PSG : Benatia toujours dans le viseur

Convoité cet été avant le recrutement de Diego Lugano, Mehdi Benatia pourrait de nouveau être approché dans les prochains mois. Le club de la capitale souhaite ainsi préparer l’avenir afin de pallier les probables départs de Zoumana Camara ou Sylvain Armand. Le défenseur central de 24 ans serait donc encore en bonne position dans les petits papiers de Leonardo selon Mercato365. Sous contrat jusqu’en 2015 avec l’Udinese, l’ancien joueur du Clermont Foot plaît également au Milan AC.

OM : Anigo allume Deschamps

Ça chauffe du côté de l’OM. Accusé d’être en partie responsable de la mauvaise ambiance qui règne dans le vestiaire marseillais cette semaine par Didier Deschamps, José Anigo a tenté d’apporter une réponse ce samedi à l’issue de la rencontre. “Cela relève de l’irresponsabilité et de la connerie“, lance-t-il d’après Canal +. ” Il ferait mieux de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler. Il faut qu’il arrête de se prendre pour Calimero. “ Nos confrères de La Provence rapportent quant à eux ces propos d’Anigo : ” Je ne sais pas à qui cela (ndlr : les critiques de Deschamps) était destiné, mais si vous me posez la question, c’est que vous l’avez pris pour moi. Moi, je ne joue pas, je ne fais pas l’équipe, je ne m’en mêle pas au quotidien. C’est idiot de distiller des petites phrases comme ça, alors que la situation commande de se consacrer au terrain, pour que l’équipe gagne. On ne peut pas toujours dire c’est la faute de untel ou de untel et de jouer à Calimero. “

Séville réduit le Barça au silence

C’est un résultat auquel on ne s’attendait absolument pas ce samedi. A domicile, le Barça a été contraint au match nul par le FC Séville (0-0), et abandonne la place de leader au Real. Javi Varas, le gardien andalou, a stoppé toutes les tentatives du club catalan, jusqu’au penalty de Lionel Messi à la 94e minute. Quel scenario de dingue ! Ce samedi soir, il n’y a pas eu de but entre le FC Barcelone et le FC Séville au Nou Camp (0-0), mais on aura vu des retournements de situation invraisemblables. Tandis que le FC Barcelone a logiquement dominé la totalité du match, se procurant de très nombreuses occasions, et que les Andalous ont héroïquement défendu, leur gardien Javi Varas stoppant toutes les tentatives catalanes, c’est bien dans les arrêts de jeu que tout s’est passé. A la 92e minute de jeu, l’arbitre de la rencontre, Monsieur Iturralde Gonzalez, siffle un penalty pour une faute de Caceres sur Iniesta. Alors que Lionel Messi se prépare à le tirer, Frédéric Kanouté se place devant le ballon pour intimider l’Argentin, et pousse légèrement le ballon. Le Malien écope d’un carton jaune, mais alors que Cesc Fabregas vient lui reprocher son geste, Kanouté s’en prend à l’ancien joueur des Gunners, déclenchant une mini-bagarre qui lui vaut un carton rouge. Les esprits calmés, Messi peut frapper son coup de pied de réparation mais il était écrit que cette soirée serait celle des Sévillans à commencer par leur portier, qui stoppe parfaitement la frappe de “La Pulga“. S’en suit

Toulouse enchaîne les 0-0

Tandis que le championnat de France n’avait pas connu de match nul et vierge lors des journées 6 à 9, le Toulouse FC a remis le 0-0 à la mode la semaine passée contre Marseille, puis de nouveau ce samedi sur le terrain du FC Lorient. Le résultat n’arrange aucune des deux équipes, qui ne bougent quasiment pas au classement, et se retrouvent à la merci des vainqueurs de ce dimanche. Toulouse nous réhabituerait presque au 0-0. Alors que la Ligue 1 connaissait un début d’exercice particulièrement fertile en buts, avec seulement cinq matchs nuls et vierges au total lors des cinq premières journées, puis aucun de la sixième à la neuvième journée, le Toulouse Football Club a enchaîné ce soir sur la pelouse de Lorient son 2ème 0-0 d’affilée, après celui empoché à la maison le week-end dernier contre l’OM. Le choc de samedi dans cette 11e journée de Ligue 1, qui promettait une belle rencontre entre deux équipes très proches au classement (6e et septième), et qui pouvaient toutes deux lutter pour une place européenne, a accouché d’un match assez triste, uniquement rythmé par les cartons, et principalement le rouge reçu par le Toulousain Ninkov peu après l’heure de jeu (66e), qui a laissé les visiteurs à dix pendant près d’une demi-heure. Cette supériorité numérique n’a néanmoins pas suffi aux Merlus, eux aussi incapables de trouver le chemin des filets. Ce résultat n’arrange toutefois aucune des deux équipes. Dans la lutte pour décrocher l’Europa League à la fin de la saison, Toulouse n’a

La Juve ralentie par le Genoa

La Juve a été contrainte au match nul (2-2) sur son terrain ce samedi soir par un Genoa revenu en toute fin de rencontre. La Vieille Dame, qui a bien cru s’imposer grâce à un nouveau doublé d’Alessandro Matri, ne prend qu’un point en tête de la Serie A et se retrouve à la portée de quatre poursuivants. La Juventus Turin y a cru jusqu’au bout. Ce samedi soir, la Juventus de Turin est passée tout proche d’une nouvelle victoire en championnat d’Italie, lors le la septième journée effective de championnat, mais a été contrainte au partage des points en toute fin de rencontre par le Genoa (2-2). La Vieille Dame a pourtant mené au score à deux reprises, grâce à deux nouveaux buts d’Alessandro Matri, ses quatrième et cinquième de la saison. Le buteur de 27 ans a ouvert le score dès la sixième minute, avant que Rossi (31e) ne ramène le club de Gênes au score. Peu avant l’heure de jeu, Matri a remis les Turinois sur les bons rails (58e), mais Caracciolo a offert un point au Genoa à cinq minutes du terme de la rencontre. Après avoir mené pendant une grande partie de la rencontre, la Juventus peut s’en vouloir pour ces deux points perdus dans les derniers instants, qui pourraient lui coûter son fauteuil de leader. Quatre poursuivants capables de passer devant Car si les Bianconeri restent l’une des deux seules équipes invaincues en Serie A, avec l’Udinese, ils viennent tout de même d’enregistrer quatre matchs nuls lors des cinq

Le Real et Ronaldo dévorent Malaga

Le Real, emmené par un Cristiano Ronaldo brillant, auteur d’un triplé, n’a fait qu’une bouchée de Malaga sur sa propre pelouse (4-0), ce samedi soir dans le cadre de la huitième journée effective du championnat espagnol. Les Andalous, qui devaient être les premiers véritables adversaires de haut niveau du Real cette année en championnat, n’ont pas fait le poids. Malaga n’a pas été l’adversaire redoutable que l’on attendait face au Real. Les partenaires de Jérémy Toulalan, décrits en Espagne comme le 1er adversaire de haut niveau du Real cette saison en Liga, ont subi la loi des Merengues sur leur propre pelouse ce samedi soir (4-0). Gonzalo Higuain, préféré à Karim Benzema à la pointe de l’attaque tandis que le Français a marqué un but et offert une passe décisive mardi soir en C1 contre l’OL, a donné raison à José Mourinho en ouvrant le score dès la 11e minute de jeu, lançant le festival madrilène. “El Pipita” confirme sa bonne forme face au club andalou, auteur ce samedi soir de son huitième but en cinq rencontres avec ce rival. La période de sécheresse est finie pour CR7 Mais cette soirée n’était pas celle de Gonzalo Higuain, mais bien celle du come-back de Cristiano Ronaldo. Muet devant les buts depuis près d’un mois, le Portugais s’est tout simplement fendu d’un triplé sur le terrain de Malaga, et ce en tout juste 14 minutes. Dès la 24e, le buteur lusitanien trompe Ruben, le portier remplaçant de Malaga, d’une reprise de volée tranquille sur un centre de

Le Bordeaux nouveau n’est pas arrivé

Les Bordelais ne s’en sortent pas. Ce samedi soir, à la maison, les joueurs de Francis Gillot ont concédé le match nul face au Stade Brestois (1-1), après avoir mené au score. Avec un seul point de plus au classement, les Girondins restent relégables, et n’ont toujours pas gagné cette année devant leur public. Dans les autres rencontres de la soirée, l’OM est tout de même parvenu à se défaire d’Ajaccio (2-0). A Bordeaux, on ne se lasse pas de la piquette. Les Girondins, qui occupaient la position de premier relégable avant le match de ce samedi soir, et n’avaient toujours pas remporté la moindre rencontre devant leur public, ont été contraints au match nul à domicile par le Stade Brestois (1-1). Tandis que les deux formations en étaient restées à 0-0 en regagnant les vestiaires, Bordeaux a pourtant réussi à ouvrir la marque, par Yoann Gouffran (52e), mais n’a encore une fois pas su tenir le score. Le choix de l’entraîneur brestois, Alex Dupont, de titulariser deux joueurs en pointe avec Ben Basat et Nolan Roux s’est avéré payant puisque le 1er a permis aux Bretons d’égaliser peu après l’heure de jeu (63e), soit à peine dix minutes après le but girondin. Brest justement, et Evian TG n’ayant pas perdu ce samedi soir, Bordeaux reste premier relégable au terme de cette 11e journée, quoi qu’il arrive dans les rencontres de dimanche, et se retrouve même menacé par son premier poursuivant, Nancy, qui l’a emporté à domicile contre Nice (1-0) suite à une réalisation de

Match FC Barcelone – Séville en direct

A partir de 22h00 aujourd’hui, suivez le score de FC Barcelone – Séville (Liga) sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. Le FC Barcelone est le leader de la Liga en compagnie du Real Madrid (17 points au compteur pour ces deux cadors). Les Blaugrana doivent mettre à profit la réception du FC Séville afin de prendre leurs distances avec la meute qui n’a pas encore lâché de lest. Le club andalou occupe la quatrième place du classement et n’a pas envie de se laisser dicter la loi catalane au Camp Nou. On devrait voir des buts ! [require_live:1310046349]

Le Bordeaux nouveau n’est pas arrivé

Les Bordelais ne s’en sortent pas. Ce samedi soir, à la maison, les joueurs de Francis Gillot ont concédé le match nul face au Stade Brestois (1-1), après avoir mené au score. Avec un seul point de plus au classement, les Girondins restent relégables, et n’ont toujours pas gagné cette année devant leur public. Dans les autres rencontres de la soirée, l’OM est tout de même parvenu à se défaire d’Ajaccio (2-0). A Bordeaux, on ne se lasse pas de la piquette. Les Girondins, qui occupaient la position de premier relégable avant le match de ce samedi soir, et n’avaient toujours pas remporté la moindre rencontre devant leur public, ont été contraints au match nul à domicile par le Stade Brestois (1-1). Tandis que les deux formations en étaient restées à 0-0 en regagnant les vestiaires, Bordeaux a pourtant réussi à ouvrir la marque, par Yoann Gouffran (52e), mais n’a encore une fois pas su tenir le score. Le choix de l’entraîneur brestois, Alex Dupont, de titulariser deux joueurs en pointe avec Ben Basat et Nolan Roux s’est avéré payant puisque le 1er a permis aux Bretons d’égaliser peu après l’heure de jeu (63e), soit à peine dix minutes après le but girondin. Brest justement, et Evian TG n’ayant pas perdu ce samedi soir, Bordeaux reste premier relégable au terme de cette 11e journée, quoi qu’il arrive dans les rencontres de dimanche, et se retrouve même menacé par son premier poursuivant, Nancy, qui l’a emporté à domicile contre Nice (1-0) suite à une réalisation de

Hambourg : pas mieux qu’un nul contre Wolfsburg

Hambourg ne parvient manifestement pas à se sortir du bas de tableau. A domicile ce samedi soir, le HSV a dû se contenter du match nul (1-1) contre Wolfsburg, qui ne débute pas non plus son exercice de la meilleure des manières. Hambourg a en tout cas su faire preuve d’une belle capacité de réaction, puisque ce sont les visiteurs qui ont ouvert le score dès la deuxième minute de jeu, par Mandzukic. Mais Petric (56e) a remis le HSV sur les bons rails à la 56e minute, permettant au moins aux siens de prendre un point. Un point qui laisse les Hambourgeois à la 17e et avant-dernière place du championnat d’Allemagne, alors que le VfL remonte provisoirement à la 11e place.

Liverpool : surpris par un promu à Anfield

Les Reds ne s’attendaient surement pas à ça. Sur leur pelouse ce samedi, les joueurs du club de la Mersey ont été surpris par Norwich (1-1), la révélation de ce début de championnat. Malgré l’ouverture du score, signée Bellamy juste avant la pause (45e), liverpool a été contraint au partage des points suite à l’égalisation de Holt au bout d’une heure de jeu. Les joueurs de Kenny Dalglish ont pourtant largement dominé la rencontre, notamment grâce à l’activité de tout instant de l’infatigable Luis Suarez, qui a trouvé le poteau pendant la rencontre. Mais c’était sans compter sur la volonté du promu, qui en a déjà étonné plus d’un depuis le début du championnat, et ne semble pas vouloir s’arrêter en si bon chemin. Avec un seul point pris, Liverpool reste à la cinquième place du championnat anglais, ne revenant qu’à quatre points de Newcastle, alors que Norwich City s’empare de la septième place.

Match Lorient – Toulouse en direct

A partir de 21h00 aujourd’hui, suivez le score de Lorient – Toulouse (Ligue 1) sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. Cette rencontre entre Lorient et Toulouse est une sorte de passerelle pour rejoindre le Top 5 de la Ligue 1. Les Merlus (7es, 16 points) peuvent dépasser les Violes (6es, 18 points) en cas de succès ce soir. Les hommes de Christian Gourcuff doivent quand même se montrer prudents car la formation d’Alain Casanova se débrouille plutôt bien hors de ses bases (8 points sur 15). Laquelle de ces deux écuries va faire un gros coup ? Réponse aux environs de 22h45 ! [require_live:1310032970]

Gijon : Enfin un première succès

Le Sporting Gijon a enfin remporté son premier match de la saison. Ce samedi soir, en ouverture de la huitième journée effective du championnat espagnol, Gijon l’a emporté à domicile contre Grenade (2-0). Le Sporting a lancé les hostilités dès le début de la rencontre, en ouvrant le score à la sixième minute par Barral. Castro s’est lui occupé de donner de l’air aux locaux juste avant la mi-temps (42e). Au classement, ces trois points permettent au Sporting Gijon d’abandonner la place de dernier de la classe au Racing Santander. Car dans le même temps, le Racing s’est incliné à la maison face à l’Espanyol Barcelone (1-0), restant la seule équipe de Liga à ne pas avoir gagné le moindre match cette année. Le club Blaugrana s’est imposé suite à une réalisation de Garcia à la 59e minute. Le 2ème club de Barcelone remonte provisoirement à la cinquième place du tableau, juste devant Valence et Malaga.

Fiorentina : Jovetic n’a pas suffi

La Fiorentina n’est pas parvenue à s’imposer ce samedi soir à la maison. Contre Catane, le club de Florence n’a pu faire mieux que match nul (2-2), malgré la grosse performance de Stefan Jovetic. Le milieu offensif s’est offert un doublé (20e, 62e), qui a mis à deux reprises son équipe en position favorable, mais les visiteurs sont parvenus à revenir au score à chaque fois, par Delvecchio (43e) puis Barrientos (82e). Au classement, ce résultat n’a que peu d’influence, les deux formations gagnant provisoirement deux places pour se retrouver septième et huitième, avec avantage à Catane, en attendant les rencontres de ce dimanche.

Newcastle peut remercier Cabaye

Newcastle continue de faire sensation dans le championnat anglais. Les Magpies ont dominé Wigan dans une rencontre bien terne (1-0), grâce à un dut de Yoahn Cabaye en fin de match. Titulaire dans l’entrejeu, tout comme son compatriote Gabriel Obertan à droite, l’ancien Lillois, transparent tout au long de la partie, a trouvé le chemin des filets à la 81e, sur une passe décisive de Sylvain Marveaux. L’ancien Rennais a disputé le dernier quart d’heure du match, alors qu’Hatem Ben Arfa, encore remplaçant et qui attend une titularisation en Premier League depuis plus d’un an, est entré en jeu à la pause pour tenter de débloquer la situation. Hatem Ben Arfa s’est signalé par quelques percutions intéressantes et une frappe, repoussée par le gardien adversaire. Ce bon résultat permet à Newcastle, toujours invaincu après cette neuvième journée et quatrième, de revenir provisoirement à la hauteur de Chelsea, troisième à la faveur d’une meilleure différence de buts. Dans les autres rencontres, un autre ancien joueur de L1 s’est illustré en la personne de Stéphane Sessegnon. L’ancien joueur du Paris Saint-Germain a ouvert le score pour Sunderland, marquant son premier but de la saison, vainqueur à Bolton (0-2). Les Black Cats quittent de ce fait la zone de relégation et font un bond à la 12e place. Charles N’Zogbia, titulaire, a pour sa part mordu la poussière avec Aston Villa, battu sur son terrain par West Bromwich (1-2).

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)