ASSE : Romeyer revendra le club à une condition

A moins d’une offre financière exceptionnelle, le président de l’AS Saint-Étienne Roland Romeyer ne revendra jamais le club ligérien. Pour lui, il est hors de question de laisser son fauteuil au premier venu. “Si des chameaux chargés d’or arrivent avec Messi sur le dos à Saint-Étienne plutôt qu’à Paris, on cède de suite notre place avec Bernard Caïazzo. Mais il ne faut pas rêver, personne ne m’a fait de proposition. (…) On ne cédera pas le club à un petit farfelu qui s’amène pour avoir sa gueule dans l’organigramme”, a confié le dirigeant de l’ASSE au cours d’une interview diffusée par L’Equipe.

PSG : un gros clash entre Nenê et Bodmer !

Il n’y a pas qu’à l’Olympique de Marseille où la tension est palpable (cf l’altercation entre Didier Deschamps et André-Pierre Gignac). En effet au sein de l’effectif du Paris Saint-Germain, ça a également chauffé sérieusement ! A en croire une information publiée sur le site du quotidien Le Parisien, Mathieu Bodmer et Nenê se sont insultés au Camp des Loges lors d’une séance d’entraînement programmée hier matin. L’entraîneur francilien, Antoine Kombouaré, a alors eu la bonne idée de séparer les deux hommes afin d’éviter que cela dégénère. Ensuite, le technicien a demandé à Mathieu Bodmer d’aller faire quelques tours de terrain afin de retrouver son calme. Mais l’ex-joueur de l’Olympique Lyonnais a refusé de faire ce qu’il lui disait et il est retourné dans les vestiaires. En plus de cela, Mathieu Bodmer a attendu que le Brésilien revienne, avec le reste de l’effectif, dans les locaux pour remettre une couche. Le footballeur qui a débuté sa carrière au Stade Malherbe de Caen voulait clairement en découdre avec le milieu offensif. Certains joueurs du PSG l’ont retenu tout comme l’entraîneur adjoint Yves Bertucci. Dimanche prochain, le Paris Saint-Germain disputera le Clasico sur la pelouse de l’Olympique de Marseille. Avec ou sans Mathieu Bodmer ? A suivre…

OM : MLD n’a pas l’intention de se désengager

A l’occasion d’une entrevue retranscrite sur le site de La Provence, le président de l’Olympique de Marseille Vincent Labrune a indiqué que la propriétaire Margarita Louis-Dreyfus n’a pas l’intention de revendre le navire phocéen. “On dit qu’un mystérieux investisseur serait prêt à intervenir à côté de Margarita… Mais cela relève de l’irrationnel. C’est complètement faux ! Ce ne sera jamais le cas. Margarita sera toujours là en juin prochain, pour une nouvelle saison aux commandes de l’OM. C’est la seule actionnaire à investir au club. Elle s’inscrit sur le long terme”, a certifié le dirigeant de l’écurie provençale.

ASSE : Romeyer rappelle les objectifs du club

Le président de l’AS Saint-Étienne, Roland Romeyer, a profité d’un entretien publié dans les colonnes de L’Equipe afin de rappeler les objectifs des Verts pour cette saison 2011/2012. “On a un plan sur trois ans, avec un triple objectif cette saison : aller au Stade de France, gagner un derby et mieux finir en L1 que l’an passé (10e place) (…) Il nous reste la Coupe de France, au moins un troisième derby et nous sommes en avance sur notre tableau de marche en L1”, a analysé le patron du club forézien. Demain soir, les hommes de Christophe Galtier affronteront l’AC Ajaccio, la lanterne rouge de la Ligue 1, au stade Geoffroy-Guichard (15e journée de Ligue 1).

OM : Rémy et la pression avant le Clasico

L’attaquant de l’Olympique de Marseille, Loïc Rémy (24 ans, 14 matches de Ligue 1 en 2011/2012, 6 buts), est prêt pour le Clasico contre le Paris Saint-Germain qui se déroulera dimanche soir. Le buteur phocéen sait que ce match est très important pour le club provençal et surtout les supporters qui n’ont pas digéré la défaite en Ligue des champions contre l’Olympiakos mercredi dernier (0-1, 5e journée). “Comme toujours, ce sera un match tendu. La pression monte petit à petit dans la semaine. Tout le monde nous parle de Paris. On connaît la date depuis le début de la saison de toute façon. Bon, c’est vrai que l’OM n’est pas très bien en ce moment, donc les supporters en ont un peu ras le bol. Ils ne manifestent pas forcément le même engouement que les années précédentes, mais ça reste le match de l’année”, a rappelé l’international français dixit France Football.

Un retour sensationnel au Brésil pour Robinho ?

Après avoir remporté le titre de champion d’Italie la saison passée avec le Milan AC, Robinho aimerait bien conserver ce titre… et si possible gagner la Ligue des champions avec les Rossoneri. Mais une tentation particulière pourrait le pousser à changer ses plans. Un bon début de saison. A défaut d’avoir marqué des buts en pagaille (2 buts en 10 matches toutes compétitions confondues), Robinho est un joueur important de l’effectif du Milan AC. Que ce soit aux côtés de Zlatan Ibrahimovic ou encore de son compatriote Alexandre Pato (Antonio Cassano se remet d’une opération cardiaque actuellement, ndlr), le goleador brésilien arrive à trouver facilement ses marques sur le terrain. A 27 ans, Robinho n’est plus vraiment le joueur fantasque… mais bien trop irrégulier qui s’exprimait à Manchester City (août 2008-janvier 2010) ou encore au Real Madrid (août 2005-août 2008) auparavant. Aujourd’hui, l’attaquant a compris qu’il ne suffit pas de faire le show par intermittence pour devenir un très bon voire excellent footballeur sur le sol européen. En dépit de cette maturité perceptible, le natif de São Vicente pourrait surprendre tout le monde en quittant les Rossoneri pendant le prochain mercato. En effet celui que l’on surnomme “le Prince” aimerait bien faire son grand come-back au Santos FC, autrement dit le club au sein duquel il a débuté sa carrière professionnelle (2002-2005) avant de faire une petite pige (janvier à août 2010) lorsqu’il n’était plus en odeur de sainteté chez les Citizens. Le FC Santos va tenter un gros coup Interrogé à ce sujet par

Chelsea : Cech défend vraiment Villas-Boas

L’équipe de Chelsea a perdu contre Liverpool en Premier League (1-2, 12e journée) dimanche dernier et face au Bayer Leverkusen en Ligue des champions (2-1, 5e journée de la phase de poules). Forcément, le manager des Blues André Villas-Boas est critiqué par certains dirigeants du club mais aussi et surtout les médias. Par le biais d’un entretien relayé sur le site officiel du club londonien, Petr Cech (29 ans, 10 matches de Premier League en 2011/2012) a choisi d’apporter son soutien total au technicien portugais. “Le manager n’est pas sur le terrain. Ce sont les joueurs qui font des erreurs individuelles. Il ne peut rien faire à ce sujet lorsqu’il est debout devant son banc. Il faut blâmer les joueurs. Nous savons que c’est de notre faute et nous essayons de changer des choses. Ce n’est pas facile mais on continue”, a confié le gardien de but tchèque.

OM : deux buteurs sur la short-list ?

Après le clash entre André-Pierre Gignac et Didier Deschamps, on peut penser que l’attaquant de l’Olympique de Marseille va quitter le club provençal pendant le prochain marché des transferts hivernal. On apprend parle biais de la radio RMC que les décideurs marseillais auraient déjà identifié deux joueurs qui pourraient éventuellement le remplacer. Il s’agirait de Youssef El-Arabi (24 ans, 8 matches de Zain Professional League, 6 buts) qui joue à Al-Hilal en Arabie Saoudite et d’Issiar Dia (24 ans, 3 rencontres de Süper Lig, 1 but) qui évolue pour sa part à Fenerbahçe en Turquie. Un prêt de six mois avec une option d’achat à lever en fin de saison pourrait faire le bonheur de l’OM au sujet de ces éléments. Problème : ces footballeurs africains (El-Arabi est un international marocain et Dia un international sénégalais, ndlr) pourraient disputer la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (21 janvier-12 février 2012). Cas échéant, ils ne devraient pas être recrutés par l’Olympique de Marseille.

QPR : la vente de Taarabt se profile !

Adel Taarabt (22 ans, 10 matches de Premier League en 2011/2012) ne devrait pas s’éterniser très longtemps chez les Queens Park Rangers. En effet, le milieu offensif des Hoops pourrait être vendu lors du mercato hivernal. En effet d’après le Daily Mail, le board du club anglais serait d’accord afin de laisser partir l’international marocain… s’ils reçoivent une proposition concrète d’environ 15 voire 20 millions d’euros. Rappelons que Tottenham, l’ex-club d’Adel Taarabt, devrait récupérer environ 40% de cette somme ce qui est évidemment une excellente affaire sur le plan financier. De son côté le manager de QPR, Neil Warnock, pourrait renforcer son effectif via la vente du natif de Fès.

Les Spurs veulent éviter un feuilleton Modric

Pendant le dernier mercato, on avait assisté à une véritable saga estivale en ce qui concerne Luka Modric. Le milieu offensif voulait clairement rejoindre Chelsea mais le board de Tottenham l’avait alors retenu par le col. Visiblement, les décideurs londoniens ne veulent pas revivre la même chose en janvier et/ou en juin. Des négociations gelées. A en croire le Daily Mail, les décideurs de Tottenham auraient déjà contacté les conseillers de l’international croate. Leur objectif serait de convaincre Luka Modric de signer un nouveau contrat bien plus lucratif même si son engagement actuel, signé en mai 2010, expirera seulement en juin 2016. En clair, l’ancien joueur du Dinamo Zagreb pourrait bénéficier d’un salaire de 463.000 euros par mois ce qui est bien entendu une rémunération conséquente. Mais le natif de Zadar ne voudrait pas se précipiter avant d’étudier cette proposition alléchante de près. Même si ses envies de départ semblent s’être dissipées ces dernières semaines, Luka Modric souhaiterait connaître le classement final de Tottenham en Premier League avant de prendre une décision ferme. En effet, le joueur âgé de 26 ans aspire à disputer chaque saison la Ligue des champions et donc il espère que les Spurs seront en mesure de finir dans le Top 4 du Championnat anglais. En plus de cela, le footballeur croate suivrait de près l’évolution de la situation du manager Harry Redknapp. Ce dernier est le grand favori pour remplacer le sélectionneur de l’équipe nationale d’Angleterre, Fabio Capello à l’issue de l’Euro 2012. Chelsea n’a pas dit son dernier mot

L.A Galaxy : “le patron” ne retiendra pas Beckham !

Le propriétaire du Los Angeles Galaxy, Tim Leiweke, a laissé entendre pendant une interview publiée dans le Sports Illustrated que David Beckham (36 ans, 26 matches de MLS en 2011/2012, 2 buts) pourrait quitter le club à la fin du mois. “Si David reste, ce ne sera que pour une saison. On comprend ce timing et on recherche donc son successeur. Il n’y aura jamais un autre David Beckham mais la bonne nouvelle pour nous, c’est qu’on a pas besoin de lui pour le moment”, a déclaré l’homme d’affaires richissime. Rappelons que le milieu de terrain anglais pourrait prendre la direction de la France avec à la clef un contrat au Paris Saint-Germain jusqu’en juin 2013.

OM : Diouf n’est pas étonné pour Gignac

L’ancien président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, n’est pas surpris par l’altercation qui s’est déroulée entre Didier Deschamps et André-Pierre Gignac (25 ans, 8 matches de Ligue 1 en 2011/2012). “Je pense que c’est une péripétie inévitable. Évidemment quand ça ne va pas, les joueurs qui ne jouent pas, ont tendance à pester un peu plus bruyamment. Et donc ce n’est pas une surprise de voir ce qui s’est passé avec Gignac. Car à quelques heures de la fermeture du mercato, il était encore en Angleterre. Il y a donc une grosse forme de frustration chez lui. Mais je ne l’excuse pas, je cherche seulement à expliquer”, a déclaré Pape Diouf sur les ondes de la radio RMC.

Lens : une suspension énorme pour Cichero

Alors que le match entre le SC Bastia et le RC Lens était en passe de se terminer le 15 octobre dernier (2-2, 11e journée de Ligue 2), des incidents avaient éclaté sur la pelouse du stade Furiani. La Commission de discipline de la LFP a décidé d’infliger une terrible punition au défenseur central des Sang et Or, Gabriel Cichero (27 ans, 8 matches de Ligue 2 en 2011/2012). En effet le footballeur vénézuélien a été suspendu dix mois, dont cinq avec sursis, pour avoir donné un coup de pied (dans la tête !) au dirigeant corse Alain Seghi. A priori, le club artésien pourrait faire appel de cette décision dans les heures ou les jours à venir.

PSG : le club a fait appel pour Luyindula !

Les dirigeants du Paris Saint-Germain ne sont vraiment pas enclins à réintégrer Peguy Luyindula (32 ans, aucun match de Ligue 1 en 2011/2012) au sein de l’effectif professionnel. Selon France Football, ils ont décidé de faire appel de la décision de la commission juridique de la LFP. Cette dernière demandait aux décideurs de permettre à l’attaquant de faire son come-back au sein de l’équipe première. Mardi dernier, Peguy Luyindula a été convié à un entretien préalable à un licenciement qui se profile au fil des jours. L’avocat du joueur francilien, Me Yves Repiquet, a annoncé que la LFP étudiera l’appel du club le 30 novembre prochain.