Majorque : Ogunjimi libéré par Genk

Recruté par Majorque le 31 août dernier, quelques minutes avant la clôture du mercato d’été, Marvin Ogunjimi va bientôt pouvoir disputer ses premières minutes avec son nouveau club. En effet, les documents de son transfert étaient parvenus 7 minutes trop tard à la FIFA, empêchant ainsi le joueur de 24 ans de jouer avant janvier 2012. Fraichement débarqué aux Baléares cette semaine, l’attaquant belge a été présenté par ses nouveaux dirigeants. Le staff de Genk a même libéré le Diable Rouge afin qu’il puisse s’entrainer avec le club espagnol. ” Je rêve d’avoir une telle chance depuis mon enfance. Majorque m’a engagé pour marquer le plus de goals possible “, a déclaré l’international sur le site officiel du club. Ce dernier n’est toutefois pas autorisé à jouer avant le 1er janvier 2012.

Anzhi se positionne pour A.Ayew

Anzhi se positionne pour A.Ayew

Alors que l’Olympique de Marseille peine à décoller en championnat, André Ayew reste certainement le petit rayon de soleil côté olympien. Le milieu ghanéen, auteur de 4 réalisations cette saison, serait déjà dans le viseur de nombreuses formations à commencer par les Russes d’Anzhi. L’OM n’y arrive décidément pas. Après une légère accalmie avant la trêve internationale, Marseille est de nouveau retombé dans ses travers ce samedi face à Montpellier (1-0). Face aux formations du haut de tableau, les Provençaux ne parviennent pas à développer leur jeu. Depuis le début de saison, les hommes de Didier Deschamps ne sont ainsi parvenus qu’à décrocher des succès que face à des équipes de seconde zone. Un bilan peut flatteur que le public marseillais peine à digérer. Résultat plusieurs groupes de supporters n’ont pas hésité à faire des grèves d’encouragement. Malgré tout, un homme semble s’extirper du brouillard olympien, André Ayew. Impeccable dans l’état d’esprit, le meneur marseillais a également fait preuve de réalisme depuis le début de la saison avec 4 réalisations à son compteur. Dans tous les bons coups, passeur, défenseur, initiateur, le buteur ghanéen se donne sans compter afin d’aider son équipe à sortir la tête de l’eau. Il fait désormais partie des joueurs clés du nouveau système en 4-4-2 du technicien olympien. Pourtant, les rumeurs de départ continuent de foisonner dans la presse. Cet été déjà, le n°20 de l’OM était annoncé du côté d’Arsenal. Aucune offre concrète n’a cependant été formulée par les dirigeants londoniens. Une grosse somme déjà dans les cartons ?

Arsenal : Wenger s’en veut pour Nasri et Fabregas

Arsenal : Wenger s’en veut pour Nasri et Fabregas

Le mauvais début de saison semble à présent oublié. Revenu à la septième place, à trois points de Chelsea (4e), Arsenal reste sur une belle série de cinq succès consécutifs en championnat. Les Gunners apprennent petit à petit à faire sans leurs deux pièces maitresses de l’année passée Samir Nasri et Cesc Fabregas. Dans un entretien accordé à L’Équipe Magazine, Arsène Wenger n’a pas caché sa déception de ne pas avoir su les convaincre de rester à Londres. ” Ce qui est dur, c’est le sentiment que quelque chose se termine. Tu avais un projet avec des gars que tu prends à 18 ans et qui s’en vont à 23 ans. Ce n’est pas de ça dont tu as rêvé. D’autant qu’aux joueurs en partance se sont ajoutées des blessures. C’est simple : la saison dernière, notre milieu de terrain tournait autour de Wilshere, Nasri, Diaby et Fabregas. Là, on se retrouve avec Diaby et Wilshere blessés pour longtemps, Nasri et Fabregas partis à Manchester City et au Barça. “ Néanmoins, le technicien alsacien ne reste pas moins ambitieux et espère pouvoir reconstruire avec ses nouvelles recrues. ” Je sais que mon recrutement a été critiqué, mais, moi, je pense l’avoir réussi au-delà de toutes mes espérances. Je suis content de Gervinho, de Mertesacker, de Santos, de Park, de Benayoun, d’Arteta. Je n’ai jamais autant recruté, même si cela a été par obligation “, a-t-il confié.

OM : Deschamps veut rapidement tourner la page

L’Olympique de Marseille s’est incliné sur la pelouse de Montpellier (1-0) ce samedi. Didier Deschamps n’a pas caché son amertume à l’issue de la rencontre. Le technicien marseillais reste très déçu du résultat même s’il avoue que la défaite de son équipe est justifiée: ” La défaite n’est pas immérité, Montpellier a fait plus de choses que nous sur la premier mi-temps et le premier quart d’heure de la seconde même s’ils n’ont pas eu beaucoup d’occasions. On a eu du mal à se procurer des occasions. Le match était fermé. Il a fallu être mené pour réagir pour se procurer un peu plus d’opportunités. On aurait pu égaliser. Sur l’ensemble du match, j’ai des regrets par rapport à ce que nous sommes capables de faire mais que nous n’avons pas fait. Il aurait fallu mettre plus de pression offensivement, avoir plus de percussion, de justesse. On a manqué de simplicité en tenant des gestes difficiles, en portant le ballon. Cela nuit à la fluidité du jeu “. Malgré la défaite, Didier Deschamps souligne l’importance de tourner la page pour se concentrer sur le match face à l’Olympiakos en Ligue des Champions, mercredi. ” On va mettre de côté le championnat puisque nous avons un match qui pourrait être décisif en Champions League. On a une semaine difficile avec des adversaires de qualité. On a perdu ce premier match mais le haut niveau, c’est savoir rebondir. Ce sont deux compétitions différentes mais on va d’abord récupérer et bien se préparer pour mercredi “, a déclaré

Man.City : une situation financière alarmante

Le goût pour le luxe a un certain prix. Manchester City semble l’apprendre à ses dépends. Malgré les 935 millions d’euros investis au club par le Sheikh Mansour bin Zayed al-Nahyan ces trois dernières saisons, les Citizens continuent d’afficher des pertes colossales dues essentiellement à un recrutement pharaonique. Rien que l’année dernière, 182 millions d’euros ont été investis dans le recrutement de joueurs. Quelques flops n’ont pas aidé à revenir à la normale, d’autant que la masse salariale ne cesse de grimper. Résultat, la situation financière est de plus en plus compliquée pour City qui ne compte cependant pas s’arrêter là. Comme l’expliquait Roberto Mancini dans les colonnes du Corriere dello Sport, il serait prêt à accueillir plusieurs stars du Calcio cet hiver. Au regard de l’effectif pléthorique dont dispose le technicien italien, on peut réellement douter de l’intérêt d’un nouveau recrutement d’envergure chez l’actuel leader de Premier League.

FC Porto : Hulk ne dirait pas non au PSG

FC Porto : Hulk ne dirait pas non au PSG

Actuellement en pleine réflexion concernant le mercato hivernal, les dirigeants parisiens envisageraient d’entrer dans la course pour s’attacher les services d’Hulk. Néanmoins les plus grands d’Europe semblent déjà bien armés pour décrocher le contrat. Annoncé dans le viseur du Paris Saint-Germain par certains médias, le buteur de Porto serait bien suivi par le club de la capitale comme le confirme l’agent du joueur, Teodoro Fonseca au 10 Sport: ” Il n’y a rien de concret entre Hulk et le Paris-Saint-Germain. Rien d’officiel. Néanmoins, Leonardo a toujours voulu Hulk dans ses clubs. À l’Inter et au Milan, il avait déjà tenté de le recruter. “ L’arrivée des Qataris ne laisse pas indifférent l’international auriverde : ” Le projet de Paris est merveilleux. La ville, le public, les structures, le stade, ce club possède tout pour redevenir grand. N’importe quel joueur rêverait d’y jouer et pour nous, Brésiliens, c’est un club très spécial. Hulk respecte beaucoup ce club et son histoire. Hulk ne pense qu’à Porto, à la Ligue des Champions et à la Seleçao. À la fin de la saison, en revanche, nous serons attentifs aux propositions parisiennes. “ Leonardo sait désormais ce qui lui reste à faire.

CdF : Lens et Arles-Avignon se font surprendre

La série noire continue pour Lens. Déjà éliminés de la Coupe de la Ligue, les Nordistes ont été surpris par les amateurs de Sannois-Saint-Gratien (CFA2) dès leur entrée en lice au 7e tour de la Coupe de France, samedi. Arles-Avignon est également passé à la trappe. Les clubs de Ligue 2 n’ont pas été épargnés lors de ce 7e tour de la Coupe de France. Alors que les Sang et Or avaient ouvert la marque par l’intermédiare de Yahia, le club de la banlieue parisienne s’est payé le scalp des Nordistes à l’issue de la prolongation (2-1 ap). Un sacré exploit pour l’ESS, qui plonge un peu plus Lens dans le doute… Même punition pour Arles-Avignon, sorti par l’AS Valence (CFA) (2-0 a.p). Réduits à sept après l’exclusion de trois joueurs (Germany, Elie et Draman) et la sortie d’un quatrième (Ayasse) sur blessure, les Provençaux n’ont pu terminer la rencontre. De son côté, Nantes a eu besoin de la prolongation pour passer contre Bouscat, modeste équipe de DHR (1-3 ap). Sedan s’est contenté du minimum devant Mâcon (0-1).

Montpellier : Girard pense avant tout au maintien

Montpellier a réalisé un très grand coup face à l’Olympique de Marseille (1-0). Victorieux sur sa pelouse des Olympiens, les Héraultais reviennent à hauteur du PSG en tête du classement. Malgré tout, René Girard préfère ne pas s’enflammer : ” On n’a pas fait notre meilleur match, mais nous avons marqué au meilleur moment, indique l’entraîneur héraultais. Mes joueurs se sont montrés ambitieux cette semaine dans la presse et, quand on parle, il faut être là le jour J. Ce soir, ils l’ont été. Notre ambition ? Nous ne sommes qu’à la 14ème journée, nous n’avons presque rien montré, rien prouvé. Donc pensons d’abord au maintien, et on verra après. “

Naples, Mazzarri : “On a gagné 4-0 !”

Naples a su tenir tête à la Lazio de Rome ce samedi (0-0). L’entraîneur napolitain, Walter Mazzarri, n’en voulait cependant pas à son équipe après le nul concédé. Il estime même qu’elle méritait de gagner 4-0, pour avoir été la seule équipe à attaquer. ” Pour moi, aujourd’hui, on a gagné 4-0, “ a estimé Mazzarri au micro de Sky Sport. ” J’ai dit à mes joueurs: “Vous avez été excellents contre le leader, vous avez été extraordinaires, et basta!” Je n’ai pas vu un tir de la Lazio! ““Il a assuré que le Napoli avait joué sans s’économiser en vue du choc contre Manchester City en Ligue des champions, mardi. ” Ce qui m’intéresse, ce sont les progrès de mon équipe. Mes joueurs n’avaient jamais joué la Ligue des champions, on l’a un peu payé cette saison, mais aujourd’hui ils m’ont fait plaisir, ils ont progressé mentalement, ils se sont battus jusqu’à la fin sans penser à rien d’autre. Seulement, le ballon n’est pas entré dans le but ““, a déclaré Mazzarri à l’issue de la rencontre.

Barça : Piqué a soif de victoire

Le FC Barcelone n’a pas fait de détail face à Saragosse ce samedi (4-0). Le défenseur espagnol, Gerard Piqué a tenu à préciser l’importance de continuer à gagner des matches pour sa formation. Alors que le Real Madrid a remporté un sérieux test face à Valence (3-2), le Barça est désormais contraint de tout donner pour revenir à hauteur de son rival madrilène en tête du classement de la Liga. Cette rivalité entre les deux grands ennemis pousse ainsi l’international espagnol à vouloir encore plus de victoires afin de prendre le dessus sur les Madrilènes. ” C’est un mois compliqué, avec des matchs importants en championnat comme celui contre le Real Madrid, et nous voulons rester en tête de notre groupe en Ligue des Champions. Mais nous avons le talent pour réussir. Nous sommes focalisés sur nos performances, et nous devons enchainer les victoires car il viendra un jour où chaque match sera une finale “. Le ton est donné avant le classico entre le Real et le Barça, le 11 Décembre prochain.

Bordeaux : élongation pour Chalmé

Sorti sur blessure à la mi-temps de la rencontre face à Dijon (2-0), Mathieu Chalmé souffrirait d’une élongation à un mollet selon les informations données par Francis Gillot. Le défenseur bordelais avait été contraint de laisser sa place à Michaël Ciani à la pause. Un coup dur pour Bordeaux. Le staff médical n’a pour le moment pas donné de précision sur la nature exacte de sa blessure. Le joueur devrait passer des tests complémentaires en début de semaine afin d’avoir plus de précision quand à son indisponibilité.

Le Real Madrid domine Valence

Le Real l’a emporté à Mestalla devant le Valence FC (2-3), lors de la treizième journée du championnat espagnol. Grâce notamment à des réalisations de Benzema et Ronaldo, les Merengues, qui auront tremblé jusqu’au bout à cause d’deux buts de Soldado, conservent leur fauteuil de leader devant le FC Barcelone. Le Real Madrid a passé un sérieux test à Valence avec succès. Non sans trembler, les Merengues ont quitté Mestalla avec le sentiment du devoir accompli et une rencontre gagnée de plus dans leur escarcelle. Disposé en 4-3-3, avec notamment Diarra et Benzema titulaires, le Real a longtemps cru s’offrir une petite balade de santé. Benzema avait parfaitement lancé les siens après un superbe enchaînement contrôle aérien-reprise de volée instantanée sur l’ouverture du score en première période (20e). Solide et impressionnante de maîtrise, la troupe de José Mourinho faisait le break grâce à Ramos, qui reprenait de la tête un corner d’Özil (72e). Les partenaires de Rami, titulaire, tout comme Mathieu, très intéressant à un poste plus offensif d’ailier gauche, se réveillaient et relançaient le suspense grâce à Soldado, qui reprenait une frappe repoussée par Casillas (75e). Pas le temps de douter pour les Merengues, à qui Cristiano Ronaldo offrait de nouveau deux buts d’avance en trouvant la faille (79e). Malgré un nouveau but de Soldado contre son ancienne formation (83e), le huitième de la saison, Valence était contraint de s’incliner au terme de cette folle course-poursuite Le club ché, qui avait déjà tenu la dragée haute au FC Barcelone (2-2), n’est cette fois pas

Montpellier se paye l’OM

Montpellier a conforté son statut de dauphin du Paris Saint-Germain en prenant l’ascendant sur l’Olympique de Marseille (1-0), ce samedi, lors du choc de la 14e journée de L1. Un but contre son camp de Diawara (62e) a suffit au bonheur des Héraultais, qui reviennent à la hauteur du premier de la classe parisien au classement. Un coup d’arrêt pour l’Olympique de Marseille, qui restaient sur cinq matchs sans connaître la défaite toutes compétitions confondues, mais qui n’a jamais réussi à trouver la faille. La hiérarchie a été respectée à La Mosson. Plein d’espoir avant cette rencontre, avec notamment une série d’invincibilité intéressante, l’OM a finalement déposé les armes contre Montpellier. Le MHSC confirme du même coup son bon début de saison. Marseille espérait pourtant se payer une équipe du haut de tableau. Au terme d’une 1ère mi-temps équilibrée, ses espoirs étaient intacts. Toujours disposés en 4-4-2, sans Valbuena, Lucho ou Gignac, laissés sur le banc au coup d’envoi, les Marseillais se procuraient de bonnes occasions grâce notamment à Rémy, qui oubliait Ayew au centre (19e), et ne cadrait pas une autre de ses tentatives (21e). En face, le MHSC, toujours aussi solide sous une pluie battante, répliquait, avec notamment un Camara très remuant (septième), ou une tête de Giroud juste au-dessus (29e). Diawara malheureux Camara-Giroud, duo finalement gagnant pour les Montpellierains . C’est un centre du premier qui amenait le but contre son camp de Diawara, à la lutte avec le nouvel international français (62e). Un but qui venait récompenser la bonne entame des

Le Barça sans souci

Tenu en échec peu avant la trêve internationale à Bilbao, le FC Barcelone a repris sa marche en avant. Le Real Saragosse n’a pas pesé bien lourd face aux Blaugranas (4-0) lors de cette treizième journée du championnat espagnol. Un succès qui permet aux Catalans de mettre la pression sur le leader, le Real. Le Barça va bien, merci pour lui. Les Catalans n’avaient pas vraiment emballé les foules, que ce soit à Bilbao (2-2) ou contre l’Hospitalet en Coupe (0-1) lors de leurs deux dernières sorties. La coupure internationale a visiblement fait du bien à la troupe de Guardiola, qui n’a pas fait de détail contre le Real Saragosse, ce samedi, lors de la 13e journée de Liga. Comme à son habitude, le Barça a fait le spectacle dans son jardin du Camp Nou, en inscrivant quatre buts, deux dans chaque mi-temps. Piqué a ainsi ouvert le score en reprenant de la tête un coup franc de Xavi (18e). Puis Messi, après avoir raté deux occasions, a trouvé la faille à son tour, du droit, après un service de Fabregas (43e). Puyol aggravait la marque au retour des vestiaires en deux temps, de la tête (54e). Villa parachevait le succès des siens en concluant un superbe travail de Cuenca (75e). Déjà humilié par le Real Madrid en début de saison (0-6), Saragosse n’a pu qu’admirer un Fc Barcelone impressionnant de maitrise, à l’image de Cuenca, sa nouvelle merveille, qui a livré une superbe prestation. Ce large succès permet aux Blaugranas de mettre la pression

Bordeaux rechute

Saint-Etienne a profité de la nervosité d’une équipe de l’OGC Nice qui a terminé le match à 8 pour signer une belle opération lors de la 14e journée de L1 (0-3). Bordeaux est retombé dans ses travers à Dijon (2-0), tandis que Caen a été tenu en échec à Ajaccio (2-2) et qu’Evian s’est payé le scalp de Lorient (2-1). Nice 0-3 Saint-Etienne 1ère cauchemardesque pour René Marsiglia sur le banc de l’OGCN. Tout avait mal commencé pour les Aiglons, dont les fans faisaient décaler le coup d’envoi de la rencontre de quelques minutes après l’usage de fumigènes. Après avoir tenu le choc, Nice craquait coup sur coup. Civelli ratait totalement sa relance et permettait à Aubameyang de se présentait seul devant Ospina. Le dernier rempart niçois accrochait le buteur stéphanois. Penalty et carton rouge pour Ospina. Sinama-Pongolle transformait dans le même temps le penalty devant Fernandez, le 2ème gardien des Azuréens (22e, 0-1). Les affaires de ces derniers se compliquaient après un deuxième carton rouge. Mouloungui était expuls2 à son tour après une semelle sur Lemoine (28e). Réduits à 9, les Aiglons étaient contraints de laisser des espaces. Les Stéphanois en profitaient pour doubler la mise avant le repos. Le jeune Zouma reprenait de la tête un corner pour inscrire son premier but en Ligue 1 (39e, 0-2). Nice tenait bon en seconde période, parvenant à ne pas encaisser de nouveau but et à limiter la casse. Mais la soirée cauchemar se terminait par un nouveau carton rouge, Civelli étant expulsé à son tour

Match FC Valence – Real Madrid en direct

A partir de 22h00 aujourd’hui, suivez le score de Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. Le FC Valence, auteur d’une très bonne entame de championnat avec une 3ème place à ce jour, défie à la maison l’équipe en forme du moment, le Real, quasiment imbattable depuis deux mois! Avec un trio Ronaldo – Benzema – Higuain auteur de 30 buts à eux trois dans le championnat espagnol, les joueurs de José Mourinho ont de sérieux arguments à faire valoir! Rami et consorts sont prévenus![require_live:1310046391]

Match Montpellier – Marseille en direct

A partir de 21h00 aujourd’hui, suivez le score de Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. Un test pour commencer une semaine ô combien importante pour l’OM. Avant d’affronter l’Olympiakos en Ligue des champions pour valider leur billet pour les 8e de finale, puis de recevoir le Paris Saint-Germain, les hommes de Didier Deschamps devront déjà passer l’obstacle héraultais dressé devant eux. Deuxième de Ligue 1 à seulement trois points de Paris, le club de “Loulou” Nicollin ne se laissera pas faire et comptera sur son goleador Olivier Giroud pour mettre à mal la défense marseillaise![require_live:1310033001]

Le hold-up de Dortmund contre le Bayern

Le Borussia Dortmund a réussi le hold-up parfait sur le terrain du Bayern Munich lors du choc de la treizième journée du championnat d’Allemagne (0-1). Bousculé et dominé par les partenaires de Franck Ribéry, les champions d’Allemagne en titre s’en sont remis à un exploit personnel de Götze, unique buteur de la rencontre, pour s’imposer et revenir à deux points du Bayern. Le Borussia Dortmund a refait le coup. Mais si la victoire à l’Allianz Arena des joueurs de Jurgen Klopp ne souffrait d’aucune contestation la saison dernière (1-3), celle décrochée ce samedi devrait laisser beaucoup de regrets à un Bayern Munich dominateur. Confiants avant cette rencontre, les Munichois pouvaient même compter sur le retour de Robben, titulaire, au même titre que Ribéry notamment. Mais le Bayern n’a jamais réussi à trouver la faille. En première période, le Borussia laissait totalement la maitrise du jeu aux locaux, qui se cassaient les dents sur la défense du club de la Ruhr, à l’image de Ribéry, qui envoyait son tir dans les nuages (28e), avant de se faire accrocher dans la surface mais sans obtenir de penalty (30e). Au retour des vestiaires, le Bayern levait un peu le pied, histoire de faire sortir le Borussia de sa partie de terrain. Les champions d’Allemagne en titre en profitaient pour se montrer dangereux, mais la tête de Lewandowski passait à côté (53e). Ce n’était que partie remise pour le Borussia qui allait ouvrir la marque contre le cours du jeu. Boateng se trouait sur un centre de Kagawa, ce

FIFA : Thuram prend la défense de Blatter

Lilian Thuram a tenu à prendre la défense de Seppp Blatter après ses propos maladroits sur le racisme. Interrogé sur RMC, l’ancien défenseur des Bleus, très critique durant l’affaire de quotas qui avait secoué la FFF, a assuré que le président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) n’était pas raciste. “Les personnes qui peuvent tenir ce discours n’ont jamais été victime de racisme. Il ne saisit pas la blessure que cela peut créer chez les personnes. Comme je connais monsieur Blatter, je sais que c’est quelqu’un qui est révolté contre le racisme, a ainsi expliqué Thuram. Depuis qu’il est là, les sanctions contre le racisme sont devenues plus fortes. Je ne vois pas pourquoi quelqu’un devrait démissionner. Ce n’est pas un acte raciste. Souvent, dans ces problématiques on ne raisonne pas, on est dans l’émotion. Il faut s’attarder sur ce qu’il a dit ‘ ça devrait s’arrêter sur une poignée de mains’.“

Match FC Barcelone – Real Saragosse en direct

A partir de 20h00 aujourd’hui, suivez le score de Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. Le FC Barcelone à la relance. Concédant le point du match nul sur le terrain de Bilbao (2-2), les Catalans n’ont plus le droit de laisser de nouveau des points s’échapper, qui plus est à la maison contre une équipe moyenne du Real Saragosse, seulement seizième et qui avait pris six buts face au Real… Evidemment, Guardiola comptera en grande partie sur Messi, 14 buts depuis le coup d’envoi de la saison, afin de mettre sa formation rapidement à l’abri.[require_live:1310046385]

Montpellier, Bedimo : “On a retenu la leçon”

Ce samedi soir, à 21 heures, Montpellier accueille l’Olympique de Marseille dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1 avec pour ambition de prendre les trois points. Sur le site officiel de l’OM, l’Héraultais Henri Bedimo a estimé que le club de la Paillade ne commettrait pas la même erreur que face à Paris (0-3): “Aujourd’hui Marseille n’est pas à sa place, il y a une attente et ils ont besoin de points. Ils vont dire qu’on est favori mais c’est l’OM qui sera sous pression. On va essayer de profiter de ça, et surtout de ne pas reproduire les mêmes erreurs que contre le PSG (défaite 3-0 à la Mosson). On avait pêché par immaturité et on a retenu la leçon.“

Caen : le bus caillassé à Ajaccio !

Samedi, à 19 heures, le SM Caen se rendait en Corse pour y affronter l’AC Ajaccio dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1. Seulement voilà, les Bas-Normands ont eu la mauvaise surprise de voir leur bus littéralement caillassé par des “supporters” de l’ACA. Sur le site du SMC, il est rapporté que “plusieurs vitres ont volé en éclats“, mais le club “ne déplore aucun blessé grave“. La LFP devrait être saisie de cet incident qui aurait pu être plus grave.

ASSE : Guilavogui ne dirait pas non à la Bundesliga

Titulaire indiscutable aussi bien à Saint-Etienne qu’en équipe de France Espoirs où il se met souvent en lumière, le jeune milieu de terrain Josuha Guilavogui sait qu’il doit encore progresser pour atteindre les sommets. Ce dernier s’est longuement exprimé dans une interview accordée à Football.fr où il indique qu’il y a “encore des petits défauts que je dois gommer dans mon jeu. Par exemple, contre Lille ou Montpellier, j’étais un peu en-dedans et j’ai perdu beaucoup de ballons“, juge-t-il. Ces pertes de balle me pénalisent et pénalisent aussi toute mon équipe“. Mais il sait que ses prestations pourraient l’amener à connaître les joies des grands championnats européens à l’avenir: “Si je continue comme ça, j’aurai peut-être ma chance un jour à l’étranger, et ça me tente bien. Des championnats comme l’Angleterre ou l’Allemagne sont attractifs. Pour moi, la Bundesliga, c’est le football total et l’ambiance qu’il y a dans les stades me rappelle un peu celle de Saint-Etienne. Mais je n’en suis pas encore là.“

Kombouaré reste fort malgré la tempête

Kombouaré reste fort malgré la tempête

Dimanche, en clôture de la 14e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain recevra l’AS Nancy-Lorraine au Parc des Princes avec… Antoine Kombouaré à sa tête. Secoué depuis une dizaine de jours, le Kanak est sorti plus fort de cette difficile épreuve et compte bien s’accrocher à son poste. “Que ce soit très clair, jamais je n’ai imaginé ne plus être l’entraineur du PSG.” Antoine Kombouaré, malgré le verbe haut et une certaine pugnacité dans ses propos, semblait d’une très grande sérénité en conférence de presse, au moment de parler de son avenir et des rumeurs persistantes annonçant l’arrivée plus que probable de Carlo Ancelotti, puis d’autres techniciens tous aussi réputés les uns que les autres. Le sentiment du travail bien fait Mais le Kanak le sait, le vent tourne pour le moment en sa faveur du côté de la capitale: “J’ai le sentiment, chiffres à l’appui, que l’on fait du très bon travail. On est premier, on a la meilleure défense, la deuxième meilleure attaque. Après le nul à Bordeaux, on n’était pas content. Mais on sortait d’une série de 7 matchs en 21 jours. Beaucoup de joueurs ne sont pas habitués à un tel rythme.” Soutenu par la quasi totalité du milieu que ce soit ses propres joueurs ou les entraîneurs, l’ancien entraîneur de Valenciennes ne voulait pas devenir le deuxième coach de l’histoire à être demis de ses fonctions alors qu’il occupait la tête de la Ligue 1 (Voir par ailleurs). Amener Paris au titre en mai prochain Sorti plus fort de

Chelsea : Meireles restera discret contre Liverpool

Dimanche, tous les regards outre-Manche seront tournés vers Stamford Bridge où Chelsea recevra Liverpool dans le choc de la 12e journée de Premier League. Une rencontre particulière pour le Portugais Raul Meireles, transfuge des Reds aux Blues cet été. Aussi, dans les colonnes de Sky Sports, le Lusitanien a promi qu’il ne célébrerait pas s’il venait à marquer un but: “Si je marque, je ne le célébrerai pas par respect pour les supporters de Liverpool. Ils ont été incroyables avec moi durant mon séjour dans la Mersey. Je suis très reconnaissant envers Liverpool pour m’avoir donné la chance de jouer en Angleterre.“

Premier League : QPR se rebiffe à Stoke !

Les Queens Park Ranger ont réalisé une bonne affaire dans les autres rencontres de la 12e journée du championnat anglais grâce à son succès sur le terrain de Stoke (2-3). Le promu l’a emporté à Stoke au terme d’une jolie course-poursuite, grâce notamment à deux buts de Helguson (2-3) et revient dans la première partie du classement. A noter qu’Adel Taarabt n’était même pas dans le groupe pour QPR… Belle opération également pour Everton, qui s’est dépêtré dans les derniers instants de Wolverhamton pour prendre un bon bol d’air au classement (2-1). Malgré un but de l’ancien Nantais Klasnic, Bolton a rechuté à West Bromwich (2-1) et reste dans la zone rouge. Sunderland et Fulham se sont quittés dos à dos dans le seul match sans but de l’après-midi (0-0). Enfin, pas de vainqueur non plus dans le duel des cancres. Réduit à 10 et mené deux fois au score, Blackburn a trouvé les ressources pour arracher un précieux nul à Wigan (3-3), qui reste du même coup lanterne rouge.

Manchester City trop fort pour Newcastle !

Manchester City trop fort pour Newcastle !

Entre invaincus, il ne devait n’en rester qu’un et c’est Manchester City qui a pris les devants face à Newcastle (3-0) lors de la 12e journée de Premier League. Balotelli, Richards et Agüero ont fait plier la défense de Magpies trop fébriles pour espérer repartir de l’Etihad Stadium avec un bon résultat. Les semaines passent, mais City ne faiblit pas. Les joueurs de Roberto Mancini ont passé ce samedi un nouveau test avec succès. Bonne surprise du début de saison, Newcastle se présentait avec pourtant de sérieux arguments et aucune défaite au compteur avant cette 12e journée. Mais les Magpies ont été contraints de s’incliner devant la supériorité de City. Après avoir tenu bon en début de rencontre, les coéquipiers de Yohan Cabaye encaissaient deux buts coup sur coup juste avant la pause. La faute à Taylor. Le défenseur des Toons touchait de la main une frappe de Balotelli dans la surface, concédant un penalty que l’attaquant italien se faisait une joie de transformer (41e, 1-0). Puis Taylor, encore lui, se trouait totalement devant Richards, qui doublait la mise(44e, 2-0), sous les yeux de Nasri, titulaire et qui était également à l’affût sur cette action. Ben Arfa, héros malheureux De quoi totalement assommer Newcastle. Ben Arfa, titulaire pour la première fois en championnat depuis sa grave blessure en octobre 2010 contre… City, tentait de sonner la charge au retour des vestiaires. Mais il trouvait le poteau de Hart après un joli slalom (59e), avant de concéder un nouveau penalty contre son équipe, à la suite

Bayern : les comptes au beau fixe

Alors que Manchester City a annoncé une perte record de 227 millions d’euros pour la saison 2010/2011, le club allemand du Bayern Munich ne connaît pas ce genre de problème, loin de là. En effet, lors de l’assemblée générale, le directeur sportif du club Karl-Heinz Rummenigge a divulgué un chiffre d’affaires très encourageant, et ce malgré une saison vierge de tout titre. Ainsi, le club a amassé la coquette somme de 290,9 millions d’euros lors de la saison 2010-11. Ajoutez à cela un doublement des liquidités estimé à 129,1 millions d’euros et le Bayern pourra voir venir la mise en application du fair-play financier en toute sérénité…

QPR : Warnock prêt à se débarrasser de Taarabt

Le club anglais des Queens Park Rangers ne retiendront visiblement pas le milieu de terrain marocain Adel Taarabt en cas de nouvelle offre du Paris Saint-Germain, qui était très intéressé par sa venue en juin dernier. Et l’entraîneur de QPR Neil Warnock, a même indiqué au Daily Mail qu’il serait même prêt à l’amener à Paris himself si le club de la capitale payait la somme requise! “Je l’y conduirais moi-même s’ils nous mettaient les 22 millions d’euros sur la table. On ne changera jamais Adel. Nous n’avons jamais vraiment réussi à nous entendre lui et moi, il s’agit juste de deux cultures différentes“, a ainsi jugé Warnock. “Il faut essayer de s’adapter à la situation de l’équipe, nous avions réussi à le faire la saison passée. Nous avons dû tester d’autres systèmes de jeu et Adel n’en fait pas partie pour l’instant.“

Reus voit triple contre le Werder !

Reus voit triple contre le Werder !

Alors que toute l’Allemagne attend le choc entre le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, à 18h30, la première partie de la 13e journée de Bundesliga s’est tenue avec un nouveau brillant succès du Borussia Mönchengladbach aux dépens du Werder Brême (5-0) grâce à un triplé de son talentueux attaquant Marco Reus. Le tube de l’automne continue de tourner à plein régime en Bundesliga ! Quatrième du championnat avant la réception du Werder Brême, le Borussia Mönchengladbach n’a fait qu’une bouchée de son adversaire ce samedi, au Borussia Park (5-0). Grâce notamment à un triplé de son petit prodige Marko Reus (22e, 37e, 50e), qui répondait à l’ouverture du score du juvénile Patrick Herrmann (15e), les hommes de Lucien Favre ont parfaitement su gérer la rencontre, Arango parachevant même la démonstration (52e). Le Borussia se retrouve désormais à la seconde place provisoirement, avant le match entre le Bayern et Dortmund. Dans les autres rencontres, Schalke 04 a également réalisé la bonne opération de la journée en s’imposant à la Veltins Arena face à Nuremberg (4-0) grâce ses deux serial-buteurs, Klaas-Jan Huntelaar (13e, 66e) et Raul (39e), Holtby (84e) corsant l’addition en fin de match. Le Néerlandais en profite pour inscrire ses 11e et 12 réalisations de la saison ce qui lui permet ainsi de devancer le Péruvien Pizarro, muet ce samedi, à la deuxième place du classement des meilleurs performeurs outre-Rhin. Le VfL Wolfsburg s’est donné de l’air en s’imposant à domicile contre Hanovre (4-1) avec notamment un doublé du vétéran Salihamidzic (22e, 37e) alors

PSG : Chivu dans le viseur

Christian Chivu a l’embarras du choix. Le défenseur international roumain de l’Inter Milan, en fin de contrat en juin prochain, aurait cinq offres sur la table en vue de la saison prochaine. Dans les colonnes du quotidien Libertatea, l’agent du défenseur central a ainsi affirmé: “Le mois prochain, nous allons commencer des discussions avec cinq clubs européens, même si nous avons déjà reçu cinq offres très importantes, mais je ne peux pas dire de qui.” Selon les informations de la presse transalpine, Manchester City, le Real Madrid, Naples, l’Ajax Amsterdam et le Paris Saint-Germain serait intéressé par Chivu, 31 ans, qui a la particularité d’être polyvalent. Il n’est pas rare de le voir évoluer aussi bien en charnière centrale que sur un côté, ou même au milieu.

Naples : Hamsik va bientôt prolonger !

Naples : Hamsik va bientôt prolonger !

Courtisé par les plus grands clubs européen, le milieu de terrain du SSC Naples Marek Hamsik devrait prochainement prolonger son contrat en faveur des Partenopei. Dans les colonnes de la Repubblica, l’international slovaque a ainsi confirmé qu’il va y avoir une “rencontre très prochainement pour parler d’une prolongation de contrat, peut-être avant Noël“. Et d’expliquer la raison de sa volonté de poursuivre son aventure du côté de San Paolo: “Pourquoi je souhaite rester au Napoli? Car le meilleur est à venir, j’en suis certain. Je ne peux pas croire que le Napoli a atteint son pic de forme. Le président De Laurentiis est en train de construire le club et l’équipe devient de plus en plus fort d’année en année. J’ai en plus d’excellents rapports avec les supporters, je suis ici depuis cinq saisons et je me sens un peu Napolitain. Naples est ma seconde maison, comme je l’ai jamais été avec un autre club depuis tant d’années.“

Bundesliga : tentative de suicide d’un arbitre ?

Le match qui devait opposer le FC Mayence au FC Cologne ce samedi, dans le cadre de la 13e journée de Bundesliga, a finalement été annulé, nous informe la fédération allemande de football. La raison? le club de Cologne a publié un communiqué sur son site officiel expliquant “l’incapacité” de l’arbitre de la rencontre, Monsieur Babak Rafati, à tenir son rang. Selon les informations du quotidien outre-Rhin Bild, ce dernier aurait tenté de mettre fin à ses jours sans que l’on en sache les raisons qui l’ont poussées à commettre l’irrémédiable.

L’OM débute une semaine de folie

L’OM débute une semaine de folie

Montpellier, deuxième de Ligue 1, ce samedi, le Paris Saint-Germain, leader du championnat, le week-end prochain, et entre temps l’Olympiakos Le Pirée pour un match de poules capital en Ligue des champions, la semaine à venir s’annonce éprouvante pour l’Olympique de Marseille. Cette semaine, et particulièrement ce premier match de la série face aux Héraultais, peuvent être vus comme un tournant dans la saison phocéenne. Il est peu dire que la semaine qui s’annonce va être d’une importance capitale pour l’Olympique de Marseille. Après un début de saison catastrophique, le club phocéen s’est bien repris en enchaînant sept matchs sans défaite et surtout trois succès lors des trois dernières journées, et arrive en regain de confiance au “tournant” de son exercice. C’est du moins comme ça que les observateurs avisés de l’OM jugent l’incroyable série qui s’annonce au calendrier, avec le déplacement à Montpellier ce samedi (21h) en Ligue 1 puis la réception du Paris Saint-Germain le week-end prochain, soit deux chocs face aux deux premiers du classement, entrecoupés par une rencontre décisive en Ligue des champions face à l’Olympiakos Le Pirée. Sur les ondes de RMC, Rolland Courbis, l’ancien entraîneur de Marseille, a évoqué ce tournant : “Depuis des semaines, on pense à cette coupure occasionnée par les matchs de l’équipe de France qui va ensuite donner ces trois matchs importants pour toutes les équipes, surtout pour l’OM qui joue là l’un des tournants de sa saison si ce n’est pas le tournant le plus important de sa saison… En effet, il faut d’abord

Premier League : Arsenal remercie encore Van Persie !

Premier League : Arsenal remercie encore Van Persie !

Ca fait cinq. Cinq victoires consécutives en Premier League pour Arsenal, grâce au succès ramené ce samedi (1-2) de Norwich City, grâce à Robin van Persie, auteur des deux buts de son équipe. Les choses avaient pourtant bien mal débuté pour les Londoniens, concédant l’ouverture du score en pleine période de domination sur une bourde, pas la première cette saison, du défenseur allemand Per Mertesacker, qui laissait Morison tromper Szczesny sans difficulté (16e). Ce contretemps a relancé Arsenal de plus belle, et sur une superbe percée de Theo Walcott, qui débordait côté droit après un grand pont splendide sur un défenseur de Norwich, l’international anglais centrait en retrait pour Van Persie, à la réception d’un ballon passé entre les jambes de Gervinho pour l’égalisation (27e). En deuxième période, le buteur batave a remis le couvert, cette fois servi par Alexandre Song (59e), pour donner l’avantage et la victoire aux siens. Les Gunners enchainent ainsi leur cinquième victoire consécutive, et prennent provisoirement la 6e place du classement à Liverpool, en attendant le déplacement des Reds à Chelsea ce dimanche.

Milan AC : Allegri attend toujours plus de Pato

Milan AC : Allegri attend toujours plus de Pato

Enfin laissé tranquille par les pépins physiques, l’avant-centre brésilien Alexandre Pato est apte et a été réintégré dans le groupe professionnel du Milan AC par Massimiliano Allegri pour affronter la Fiorentina. Si l’entraîneur rossonero a confirmé en conférence de presse que Pato “n’avait pas 90 minutes dans les jambes et qu’il ne disputerait pas le début du match“, Allegri espère que son attaquant apportera un peu plus dans le jeu à l’avenir: “J’attends un peu plus d’Alexandre qui doit convertir beaucoup plus d’opportunités devant le but. Il devrait s’inspirer des anciens du club.“

AS Rome : Osvaldo explique son départ de l’Espanyol

Transféré cet été de l’Espanyol Barcelone en direction de l’AS Rome pour un montant d’environ 15 millions d’euros, l’Italo-Argentin a expliqué les raisons de son départ de Catalogne. Dans une longue interview accordée au Mundo Deportivo, le néo international transalpin a ainsi affirmé que son départ était dû à des problèmes de paiement! “Mes collègues et moi devaient être payés chaque jours à une période de l’année mais, parfois cela n’arrivait pas“, affirme-t-il au média catalan. “J’ai tenté de faire bouger les choses mais cela n’a pas fonctionné. Il m’ont dit qu’ils pouvaient se permettre de me payer quotidiennement et pas mes coéquipiers. J’ai pensé que c’était scandaleux et honteux.” La suite, on la connaît, Osvaldo a préféré quitter l’Espanyol pour retenter sa chance Serie A.

Newcastle : Marveaux encore sur le carreau pour longtemps ?

Décidément, le milieu de terrain français Sylvain Marveaux n’arrive pas à se défaire de ses soucis physiques. Après une saison presque blanche à Rennes l’an passé, il pourrait être absent pour plusieurs mois avec Newcastle United. En effet, son entraîneur chez les Magpies Alan Pardew a confirmé en conférence de presse qu’il allait être forfait pour “une longue période“, à la suite de sa sortie sur blessure contre Everton, le 5 novembre dernier. Les médias britanniques affirment de leur côté que le Français pourrait être prochainement opéré de l’aine, le même mal qui l’avait éloigné des terrains la saison passée.

Real Madrid : Mourinho calme le jeu

Samedi soir, le leader de la Liga le Real Madrid se rend sur la pelouse de Mestalla pour y affronter le troisième, le Valence CF. Alors que tout le monde annonce les Merengue comme imbattables, l’entraîneur José Mourinho a tenu à calmer les ardeurs des observateurs et des socios en conférence de presse: “Nous n’avons encore rien gagné. Il ne faut pas s’y croire. L’année passée, nous avions bien commencé mais nous n’avions pas pu devenir les rois du monde. Si nous croyons que nous sommes arrivés, nous sommes morts.“

Guardiola fait le forcing pour prolonger Abidal !

Guardiola fait le forcing pour prolonger Abidal !

Libre de tout contrat en juin 2012, le défenseur du FC Barcelone Eric Abidal est toujours en pleines négociations avec les dirigeants blaugrana, les deux parties n’arrivant pas à trouver un point de chute. Mais le Barça a sorti un joker de sa poche, en la personne de Josep Guardiola… La prolongation d’Eric Abidal, c’est, dans la coulisse, l’un des sujets en vogue du côté du Camp Nou. Au club catalan depuis maintenant cinq saisons, l’ancien Lyonnais est devenu un rouage essentiel de la machine catalane. Capable d’évoluer au poste de latéral gauche que dans l’axe, aussi bien dans une défense à 4 qu’à 3, le joueur passé par l’AS Monaco est devenu l’un des meilleurs défenseurs au monde au contact des Carles Puyol, Gerard Pique et autre Daniel Alves. Touché par un problème de santé grave l’an passé, le Barça s’était ému de la situation et avait tout fait pour que le Français passe cette difficile épreuve le plus sereinement possible. Et, comme dans tous les contes de fées, Abidal se retrouvait même en mai dernier à soulever la Ligue des champions le brassard azulgrana au bras. Incontesté et incontestable dans son couloir gauche, Eric Abidal n’a toutefois toujours pas prolongé son bail qui expire en juin prochain. La raison ? Les deux parties ne parviennent pas à trouver un accord satisfaisant, comme l’a expliqué son agent David Venditelli sur les ondes de la radio ibérique ComRadio : “Nous avons aujourd’hui une proposition avec bonus par match joué, et nous ne voulons pas d’un

Auxerre : Fournier est derrière Kombouaré

Les soutiens pleuvent autour d’Antoine Kombouaré. Depuis que Leonardo a confirmé des contacts avec d’autres techniciens, dont Carlo Ancelotti, plusieurs joueurs et entraîneurs se sont mobilisés pour lui apporter leur soutien, dont l’Auxerrois Laurent Fournier, ancien coéquipier du Kanak. Nombreux de ses joueurs se sont exprimés en sa faveur, ainsi que beaucoup d’autres entraîneurs de Ligue 1, comme Jean Fernandez pour ne citer que lui. Laurent Fournier, lui-même ancien entraîneur du PSG, aujourd’hui à la tête d’Auxerre, a également pris la défense de Kombouaré dans les colonnes de L’Equipe, se déclarant “à 300%” derrière lui. “Antoine est premier avec trois points d’avance, il a les résultats et le public avec lui. J’ai l’impression qu’on cherche des histoires où il n’y en a pas“, a ajouté Fournier.

Le Bayern veut faire le trou avec Dortmund

Le Bayern veut faire le trou avec Dortmund

L’Allianz Arena sera en ébullition samedi, lors de la treizième journée du championnat d’Allemagne, lors du choc opposant le leader incontesté, le Bayern Munich, au tenant du Meisterschale, le Borussia Dortmund. En cas de victoire, les joueurs de Jupp Heynckes prendraient une belle option au classement avec huit points d’avance! Le Bayern n’a pas oublié. Le 26 février dernier, les Munichois, alors dirigés par Louis van Gaal avait sombré sur leur pelouse contre le Borussia Dortmund (1-3). Une claque qui fait dorénavant figure de passation de pouvoir, le club de la Ruhr étant sacré champion en fin de saison, alors que le Bayern, tenant du titre, accrochait péniblement une place sur le podium. Samedi, les deux rivaux du football allemand se retrouvent pour le 1er gros choc de la saison de l’autre côté du Rhin, qui va mettre aux prises ni plus ni moins que les deux premiers du classement. Meilleure attaque (32 buts marqués) et meilleure défense (seulement quatre buts encaissés) de Bundesliga, le Bayern Munich, leader incontesté depuis… la 4ème journée, reçoit son dauphin animé d’un esprit de revanche. Avec une avance de cinq points sur leurs rivaux avant cette 13e journée, les partenaires de Franck Ribéry disposent qui plus est d’une certain marge de man’uvre et pourraient prendre le large en cas de succès. “Le Bayern est le favori absolu“ Les joueurs de Jupp Heynckes se méfient néanmoins d’un Borussia qui revient bien après un début d’exercice raté, et qui reste sur cinq matchs sans défaite en championnat. “C’est une équipe qui

OL : Garde et la grande explication contre l’Ajax

Après avoir perdu contre le Stade Rennais hier soir (1-2, 14e journée de Ligue 1), les joueurs de l’Olympique Lyonnais vont vite devoir se remobiliser avant le match décisif de Ligue des champions face à l’Ajax Amsterdam (5e journée). En effet les Gones occupent seulement la troisième place du Groupe D à l’heure actuelle (4 points) alors que l’équipe néerlandaise est deuxième (7 points). Mardi prochain au stade Gerland, le club rhodanien n’aura pas le droit de passer au travers sous peine d’être privé des huitièmes de finale de la C1. “Il faudra relever le niveau d’ici trois jours pour affronter l’Ajax. Nous ferons tout pour nous remettre dans le sens de la marche. Ce sera une autre compétition et parfois, en Ligue des champions, on trouve des ressources et des motivations que l’on n’a pas forcément tout le temps. Là, nous n’aurons pas le choix. Ce sera à quitte ou double”, a reconnu l’entraîneur Rémi Garde si on se réfère à France Football.

Lille : Garcia et l’importance du défi russe

Après avoir concédé un résultat nul contre le Toulouse FC en Ligue 1 hier soir (0-0, 14e journée de Ligue 1), l’équipe de Lille va se préparer pour son déplacement sur la pelouse du CSKA Moscou (5e journée de la Ligue des champions). Le coach des Dogues, Rudi Garcia, savent que ses hommes devront impérativement gagner en Russie pour conserver un petit espoir de qualification en huitièmes de finale. “A Moscou, nous n’aurons pas le choix. C’est une demi-finale qui nous attend et il faudra la gagner pour avoir le droit de jouer une finale face à Trabzonspor à domicile. Ce qui est encourageant, c’est cette capacité à se créer des occasions. A Moscou, il faudra les mettre”, a-t-il expliqué d’après France Football.

Duel d’invaincus entre City et Newcastle

Duel d’invaincus entre City et Newcastle

La rencontre entre Manchester City et Newcastle programmée ce samedi (16h) dans le cadre de la 12e journée de Premier League oppose les deux dernières équipes invaincues du championnat. Deux formations qui restent sur une très bonne dynamique de victoires mais qui s’apprêtent à rentrer dans le dur avec un enchaînement de matchs tous plus compliqués les uns que les autres. A moins d’un match nul, il ne restera qu’un invaincu en Angleterre samedi soir. On ne s’attendait surement pas à cela avant que la saison ne débute, mais Manchester City – Newcastle est bien un duel de très haut de tableau à ne pas manquer. Ce samedi, les Citizens accueillent les Magpies pour le choc qui pourrait être le dernier entre équipes invaincues en Premier League. Les joueurs de Roberto Mancini et ceux d’Alan Pardew sont en effet les seuls à ne pas avoir concédé la moindre défaite cette saison en championnat, et à moins d’un match nul au City of Manchester Stadium, il ne restera plus qu’une équipe dans ce cas à l’issue de la rencontre. Si l’avantage va évidemment à City, leader incontesté de Premier League avec 10 victoires en 11 journées, qui reste sur six succès de rang, possède la meilleure attaque du championnat et s’apprête à évoluer à domicile, Newcastle est sur une bonne dynamique de trois victoires consécutives, et se présente avec la meilleure défense du pays et un Demba Ba en pleine forme aux avant-postes. L’opposition de style promet des étincelles. Outre le choc d’une importance capitale au

Bayern : Gomez veut faire chuter Dortmund

Aujourd’hui, le Bayern Munich accueillera le Borussia Dortmund et ce match est évidemment un choc exceptionnel en Bundesliga (13e journée). L’attaquant bavarois Mario Gomez (26 ans, 11 rencontres de Championnat disputées, 13 buts) est convaincu que lui et ses coéquipiers vont faire chuter le club de la Ruhr. “Dans notre groupe règne une excellente ambiance. Nous avons un très bon caractère et nous ne lâchons rien. Personnellement, je suis persuadé que nous allons nous imposer. Nous respectons Dortmund, mais nous n’avons pas peur”, a déclaré l’international allemand d’après le site de L’Equipe. Si le Bayern parvient à battre Dortmund, alors l’équipe de Jupp Heynckes aura 8 points d’avance sur le champion d’Allemagne en titre !

Bordeaux : Bernard Mendy comme joker hivernal ?

Depuis le mois de février dernier, Bernard Mendy (30 ans, 13 matches de Championnat en 2011/2012, 2 buts) évolue à Odense au Danemark. Le latéral droit pourrait faire son grand retour en Ligue 1 en janvier. En effet d’après France Football, l’entraîneur de Bordeaux Francis Gillot aimerait bien pouvoir s’appuyer sur l’ancien défenseur d’Hull City, de Bolton et bien sûr du Paris Saint-Germain. Nul doute que Bernard Mendy étudierait très sérieusement la possibilité de rejoindre les Girondins si les dirigeants du club au scapulaire veulent vraiment l’engager. Rappelons que son bail à Odense expirera pendant l’été 2012.

Arsenal : Diaby revient aux affaires

Après avoir été opéré de la cheville droite, Abou Diaby (25 ans) avait manqué tout le début de la saison. Alors qu’il croyait être sur le bon chemin, le milieu de terrain d’Arsenal s’était blessé aux ischio-jambiers. Résultat des courses, l’international français n’a pas disputé un seul match officiel avec les Gunners depuis l’été dernier ! Mais d’après la presse anglaise, le colosse du club londonien a repris le chemin de l’entraînement. Pour le moment, on ne sait pas encore quand on le reverra sur les pelouses anglaises et européennes. Espérons juste pour lui, Arsenal et l’équipe de France que ces problèmes physiques à répétition sont terminés pour de bon.

Montpellier : Belhanda évoque son avenir

Younes Belhanda (21 ans, 11 matches de Ligue 1 en 2011/2012, 4 buts) se sent très bien à Montpellier. Mais le milieu de terrain pourrait quitter le club héraultais en fin de saison s’il a l’opportunité de rejoindre une très grande écurie française ou européenne. Par le biais d’un entretien relayé par L’Equipe, l’international marocain a indiqué qu’il est très attiré par la Bundesliga allemande et la Premier League anglaise. “Le public en Allemagne, c’est un truc de fou. Le Borussia (Dortmund), ça fait peur ! Après, il y a l’Angleterre. Il n’y a pas de temps d’arrêt, ça fait rêver”, a confié le natif d’Avignon. Si le MHSC parvient à rester tout en haut du classement (2e place occupée actuellement), Younes Belhanda pourrait aussi choisir de continuer l’aventure une année de plus ! “Si on se qualifie en Ligue des champions, c’est sûr et certain, je reste… même si on veut me vendre !”, a-t-il assuré.

Lyon : Gonalons forfait contre l’Ajax ?

En raison d’une blessure au niveau d’un mollet, Maxime Gonalons (22 ans, 13 matches de Ligue 1 en 2011/2012, 1 but) n’a pas pu participer à la rencontre entre l’Olympique Lyonnais et le Stade Rennais (1-2, 14e journée du Championnat). L’entraîneur des Gones, Rémi Garde, craint énormément que l’international français soit contraint de déclarer forfait contre l’Ajax Amsterdam en Ligue des champions (5e journée) mardi prochain. “J’espère que nous pourrons le récupérer pour mardi et qu’il sera rétabli. Maxime a une contracture à un mollet. Lui ne s’est pas économisé en équipe de France et on en paie aujourd’hui le prix dans l’équilibre de l’équipe contre Rennes. Cela s’est vu”, a-t-il regretté selon France Football.