Nancy : Brison aurait pu s’en aller, mais…

Jonathan Brison (28 ans, 4 matches de Ligue 1 en 2011/2012) a entamé sa 10e saison d’affilée avec son club de coeur : Nancy. Le latéral gauche a expliqué pendant un entretien relayé par Sport 24 qu’il aurait pu quitter la Lorraine pendant le dernier mercato. Seulement voilà, le natif de Soissons n’a eu aucune offre et donc il est reparti au charbon avec l’ASNL ! “Si j’avais été amené à partir, c’était pour un club au moins du même standing que Nancy. Personne ne m’a proposé quoi que ce soit. Je me suis vite rendu à l’évidence que cette année, j’allais repartir avec Nancy. Ça ne m’a posé aucun problème. Parce que je n’étais pas dans l’optique d’un départ obligatoire”, a souligné le joueur du club au chardon.

Arsenal attendu au tournant

La 4e journée de Premier League débute ce samedi. Beaucoup de regards seront tournés du côté de l’Emirates Stadium, où Arsenal reçoit Swansea. Deux semaines après leur déculotté historique contre Manchester United (8-2), les Gunners d’Arsène Wenger devraient offrir un visage différent après une fin de mercato très agitée et plusieurs arrivées. Suffisant pour espérer venir titiller les autres favoris au titre ? C’est un virage à 180° qu’ont opéré Arsenal et Arsène Wenger dans les deux derniers jours du mercato. Après plusieurs saisons à miser sur de jeunes joueurs, l’entraîneur d’Arsenal s’est résolu à changer sa politique de recrutement. Il a suffi d’une raclée historique à Manchester United (8-2) pour faire comprendre à Wenger qu’il était désormais temps de renforcer son équipe différemment. Message reçu. Cinq joueurs (Park, Mertesacker, André Santos, Benayoun et Arteta), tous âgés de plus de 26 ans, ont ainsi posé leurs valises à Arsenal. Une véritable révolution, dont les premiers effets sont attendus dès ce samedi, face à Swansea, lors de la 4e journée de Premier League. Dix-septièmes avec un seul petit point glané, les Gunners n’ont de toute façon plus le choix s’ils veulent se joindre à la course pour le titre. Comme depuis le début de la saison, les Londoniens se présenteront avec une équipe amoindrie. Vermaelen a rejoint à l’infirmerie Wilshere et Diaby. Gervinho et Song purgeront quant à eux le dernier de leurs trois matchs de suspension, alors que Jenkinson sera également suspendu. Autant d’absences qui vont contraindre Wenger à rapidement aligner ses dernières recrues. Mertesacker

Ligue 2 : Champagne pour Reims, le Rocher s’effrite

Une partie des matches comptant pour la 6e journée de Ligue 2 s’est déroulée hier soir. On retiendra que Reims est vraiment sur un petit nuage avec un nouveau succès. A contrario, Monaco est au fond du trou après s’être fait corriger au stade Louis II. La gâchette de Reims, Cédric Fauré, a inscrit un doublé important contre Guingamp. Au final, les Rouge et Blanc se sont imposés (2-1) face à l’équipe bretonne. Même si la saison est encore longue, les supporters rémois commencent à se demander s’ils ne vont pas goûter à la Ligue 1 à l’issue des hostilités ! De leur côté, les joueurs de Bastia n’ont pas vraiment réussi leur voyage dans l’Aube. Douchés rapidement par l’attaquant de Troyes Raphaël Caceres à la 7e minute de jeu, les Corses n’ont jamais réussi à revenir dans la partie. En revanche, l’équipe du Havre a fait une superbe opération en battant Tours (2-1). Les Normands occupent désormais la deuxième place du classement à trois points seulement de Reims. Du côté de Monaco en revanche, la pilule est très difficile à avaler. Face à une formation d’Angers efficace, les Monégasques ont été inexistants ou presque. L’ampleur du score (3-1) et la manière inquiètent tout le monde sur le Rocher. L’ASM est scotchée au bas du classement (16e place) et l’entraîneur Laurent Banide n’a plus beaucoup de crédit… En revanche, la donne est différente pour Arles-Avignon. L’écurie provençale s’est contentée d’un match nul sur la pelouse de Boulogne-sur-Mer (1-1) mais ce résultat lui permet de rester à

Brésil : l’état de santé de Ricardo s’améliore !

L’entraîneur de Flamengo, Ricardo, va beaucoup mieux. Le technicien qui avait été victime d’un AVC à la fin du mois d’août lors du match contre Vasco de Gama n’a plus besoin d’un appareil pour respirer normalement. Le dernier bulletin médical relayé par l’AFP confirme que l’état de santé de l’ex-coach de Bordeaux, Monaco ou encore du PSG s’améliore au fil du temps. “L’équipe médicale a retiré le respirateur du patient Ricardo Gomes. Il respire beaucoup mieux maintenant et nous considérons que la période la plus dangereuse est derrière nous. Il a fait de grands progrès au niveau de la conscience cognitive vis-à-vis des personnes de sa famille et a prononcé quelques mots isolés”, a-t-on appris. Pour l’heure, on ne sait pas à quelle date Ricardo pourra éventuellement quitter l’hôpital situé à Rio de Janeiro.

Barça : Xavi et “la drogue” de la gagne !

Xavi (31 ans, 1 match de Liga en 2011/2012) a accordé une interview exclusive à Top Mercato (voir la première partie). Le milieu de terrain du FC Barcelone a souligné qu’il n’est pas rassasié de titres avec les Blaugrana ! L’international espagnol sait que lui et ses coéquipiers ont envie de remporter de nouveau la Ligue des champions, la Liga, le Mondial des clubs voire même la Coupe d’Espagne qui est revenue au Real Madrid la saison passée. “C’est vrai que le fait d’avoir l’habitude de gagner des titres peut engendrer une certaine lassitude dans un groupe. Je ne vais pas dire que dans une saison il n’existe pas de périodes de “moins bien”, mais notre équipe arrive tout de même à garder un niveau de motivation très élevé. Nous sommes tous des compétiteurs, et l’envie de gagner reste la même, année après année. Vous savez, lorsque vous commencez à gagner des titres, vous voulez en gagner encore et encore. C’est une sorte d’addiction”, a raconté le joueur barcelonais. Retrouvez la seconde partie de son interview à 12 heures ce samedi sur Top Mercato ! Voir aussi : Première partie de l’interview : Xavi, “on veut encore tout gagner” (1/2)

Le Milan AC contrarié d’entrée

La Serie A a démarré tambour battant ce vendredi. Le Milan AC et la Lazio Rome ont livré une rencontre spectaculaire et riche en rebondissements pour le coup d’envoi de la saison. Les champions d’Italie, menés de deux buts sur leur pelouse après des réalisations de Klose (10e) et Cissé (21e), sont parvenus à revenir dans la partie grâce à Ibrahimovic (28e) et Cassano (32e), ne réussisant toutefois pas à forcer la décision malgré leur domination par la suite. Si la Serie A offre un tel spectacle tous les week-ends, on signe des deux mains tout de suite. La rencontre alléchante entre le Milan AC, champion en titre mais amoindri par les blessures (Robinho, Mexès, Taiwo, Flamini), et une Lazio Rome ambitieuse a tenu toutes ses promesses. On a d’ailleurs bien cru assister à la première grosse sensation… pour le premier match de la saison, la 1ère journée ayant été reportée à cause de la grève il y a deux semaines. Car les joueurs d’Edy Reja ont failli jouer un bien vilain tour aux Rossoneri, totalement absents en début de rencontre. Un laxisme dont profitaient tour à tour Klose et Cissé, les deux recrues stars des Biancocelesti. L’international allemand ouvrait le score après une merveille de contrôle qui mettait dans le vent Nesta (10e), avant d’être imité par l’ancienne vedette du Panathinaïkos, de la tête (21e). Deux buts qui avaient le mérite d’enfin réveiller les locaux. Piqué au vif, le Milan AC revenait dans la partie en moins de 5 minutes. Aquilani faisait oublier Pirlo

Athletic Bilbao : Llorente a fermé la porte à Tottenham !

Buteur adoré de l’Athletic Bilbao où il entame sa huitième saison consécutive, Fernando Llorente ne manque visiblement pas de sollicitations, été après été. Selon Tuttomercatoweb, l’attaquant international espagnol de 26 ans (20 sélections) aurait capté l’attention d’un gros club anglais lors du dernier mercato estival, à savoir Tottenham qui espérait apporter une efficacité supplémentaire à son attaque. Toutefois, le joueur, auteur de 18 buts en 38 matches de Liga la saison dernière, reconnait avoir refusé de rejoindre le club entraîné par Harry Redknapp. “Je sais que Tottenham s’est révélé intéressé pour que je vienne, mais je ne sais rien de leur offre car je n’ai jamais eu l’intention de quitter l’Athletic Bilbao.” On rappelle que le joueur est sous contrat jusqu’en juin 2013 avec le futur adversaire du PSG en phase de poules de la Ligue Europa…

Cissé, prêt à se venger sur le Bayern

Le Bayern Munich reçoit le FC Fribourg, samedi, pour le compte de la 5e journée de Bundesliga. Un club contre lequel les coéquipiers de Franck Ribéry, actuellement leaders, sont invaincus depuis 1998, mais qui compte dans ses rangs un buteur redoutable en la personne de Papiss Cissé. Contraint de rester à Fribourg malgré ses envies d’ailleurs cet été, l’ancien Messin sera l’homme à surveiller. Duel de buteurs samedi à l’Allianz-Arena. A droite Mario Gomez, 28 buts la saison passée, en pleine bourre avec le Bayern Munich. A gauche Papiss Cissé, dauphin de l’Allemand la saison passée au classement des buteurs avec 22 pions, arme fatale de Fribourg depuis deux saisons. Si les deux joueurs comptent déjà quatre buts chacun dans l’exercice en cours, tout comme Klaas-Jan Huntelaar, les points communs s’arrêtent là entre les deux serial-buteurs. Gomez, tout aussi efficace qu’il est, doit composer avec des joueurs comme Manuel Neuer, Franck Ribéry ou Arjen Robben, bien plus médiatisés que lui. Cissé, quant à lui, est la star d’une équipe qui lui est dévouée depuis son énorme saison dernière. Sauf que l’ancien Messin a vu son aura en prendre un coup après avoir exprimé ses envies d’ailleurs cet été. Plusieurs clubs anglais, comme Fulham et Newcastle, ont tenté de l’arracher. Il s’est même murmuré que le PSG était aussi intéressé. Finalement, Fribourg a tenu bon, allant jusqu’à repousser les quelques 13 millions d’euros proposés par les Magpies.

OM : Anigo très remonté contre la LFP !

Convoqué hier soir par la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP), Nicolas Nkoulou a été sanctionné de trois matches fermes de suspension pour avoir écrasé le pied de Florent Sinama-Pongolle lors du match Marseille / Saint-Etienne (3ème journée de Ligue 1). Une décision que José Anigo, directeur sportif phocéen, ne digère pas, si l’on en croit ses propos sur la chaîne officielle du club OM TV, où il brandit la menace d’une justice à deux vitesses de la part de la LFP. “Je vais être le poil à gratter de tous ces gens qui donnent des matches de suspension comme ça. Je n’ai pas ma langue dans ma poche et quand il y aura des fautes, comme des tampons en retard, je verrai comment tout cela sera traité. J’espère qu’ils seront autant vigilants qu’ils l’ont été avec Nicolas N’Koulou.” Rappelons que cette séance de la commission de discipline a en outre condamné le Parisien Milan Bisevac à deux matches fermes de suspension mais aussi le Brestois Paul Baysse et le Nancéien Samba Diakité à deux matches de suspension dont un avec sursis. Toutes ces sanctions prennent effet dès lundi 12 septembre à minuit, c’est-à-dire dans la foulée de la cinquième journée du championnat.

Lille : Basa finalement forfait

Alors que le LOSC essaiera de remporter une troisième victoire consécutive en Ligue 1 sur la pelouse de Saint-Etienne, Rudi Garcia devra composer avec un effectif victime de quelques absences pour blessures. En effet, comme le révèle France Football, les champions de France en titre seront privés de Tulio de Melo, souffrant du tibia, mais surtout de la recrue défensive Marko Basa, ce dernier n’étant pas tout à fait remis d’une blessure pénalisante aux adducteurs. Bonne nouvelle toutefois pour les Dogues : David Rozehnal, récemment opéré du ménisque, fera son grand retour à Geoffroy-Guichard, tandis que Joe Cole apparaîtra pour la première fois en match officiel avec le LOSC.

Serie A : Lichtsteiner parle de la Juve… et de la Lazio !

Transféré de la Lazio Rome à la Juventus Turin cet été contre une indemnité de transfert de 10 millions d’euros, le latéral suisse Stephan Lichtsteiner s’est exprimé sur ces deux clubs sur le site Tuttojuve.com. Fier d’être membre des Bianconeri, l’international helvète de 27 ans, qui vient sans doute d’enfiler la tunique la plus prestigieuse de sa carrière, évoque ses premières impressions avec son nouveau club. “La Juventus est une étape cruciale dans ma carrière. Porter un maillot aussi prestigieux que celui des Bianconeri est le rêve de n’importe quel joueur. (…) Je suis arrivé cette année et, avec tous mes coéquipiers et représentants du club, je veux travailler pour gagner des titres le plus rapidement possible.” Dans la foulée, l’ancien Lillois parle de ses relations positives avec l’entraîneur de la Lazio, Eddy Reja, même s’il tourne vite la page pour complimenter son nouveau coach, Antonio Conte. “Avec Eddy Reja, j’ai toujours entretenu des relations exceptionnelles et je ne peux que le remercier pour tout ce qu’il m’a apporté. Aujourd’hui, je suis à la Juventus et je peux dire, sans hésitation, qu’Antonio Conte me convient parfaitement. Il est pointilleux et extrêmement attentif à chaque phase de l’entraînement.”

Bilan mercato Bundesliga (2/3) : Borussia Dortmund

Après le légendaire Bayern Munich, évoquons le mercato du Borussia Dortmund, spectaculaire champion d’Allemagne qui a terminé avec sept points d’avance sur le Bayer Leverkusen et dix points d’avance sur le club bavarois. Un maître-mot : la continuité Auteurs d’une saison de qualité d’un bout à l’autre, les joueurs du Borussia Dortmund peuvent évidemment être fiers de leur sacre au terme du championnat 2010/2011. Délogeant un Bayern Munich décidément friand des résultats en yo-yo (champion en 2008, année blanche en 2009, champion en 2010 année blanche en 2011), le club emmené par Jürgen Klopp a réalisé une belle performance qui ne saurait être entachée, pas même par la déception d’une élimination précoce en Ligue Europa, dès les phases de poules au profit du PSG et du FC Séville. Dans une logique de résultats favorables, l’entraîneur allemand a souhaité conserver l’essentiel de ses forces pour confirmer sur la saison en cours, avec notamment un challenge bien plus corsé constitué par la Ligue des champions. C’est ainsi que des joueurs pourtant remarqués comme le gardien Roman Weidenfeller, comme le prometteur défenseur axial – toujours suivi par le Bayern Munich – Mats Hummels ou encore que le dynamiteur japonais Shinji Kagawa ont décidé de poursuivre l’aventure en Rhénanie du Nord. A signaler que la plupart des pertes du club allemand constituent des prêts ou des fins de contrat, auxquelles on peut ajouter le transfert pour 1 million d’euros de Tamas Hanjal, parti à Stuttgart. Sahin s’en va, pas Götze Toutefois, le mercato n’a évidemment pas été de tout

Man. City : Nasri est incertain

Samir Nasri n’est pas sûr de jouer pour la venue de Wigan samedi avec les Citizens. Le milieu de terrain s’est fracturé un doigt avec les Bleus contre la Roumanie, mardi, lors des qualifications pour l’Euro 2012, comme il l’a lui même expliqué sur son compte Twitter. “Merci pour vos messages, je me suis cassé un doigt lors du dernier match international. Je vous ferai savoir si je suis capable de jouer samedi”, a ainsi expliqué l’ex-joueur des Gunners, qui avait réussi trois passes décisives face à Tottenham (1-5) lors de ses débuts avec Manchester City.

LdC : Fenerbahçe a perdu en appel

Exclu de la Ligue des champions suite à un scandale de paris truqués qui n’a pas fini de secouer la Turquie, Fenerbahçe avait déposé un recours en appel devant le Tribunal Arbitral de Sport (TAS). Une démarche qui sera finalement vaine, comme le révèle le quotidien L’Equipe. En effet, les dirigeants du Fenerbahçe se sont vus confirmer la sanction par cette instance décisionnaire. Le club stambouliote doit donc accepter la sentence et laisser Trabzonspor, désigné comme remplaçant des champions en Turquie en titre. A signaler que des sanctions à l’échelle nationale (destitution du titre de champion ? relégation en seconde division ?) pourraient également être prononcées dans un délai d’un mois à un mois et demi.

Nantes : I. Cissokho évoque le mercato de son frère à Lyon

La 6e journée de Ligue 2 débute ce vendredi, avec en affiche la rencontre entre Nantes et Le Mans. Issa Cissokho, le latéral gauche des Canaris, est revenu sur le début de saison de son équipe pour Sport.fr. Il évoque également sa relation avec son frère, Aly, plus en vue du côté de Lyon, ou sa volonté de jouer pour le Sénégal, son pays d’origine. Ce n’est pas difficile d’être en quelque sorte dans l’ombre de votre petit frère, Aly, qui joue à Lyon ? (Rires) Dans la famille, ce n’est que du bonheur. Franchement, ça ne me dérange pas. Tant qu’il est heureux à Lyon et qu’il s’épanouit, c’est une chance. Je suis très content de lui. Il n’y a aucune jalousie ou quoi dans la famille, que de la fierté. On s’appelle très souvent avec Aly, ou on joue en réseau à Fifa. Ça va, je le bats à ce jeu. Enfin j’essaie, car il n’est pas mal avec Manchester (rires). On a beaucoup parlé d’Aly et de son départ de Lyon cet été. L’avez-vous conseillé durant cette période ? C’est vrai qu’on a pas mal parlé de lui. Il était un petit peu bouleversé, car on lui avait dit de pourquoi pas trouver un club s’il le pouvait… Aly a essayé de trouver quelque chose. Je pense qu’il y était parvenu, notamment en Angleterre, à Liverpool. La piste s’est refroidie ensuite. Ça a été assez sérieux avec Newcastle aussi, mais ça ne s’est pas fait car Lyon n’a pas voulu le laisser

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)