Lyon et Lille à la fête

Lyon a pris la tête de la Ligue à l’issue des premiers matchs de la 5e journée à la faveur de son succès à Dijon (1-2). Lyon, grâce à un Hazard des grands soirs, a de son côté renversé la situation pour écarter de pâles Verts (1-3). Ajaccio 3 -1 Valenciennes VA coule, Ajaccio se rassure. Dans ce match de la peur, ce sont finalement les Nordistes qui ont craqué. Pourtant, les joueurs de Daniel Sanchez étaient rentrés aux vestiaires en étant devant au tableau d’affichage, grâce à un but de Danic (36e). Mais ils ont complètement craqué en moins de 15 minutes dans le second acte. Les Corses, sous l’impulsion d’un Sammaritano intenable et auteur d’un doublé (47e et 54e), renversaient totalement la vapeur. Ilan parachevait le succès des siens pour son 2e but sous les couleurs de l’ACA (58e). Ajaccio se donne de l’air avec cette première victoire de la saison et sort de la zone rouge. Valenciennes est toujours lanterne rouge de la Ligue 1… Bordeaux 0-0 Evian-Thonon-Gaillard Le coup de gueule de Francis Gillot n’a pas eu les effets escomptés. Du moins pas au tableau d’affichage. Bordeaux, maladroit, n’a pas réussi à forcer la défense d’Evian, qui conserve son invincibilité à l’extérieur. Une prestation qui ne devrait rassurer qu’à moitié l’entraîneur aquitain, qui pourra toujours se consoler en se disant qu’il a l’appui du public de Chaban-Delmas à la vue des banderoles affiches… Les deux équipes se talonnent toujours dans le milieu du tableau. Caen 0-1 Toulouse Et Caen craqua. Nul

Le Barça concède le nul

Le FC Barcelone menait 2-0 après seulement 10 minutes de jeu sur le terrain de la Real Sociedad… pour finalement concéder le nul (2-2) face à la formation dirigée par Philippe Montanier. Le Barça “bis”, avec Messi et Iniesta sur le banc en prévision de la rencontre face à l’AC Milan en C1 dans trois jours, avait pourtant idéalement entamé les débats. Sur une action initiée par Fabregas, c’est d’abord Xavi qui ouvre très vite la marque (10e). Puis deux minutes plus tard c’est Fabregas qui est cette fois àa la conclusion d’une action initiée par Sanchez (12e). Tout va bien pour le club catalan jusqu’à la pause, avec toujours ce score parfait de 2-0 à l’extérieur et une domination sans partage. Mais au retour des vestiaires, les Basques sonnent la révolte et joue plus physique. Agirretxe réduit la marque avant l’heure de jeu (59e). Et le Français Antoine Griezmann inscrit le but de l’égalisation sur une action très confuse, entachée notamment d’une main non sifflé d’un Barcelonais. Le Barça laisse le champ libre au Real Madrid, qui reçoit en ce moment même Getafe. Dans l’autre match de 18h, match nul sur ce même score de 2-2 entre Villarreal et Séville.

MU et Rooney font le show

Après le carton à Arsenal il y a deux semaines, Manchester United s’est une nouvelle fois montré étincellant ce samedi en balayant une équipe de Bolton totalement dépassée (0-5). La lutte promet d’être intense cette saison en Premier League entre les deux clubs de Manchester. Chaque semaine, City et United se rendent coup pour coup. Il y a quinze jours, les Citizens pensaient avoir frappé le plus fort en écrasant Tottenham (1-5), avant que MU n’humilie Arsenal quelques heures plus tard (8-2). Rebelote pour la 4e journée de Premier League ce samedi. Alors que Sergio Agüero a fait le spectacle et guidé City vers le succès devant Wigan (3-0), les Red Devils se sont appuyés sur leur duo Wayne Rooney – Javier Hernandez pour faire encore mieux. Certes, ce n’était “que” Bolton en face. Mais MU a une nouvelle était impressionnant de maitrise. A la mi-temps, la messe était ainsi déjà dite. Nani, sur un centre, avait envoyé Hernandez sur orbite (5e). Si Cleveley avait rapidement quitté ses partenaires sur blessure (8e) une autre révélation de ce début de saison amenait les deux autres buts. Jones, aligné au poste de latéral droit, voyait sa frappe repoussée par le portier des Wanderes en plein sur Rooney, qui inscrivait un doublé (25e), quelques minutes après avoir repris un centre de l’ancien joueur… de Bolton (20e) pour le 2 à 0. Manchester lâchait un peu la pression au fil des minutes, Bolton reprenant également du poil de la bête. Hernandez (60e) remettait rapidement les points sur les i

Match Marseille – Rennes en direct

Ce soir, à partir de 21h00, suivez le score de Marseille – Rennes sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. [require_live:1310032910]

Osasuna : de belles propositions pour Lamah

Roland Lamah ne devrait pas faire long feu à Osasuna. Arrivé cet été, l’ancien manceau aurait même déjà des propositions. Osasuna a du souci à se faire. Alors qu’il vient d’être engagé afin de renforcer le secteur offensif, Roland Lamah envisage déjà un possible départ. Malgré un contrat de trois ans, plusieurs formations de Liga se sont déjà manifestées pour le buteur belge. C’est en tout cas ce que croit savoir la radio espagnole Cadena Ser. L’Espanyol Barcelone et Valence seraient séduits par son bon début de saison en terre basque.

Fiorentina : Montolivo restera fidèle à la Viola

Malgré l’intérêt du Milan AC, Riccardo Montolivo avait souhaité rempiler une saison supplémentaire avec la Fiorentina. Un désir soutenu par son président. Si l’on en croit les mots de Mario Cognigni, le milieu de terrain de la Viola n’est pas prêt de faire ses valises.” Le garçon a manifesté son envie de rester encore longtemps “, a annoncé, président du club florentin sur le site officiel du club. Arrivé en 2005 du côté de Florence, l’Italien a disputé pas moins de 165 rencontres avec les Violets.

PSG , Bodmer : “Paris n’est pas favori”

A l’orée de la 5e journée, Mathieu Bodmer s’est montré très prudent quant au futur du Paris Saint-Germain. Si certains observateurs positionnent le club de la capitale sur la plus haute marche du podium, le défenseur parisien refuse de placer le PSG en grand favori pour le titre malgré les énormes investissements réalisés lors du mercato estival. ” Il y a eu de gros investissements cet été et l’obligation de résultats est beaucoup plus importante que la saison dernière, a souligné le milieu de terrain du Paris SG. Mais on n’est pas les favoris de la L1. On fait partie d’un peloton de prétendants avec Lyon, Marseille et Lille. On ne peut pas dire qu’on joue le titre parce qu’il subsiste encore beaucoup d’incertitudes dans notre jeu “, a-t-il expliqué à France Football.

Everton : Bill Kenwright toujours ambitieux

La perte dans les dernières heures du mercato de Mikel Arteta fut un véritable coup dur pour Everton. Les fans n’ont pas tardé à montrer leur mécontentement en adressant des lettres au président du club Bill Kenwright. L’entraineur David Moyes est venu à son secours dans un entretien relayé par Skysports. ” C’est moi qui prends les décisions ici, et ce n’est pas le président qui m’a demandé de vendre des joueurs. Mikel voulait jouer la Ligue des Champions et je lui ai offert cette opportunité “, a-t-il confié. Malgré ce mercato assez maigre, le président reste confiant et souhaite voir progresser sa formation : ” Si je pensais ne pas pouvoir mener le club sur la route du succès, je ne serai plus là. (…) Peut-être n’est-ce pas réaliste de continuer à rêver, mais avec un entraîneur comme David Moyes, comment ne pas croire que nous pouvons l’emporter ? “

Agüero délivre City, Liverpool se fait surprendre, Chelsea assure

Manchester City continue son sans-faute en Premier en s’imposant pour la quatrième fois en quatre matches aux dépens de Wigan (3-0), grâce à un triplé d’Agüero. Il pourrait bien être la recrue de la saison en Premier League. En tout cas, Sergio Agüero continue semaine après semaine de justifier l’investissement de 45 millions consenti cet été par Manchester City pour l’arracher à l’Atlético de Madrid. L’attaquant argentin a une nouvelle fois brillé avec les Citizens. Associé en attaque à son compatriote Carlos Tevez dans un 4-4-2, Kun a écoeuré la défense de Wigan (3-0), ce samedi, lors de la 6e journée de Premier League. Si Tevez s’est illustré en ratant un penalty (18e), Agüero a tout simplement inscrit un triplé. David Silva a délivré deux passes décisives pour la recrue star de l’été, alors que Samir Nasri, remplaçant au coup d’envoi après avoir été touché à la main avec les Bleus, s’est également signalé en signant une quatrième passe décisive pour son deuxième match avec son nouveau club. Un succès qui permet à City de prendre provisoirement la tête de la Premier League devant Manchester United. Chelsea continue de suivre le rythme Les Blues ont signé un succès net et (presque) sans bavure à Sunderland (1-2). Titulaire, Nicolas Anelka n’a pas trouvé le chemin des filets. Daniel Sturridge, son compère en attaque, a eu plus de réussite, amenant le premier but de John Terry (18e), avant de doubler la mise (51e) et d’être remplacé à l’heure de jeu par Florent Malouda. Juan Manuel Mata et

Arsenal décolle enfin

Arsenal a du répondant. Après leur déroute face à Manchester United (2-8) il y a deux semaines, les Gunners ont remporté leur premier match en championnat à Swansea (1-0) lors de la 4e journée de Premier League. Arsène Wenger peut souffler. Son équipe a enfin débloqué son compteur de victoire en championnat. Ce ne fut toutefois pas une balade bien tranquille pour les Gunners contre le promu Swansea, qui n’a toujours pas inscrit le moindre but en Premier League. Sans Park, Benayoun et André Santos, trois de leurs nouvelles recrues, laissées sur le banc au coup d’envoi, les Londoniens ont connu quelques difficultés. Comme si la claque face à Manchester United (8-2) d’il y a deux semaines étaient encore dans toutes les têtes. Certes, Arsenal a retrouvé par séquence son jeu rapide, fait de passes courtes. Mais ces passages furent bien trop rares. Comme un symbole, c’est sur une énorme bévue de Vorn, le gardien de Swansea, que les coéquipiers de Sagna et Koscielny, titulaires, à l’instar d’Arteta, ont inscrit le seul but du match. Le portier néerlandais s’emmêlait totalement les pinceaux sur une relance à la main, envoyant le ballon sur un de ses défenseurs. Archavine n’en demandait pas tant et ne se faisait pas prier pour pousser le ballon dans les filets (40e). Par la suite, Arsenal a dominé les débats, mais de façon stérile, sans vraiment apporter une grosse pression sur la défense adverse. Les Gunners passaient même tout près d’une énorme désillusion en fin de match, Graham envoyant sa reprise de

Match Saint-Etienne – Lille en direct

Ce soir, à partir de 19h00, suivez le score de Saint-Etienne – Lille sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”.

Getafe : Pedro Leon, une clause pour évoluer face au Real

Pedro Leon sera certainement très attendu ce samedi. Prêté cette saison par le Real Madrid à Getafe, le milieu de terrain ne devrait pas être aligné ce soir. En cause, une clause dans son contrat. L’Espagnol n’aura pas l’occasion de retrouver ses anciens partenaires. A moins que Getafe ne paie une clause incluse dans son contrat. Si le milieu de terrain espagnol veut jouer contre les Merengue, sa formation doit payer 2 millions d’euros à la Maison Blanche pour chaque match disputé, que ce soit en championnat ou en Coupe du Roi. Un arrangement qui ne semble pas déranger José Mourinho : ” Il ne jouera pas si Getafe ne veut pas qu’il joue. Il jouera s’ils paient. Un contrat c’est un contrat avec toutes ses subtilités. “

Match Bolton – Manchester United en direct

Ce soir, à partir de 18h30, suivez le score de Bolton – Manchester United sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. [require_live:1310035554]

Le Bayern en démonstration, Dortmund flanche

Grâce à un Franck Ribéry resplendissant et à un Mario Gomez inarrêtable, le Bayern Munich a cassé la baraque face à Fribourg (7-0) ce samedi lors de la 5e journée de Bundesliga. La bande de Manuel Neuer profite de la contre-performance de Dortmund pour prendre cinq points d’avance. La machine Bayern Munich semble bel et bien lancée. Et on ne voit pas trop ce qui pourrait arrêter cette saison les Munichois, qui déroulent un à un leurs adversaires. Ce samedi, c’est Fribourg qui a explosé (7-0) à l’Allianz Arena lors de la 5e journée de Bundesliga. Le Bayern peut compter en ce début de saison sur deux joueurs en très grande forme, qui font exploser les défenses en l’absence d’Arjen Robben, une fois encore à l’infirmerie. Franck Ribéry et Mario Gomez ont été les grands artisans du carton bavarois. L’international français a brillé sur son aile gauche, trouvant par deux fois le chemin des filets (26e et 41e). Si le premier but semble entaché d’une position de hors-jeu, le second, consécutif à un festival dans la surface, ne souffre d’aucune contestation. Ribéry a également délivré deux passes décisives pour Gomez, qui a conforté sa place de meilleur buteur de Bundesliga en inscrivant tout simplement… un quadruplé, deux semaines avoir déjà marqué un triplé. Petersen, meilleur buteur de deuxième division l’an passé, a parachevé le festival des locaux. Oublié le faux-pas lors de la 1ère journée de Bundesliga contre M’Gladbach. Le Bayern Munich est désormais solidement accroché à son fauteuil de leader, avec une différence de

Sunderland : Gyan met le cap sur les Emirats

Asamoah Gyan découvrira un nouveau championnat dans les prochains jours. L’attaquant de Sunderland abandonne la Premier League pour les Emirats Arabes Unis. Soucieux de quitter Sunderland cet été, Asamoah Gyan a enfin trouvé un terrain d’entente avec ses dirigeants. L’attaquant ghanéen prend la direction d’Al-Aïn, club des Emirats Arabes Unis, comme l’a confirmé le club anglais sur son site internet. Un temps courtisé par Marseille, l’Africain est prêté pour une saison.

Barça : un jeune allemand dans le viseur

Soucieux de redonner un coup de jeune à sa défense centrale, le FC Barcelone est à la recherche d’une nouvelle pépite. Le jeune international allemand Mats Hummels pourrait être l’une d’entre elles. Véritable machine à gagner, le FC Barcelone pourrait bien avoir une légère faiblesse au niveau de sa défense centrale. Malgré sa bonne prestation lors de l’ouverture de la Liga, Pep Guardiola pense déjà à l’avenir. Le technicien espagnol serait ainsi séduit par le jeune défenseur allemand Mats Hummels selon les informations de Cadena Ser. Pour autant, les Champions d’Europe en titre souhaitent prendre leur temps. Guardiola a néanmoins évoqué son intention de ne pas recruter en janvier prochain.

Argentine : Maradona règle ses comptes

Écarté de la sélection argentine en juin 2010, Diego Maradona a avoué ne plus regarder les rencontres de son ancienne équipe, ajoutant même n’avoir aucun désir de revenir diriger l’Albiceste. Depuis son éviction de la sélection argentine suite à la défaite en quart de finale de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, Diego Maradona n’a toujours pas digéré la pilule. Interrogé par le quotidien AS sur les récentes performances de Albiceleste, El Pibe de Oro s’est montré très clair : ” Depuis que je suis parti, je n’ai jamais vu l’équipe d’Argentine “. Par ailleurs, il a également affirmé qu’il n’avait aucune envie de retrouver la sélection : ” Je ne pense pas à ça, je pense avec quelque chose de bien avec Al Wasl. “ En mai dernier, l’ancien buteur de Boca Juniors a été nommé entraîneur de l’équipe d’Al-Wasl de Dubaï.

Marseille, Anigo : “Amalfitano est prêt”

Après un début de saison compliqué, Marseille se doit de réagir ce dimanche face à Rennes. José Anigo compte désormais sur un réveil de l’ensemble de ses troupes y compris sur les remplaçants à l’image de Morgan Amalfitano, nouvelle recrue du club. Le directeur sportif conserve ainsi une entière confiance en son joueur. Il estime que son protégé est prêt pour réaliser une grande saison. ” Ce que je peux dire aujourd’hui, c’est qu’il est prêt. J’ai parlé avec lui hier (jeudi). Il a de la qualité, du talent et dès qu’on fera appel à lui, il va donner 150%, il n’y a pas de problèmes. Tous ont compris que ce match de Rennes était très important. Et qu’il ne faudrait pas jouer la carte individuelle parce Rennes est une très belle équipe “, a indiqué le dirigeant olympien.

Des débuts fracassants pour Djibril Cissé

Transféré cet été du côté de la Lazio, Djibril Cissé avait soif de revanche. Le buteur tricolore n’aura pas tardé à se mettre en action en inscrivant son premier but en Serie A lors de l’ouverture du championnat. Les supporters de la Lazio Rome peuvent être rassurés. Fraichement débarqué dans la capitale italienne en provenance du Panathinaïkos, Djibril Cissé est déjà très en jambe. Hier soir lors de l’ouverture de la Serie A, après la grève qui avait neutralisé la 1ère journée le week-end dernier, l’attaquant français a prouvé qu’il avait encore de l’énergie à revendre. Bien installé dans le système d’Edoardo Reja, l’ancien auxerrois s’est déjà senti comme un poisson dans l’eau en inscrivant une très belle réalisation face au Milan AC. Alors même si son but a permis à son équipe de prendre le large dès la 21e minute (2-0), les Romains n’auront pas su résister aux nombreux assauts des Milanais. Seule chose rassurante, la Lazio a réussi à obtenir un bon point sur la pelouse de San Siro (2-2). Cissé convainc son monde Dans cette soirée en demi-teinte, le Tricolore s’est montré très humble à l’issue de la rencontre : ” Je suis très satisfait de mon match et d’avoir inscrit un but même si je préfère marquer des buts qui rapportent trois points. C’est pas mal pour des débuts, la Serie A correspond à ce que j’attendais, un championnat difficile, stimulant, mais beau à jouer “. Son entraineur est également ravi de son nouveau duo offensif : ” Klose et Cissé

Suivez Arsenal, City, Liverpool et Chelsea en direct

Aujourd’hui, à partir de 16h00, suivez la Premier League en direct sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. A suivre: Arsenal – Swansea Manchester City – Wigan Stoke City – Liverpool Sunderland – Chelsea

AS Rome : Benitez avait une touche

Malgré son échec du côté de l’Inter Milan, Rafael Benitez pense toujours avoir la cote auprès des clubs européens. Comme il a tenté de le prouver dans la presse anglaise. L’Europe est encore à ses pieds. C’est en tout cas ce que croit savoir Rafael Benitez. Sa mésaventure à l’Inter ne semble désormais qu’un mauvais souvenir. ” J’ai refusé des offres d’emploi de tous les coins du monde “, explique sans langue de bois l’Espagnol au Daily Mirror, tout en ajoutant : ” la Roma m’a contacté indirectement au cours des derniers mois, ainsi que trois clubs en Espagne et deux en Allemagne. […] Il y avait aussi quelques intérêts en Asie et en Afrique, mais je ne signerais que quand je considérerai que c’est le bon moment et le bon projet “. Autant dire que la carrière d’entraineur de Benitez est donc loin d’être achevée.

Milan AC : les medecins optimistes pour Mexès

L’avenir de Philippe Mexès s’éclaircit un peu. Absent des terrains depuis le 3 avril dernier suite à une rupture du ligament croisé antérieur, le défenseur international devrait faire son retour d’ici peu. Débarqué au Milan AC en étant blessé, Philippe Mexès poursuit activement sa rééducation. Même si son retour chez les Rossoneri et en équipe de France est vivement espéré, le défenseur central doit se montrer très prudent. Le staff médical italien semble cependant plus qu’optimiste. ” D’ici peu, il fera son retour dans l’équipe. Dès que ce sera le cas, nous pourrons être plus précis par rapport à son utilisation en équipe nationale “, a affirmé le médecin Rodolfo Tavana dans L’Équipe.

Toulouse : Congré assume son nouveau rôle

Suite au départ de Mauro Cetto à Palerme, Daniel Congré a hérité du brassard de capitaine. Pour autant, pas question de se mettre une quelconque pression supplémentaire. Fidèle au TFC depuis plus de 10 ans, Daniel Congré s’est vu remettre le brassard cette saison. Un nouveau statut qu’il a bien l’intention d’assumer pleinement malgré une certaine timidité dans la vie de tous les jours. ” C’est un rôle que je prends très à coeur. Je dois me montrer irréprochable sur le terrain et en dehors. Je dois forcer ma nature, moi qui suis assez discret. Il faut savoir dire les choses, les bonnes où les mauvaises. Gueuler, je vais devoir m’y faire “, a confié le Toulousain dans les colonnes de L’Equipe.

Barça : Puyol fait son retour

Opéré du genou en mai dernier, Carles Puyol fera ses grands débuts en Liga ce samedi. Le capitaine du Barça a été convoqué par Pep Guardiola pour le déplacement sur la pelouse de la Real Sociedad. Le capitaine du FC Barcelone est désormais apte. Absent des terrains depuis fin mai en raison d’une opération au genou gauche, Carles Puyol a reçu le feu vert des médecins afin de retrouver la compétition. Pep Guardiola a immédiatement saisi l’opportunité en intégrant le défenseur dans le groupe qui affrontera la Real Sociedad ce samedi. Les autres bonnes nouvelles sont venues d’Ibrahim Afellay, ainsi que des défenseurs Maxwell et Adriano, qui feront également leur retour comme l’indique le site internet du club. Actuellement seul le défenseur central Gerard Piqué, victime d’une déchirure au mollet gauche à l’entraînement, manque à l’appel.

PSG : Ruffier plaisait beaucoup à Leonardo

Les dirigeants de l’AS Saint-Étienne ont réalisé une des plus belles opérations pendant le mercato estival en faisant venir Stéphane Ruffier (24 ans, 4 matches de Ligue 1 en 2011/2012) contre un chèque d’environ 3 millions d’euros. Pendant un entretien relayé par Yahoo, le président du conseil de surveillance de l’ASSE Bernard Caïazzo a indiqué à Pierre Ménès que les Verts auraient pu se faire devancer par le PSG sur ce dossier. “Leonardo (le manager général du club de la capitale) nous a dit quand on a traité le dossier Matuidi que si Saint-Étienne n’avait pas pris Ruffier, il aurait été le chercher comme gardien du Paris Saint-Germain. Cela prouve qu’on a eu de la chance et qu’on est tombés au bon moment. Un gardien de qualité ça ne se retrouve pas tous les ans à de telles conditions”, a révélé le dirigeant stéphanois.

Bilan mercato Bundesliga (3/3) : Werder Brême – Schalke 04

Après avoir zoomé sur le mercato du Bayern Munich et celui du Borussia Dortmund, nous terminons notre tour d’horizon en Allemagne par le Werder Brême mais aussi Schalke 04. Le Werder doit se faire pardonner La saison 2010/2011 ne restera pas dans les annales pour le Werder Brême. Largement distancés en Bundesliga (13e place), les hommes de Thomas Schaaf ont également avalé le bouillon en Ligue des champions. Dans une poule plus ou moins à leur portée (Tottenham, Inter Milan et Twente), les Werderaner n’ont pas réussi à quitter la dernière place. Le mercato estival était donc attendu avec beaucoup d’impatience par les supporters. Ces derniers priaient pour que des joueurs renommés débarquent de l’autre côté du Rhin mais ça n’a pas été le cas. A défaut d’avoir des moyens financiers colossaux, les dirigeants ont misé sur la carte de la stabilité en apportant tout même quelques retouches. Après avoir été prêté par le Bayern Munich à Nuremberg, Mehmet Ekici a décidé de quitter pour de bon la Bavière où il n’avait aucune chance de s’imposer. Contre une somme d’environ 5 millions d’euros, le milieu de terrain allemand qui a des origines turques a rejoint le Werder Brême. A 21 ans, ce pari pourrait être le bon car Mehmet Ekici a du talent à revendre. A part cela, le club allemand a fait signer Aleksandar Stevanovic (Schalke 04, milieu de terrain) et Andreas Wolf (Nuremberg, défenseur central)) sans dépenser un seul euro. Le défenseur central grec Sokratis Papastathopoulos a posé ses valises dans le cadre

OM, Fanni : “on n’est pas des charlots”

Le latéral droit de l’OM, Rod Fanni (29 ans, 3 matches de Ligue 1 en 2011/2012), est convaincu que lui et ses coéquipiers vont rebondir rapidement en championnat. L’ancien joueur de Rennes est motivé comme jamais. “On a la pression, on a surtout un devoir. mais je suis confiant. On voit ce qu’on produit en match, ce qu’il se passe à l’entraînement. On n’est pas dans le faux. On n’est pas des charlots. On se doit de gagner. Si l’on veut jouer les premiers rôles, on ne peut pas prendre trop de retard. Et même si la manière n’est pas académique, il faut gagner et s’enlever cette épine du pied”, a déclaré le défenseur phocéen dans le journal L’Equipe. Ce soir, Marseille accueillera Rennes au stade Vélodrome (5e journée de Ligue 1) et tentera de décrocher sa première victoire en L1.

Arsenal-Lille : Wenger parle de l’imbroglio Park

Alors qu’il semblait bien parti pour signer à Lille pendant le mercato, Chu-Young Park (26 ans, aucun match de Premier League en 2011/2012) a finalement opté pour Arsenal au grand dam des Dogues. Pendant un entretien retranscrit par France Football, le manager des Gunners Arsène Wenger a déclaré qu’il ne se sent pas fautif dans cette affaire. Pour lui, l’international sud-coréen a simplement préféré signer en faveur de son club. “Je n’ai rien compris à ces reproches. Je ne savais pas que Park allait signer à Lille. J’ai même été surpris d’apprendre que le joueur était en train de passer sa visite médicale à Lille alors que nous étions en train de négocier avec Monaco (…) Nous n’avons rien fait d’illégal ! Dans ce cas, c’est le joueur qui a décidé. Je ne vois pas ce qu’il y a de choquant. Il nous aurait dit : je suis à Lille, j’ai donné ma parole à Lille, je reste à Lille, il aurait signé à Lille. C’est aussi simple que cela”, a raconté Arsène Wenger au sujet de l’ex-joueur de Monaco.

La relève attendue à l’OL

Lyon se déplace à Dijon à l’occasion de la 5e journée de Ligue 1, ce samedi. L’occasion de voir à l’oeuvre la jeune-garde rhodanienne, de retour du Mondial des moins de 20 ans. Comme annoncé en début de saison par Jean-Michel Aulas, l’OL va s’appuyer sur ses jeunes, et les Clément Grenier, Alexandre Lacazette et autre Gueïda Fofana, le dernier arrivé, sont appelés à prendre de plus en plus de responsabilités au sein de l’effectif. “Souvent, les jeunes joueurs réclament du temps de jeu. C’est désormais l’occasion de se montrer”. Rémi Garde a fait passer le message. Le successeur de Claude Puel sur le banc savait que le club ne ferait pas de folies cet été au niveau du recrutement. Sa mission était de redorer le blason des septuples champions de France en passant par le jeu et en misant sur les jeunes pousses du centre de formation, dont il était le directeur jusqu’à cet été. Le temps est désormais venu pour ces jeunes de prendre leurs responsabilités, comme l’a annoncé l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais à la veille d’un déplacement à Dijon, pour le compte de la 5e journée de Ligue 1. Une rencontre pour laquelle ont été convoqués Alexandre Lacazette et Clément Grenier, de retour de la Coupe du monde U20, mais également Gueïda Fofana, leur capitaine chez les Bleuets, dernier arrivé à l’OL. Il faut désormais espérer qu’ils connaitront plus de réussite que leur compères Sidy Koné et Ishak Belfodil à Brest, lors de la 3e journée de L1. Le premier avait été

Man City : les Citizens observent un milieu italien

Même si le mercato estival est terminé pour de bon, la cellule de recrutement de Manchester City continue de travailler dans l’ombre. Selon Talk Sport, un milieu de terrain serait sur les tablettes des Citizens. En effet le club anglais pisterait Alessio Cerci (24 ans, aucun match de Serie A en 2011/2012). Ce joueur qui évolue à la Fiorentina depuis la saison passée fait partie des éléments importants de la Viola. Étant donné que le footballeur qui a débuté sa carrière à l’AS Rome n’a encore jamais évolué à l’étranger, il pourrait étudier sérieusement la possibilité de rejoindre ce cador du football anglais dans les mois à venir.

Exclu TM : Xavi, “quelques petites tensions” (2/2)

À bientôt 32 ans, le milieu de terrain du FC Barcelone et de la sélection espagnole Xavi Hernandez est motivé comme jamais. À l’entame d’une nouvelle saison qui s’annonce palpitante, le milieu de terrain du Barça passe en revue pour TopMercato l’actualité du football espagnol et évoque ses objectifs personnels. Suite de l’entretien. Retrouvez ici la première partie de l’interview diffusée vendredi. Le FC Barcelone s’est renforcé avec les arrivées d’Alexis Sanchez et de Cesc Fabregas. Que vont apporter ces recrues à votre équipe ? Ce sont deux joueurs extraordinaires. Alexis Sanchez est jeune, ambitieux et hyper talentueux. Il suffit de voir comment il a porté l’Udinese sur ses épaules ces deux dernières saisons. C’est un joueur très rapide et technique qui peut jouer à plusieurs postes. Quant à Cesc Fabregas, je ne vous fais pas de dessin. C’est une star du football mondial, un ” crack “. Il possède une grande maturité et beaucoup d’expérience. Il a prouvé à Arsenal qu’il faisait partie des meilleurs joueurs du monde. Son arrivée ne peut être que bénéfique pour le club. Les derniers clasicos auront provoqué beaucoup de “remous” au sein de la sélection. Ces tensions entre Madrilènes et Barcelonais auront-elles une influence néfaste sur l’ambiance au sein de la Roja ? Il y a eu quelques petites tensions lors des derniers clasicos, mais aujourd’hui tout va bien. Les matches entre le Real et le Barça sont toujours très tendus. Mais l’équipe d’Espagne est constituée de joueurs d’expérience qui savent faire la part des choses. Le groupe

Chelsea : Torres trouve l’équipe trop vieille

Fernando Torres (27 ans, 3 matches de Premier League en 2011/2012) n’a toujours pas trouvé le chemin des filets cette saison. L’attaquant de Chelsea estime que la plupart de ses coéquipiers sont trop vieux pour pratiquer un style de jeu vif et rapide qui lui convient mieux. “Quand j’ai changé de club, je savais que mon adaptation serait lente… mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi long. Parmi les équipes de Premier League, Chelsea est sans sans doute celle qui est… la moins anglaise du lot. Il y a des anciens joueurs qui sont très lents sur le terrain même si on a souvent la possession du ballon. Le club essaie de changer cela”, a expliqué l’international espagnol dans les colonnes du Daily Mail.

Man Utd : De Gea écarté du onze type

Aujourd’hui, l’équipe de Manchester United défie Bolton pour le compte de la 4e journée de Premier League. Le manager des Red Devils, Sir Alex Ferguson, pourrait modifier son équipe type ! Selon le Daily Mail, le gardien de but David De Gea (20 ans, 3 matches de Premier League en 2011/2012) pourrait débuter la rencontre sur le banc de touche. Cas échéant, ce serait un coup dur pour le portier espagnol qui n’a pas fait un bon début de saison. De son côté, le dernier rempart Anders Lindegaard aurait une belle occasion de montrer ce qu’il vaut. Pour l’instant, cette information n’a pas été confirmée par le staff du club mancunien et il convient donc de rester prudent.

Joe Cole, l’élément “perturbateur”

Lille se déplace sur la pelouse de Saint-Etienne pour l’un des chocs de la 5e journée de Ligue 1 samedi. Une rencontre qui devrait permettre à Joe Cole de faire ses débuts avec les champions de France en titre. Gros coup de la fin du mercato en France, l’international anglais, qui reste sur trois saisons quasiment blanches, pourrait bien venir bousculer la hiérarchie qui semblait établie au Losc. Le déplacement à Geoffroy-Guichard va rappeler de bons souvenirs aux Lillois. C’est sur la pelouse des Verts qu’ils avaient pris un avantage décisif dans la course pour le titre la saison passée, en s’imposant lors de la 35e journée (1-2). Les deux équipes ont bien changé en quatre mois de temps, à la faveur d’un mercato animé, notamment du côté de l’ASSE. Les petits nouveaux que sont Lynel Kitambala, Max Gradel ou Banel Nicolita vont découvrir le Chaudron, que Dimitri Payet va retrouver sous la tunique lilloise. Le Réunionnais serait bien inspiré de s’illustrer face à ses anciens partenaires. Car il apparaît aujourd’hui comme le joueur le plus menacé par l’arrivée de Joe Cole. Recrue phare du mercato lillois, l’international anglais a été convoqué dans le groupe pour cette rencontre. Il faudra toutefois encore patienter pour le voir aligner d’entrée. Après trois saisons quasi blanches, entre blessures et temps passé sur le banc, le milieu de terrain prêté par Liverpool devrait petit à petit être intégré par Rudi Garcia. L’entraîneur lillois pourrait toutefois être tenté de lui offrir ses premières minutes avec le Losc selon le scénario

Newcastle : Ben Arfa sur le chemin du retour

Hatem Ben Arfa (24 ans, aucun match de Premier League en 2011/2012) entrevoit le bout du tunnel. En effet, le milieu de terrain est pratiquement remis de sa blessure à la cheville contractée pendant la pré-saison. Interrogé au sujet de l’international français, le manager de Newcastle United Alan Pardew a confié que l’ancien joueur de l’OM pourrait faire son come-back sur les terrains dans le cadre du match de League Cup contre Nottingham Forest le 20 septembre prochain. “Hatem a récupéré beaucoup plus vite que ce que nous avions prévu. Il est certainement en avance sur son programme. Quand il est revenu parmi nous cette semaine, on ne s’attendait pas à ce qu’il soit dans un tel état de forme. Il pourrait disputer quelques minutes contre Nottingham Forest. On verra dans quel état de forme il sera mais sa blessure a l’air résorbée”, a indiqué le coach des Magpies d’après Sky Sports.

Man Utd : Ferguson sous le charme de Chicharito

De toute évidence, le manager de Manchester United Sir Alex Ferguson ne regrette pas d’avoir recruté Javier Hernandez (23 ans, 2 matches de Premier League en 2011/2012) pendant le mercato estival de l’année passée. En effet le technicien écossais est vraiment tombé sous le charme de l’attaquant mexicain qui forme un duo de feu avec Wayne Rooney. “Lorsqu’on étudie le jeu de ce garçon, on constate que ses déplacements dans la zone de vérité sont absolument exceptionnels. Son intelligence, ses initiatives et sa faculté à se faufiler dans les espaces sont du même niveau que n’importe lequel des joueurs que j’ai eu sous mes ordres. Je ne m’inquiète pas pour sa deuxième saison au club car avec ce genre de qualités, il est forcément un problème pour les défenseurs”, a analysé le coach des Red Devils d’après Sky Sports.

Réveil attendu à Bordeaux

La 5e journée de Ligue débute samedi. Bordeaux, décevant et remué par son entraîneur, est attendu au tournant contre le promu Evian. On attend également du beau jeu à Bonal entre Sochaux et Lorient, deux équipes portées sur l’attaque. Ajaccio (18e) – Valenciennes (20e) Match de la peur entre deux équipes qui n’ont toujours pas remporté le moindre match officiel cette saison, quittant dès leur entrée en lice la Coupe de la Ligue la semaine passée. Après une entame intéressante, avec notamment un point glané à Lyon, les Corses tenteront de débloquer leur compteur devant leur public . Du côté de VA, lanterne rouge avec un seul petit point, c’est déjà l’état d’urgence. Daniel Sanchez, l’entraîneur nordiste, a annoncé qu’il allait durcir son discours. Reste à espérer que cela aura les effets escomptés. Pourquoi pas dès ce samedi en Corse ? Bordeaux (13e) – Evian-Thonon-Gaillard (14e) Les coups de gueule de Francis Gillot vont-ils provoquer un électrochoc attendu depuis bientôt un an et demi à Bordeaux ? Une réaction est attendue en tout cas du côté des Girondins, décevants depuis le début de la saison et éliminés sans gloire de la Coupe de la Ligue par Saint-Etienne la semaine passée, au terme d’une prestation qui a rendu fou de rage leur entraîneur. Ce n’est toutefois pas une partie de plaisir qui attend les Aquitains. Bonne surprise de ce début de saison, Evian, reste toutefois sur deux déconvenues contre Dijon en championnat (0-1) puis Lens (1-0) en Coupe de la Ligue. Deux premiers faux-pas que les

Arsenal : Wenger tentera encore de recruter Cahill !

Le manager d’Arsenal, Arsène Wenger, est ravi d’avoir pu obtenir la signature de Per Mertesacker (Werder Brême) même s’il aurait bien voulu pouvoir s’appuyer sur Gary Cahill (Bolton Wanderers). “Ce sont des bons joueurs. Mertesacker est plus expérimenté et il a disputé plus de matches internationaux. De son côté, Cahill est jeune et c’est un joueur anglais prometteur. Je suppose qu’il aurait fait de bonnes choses chez nous”, a regretté le coach des Gunners pendant une entrevue relayée par Sky Sports. Le board d’Arsenal reviendra forcément à la charge pendant le marché des transferts hivernal afin de récupérer Gary Cahill… afin de l’associer à l’Allemand Per Mertesacker !

PSG : Coupet ne fera pas partie du staff !

Grégory Coupet (38 ans) aurait pu intégrer l’organigramme du PSG en entraînant par exemple les jeunes gardiens du club de la capitale. Mais en raison de sa nouvelle activité de consultant sur RMC, l’ex-portier francilien a jeté l’éponge. “J’ai appelé Philippe Boindrieux, le directeur général, pour me désister. Le côté salarié du PSG m’aurait forcément été reproché après mes commentaires. Vu l’ampleur médiatique que prend le PSG et la situation compliquée des gardiens de buts, je me voyais mal commenter tout cela à la télé et me pointer au camp des Loges le lendemain comme si de rien n’était. J’ai voulu garder ma liberté d’expression et mon droit à la critique…”, a expliqué Grégory Coupet selon Le Parisien.

Nancy : Brison aurait pu s’en aller, mais…

Jonathan Brison (28 ans, 4 matches de Ligue 1 en 2011/2012) a entamé sa 10e saison d’affilée avec son club de coeur : Nancy. Le latéral gauche a expliqué pendant un entretien relayé par Sport 24 qu’il aurait pu quitter la Lorraine pendant le dernier mercato. Seulement voilà, le natif de Soissons n’a eu aucune offre et donc il est reparti au charbon avec l’ASNL ! “Si j’avais été amené à partir, c’était pour un club au moins du même standing que Nancy. Personne ne m’a proposé quoi que ce soit. Je me suis vite rendu à l’évidence que cette année, j’allais repartir avec Nancy. Ça ne m’a posé aucun problème. Parce que je n’étais pas dans l’optique d’un départ obligatoire”, a souligné le joueur du club au chardon.

Arsenal attendu au tournant

La 4e journée de Premier League débute ce samedi. Beaucoup de regards seront tournés du côté de l’Emirates Stadium, où Arsenal reçoit Swansea. Deux semaines après leur déculotté historique contre Manchester United (8-2), les Gunners d’Arsène Wenger devraient offrir un visage différent après une fin de mercato très agitée et plusieurs arrivées. Suffisant pour espérer venir titiller les autres favoris au titre ? C’est un virage à 180° qu’ont opéré Arsenal et Arsène Wenger dans les deux derniers jours du mercato. Après plusieurs saisons à miser sur de jeunes joueurs, l’entraîneur d’Arsenal s’est résolu à changer sa politique de recrutement. Il a suffi d’une raclée historique à Manchester United (8-2) pour faire comprendre à Wenger qu’il était désormais temps de renforcer son équipe différemment. Message reçu. Cinq joueurs (Park, Mertesacker, André Santos, Benayoun et Arteta), tous âgés de plus de 26 ans, ont ainsi posé leurs valises à Arsenal. Une véritable révolution, dont les premiers effets sont attendus dès ce samedi, face à Swansea, lors de la 4e journée de Premier League. Dix-septièmes avec un seul petit point glané, les Gunners n’ont de toute façon plus le choix s’ils veulent se joindre à la course pour le titre. Comme depuis le début de la saison, les Londoniens se présenteront avec une équipe amoindrie. Vermaelen a rejoint à l’infirmerie Wilshere et Diaby. Gervinho et Song purgeront quant à eux le dernier de leurs trois matchs de suspension, alors que Jenkinson sera également suspendu. Autant d’absences qui vont contraindre Wenger à rapidement aligner ses dernières recrues. Mertesacker

Ligue 2 : Champagne pour Reims, le Rocher s’effrite

Une partie des matches comptant pour la 6e journée de Ligue 2 s’est déroulée hier soir. On retiendra que Reims est vraiment sur un petit nuage avec un nouveau succès. A contrario, Monaco est au fond du trou après s’être fait corriger au stade Louis II. La gâchette de Reims, Cédric Fauré, a inscrit un doublé important contre Guingamp. Au final, les Rouge et Blanc se sont imposés (2-1) face à l’équipe bretonne. Même si la saison est encore longue, les supporters rémois commencent à se demander s’ils ne vont pas goûter à la Ligue 1 à l’issue des hostilités ! De leur côté, les joueurs de Bastia n’ont pas vraiment réussi leur voyage dans l’Aube. Douchés rapidement par l’attaquant de Troyes Raphaël Caceres à la 7e minute de jeu, les Corses n’ont jamais réussi à revenir dans la partie. En revanche, l’équipe du Havre a fait une superbe opération en battant Tours (2-1). Les Normands occupent désormais la deuxième place du classement à trois points seulement de Reims. Du côté de Monaco en revanche, la pilule est très difficile à avaler. Face à une formation d’Angers efficace, les Monégasques ont été inexistants ou presque. L’ampleur du score (3-1) et la manière inquiètent tout le monde sur le Rocher. L’ASM est scotchée au bas du classement (16e place) et l’entraîneur Laurent Banide n’a plus beaucoup de crédit… En revanche, la donne est différente pour Arles-Avignon. L’écurie provençale s’est contentée d’un match nul sur la pelouse de Boulogne-sur-Mer (1-1) mais ce résultat lui permet de rester à

Brésil : l’état de santé de Ricardo s’améliore !

L’entraîneur de Flamengo, Ricardo, va beaucoup mieux. Le technicien qui avait été victime d’un AVC à la fin du mois d’août lors du match contre Vasco de Gama n’a plus besoin d’un appareil pour respirer normalement. Le dernier bulletin médical relayé par l’AFP confirme que l’état de santé de l’ex-coach de Bordeaux, Monaco ou encore du PSG s’améliore au fil du temps. “L’équipe médicale a retiré le respirateur du patient Ricardo Gomes. Il respire beaucoup mieux maintenant et nous considérons que la période la plus dangereuse est derrière nous. Il a fait de grands progrès au niveau de la conscience cognitive vis-à-vis des personnes de sa famille et a prononcé quelques mots isolés”, a-t-on appris. Pour l’heure, on ne sait pas à quelle date Ricardo pourra éventuellement quitter l’hôpital situé à Rio de Janeiro.

Barça : Xavi et “la drogue” de la gagne !

Xavi (31 ans, 1 match de Liga en 2011/2012) a accordé une interview exclusive à Top Mercato (voir la première partie). Le milieu de terrain du FC Barcelone a souligné qu’il n’est pas rassasié de titres avec les Blaugrana ! L’international espagnol sait que lui et ses coéquipiers ont envie de remporter de nouveau la Ligue des champions, la Liga, le Mondial des clubs voire même la Coupe d’Espagne qui est revenue au Real Madrid la saison passée. “C’est vrai que le fait d’avoir l’habitude de gagner des titres peut engendrer une certaine lassitude dans un groupe. Je ne vais pas dire que dans une saison il n’existe pas de périodes de “moins bien”, mais notre équipe arrive tout de même à garder un niveau de motivation très élevé. Nous sommes tous des compétiteurs, et l’envie de gagner reste la même, année après année. Vous savez, lorsque vous commencez à gagner des titres, vous voulez en gagner encore et encore. C’est une sorte d’addiction”, a raconté le joueur barcelonais. Retrouvez la seconde partie de son interview à 12 heures ce samedi sur Top Mercato ! Voir aussi : Première partie de l’interview : Xavi, “on veut encore tout gagner” (1/2)

Le Milan AC contrarié d’entrée

La Serie A a démarré tambour battant ce vendredi. Le Milan AC et la Lazio Rome ont livré une rencontre spectaculaire et riche en rebondissements pour le coup d’envoi de la saison. Les champions d’Italie, menés de deux buts sur leur pelouse après des réalisations de Klose (10e) et Cissé (21e), sont parvenus à revenir dans la partie grâce à Ibrahimovic (28e) et Cassano (32e), ne réussisant toutefois pas à forcer la décision malgré leur domination par la suite. Si la Serie A offre un tel spectacle tous les week-ends, on signe des deux mains tout de suite. La rencontre alléchante entre le Milan AC, champion en titre mais amoindri par les blessures (Robinho, Mexès, Taiwo, Flamini), et une Lazio Rome ambitieuse a tenu toutes ses promesses. On a d’ailleurs bien cru assister à la première grosse sensation… pour le premier match de la saison, la 1ère journée ayant été reportée à cause de la grève il y a deux semaines. Car les joueurs d’Edy Reja ont failli jouer un bien vilain tour aux Rossoneri, totalement absents en début de rencontre. Un laxisme dont profitaient tour à tour Klose et Cissé, les deux recrues stars des Biancocelesti. L’international allemand ouvrait le score après une merveille de contrôle qui mettait dans le vent Nesta (10e), avant d’être imité par l’ancienne vedette du Panathinaïkos, de la tête (21e). Deux buts qui avaient le mérite d’enfin réveiller les locaux. Piqué au vif, le Milan AC revenait dans la partie en moins de 5 minutes. Aquilani faisait oublier Pirlo

Athletic Bilbao : Llorente a fermé la porte à Tottenham !

Buteur adoré de l’Athletic Bilbao où il entame sa huitième saison consécutive, Fernando Llorente ne manque visiblement pas de sollicitations, été après été. Selon Tuttomercatoweb, l’attaquant international espagnol de 26 ans (20 sélections) aurait capté l’attention d’un gros club anglais lors du dernier mercato estival, à savoir Tottenham qui espérait apporter une efficacité supplémentaire à son attaque. Toutefois, le joueur, auteur de 18 buts en 38 matches de Liga la saison dernière, reconnait avoir refusé de rejoindre le club entraîné par Harry Redknapp. “Je sais que Tottenham s’est révélé intéressé pour que je vienne, mais je ne sais rien de leur offre car je n’ai jamais eu l’intention de quitter l’Athletic Bilbao.” On rappelle que le joueur est sous contrat jusqu’en juin 2013 avec le futur adversaire du PSG en phase de poules de la Ligue Europa…

Cissé, prêt à se venger sur le Bayern

Le Bayern Munich reçoit le FC Fribourg, samedi, pour le compte de la 5e journée de Bundesliga. Un club contre lequel les coéquipiers de Franck Ribéry, actuellement leaders, sont invaincus depuis 1998, mais qui compte dans ses rangs un buteur redoutable en la personne de Papiss Cissé. Contraint de rester à Fribourg malgré ses envies d’ailleurs cet été, l’ancien Messin sera l’homme à surveiller. Duel de buteurs samedi à l’Allianz-Arena. A droite Mario Gomez, 28 buts la saison passée, en pleine bourre avec le Bayern Munich. A gauche Papiss Cissé, dauphin de l’Allemand la saison passée au classement des buteurs avec 22 pions, arme fatale de Fribourg depuis deux saisons. Si les deux joueurs comptent déjà quatre buts chacun dans l’exercice en cours, tout comme Klaas-Jan Huntelaar, les points communs s’arrêtent là entre les deux serial-buteurs. Gomez, tout aussi efficace qu’il est, doit composer avec des joueurs comme Manuel Neuer, Franck Ribéry ou Arjen Robben, bien plus médiatisés que lui. Cissé, quant à lui, est la star d’une équipe qui lui est dévouée depuis son énorme saison dernière. Sauf que l’ancien Messin a vu son aura en prendre un coup après avoir exprimé ses envies d’ailleurs cet été. Plusieurs clubs anglais, comme Fulham et Newcastle, ont tenté de l’arracher. Il s’est même murmuré que le PSG était aussi intéressé. Finalement, Fribourg a tenu bon, allant jusqu’à repousser les quelques 13 millions d’euros proposés par les Magpies.

OM : Anigo très remonté contre la LFP !

Convoqué hier soir par la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP), Nicolas Nkoulou a été sanctionné de trois matches fermes de suspension pour avoir écrasé le pied de Florent Sinama-Pongolle lors du match Marseille / Saint-Etienne (3ème journée de Ligue 1). Une décision que José Anigo, directeur sportif phocéen, ne digère pas, si l’on en croit ses propos sur la chaîne officielle du club OM TV, où il brandit la menace d’une justice à deux vitesses de la part de la LFP. “Je vais être le poil à gratter de tous ces gens qui donnent des matches de suspension comme ça. Je n’ai pas ma langue dans ma poche et quand il y aura des fautes, comme des tampons en retard, je verrai comment tout cela sera traité. J’espère qu’ils seront autant vigilants qu’ils l’ont été avec Nicolas N’Koulou.” Rappelons que cette séance de la commission de discipline a en outre condamné le Parisien Milan Bisevac à deux matches fermes de suspension mais aussi le Brestois Paul Baysse et le Nancéien Samba Diakité à deux matches de suspension dont un avec sursis. Toutes ces sanctions prennent effet dès lundi 12 septembre à minuit, c’est-à-dire dans la foulée de la cinquième journée du championnat.

Lille : Basa finalement forfait

Alors que le LOSC essaiera de remporter une troisième victoire consécutive en Ligue 1 sur la pelouse de Saint-Etienne, Rudi Garcia devra composer avec un effectif victime de quelques absences pour blessures. En effet, comme le révèle France Football, les champions de France en titre seront privés de Tulio de Melo, souffrant du tibia, mais surtout de la recrue défensive Marko Basa, ce dernier n’étant pas tout à fait remis d’une blessure pénalisante aux adducteurs. Bonne nouvelle toutefois pour les Dogues : David Rozehnal, récemment opéré du ménisque, fera son grand retour à Geoffroy-Guichard, tandis que Joe Cole apparaîtra pour la première fois en match officiel avec le LOSC.

Serie A : Lichtsteiner parle de la Juve… et de la Lazio !

Transféré de la Lazio Rome à la Juventus Turin cet été contre une indemnité de transfert de 10 millions d’euros, le latéral suisse Stephan Lichtsteiner s’est exprimé sur ces deux clubs sur le site Tuttojuve.com. Fier d’être membre des Bianconeri, l’international helvète de 27 ans, qui vient sans doute d’enfiler la tunique la plus prestigieuse de sa carrière, évoque ses premières impressions avec son nouveau club. “La Juventus est une étape cruciale dans ma carrière. Porter un maillot aussi prestigieux que celui des Bianconeri est le rêve de n’importe quel joueur. (…) Je suis arrivé cette année et, avec tous mes coéquipiers et représentants du club, je veux travailler pour gagner des titres le plus rapidement possible.” Dans la foulée, l’ancien Lillois parle de ses relations positives avec l’entraîneur de la Lazio, Eddy Reja, même s’il tourne vite la page pour complimenter son nouveau coach, Antonio Conte. “Avec Eddy Reja, j’ai toujours entretenu des relations exceptionnelles et je ne peux que le remercier pour tout ce qu’il m’a apporté. Aujourd’hui, je suis à la Juventus et je peux dire, sans hésitation, qu’Antonio Conte me convient parfaitement. Il est pointilleux et extrêmement attentif à chaque phase de l’entraînement.”

Navigation des articles

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement