Inter Milan : Ranieri a déjà tourné la page !

A peine le match de Ligue des champions gagné par son équipe de l’Inter Milan sur la pelouse de Lille hier soir (0-1, 3e journée de la C1), l’entraîneur des Nerazzurri Claudio Ranieri est passé à autre chose. Le coach du club lombard souhaite que ses joueurs se concentrent pleinement sur le prochain match de Serie A contre le Chievo Vérone dimanche prochain (8e journée) car la situation comptable est alarmante dans le Calcio (17e place, 4 points sur 18). “L’équipe a très bien réagi. Tout a bien tourné pour nous, pour une fois. Malgré la mauvaise passe que traverse l’équipe en ce moment, nous avons su redresser la barre à Lille (…) Notre problème est notre manque de réussite en championnat. Nous allons nous appuyer sur ce succès pour rebondir. Désormais, nous devons rechercher la continuité”, a préconisé l’Italien selon France Football.

Lille : Garcia refuse de baisser la tête

A défaut de réussir à transpercer la défense de l’Inter Milan, les joueurs de Lille ont perdu contre les Nerazzurri (0-1, 3e journée de la Ligue des champions). Avec deux points au compteur, les Dogues occupent la dernière place du Groupe B après avoir disputé trois matches sur six. “Mathématiquement, on s’est mis en difficulté. Quand on ne peut pas gagner un match, il faut au moins savoir ne pas le perdre. Je suis déçu pour les joueurs, parce qu’on méritait de marquer en seconde période. Les Italiens ont eu un réalisme important ce soir mais c’est aussi la marque de l’expérience. Rien n’est perdu, mais ce qui est sûr, c’est qu’il faudra rattraper à l’extérieur les points perdus chez nous. On ira à l’Inter pour faire l’exploit et au moins pour ne pas les laisser s’échapper. Il reste neuf points à distribuer. On n’aura rien à perdre sur les prochains matches”, a analysé le coach du club nordiste si on se réfère à France Football.

Real Madrid : Mourinho s’attendait à un match plus dur

L’entraîneur du Real Madrid, José Mourinho, est satisfait de la prestation globale de ses joueurs qui ont étrillé l’Olympique Lyonnais (4-0, 3e journée de la Ligue des champions) au stade Santiago Bernabeu hier soir. “J’essaie toujours d’imaginer le match avant qu’il ne débute. Parfois, l’adversaire me surprend et le match se transforme en un match différent de ce que j’attendais. Ce n’était pas le cas aujourd’hui. Contre Lyon, j’attendais peu d’espaces entre le milieu et la défense et la défense et le gardien de l’OL (…) Nous avons décidé cette tactique. Les joueurs l’ont bien compris même s’ils veulent tous jouer comme titulaire. L’important, c’est le collectif et non le côté individuel. Nous n’aimons pas les débats”, a expliqué le “Special One” dixit France Football.

Lyon : une vraie gifle pour Rémi Garde

L’Olympique Lyonnais a volé en éclats sur la pelouse du Real Madrid hier soir (4-0, 3e journée de la Ligue des champions). L’entraîneur des Gones, Rémi Garde, est vraiment marqué après cette défaite très lourde. “Nous avons beaucoup souffert ce soir. J’avais imaginé le match un peu comme cela, comme je le craignais avec une équipe du Real qui monopolisait le ballon, nous obligeant à défendre très bas. Ce qui m’a surpris de la part du Real c’est l’intensité qu’il a mis dans la récupération du ballon. Il faudra être fort et solidaire pour surmonter cette déception. Quand on prend quatre buts, c’est un sérieux revers”, a reconnu le technicien rhodanien d’après France Football.

LOSC-Inter : Les notes des Lillois

Malgré l’activité de Hazard et Cole, le groupe lillois a globalement été chloroformé par l’Inter (0-1), mardi à Villeneuve d’Ascq. Enyeama : 5 Remplaçant au pied levé de Landreau dans les buts, le gardien nigérian Vincent Enyema a tenu sa place. Nullement impressionné par l’enjeu, il a pu s’appuyer sur son expérience de la C1 acquise la saison passée en tant que portier de l’Hapoël Tel Aviv, dans le groupe de Lyon. Difficile néanmoins de donner plus que la moyenne à Enyeama puisqu’il a encaissé un but. Même s’il ne pouvait pas grand chose sur la reprise de volée parfaite de Pazzini. Basa : 4 Difficile de reprocher quoi que ce soit au défenseur central lillois… sinon d’avoir été transparent durant 90 minutes. C’est finalement dans le temps additionnel, lorsqu’il est venu placer une tête qui aurait pu être décisive, se blessant au passage, que Basa c’est un peu fait remarquer. Insuffisant à ce niveau. Beria : 3 Si le latéral gauche lillois frappait à la porte de la sélection française depuis quelques mois, force est de constater qu’il n’a pas marqué des points lors de ce match. Loin d’être irréprochable en défense, perdant quelques ballons précieux, le latéral s’est montré très insuffisant en attaque. Guère on avait vu Beria à un niveau aussi bas. Chedjou : 5 Le solide défenseur a réalisé une excellente entame de match, multipliant les interventions décisives face aux attaquants et milieux de terrain intéristes. Hélas, la fougue de Chedjou a été de mauvais conseil. Son carton jaune récolté en

Ligue des champions : 3e journée, groupes A à D

Le point complet sur la troisième journée de poules de la C1, groupes A à D. Groupe A : Naples ‘ Bayern Munich : 1-1 C’était sans aucun doute l’affiche de la soirée. Invaincu depuis la 1ère journée du championnat d’Allemagne, que ce soit en championnat ou sur le plan européen, le Bayern Munich passait un sérieux test avec ce déplacement à Naples. Dans une forme éclatante, à l’image de Franck Ribéry, énorme ce week-end en championnat, le leader de la Bundesliga devait une fois encore se passer des services d’Arjen Robben, sur le flan pour plusieurs semaines. Une habitude. En tête du groupe après ses deux premiers succès, le Bayern recevait son dauphin, également invaincu en Ligue des Champions. Naples restait néanmoins sur une défaite inquiétante à la maison contre Parme (1-2) samedi en championnat d’Italie. Pas vraiment la meilleure des façons de préparer ce choc qui promettait d’être explosif dans l’ambiance bouillante du San Paolo, l’écrin napolitain. Kroos a ouvert le score dès la 2ème minute pour les Bavarois. Un but contre son camp de Badstuber a remis les deux formations à égalité avant la mi-temps. Le point du nul suffit au Bayern pour conserver la tête du groupe. Manchester City ‘ Villarreal : 2-1 City n’avait plus le droit à l’erreur. Avec un seul point pris lors des deux premières journées dans cette compétition, le bilan comptable n’y était absolument pas pour les Citizens sur la scène européenne. A nouveau leader du championnat anglais depuis ce week-end, Manchester attendait Villarreal de pied

Lille se complique la vie

La présence de Martine Aubry dans les tribunes n’a pas porté chance à Lille, battu mardi sur son terrain par l’Inter (0-1). Avec seulement deux points après trois matchs joués dans le groupe B, la qualification pour les 8èmes de finale de la C1 devient mission impossible. Disons le tout net : Lille était favori de ce match. En effet, le champion de France en titre était invaincu depuis 10 rencontres, toutes compétition confondues, alors que l’Inter Milan est avant-dernier de Serie A, avec déjà quatre défaites au compteur. Sans oublier l’humiliant revers à la maison contre Trabzonspor (0-1) lors de la 1ère journée de la Ligue des champions. Oui mais voilà, c’est l’Inter qui a gagné. Comment ? En se montrant tout simplement plus réaliste face à une équipe lilloise encore trop tendre à ce niveau. Sneijder plus décisif que Hazard L’unique but de la rencontre a été inscrit par Pazzini après 20 minutes de jeu. C’est le maître à jouer de l’Inter, Wesley Sneijder, qui a fait l’essentiel du travail, fixant la défense des Dogues avant de servir Zarate, qui a parfaitement redressé pour Pazzini. Lille a copieusement dominé le reste de la rencontre, à l’image d’un Eden Hazard toujours aussi virevoltant et inspiré et d’un Joe Cole vif et alerte. Hélas, aucun des deux hommes n’a su se montrer décisif. Et Sow montre définitivement ses limites à ce niveau. La rentrée de Payet à la place de Pedretti pour la dernière demi-heure a fait du bien. Mais les Italiens se sont appliqués

Les notes de Real Madrid – Lyon

Lyon n’a pas fait le poids face à Madrid ce mardi (4-0). Karim Benzema, auteur d’un très bon match, et ses coéquipiers ont pris la défense des Gones à défaut durant toute la partie, et l’Olympique Lyonnais s’en sort avec un score qui aurait pu être bien plus large. Les Tops Karim Benzema : 7,5 Un but, une passe décisive, pour une très belle prestation. Plutôt transparent en première période, à l’exception de sa réalisation sur corner, l’international français s’est rattrapé en deuxième mi-temps, particulièrement altruiste sur le but de Sami Khedira notamment, alors que Gonzalo Higuain aurait surement frappé dans la même position. Sami Khedira : 7 Précieux à la récupération, incroyablement présent offensivement en première période grâce à ses nombreuses montées, le milieu défensif allemand a ponctué sa belle prestation par un but offert par Benzema, sur une nouvelle course en avant. Sergio Ramos : 7 Comme à chaque fois, ou presque, que Ramos joue en défense centrale, le Real Madrid s’est imposé. Impeccable défensivement, l’international espagnol s’est offert un but tout en tranquillité sur corner, d’une superbe reprise de volée. Ils ont fait le job Mesut Özil : 6,5 Quasiment passeur décisif sur l’ouverture du score de Benzema, puis quasiment buteur sur le contre son camp de Lloris, le meneur de jeu allemand a quasiment été l’homme du match. Özil a en tout cas été une nouvelle fois l’un des meilleurs Madrilènes sur le terrain. Une habitude. Marcelo : 6 Comme à chaque fois que l’adversaire lui en laisse la possibilité, le

Benzema et Madrid font très mal à Lyon

Le Real Madrid n’a fait qu’une bouchée de l’OL ce mardi (4-0) en C1. Karim Benzema, buteur et passeur décisif, a fait très mal à son ancien club, qui devra tenter de limiter la casse lors du match retour dans deux semaines, pour conserver la 2ème place du groupe. Le constat est sévère, mais il est réaliste : Lyon n’a pas existé face au Real. Dans le choc du groupe D en ligue des champions, ce mardi à Santiago Bernabeu, Madrid n’a pas laissé la moindre chance à l’Olympique Lyonnais. Si la défaite des Gones n’est pas réellement une surprise, le score (4-0) peut inquiéter l’Olympique Lyonnais, qui recevra la Maison Blanche dans quinze jours. Au vu de la première mi-temps, on ne peut que se dire que l’Olympique Lyonnais s’en sort bien. Dès les premières minutes de jeu, l’équipe mise en place par Rémi Garde est prise à la gorge. La possession madrilène est insolente, les frappes au but d’Hugo Lloris s’enchaînent et c’est pourtant assez paradoxalement sur coup de pied arrêté seulement que le Real parvient à ouvrir la marque. A la 19e minute, Mesut Özil, toujours aussi à l’aise sur corner, dépose le ballon sur la tête de Cristiano Ronaldo, qui croise au deuxième poteau où se trouve Karim Benzema, une nouvelle fois buteur contre son ancien club. Le but merengue n’arrange pas les affaires des Gones, bien au contraire, puisque ceux-ci se délitent au fur et à mesure qu’avance la 1ère période. Sur un centre de Michel Bastos, Gomis marque mais

Lazio, Klose : “Faire gagner l’équipe, mon boulot”

Buteur providentiel pour la Lazio Rome face à l’AS Roma lors du derby della Capitale (2-1) qui a permis d’offrir une première victoire en cinq rencontres aux Biancocelesti dans cette confrontation fratricide, Miroslav Klose estime avoir fait le job. En conférence de presse, l’avant-centre allemand a affirmé qu’il “faut toujours y croire jusqu’à la fin, que c’est toujours possible de marquer un but“. Et d’ajouter: “Je suis un buteur, faire gagner l’équipe, c’est mon boulot. La chose la plus importante et de ne jamais abandonner, c’est l’une des plus belle chose du football.”

OM : Deschamps veut sortir des poules

Alors que l’Olympique de Marseille connaît un véritable marasme sportif en Championnat, les résultats en Ligue des champions sont plus que probants. Et l’entraîneur olympien Didier Deschamps n’en fait pas un mystère en conférence de presse, “L’objectif principal, c’est de sortir de la poule“. Et d’ajouter au sujet d’Arsenal: “C’est une équipe qui a perdu des joueurs importants mais elle reste compétitive. Elle possède des joueurs offensifs qui peuvent poser problème à n’importe qui. Nous avons un avantage sur eux et il est simple : ce sont les deux points de plus que nous avons glané. Mercredi soir, nous y verrons plus clair. Si nous gagnons, nous ne serons pas qualifiés mais nous aurons fait un grand pas. Ensuite, si on peut consolider notre première place…“

Milan AC : Allegri se méfie de… Kezman !

Après avoir retrouvé le sourire en championnat avec un net succès sur Palerme (3-0), le Milan AC espère rester sur la même dynamique en Ligue des champions, face au BATE Borisov. Toutefois, en conférence de presse, l’entraîneur rossonero Massimiliano Allegri s’est montré très méfiant à l’idée de rencontrer la formation biélorusse, craignant même l’ancien Parisien Mateja Kezman! “Nous devrons jouer avec respect, force et technique. Car ils sont jeunes et défendent de manière ordonnée. (Mateja) Kezman est en forme. C’est pourquoi nous ne devons pas les sous-estimer“, a assuré le technicien lombard en conférence de presse.

LdC : Gourcuff et Benzema titulaires !

Le forfait de Maxime Gonalons a achevé de convaincre Garde de titulariser Yoann Gourcuff au milieu de terrain à Santiago Bernabeu, pour le choc face au Real. Côté madrilène, Mourinho a préféré Karim Benzema à Higuain dans l’équipe de départ. Les équipes : Lyon : Lloris – Réveillère, B. Koné, Lovren, Cissokho – Gourcuff, Fofana, Källström – Briand, Gomis, Bastos Real Madrid : Casillas – Arbeloa, Pepe, S. Ramos, Marcelo – Xabi Alonso, Khedira – Di Maria, Özil, Ronaldo – Benzema

Le CSKA Moscou relance le groupe du LOSC

Le CSKA Moscou a relancé l’intérêt du groupe B en Ligue des champions, celui du LOSC, en s’imposant en match avancé ce mardi face à Trabzonspor (3-0) Le groupe B de la C1, celui du Lille OSC, s’annonce serré jusqu’au bout. Ce mardi, en match avancé de la 3ème journée de C1, le club russe du CSKA Moscou, jusque-là lanterne rouge de la poule, s’est facilement défait de Trabzonspor (3-0), le leader du groupe. Doumbia s’est offert un doublé (29e, 86e), et Cauna la troisième réalisation (76e). Ce résultat fait temporairement des Lillois les derniers du groupe, avec deux points pris en deux journées, mais offre surtout aux Dogues la possibilité de s’emparer seuls de la tête du classement en cas de succès ce soir (20h45) contre l’Inter. Cette victoire des Russes ressert en tout cas les rangs, et chacune des quatre équipes peut encore prétendre à la 1ère comme à la dernière place de la poule.

Match Lille – Inter Milan en direct

A partir de 20h45 aujourd’hui, suivez le score de Lille – Inter Milan (Ligue des Champions, Groupe B) sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. Pour le moment, la campagne de Lille en Ligue des champions est vraiment paradoxale. Contre le CSKA Moscou (2-2) et Trabzonspor (1-1), on pensait que les Dogues tenaient ces matches par le bon bout… et puis patatra ! La défense a pris l’eau au mauvais moment et résultat des courses, le club français n’a pris que 2 points sur 6. La réception de l’Inter Milan est une belle occasion pour les hommes de Rudi Garcia de gagner enfin une rencontre en C1 ! Les Nerazzurri n’ont gagné que deux matches officiels depuis le début de la saison et ils restent sur deux revers de suite contre Naples (0-3) puis Catane (2-1). Face au 17e de Serie A… qui a gagné la Ligue des champions en 2010, le club nordiste a un énorme coup à faire ! [require_live:1310062420]

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)