FFF : Le Graët ne fixe pas d’objectif pour l’Euro

L’équipe de France a validé dans la douleur son billet pour le prochain Euro grâce à son match nul au Stade de France face à la Bosnie (1-1). Une qualification qui n’a pas “fait bondir de joie” le président de la Fédération français de football Noël Le Graët. Celui-ci a d’ailleurs estimé qu’il était pour l’heure inutile de fixer un objectif aux Bleus. “Déjà, on attend le tirage. Mais on sait que ce sera difficile, par nature un Euro est plus compliqué qu’un Mondial au niveau des poules. Qu’on soit dans le troisième ou le quatrième chapeau ne change pas beaucoup : les matches seront durs mais intéressants. Le vrai classement de la France sortira de l’Euro“, prédit ainsi le président de l’En Avant Guingamp. “L’équipe vit bien ensemble, ça c’est certain. Collectivement, elle progresse par séquences. Mais vraiment, pour le plaisir des yeux, j’adore, par moments. Après, ce n’est pas pendant 90 minutes, ce n’est pas Barcelone, ni l’Espagne, mais il y a une telle recherche que l’équipe est obligée de progresser. Mais se fixer un objectif à l’Euro, ce serait imprudent actuellement.“

Yanga-Mbiwa, l’étincelle de la Paillade

Capitaine d’une équipe de Montpellier qui tutoie actuellement les sommets de la Ligue 1 après un début de saison très prometteur, Mapou Yanga-Mbiwa s’est longuement confié au site officiel du club héraultais en revenant sur sa montée en puissance au fil des ans et ses attentes vis-à-vis de son avenir, notamment avec l’équipe de France. Mapou Yanga-Mbiwa s’est calmé depuis sa dernière “sortie” médiatique fracassante. Interpellé par un journaliste à la suite de son expulsion contre Bordeaux (2-2), le joueur d’origine centrafricaine était sorti de ses gonds, lançant un regard noir avec la déclaration qui va bien avec. Depuis, de l’haut a coulé sous les ponts et le robuste défenseur montpelliérain est revenu sur ce menu incident. “Cette vidéo qui a tourné en boucle me fait passer pour un méchant, cela ne me ressemble pas et je veux resituer le contexte“, tempère-t-il sur le site officiel du MHSC. “Nous sommes menés 2 à 0. Je me fais expulser sur un second carton jaune que je considère comme sévère d’autant que le premier l’est aussi. J’ai à ce moment là la fatigue du match et la déception de laisser mes coéquipiers à 10. Je me retrouve après le long couloir de Chaban-Delmas (…) J’ai donc eu une réaction un peu vive, si elle a été mal perçue par le journaliste ou sa famille je m’en excuse.” Si le joueur formé au club fait encore le difficile apprentissage des médias, il ne connaît pas ce genre de problème sur le terrain où il règne impérialement depuis le

PSG : Beckham chercherait un appartement dans la capitale !

Alors que les rumeurs envoyant David Beckham au Paris Saint-Germain se font de plus en plus insistantes, le “Spice Boy” chercherait actuellement un pied-à-terre… à Paris! Selon les informations de la version électronique du Monde, un agent immobilier californien aurait été chargé de trouver un logement pour la famille Beckham. “Un triplex dans un bel immeuble devrait lui plaire“, a-t-il même confié au quotidien français. Toutefois, cette information est à prendre avec des pincettes, beaucoup de joueurs investissant souvent dans l’immobilier pour faire fructifier leurs revenus…

OM : le Ministre de l’Intérieur est intervenu dans le home Jacking

L’Olympique de Marseille a connu voici quelques mois une série de “home jacking” dont un qui avait particulièrement traumatisé le milieu de terrain Lucho Gonzalez. Alors que sept personnes, soupçonnées d’avoir pris part à ces délits, ont été arrêtées en début de semaine, l’entraîneur olympien Didier Deschamps a confié en conférence de presse que l’OM a eu recours à l’intervention du Ministère de l’Intérieur: “C’est venu de très haut. Ils se sont impliqués car on a eu une réunion avec le Ministre, Monsieur Claude Guéant, et ses représentants. Quand les gens mettent les moyens et les hommes pour faire en sorte que cela puisse aboutir à des arrestations, cela peut redonner, au moins dans la vie extérieure, un peu plus de tranquillité et de sérénité aux joueurs et à leur famille.“

EdF, Deschamps : “Objectif atteint, non?”

Alors que l’Olympique de Marseille est en ordre de bataille avec le déjeuner entre les joueurs, l’entraîneur et l’actionnaire majoritaire Margarita Louis-Dreyfus jeudi, Didier Deschamps est revenu sur la qualification des Bleus pour l’Euro 2012. Et le Basque n’a voulu retenir qu’une seule chose en conférence de presse, la qualification des hommes de Laurent Blanc: “L’objectif est atteint. C’était le but non ? L’équipe a une certaine marge de progression. C’était indispensable pour les joueurs et la crédibilité du football français. Il ne faut pas oublier d’où est partie cette équipe. Maintenant, il y a plusieurs mois pour préparer et faire en sorte d’être le plus performant possible à l’Euro.“

Porto : le prix de Hulk est toujours démentiel !

En mai dernier, Hulk (25 ans, 6 matches de Liga Sagres en 2011/2012, 3 buts) avait signé un nouveau contrat avec Porto jusqu’en juin 2016. Aujourd’hui, l’attaquant est clairement coincé chez les Dragons à cause de sa clause libératoire qui est de l’ordre de 100 millions d’euros ! Son agent, Teodoro Fonseca, a confié pendant un entretien relayé par A Bola que l’international brésilien est courtisé partout en Europe… mais que sa valeur financière énorme refroidit bon nombre d’écuries. “Chaque année, il y a de plus en plus de clubs qui s’intéressent à Hulk et pas seulement en Premier League. Il est vrai qu’il y a eu des contacts avec Arsenal dans le passé, mais rien ne s’est produit. Je discute souvent avec les dirigeants et le montant réclamé pour sa vente n’a pas changé. Il ne sera cédé que si quelqu’un paie 100 millions d’euros. Toute offre inférieure ne sera pas prise en considération”, a-t-il déploré.

Allemagne : Löw n’a pas la grosse tête

L’équipe nationale d’Allemagne a réalisé un parcours exemplaire lors des éliminatoires de l’Euro 2012. Dans le groupe A, les joueurs germaniques ont fait un carton plein en remportant leurs 10 rencontres (30 points, 34 buts marqués, 7 encaissés). Malgré cette invincibilité, le sélectionneur de la Nationalmanschaft Joachim Löw estime que le statut de favori en vue de l’Euro 2012 ne garantit rien à sa sélection… ou encore à celle d’Espagne qui a remporté le championnat d’Europe 2008 et bien sûr la Coupe du monde 2010. “Il n’est pas certain que ce match (Allemagne-Espagne) ait lieu durant ce tournoi, même si tout le monde parle de ce duel. Les Pays-Bas, l’Angleterre, le Portugal, la France font aussi partie des favoris. Nous devrons passer bien d’autres obstacles et pas seulement l’Espagne”, a mis en garde le technicien allemand selon l’AFP.

PSG : Sakho est prêt à revenir dans l’arène !

En raison d’une blessure à une cuisse, Mamadou Sakho (21 ans, 2 matches de Ligue 1 en 2011/2012) a été éloigné des terrains pendant plus de deux mois. Aujourd’hui, le défenseur central est de nouveau à la disposition d’Antoine Kombouaré. L’entraîneur du club de la capitale pourrait le retenir dans le groupe qui défiera Ajaccio dimanche prochain (10e journée du championnat). “Si je vais être dans le groupe dimanche ? Il faut demander ça au coach. Tout va bien pour moi…On verra bien”, a-t-il confié ce mercredi selon L’Equipe. Pour sa part, le latéral droit Christophe Jallet espère vraiment que l’international français va vite revenir sur les pelouses pour bonifier encore l’équipe. “Mamad, ça fait du bien de le retrouver. C’était un taulier la saison passée. Son retour, c’est un grand espoir pour nous d’avoir justement de meilleures performances encore”, a-t-il précisé.

Messi, meilleur joueur le l’histoire de la Liga pour les fans !

Le quotidien ibérique AS s’est associé à l’institut Ikerfel pour réaliser un sondage portant sur le classement par les supporters espagnols du meilleur joueur de l’histoire de la Liga. Et le grand gagnant se nomme… Lionel Messi, devant Diego Maradona et Alfredo di Stefano. Si la “Pulga” n’est pas encore prophète en son pays, il peut au moins se targuer d’avoir tous les socios espagnols à ses pieds ! Battu par le Venezuela (1-0) avec l’Albiceleste pour son deuxième match des éliminatoires du Mondial 2014, l’Argentin pourra se consoler avec ce sondage, paru ce jeudi par le quotidien ibérique AS, en association avec l’institut Ikferfel. A la question posée aux socios des 20 clubs de la Liga de savoir qui était pour eux le meilleur joueur de l’histoire de la Liga, une immense majorité a donné sa voix à l’avant-centre barcelonais. Un véritable plébiscite pour Lionel Messi qui récolte 24% des suffrages exprimés, en devançant ni plus ni moins que Diego Maradona (13%) et Alfredo di Stefano (11%). Un podium étonnant pour le “Pibe de Oro” qui ne sera passé que trois saisons de l’autre côté des Pyrénées, d’abord au FC Barcelone (1982-1984) puis au FC Séville (1992-1993). A noter la belle quatrième position de Raul et cinquième place de Zinedine Zidane, premier français de ce classement. Et lorsqu’il s’agit de savoir qui est le meilleur joueur actuellement en Liga, Lionel Messi a reçu un véritable adoubement de la part des socios espagnols avec 48% des voix. Il devance cette fois-ci ses deux compères du

Juventus : Carvalho, un “plan B” pour les Bianconeri ?

Ricardo Carvalho (33 ans, 4 matches de Liga en 2011/2012) est sous contrat au Real Madrid jusqu’en juin 2012. Pour l’heure, les décideurs des Merengue n’ont pas proposé au défenseur central de signer un nouveau bail. Du coup, l’international portugais pourrait rejoindre l’Anzhi Makhachkala ou encore Fenerbahçe pendant le prochain marché des transferts hivernal. A en croire le média Tuttomercato, l’ancien joueur de Chelsea pourrait également choisir de prendre la direction de Turin. En effet les dirigeants de la Juventus voudraient le récupérer au cas où les négociations pour le transfert éventuel du Brésilien Rhodolfo (São Paulo) tourneraient au vinaigre en janvier.

ASSE : Batlles méfiant avant le défi savoyard

Laurent Batlles (36 ans, 9 matches de Ligue 1 en 2011/2012) espère que lui et ses coéquipiers vont réussir à gagner contre Evian TG samedi prochain (10e journée du championnat de France). Le milieu de terrain se méfie de cette formation savoyarde qui a envie de faire tomber les Verts afin de s’éloigner de la zone rouge (15e place). “On ne va pas aller à Evian la fleur au fusil ! On a à coeur de gagner mais il faut respecter tout le monde surtout les équipes qui viennent de monter en L1 (…) Je pense qu’une équipe qui vient de vivre la montée a des qualités que les autres n’ont pas, peut-être aussi une part de chance. Evian bénéficie également de toute l’ambiance qu’il y autour du club et dans le club qui aide à faire des points”, a prévenu le joueur expérimenté par le biais du site officiel de l’ASSE.

Man Utd : Ferguson vole au secours de Rooney

Expulsé vendredi dernier avec la sélection anglaise pour avoir donné un coup de pied à un défenseur monténégrin, Wayne Rooney risque une suspension de trois matches. Dans les colonnes du quotidien britannique The Guardian, l’entraîneur de Manchester United Sir Alex Ferguson est venu volé au secours de son poulain en arguant qu’il s’était considérablement calmé au fil des ans au niveau de son comportement: “Bien évidemment, il était très déçu. C’est, comme vous le dites, un de ses mauvais réflexes. Il a pris un tacle et il a réagi. Il a un tempérament fougueux, ce qui est, à mon avis, pas la plus mauvaise chose au monde.” Et d’ajouter au sujet du comportement de son avant-centre: “Il a montré des améliorations considérables dans le contrôle de son tempérament. La maturité vient avec le temps, petit à petit. Il prend ses responsabilités et il progresse toujours.“

Espagne : Del Bosque satisfait de ses troupes

L’Espagne n’a pas flanché face à l’Ecosse pour son dernier match des éliminatoires de l’Euro 2012 avec un dixième succès (3-1) en autant de rencontres. Un sans faute qui récompense la bonne tenue de la Roja, championne du monde et d’Europe en titre. En conférence de presse relayée par Marca, le sélectionneur national Vicente del Bosque était un homme comblé: “C’est saint pour le mental du groupe que tous les joueurs puissent participer et se sentent utiles. Je pense que nous avons de nombreuses alternatives. Les saisons sont longues. Espérons qu’ils arrivent dans de bonnes conditions à l’Euro.“

Cavenaghi revit avec le maillot de River Plate !

A la mi-juillet, Fernando Cavenaghi a choisi de quitter pour de bon les Girondins de Bordeaux avant de s’engager à River Plate. L’attaquant a retrouvé des couleurs avec son club de coeur qui tente de quitter la D2 argentine. Le goleador a retrouvé le sens du but. Après deux expériences sans saveur au Real Majorque et à l’Internacional Porto Alegre, Fernando Cavenaghi est vraiment en réussite avec River Plate. Depuis le coup d’envoi du championnat, celui que l’on surnomme “El Torito” (le petit taureau) a inscrit 5 buts en 9 matches. Il a largement contribué aux bons résultats des Millionnaires qui occupent la première place du classement après avoir pris 22 points sur 30. Pour en savoir plus au sujet de Fernando Cavenaghi, le correspondant italien de Top Mercato Giuseppe G. a pris l’initiative d’interroger son agent Claudio Mossio récemment. Ce dernier a souligné que son client âgé de 28 ans a vraiment beaucoup apprécié son passage… chez les Girondins de Bordeaux ! “L’expérience à Bordeaux a été bonne pour lui sur le plan humain et fantastique sur le plan professionnel. Plusieurs fois il m’a dit que s’il devait choisir un endroit pour vivre en Europe, il choisirait Bordeaux”, a-t-il assuré. Par ailleurs, Claudio Mossio a indiqué que son poulain avait vraiment envie de donner un coup de main à son club formateur qui a sombré la saison passée. “Il a accepté de relever le défi proposé par les dirigeants de River Plate qui est de ramener ce club glorieux en Première division. Il a aussi

OM : Deschamps a la “carapace dure”

Il y avait foule au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus pour voir l’Olympique de Marseille à l’entraînement. Et pour cause, Didier Deschamps déjeunera en compagnie de son équipe avec Margarita Louis-Dreyfus, actionnaire majoritaire. Un repas sur lequel Deschamps n’a pas voulu s’étendre en conférence de presse, relayée par La Provence: “On a un déjeuner demain, mais il est prévu depuis un mois et demi. Ma seule préoccupation, c’est le match de Toulouse.” Et de revenir sur la situation inquiétante du club olympien: “La pression, l’avoir sur moi, oui si ça peut permettre à mes joueurs de se lâcher. Mais, non, je ne suis pas content, pas heureux de voir qu’à l’extérieur l’OM fait rire. Oui, 8 petits points en 9 matches, c’est préoccupant. La situation est très compliquée. Mais j’ai la carapace dure“

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)