prestation insipide. Heureusement, l’essentiel avait été fait avant la mi-temps… Comme à son habitude, Kombouaré devrait voir le verre à moitié vide ce soir. Il serait difficile d’en vouloir à l’entraîneur parisien. Sa formation s’est imposée à Sochaux (0-1), enchainant un 2ème succès d’affilé et écartant un peu plus la crise qui planait, et la défaite de Montpellier à Valenciennes (1-0) dans le même temps permet au club de la capitale de revenir à hauteur des Héraultais en tête du classement. Mais il sera difficile pour Kombouaré de véritablement s’enthousiasmer devant la prestation de sa formation. Enfin, surtout si on retient la totalité du match. Car après avoir survolé les débats pendant 45 minutes, le Paris Saint-Germain s’est complètement éteint au retour des vestiaires. Avec une défense une fois encore remaniée, avec les titularisations de Bisevac dans l’axe et Ceara à gauche, les Parisiens ont livré une énorme prestation en première période. Le PSG déroulait, à l’image d’un Pastore inspiré, comme sur cette talonnade pour Gameiro (cinquième), ou sa tentative devant Richert (16e), d’un Bodmer très présent à la récupération ou d’un Ménez enfin collectif. Il pouvait même compter sur un Gameiro enfin réaliste.

Retour sur terre pour Montpellier

Montpellier battu à Valenciennes (1-0), Rennes en échec à la maison contre Brest (1-1), les challengers pour le titre ont souffert, samedi. Le point sur les six premières rencontres de la 17e journée de L1. Coup d’arrêt pour Montpellier. Le club héraultais reste leader mais ne possède plus le moindre point d’avance sur le Paris Saint-Germain après une défaite à Valenciennes (1-0). L’unique but de la rencontre a été inscrit par Kadir à la 46e minute. Montpellier, qui restait sur trois succès de suite face à Marseille, Sochaux et Lorient, n’a jamais été dans le rythme de ce match. Symbole de ce non match, la sortie prématurée de Belhanda dès la 54e minute de jeu. La victoire du Paris Saint-Germain à Sochaux, 0-1 (voir par ailleurs)resserre les positions en tête. Montpellier et Paris comptent tous deux 36 points, 11 victoires, 3 nuls et 3 défaites. Seul le goalaverage reste, de peu, en faveur des joueurs de René Girard. Toulouse revient sur Rennes Les Rouge et Noir ont souffert tout autant contre Brest, dans un derby qui a tenu ses promesses en terme d’émotion. Nolan Roux a en effet ouvert le score pour les visiteurs en reprenant une belle frappe de Grougi repoussé par les montants de Costil (16e). Rennes égalise sur une tête de Danze (30e) et sauve l’honneur dans ce Celtico… mais perd de précieux points dans sa course pour le haut de tableau. Rennes reste en particulier derrière Lyon et Lille, qui ne jouent que dimanche. Autre oustider chahuté ce samedi, mais finalement

Match Marseille – Bordeaux en direct

A partir de 21h00 aujourd’hui, suivez le score de Marseille – Bordeaux (Ligue 1) sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. Auréolés d’une victoire remarquable en C1 contre dortmund (2-3) synonyme d’un billet en huitièmes de finale, les joueurs de l’OM sont confiants avant la venue des Bordelais. Les hommes de Deschamps veulent continuer de venir titiller les 5 premiers du classement avant la trêve pour débuter l’année 2012 avec un moral au beau fixe. De leur côté, les Girondins de Bordeaux veulent bonifier leur belle série de deux victoires de rang (2-0 contre le SM Caen, 2-0 contre l’AS Nancy) afin d’intégrer la 1ère partie du tableau.[require_live:1310033029]

Arsenal : Wenger voit bien Henry manager !

Durant la trêve d’intersaison, l’attaquant des New York Red Bull Thierry Henry est retourné dans son club de coeur, Arsenal, afin de s’y entraîner maintenir la forme. Sur le site officiel des Gunners, l’entraîneur alsacien Arsène Wenger a estimé que “Titi” pourrait devenir manager une fois sa carrière de joueur terminée! “Laissez le d’abord être un joueur – sa carrière n’est pas encore finie“, a-t-il ainsi nuancé d’abord, avant d’affirmer: “Après vous devez apprendre le boulot. C’est comme tous les autres boulots. Vous avez besoin de connaître l’équipe, comment gérer les gens. Vous ne pouvez pas devenir entraîneur du jour au lendemain. Ca ne fonctionne pas comme cela. Mais, je dois dire que beaucoup de joueurs que j’ai eu sous mes ordres ont les qualités pour devenir managers. Patrick Vieira ou Thierry peuvent être managers.“

Bordeaux : Bellion ne craint pas l’OM

Alors que tous les yeux seront rivés vers l’Espagne avec le Clasico Real-Barça, Marseille affrontera les Girondins de Bordeaux ce samedi, à 21 heures, pour le compte de la 17e journée de Ligue 1. Et malgré le succès tonitruant des Olympiens à Dortmund (2-3), l’avant-centre bordelais David Bellion ne semble pas s’inquiéter outre-mesure sur le site de l’OM : “Nous nous attendons à un gros match. Marseille, c’est toujours une grosse affiche. Ils ont gagné mardi donc il y aura un peu l’euphorie de la qualification avec leurs supporters derrière eux. Nous allons essayer de ramener un résultat de là-bas. Nous n’avons pas peur.”

Zénith : Spalletti pose un ultimatum !

Vraisemblablement agacé par la passivité de sa direction, l’entraîneur du Zénith Saint-Pétersbourg Luciano Spalletti a posé un ultimatum à ses dirigeants! Et le Transalpin a été clair et net devant les caméras de Sky Sport Italia: “Saint-Pétersbourg me plaît et je voudrais continuer mon travail dans ce club. Nous avons réalisé une très bonne année. Mais pour grandir, nous aurons besoin de renforts, ce qui veut dire au moins deux grands joueurs. Sinon, je donnerai ma démission. Il est temps de chercher des joueurs de classe.“

Exclu-Coutadeur : “Envie de se racheter”

Avant d’affronter l’Olympique Lyonnais avec le FC Lorient, le milieu de terrain passé par le Mans Mathieu Coutadeur est revenu sur l’actualité des Merlus en exclusivité pour Sport.fr/Top Mercato. Sport.fr/Top Mercato : Mathieu Coutadeur, Christian Gourcuff juge que vous “montez en puissance” depuis le début de saison. Partagez-vous cet avis ? Mathieu Coutadeur Tout se passe très bien pour le moment. Même si avec un peu plus de réussite, j’aurais de meilleures stats. Je retrouve peu à peu mon niveau après deux années difficiles. Je me sens de mieux en mieux. J’arrive aussi à comprendre ce qu’attends le coach de moi. Donc je travaille pour améliorer certains aspects de mon jeu. Je pense que depuis le début de saison, ça paye. J’ai encore une bonne marge de progression par rapport au niveau que je peux atteindre. Mais je suis patient, ça ne revient pas comme ça. Surtout que vous avez évolué en tant qu’ailier gauche en début de saison, vous, milieu axial de formation… On en avait parlé un peu au début de saison avec le coach. Il y avait déjà une paire de milieux récupérateurs en place (Mvuemba-Romao, ndlr). Tant qu’il y a le plaisir de jouer, il n’y a aucun souci là-dessus pour moi. C’est un poste différent, c’est sûr. Je n’ai pas la vitesse pour faire la différence à chaque fois. J’essaie d’apporter dans un autre registre. C’est un poste où j’ai appris à jouer petit à petit. A moi de faire au mieux. Vous avez retrouvé une position plus axiale ces

Match Sochaux – PSG en direct

A partir de 19h00 aujourd’hui, suivez le score de Sochaux – PSG (Ligue 1) sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. Il n’est pas aisé de cerner cette formation de Sochaux qui est capable du meilleur comme du pire depuis le coup d’envoi de la saison. Pour quitter le milieu de tableau du championnat de France, les Lionceaux doivent absolument gagner contre le PSG à domicile. De leur côté, les joueurs du Paris Saint-Germain ont retrouvé le chemin du succès contre l’AJA le week-end dernier (3-2) et ils doivent bonifier ce bon résultat à l’extérieur étant donné qu’ils ont toujours trois points de retard à combler sur le premier, autrement dit Montpellier. [require_live:1310033033]

Van Persie mange les Toffees !

Comme d’habitude, Arsenal s’en est remis à un but de Van Persie pour disposer d’Everton (1-0), ce samedi, lors de la 15e journée du championnat anglais. Un succès qui rapproche les Canonniers des Gunners du podium. Battu à Norwich (4-2), Newcastle perd pour sa part du terrain et voit Liverpool, vainqueur des QPR (1-0), lui passer devant au tableau. Thierry Henry a dû apprécier. Plus que la prestation d’une équipe d’Arsenal terriblement maladroite et incapable de profiter des nombreux contres qui lui ont été offerts sur un plateau, notamment en première mi-temps, l’ancienne idole d’Highbury (qui a dorénavant sa statut devant l’Emirates Stadium), a applaudi en connaisseur l’unique but de la rencontre contre Everton. Comme depuis le début de l’année, c’est Robin van Persie qui a enfilé son costume de sauveur pour sortir les Canonniers d’Arsenal de ce mauvais pas. Sa reprise de volée parfaite, sur un service de profondeur de Song, n’a laissé aucun chance à Howard (70e), pour le 32e but en 2011 du capitaine londonien. De quoi parfaitement fêter le 125e anniversaire d’Arsenal, célébré ce samedi. Avant cela, Gervinho s’était notamment distingué par plusieurs mauvais choix. Les Toffees, en plus de laisser des espaces béants en défense, se sont montrés bien trop imprécis dans le dernier geste pour envisager un meilleur résultat. Un cours mais précieux succès (1-0) qui permet à Arsenal de revenir à deux points de Tottenham, 3ème. La galère continue pour Newcastle. Impressionnants en début de saison, les Toons viennent d’enchainer un 4ème match sans succès. Cette fois, l’adversaire

Manchester remet les pendules à l’heure !

Vaincus à Bâle mercredi et éliminés de la Ligue des champions, les Mancuniens se sont vengés ce samedi à la maison contre Wolverhempton (4-1), pour le compte de la 15e journée du championnat anglais. Wayne Rooney, qui n’avait pas marqué depuis plus de deux mois, s’est offert un doublé, tout comme son partenaire Nani. Manchester se relève immédiatement. Si l’on pouvait penser les Mancuniens abattus par leur défaite de la semaine sur la pelouse du FC Bâle (2-1), qui leur a coûté leur qualification pour les 8èmes de finale de la C1, ceux-ci se sont bien replongés dans la Premier League, en disposant largement de Wolverhampton (4-1) ce samedi à Old Trafford. Dans un 4-4-2 résolument offensif avec Nani et Valencia sur les côtés du milieu de terrain et le duo Rooney – Welbeck en attaque, Manchester a très vite pris les devants. Dès la 17e minute, Nani ouvre le score sur un raid solitaire, ponctuant deux feintes de frappe aux abords de la surface de réparation par une frappe croisée. Dans le même temps, de nouveau servi sur son côté gauche, le Portugais ne part cette fois pas en dribble mais met Wayne Rooney en position, encore à l’entrée de la surface, pour une frappe identique et le même résultat (2-0, 27e). C’est la première fois que Man. U. marque plus d’un but dans un match de championnat depuis le 1er octobre dernier. Les Red Devils semblent alors à l’abri mais les joueurs de Wolverhampton reviennent dans la partie dès le retour des vestiaires,

Real-Barça : une banderole douteuse enlevée

A quelques heures du coup d’envoi entre le Real Madrid et le FC Barcelone dans le choc de la 16e journée de Liga, tout est fait pour qu’il n’y ait pas de polémique entre les deux formations castillanes et catalanes. Ainsi, la radio RMC nous informe que les dirigeants madrilènes ont demandé à faire enlever une banderole madridiste sur laquelle on pouvait y lire : “Mourinho, ton doigt nous montre la voie.” Si elle semble anodine, cette phrase fait référence au doigt qu’avait mis le “Special One” dans l’oeil de l’adjoint de Josep Guardiola, Tito Vilanova lors de la finale retour de la Supercoupe d’Espagne. Ce dernier est par ailleurs de retour sur le banc du Barça, après une opération de ma glande salivaire.

Le Werder croque Wolfsburg !

Le Werder Brême va mieux, merci bien. Après sa déconvenue subie à Munich la semaine passée (4-1), le club de la Weser a atomisé le VfL Wolfburg (4-1) ce samedi lors de la 16e journée de Bundesliga. Cologne cartonne aussi contre Fribourg (4-0), le Borussia Mönchengladbach réalise la mauvaise opération à Augsburg (1-0). Le point. Une déroute et ça repart ! Le Werder Brême n’a pas eu le temps de tergiverser, après sa déroute subie sur la pelouse du Bayern Munich (4-1). Les hommes de Thomas Schaaf se sont ainsi “vengés” sur la victime expiatoire du jour, voire de l’année quand on voit ses prestations plus désopilantes les unes que les autres, le VfL Wolfsbourg (4-1). Le match a rapidement été plié pour le club de la Weser avec des réalisations en première période de Papastathopoulos (18e, 1-0) et Pizarro (45e, 2-0), Markus Rosenberg (55e, 3-0) et Marko Arnautovic (71e, 4-0) parachevant le succès des locaux, la réduction de Schäfer (86, 4-1) arrivant bien trop tard. Une neuvième défaite en 16 matches pour des Loups aux abois qui devrait perdre leur chef de meute Felix Magath si les mauvais résultats se poursuivaient. Au classement le Werder revient provisoirement à un petit point du grand perdant du weekend, le Borussia Mönchengladbach qui s’est incliné chez le promu Augsbourg (1-0). Privé de son meilleur élément, Marco Reus, toujours blessé, le Borussia s’est fait surprendre en seconde période par Callsen-Bracker (51e). Une contre-performance qui pourrait profiter à Dortmund et au Bayern qui jouent dimanche. Dans les autres rencontres

OL : Gonalons dans les petits papiers de la Juve

L’excellent début de saison de Maxime Gonalons n’a pas tardé à attirer les clubs étrangers. Indispensable au milieu de terrain lyonnais, et appelé pour la première fois en Bleu, le footballeur formé à l’OL plaît beaucoup en Italie, où de grosses écuries ont un oeil très attentif sur ses prestations. Le quotidien italien Tuttosport avance en effet que la vieille Dame aurait porté de l’intérêt pour l’intérêt le Lyonnais et aurait entamé les discussions avec le club rhodanien concernant un futur transfert. Le club de Jean-Michel Aulas ne tient pas particulièrement à laisser filer son milieu défensif de 22 ans, mais ne cache pas qu’il a besoin d’argent, et ne pourra pas retenir tous ses meilleurs joueurs.