Match PSG – Dijon en direct

A partir de 17h00 aujourd’hui, suivez le score de PSG – Dijon (Ligue 1) sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. [require_live:1310032973]

Jeux, set et match pour City contre United !

Incroyable Manchester City! Grâce à un énorme Mario Balotelli, les Citizens ont collé un set à Manchester United (1-6) pour une victoire historique et confortent leur place de leader de la Premier League! Manchester City a frappé un grand coup ce dimanche après-midi, en étant l’acteur principal du Théâtre des rêves face à son ennemi de toujours, Manchester United. Alors que tous les observateurs voyaient un match difficile, indécis, les hommes de Roberto Mancini ont déjoué toutes les statistiques. Dans une rencontre qui voyait pourtant le premier quart d’heure totalement vampirisé par des Red Devils sûrs de leur jeu, mais toutefois stériles lorsqu’il s’agissait de réussir la dernière passe, Manchester City faisait le dos rond et laissait Ashley Young, Nani ou encore Chris Smalling faire le forcing sur les côtés. Mais les ouailles de Sir Alex Ferguson, qui restent sur 19 victoires de rang à Old Trafford, la dernière défaite remontant à avril 2010, avaient du mal à faire chavirer le théâtre des Rêves et butaient sur une défense des Eastlands bien regroupée, avec notamment un Mario Balotelli, attaquant de pointe, qui n’hésitait pas à redescendre pour aider ses coéquipiers. Balotelli, “calimero” magnifique Mais, avant tout, Mario Balotelli est un joueur exceptionnel, capable d’être déroutant aussi bien en dehors que sur le terrain. Epinglé par la presse britannique pour avoir mis le feu à sa maison la veille, la faute à un “feu d’artifice” entre amis, ce diable de “Super Mario” a également mis le feu sur le pré mancunien, en offrant l’ouverture du score

Milan AC : Allegri remercie ses remplaçants

Le Milan AC a eu raison d’y croire. En déplacement à Lecce, stade où il n’avait plus gagné depuis 10 ans, le champion d’Italie en titre a remonté 3 buts pour finalement s’imposer 3-4! A l’issue de la rencontre, l’entraîneur lombard Massimiliano Allegri était ravi du rôle joué par ses remplaçant, avec notamment un triplé en 14 minutes de la part de Kevin-Prince Boateng. “c’est une victoire très importante dans un stade difficile, même si nous avons été trop généreux défensivement. Les remplacements étaient la seule solution pour changer le match“, a-t-il ainsi analysé. “Je savais que cette équipe avait le potentiel pour le faire. Après la pause, avec Lecce qui perdait de son intensité, Milan a réalisé une grande performance.“

Juventus, Conte : “Apprendre de ce match nul”

La Juventus Turin piétine. Opposés au Genoa, les Bianconeri n’ont pu faire mieux qu’un match nul (2-2) mais reste toutefois en tête provisoirement de la Serie A. A l’issue de la rencontre, l’entraîneur piémontais Antonio Conte a confié que son équipe avait affronté une “très belle équipe du Genoa qui a pris l’initiative, qui s’est créée beaucoup d’occasions“, mais que la Juve n’aurait “pas dû concéder de but à cinq minutes de la fin“, ajoutant: “Nous devons l’accepter, et après de nos erreurs. N’oublions pas d’où nous venons, nous avons encore du chemin à parcourir.“

Deschamps – Anigo, le point de non retour ?

L’Olympique de Marseille a remporté son deuxième succès de la saison samedi soir dans un Stade Vélodrome hostile contre Ajaccio (2-0). Hostile également dans la coulisse où José Anigo s’en est violemment pris à Didier Deschamps après les propos ambigus de ce dernier en conférence de presse vendredi dernier. “Ça me casse les couilles.” Quand José Anigo a quelque chose à dire, il n’y va pas avec des pincettes. Alors que l’OM s’est donné un peu de repis après son succès face à Ajaccio samedi soir lors de la 11e journée de Ligue 1, dans un climat délétère où des banderoles véhémentes garnissaient allègrement les travées d’un Vélodrome qui sonnait terriblement vide, grève des encouragements oblige, le directeur sportif José Anigo a rallumé l’incendie. Alors que tout le microcosme marseillais sait pertinemment que les relations entre l’entraîneur olympien et son directeur sportif ne sont pas au beau fixe pour de multiples divergences, notamment sportives, les tensions ont éclaté à la face du monde. Vendredi en conférence de presse, Didier Deschamps avait pointé du doigt le manque de solidarité en interne, sans citer de noms : “Je ne veux pas en rajouter. Il y a assez de choses compliquées. Je n’ai pas envie de rentrer dans des choses que vous savez, que je sais, que beaucoup de personnes savent. J’y reviendrai prochainement peut-être.” Des propos tout en sous-entendus qui n’ont évidemment pas plu à José Anigo. Ce dernier, se sentant visé par les propos du coach marseillais, est monté au créneau, égratignant au passage “DD” :

Barça : Valdes bat son propre record

Le FC Barcelone a été mis à mal par le FC Séville samedi soir au Nou Camp (0-0) mais peut se targuer, une fois de plus, de ne pas avoir encaissé de buts et ce malgré l’absence de Gerard Pique et Carles Puyol. Aussi, cette clean-sheet a été permis grâce à un grand Victor Valdes qui en a profité pour améliorer son record personnel d’invincibilité, avec 607 minutes sans avoir encaissé le moindre but. Il faut en effet remonter au match du 21 septembre face à Valence (2-2) pour voir le portier blaugrana chercher le ballon au fond de ses filets.

Serie A : le Milan AC peut remercier Boateng !

Scénario renversant à Lecce, lors de la 8e journée de Serie A. Mené 3 à 0 à la fin de la première période, l’AC Milan renverse totalement la situation pour s’imposer 4 buts à 3 au coup de sifflet final ! Pourtant, à la pause le sort du match paraissait jouer. Lecce menait 3 à 0, grâce à des réalisations de Guillermo Giacomazzi (4e), Massimo Oddo, (30e, sur penalty) puis Carlos Grossmuller (37e). Mais les Milanais sont revenus transcendés grâce à un triplé de Kevin-Prince Boateng (49e, 55e et 63e). A sept minutes du terme de la rencontre, Mario Yepes (83e) offre la victoire aux Milanais.

OM : Ayew dédie la victoire aux supporters

Auteur d’un penalty loupé, André Ayew s’est bien repris en inscrivant un doublé face à Ajaccio (2-0) lors de la 11e journée de Ligue 1. Et à l’issue de la rencontre, le fils d’Abedi Pelé a tenu à dédier ce succès aux supporters qui ont pourtant fait la grève des encouragements :”C’était une soirée compliquée. Mais on se devait de gagner pour nos supporters. On n’a pas l’habitude de ça. On sait que les supporters sont toujours derrière nous et nous encouragent tout le temps. Mais on a su faire le boulot pour eux et pour nous-mêmes. Finalement, on a réussi à inverser la tendance.“

Nancy : Fernandez ne s’enflamme pas

L’AS Nancy-Lorraine aura dû attendre la onzième journée de Ligue 1 pour remporter son premier match de la saison, face à Nice en l’occurrence (1-0), grâce à une réalisation du Roumain Niculae. En conférence de presse, l’entraîneur lorrain Jean Fernandez était évidemment soulagé même s’il ne veut pas s’enflammer: “Ça fait du bien, ça a été difficile, dans la douleur mais ça fait du bien. Je ne sais pas si ça va permettre à mon équipe de se libérer. Cette victoire va faire du bien à la confiance mais ce sont les prochains matchs qui vont le dire car on a encore pas mal de lacunes dans le jeu. Il reste beaucoup de travail. On est content, c’était important pour nous sur le plan comptable et sur le plan psychologique. Il n’y a pas d’euphorie, on sait dans quelle situation on est.“

Real Madrid : Mourinho et la première mi-temps “fantastique”

On n’arrête plus le Real Madrid. La formation merengue, après avoir écrasé Lyon en Ligue des champions, a remis le couvert en Liga face à Malaga (0-4), samedi soir. Une première mi-temps de haute volée, un match globalement maîtrisé d’une main de maître qui a énormément plus à José Mourinho, aux anges en conférence de presse: “j’ai beaucoup apprécié ce qu’a fait l’équipe. Nous avons joué en une, deux touches de balle. Quand nous perdions le ballon, nous faisions beaucoup pour le récupérer. J’ai aimé tous les aspects de ce match. Je savais qu’en deuxième période, ce serait impossible de faire aussi bien. Le niveau de concentration a baissé. Malaga aurait pu marquer un ou deux buts en deuxième mi-temps. Mais ce que nous avons fait en première période fut fantastique.“

Match Manchester United – Manchester City en direct

A partir de 14h30 aujourd’hui, suivez le score de Manchester United – Manchester City (Premier League) sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. [require_live:1310035609]

Match Arsenal – Stoke City en direct

A partir de 14h30 aujourd’hui, suivez le score de Arsenal – Stoke City (Premier League) sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. [require_live:1310035603]

Man City : Nasri sur le banc contre United

Ce dimanche, à 14h30, tout Manchester retiendra son souffle pour assister au “crunch” de la 9e journée de la Premier League entre Manchester United et City. Et Roberto Mancini a décidé de se priver des services de Samir Nasri, sur le banc, pour affronter les Red Devils. Dans un 4-2-3-1, c’est Sergio Agüero qui occupera le flanc gauche et Mario Balotelli le front de l’attaque. Du côté de United, Sir Alex Ferguson a préféré le jeune Danny Welbeck à Javier “Chicharito” Hernandez. Pour le reste, c’est du grand classique, malgré l’absence de Phil Jones en défense. Manchester United : De Gea – Smalling, Ferdinand, Evans, Evra – Nani, Fletcher, Anderson, Young – Rooney, Welbeck. Manchester City : Hart – Richards, Kompany, Lescott, Clichy – Barry, Y. Touré – Milner, Silva, Agüero – Balotelli.

Les Dogues veulent montrer les crocs face au Lyon

Lille reçoit dimanche soir, à 21 heures, l’Olympique Lyonnais dans le match choc de la 11e journée de Ligue 1. Ambition pour les deux formations, le podium et pourquoi pas, mettre la pression sur le Paris Saint-Germain. “On s’est déjà replongé dans le championnat.” Cette phrase aurait pu être dite aussi bien par Rudi Garcia que par Rémi Garde. Mais la primauté vient à l’entraîneur lillois qui, comme son homologue lyonnais, garde un goût d’inachevé de cette semaine avec une prestation globale intéressante en Coupe d’Europe contre l’Inter Milan, mais frustrante en termes de résultat, avec une défaite à la clé sur un but de Giampaolo Pazzini (0-1). Et Garcia ne veut pas en faire tout un fromage : “On a déjà bien débriefé. Ca confirme ce que je pensais: on a fait une bonne prestation, surtout une bonne deuxième période. Il ne faut pas toujours s’en tenir aux résultats. On a terminé la phase aller. Je pense que cela laisse de l’espoir même si on a un calendrier difficile.” Et ce calendrier difficile, c’est la réception de l’Olympique Lyonnais, également giflé en Ligue des champions par le Real Madrid au Bernabéu (4-0). Une formation dont l’entraîneur des Dogues se méfie tout particulièrement en conférence de presse : “Elle dégage un esprit collectif et une solidarité qui fait aussi sa force, au-delà du talent de ses joueurs. Ils ont su garder leurs meilleurs joueurs. C’est une équipe qui est à sa place parce qu’elle fait de bons matches et de bons résultats. On sent que

OM : le 4-4-2 plait à Rémy

A l’occasion de la rencontre face à Ajaccio (2-0), Didier Deschamps a revu sa copie en alignant un nouveau système. Un choix payant qui s’est traduit par une deuxième victoire cette saison. Un changement tactique qui a permis aux attaquants olympiens de se sentir plus à leur aise selon Loïc Rémy, qui a apprécié la proximité de Jordan Ayew. ” La seule différence, c’est qu’on a joué avec deux pointes. C’était la meilleure manière de mettre la pression sur l’adversaire ce qu’on a réussi à faire. C’est le coach qui décide et qui met en place l’équipe. C’est bien d’avoir un joueur en point d’appui et moi qui prend la profondeur, en tout cas ça m’as fait du bien de jouer comme ça. On s’est procuré pas mal d’occasions. Pour nous c’est plutôt une soirée positive, espérons que les supporters seront avec nous pour les prochains matchs et cela dès mardi face à Lens “, a expliqué l’ancien lyonnais et niçois en conférence de presse.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)