Bilan mercato Bundesliga (2/3) : Borussia Dortmund

Après le légendaire Bayern Munich, évoquons le mercato du Borussia Dortmund, spectaculaire champion d’Allemagne qui a terminé avec sept points d’avance sur le Bayer Leverkusen et dix points d’avance sur le club bavarois. Un maître-mot : la continuité Auteurs d’une saison de qualité d’un bout à l’autre, les joueurs du Borussia Dortmund peuvent évidemment être fiers de leur sacre au terme du championnat 2010/2011. Délogeant un Bayern Munich décidément friand des résultats en yo-yo (champion en 2008, année blanche en 2009, champion en 2010 année blanche en 2011), le club emmené par Jürgen Klopp a réalisé une belle performance qui ne saurait être entachée, pas même par la déception d’une élimination précoce en Ligue Europa, dès les phases de poules au profit du PSG et du FC Séville. Dans une logique de résultats favorables, l’entraîneur allemand a souhaité conserver l’essentiel de ses forces pour confirmer sur la saison en cours, avec notamment un challenge bien plus corsé constitué par la Ligue des champions. C’est ainsi que des joueurs pourtant remarqués comme le gardien Roman Weidenfeller, comme le prometteur défenseur axial – toujours suivi par le Bayern Munich – Mats Hummels ou encore que le dynamiteur japonais Shinji Kagawa ont décidé de poursuivre l’aventure en Rhénanie du Nord. A signaler que la plupart des pertes du club allemand constituent des prêts ou des fins de contrat, auxquelles on peut ajouter le transfert pour 1 million d’euros de Tamas Hanjal, parti à Stuttgart. Sahin s’en va, pas Götze Toutefois, le mercato n’a évidemment pas été de tout

Man. City : Nasri est incertain

Samir Nasri n’est pas sûr de jouer pour la venue de Wigan samedi avec les Citizens. Le milieu de terrain s’est fracturé un doigt avec les Bleus contre la Roumanie, mardi, lors des qualifications pour l’Euro 2012, comme il l’a lui même expliqué sur son compte Twitter. “Merci pour vos messages, je me suis cassé un doigt lors du dernier match international. Je vous ferai savoir si je suis capable de jouer samedi”, a ainsi expliqué l’ex-joueur des Gunners, qui avait réussi trois passes décisives face à Tottenham (1-5) lors de ses débuts avec Manchester City.

LdC : Fenerbahçe a perdu en appel

Exclu de la Ligue des champions suite à un scandale de paris truqués qui n’a pas fini de secouer la Turquie, Fenerbahçe avait déposé un recours en appel devant le Tribunal Arbitral de Sport (TAS). Une démarche qui sera finalement vaine, comme le révèle le quotidien L’Equipe. En effet, les dirigeants du Fenerbahçe se sont vus confirmer la sanction par cette instance décisionnaire. Le club stambouliote doit donc accepter la sentence et laisser Trabzonspor, désigné comme remplaçant des champions en Turquie en titre. A signaler que des sanctions à l’échelle nationale (destitution du titre de champion ? relégation en seconde division ?) pourraient également être prononcées dans un délai d’un mois à un mois et demi.

Nantes : I. Cissokho évoque le mercato de son frère à Lyon

La 6e journée de Ligue 2 débute ce vendredi, avec en affiche la rencontre entre Nantes et Le Mans. Issa Cissokho, le latéral gauche des Canaris, est revenu sur le début de saison de son équipe pour Sport.fr. Il évoque également sa relation avec son frère, Aly, plus en vue du côté de Lyon, ou sa volonté de jouer pour le Sénégal, son pays d’origine. Ce n’est pas difficile d’être en quelque sorte dans l’ombre de votre petit frère, Aly, qui joue à Lyon ? (Rires) Dans la famille, ce n’est que du bonheur. Franchement, ça ne me dérange pas. Tant qu’il est heureux à Lyon et qu’il s’épanouit, c’est une chance. Je suis très content de lui. Il n’y a aucune jalousie ou quoi dans la famille, que de la fierté. On s’appelle très souvent avec Aly, ou on joue en réseau à Fifa. Ça va, je le bats à ce jeu. Enfin j’essaie, car il n’est pas mal avec Manchester (rires). On a beaucoup parlé d’Aly et de son départ de Lyon cet été. L’avez-vous conseillé durant cette période ? C’est vrai qu’on a pas mal parlé de lui. Il était un petit peu bouleversé, car on lui avait dit de pourquoi pas trouver un club s’il le pouvait… Aly a essayé de trouver quelque chose. Je pense qu’il y était parvenu, notamment en Angleterre, à Liverpool. La piste s’est refroidie ensuite. Ça a été assez sérieux avec Newcastle aussi, mais ça ne s’est pas fait car Lyon n’a pas voulu le laisser

Serie A, ça repart !

Après une première journée reportée suite à un mouvement de grève, la Serie A reprend (enfin) ces droits à compter de ce vendredi. Le Milan AC, de retour au sommet de la hiérarchie du football transalpin l’an passé, remet son titre en jeu cette saison. Les Rossoneri devront faire face à une meute de prétendants tous plus ambitieux les uns que les autres. La lutte pour le titre s’annonce très ouverte de l’autre côté des Alpes. Le Milan AC prêt à se battre Les joueurs de Massimiliano Allegri ont remporté la saison passée le 18e titre du club, mettant fin à l’hégémonie de leur voisin de l’Inter. Bien décidés à confirmer ce retour au sommet, les dirigeants rossoneri se sont renforcés comme il le fallait durant l’intersaison. Des internationaux italiens sont venus étoffer l’effectif déjà bien armé (Amelia, Aquilani, Nocerino) en plus de Taiwo et Mexès, dont les arrivées ont rapidement été officialisées. Mais ces deux derniers, blessés, rateront le début de la saison, à l’instar de Flamini, sur le banc pour les six prochains mois. Pas de quoi bouleverser le club lombard, qui pourra compter sur son armada offensive composée de Robinho, d’Ibrahimovic et de Pato notamment. Les Milanais n’ont perdu aucun cadre durant l’intersaison et seront à coup sûr parmi les prétendants légitimes à leur propre succession. Le Milan AC est en tout cas déjà prêt, comme il l’a prouvé en dominant l’Inter en Supercoupe (2-1), donnant le ton pour l’exercice à venir. La Juve et l’Inter revanchards Ils seront une fois encore

Fulham : Martin Jol ne renonce pas à Gignac

Tout proche de rallier l’Angleterre le dernier jour du mercato grâce à l’intérêt de Fulham, André-Pierre Gignac est finalement toujours un joueur de l’Olympique de Marseille à l’heure actuelle. Toutefois, selon le média italien Tuttomercatoweb, le coach du club anglais, Martin Jol, n’entend pas s’avouer vaincu sur le dossier de l’attaquant international français. En effet, le technicien néerlandais de 55 ans espère que le mercato hivernal lui permettra cette fois-ci de finaliser des négociations qui ont échoué de très peu il y a quelques jours. “Nous étions très proches d’obtenir ce joueur, nous espérions réussir à l’avoir en prêt, mais Marseille a finalement choisi de le conserver. Nous avons cependant garder un bon contact avec lui et avec le club français, donc nous verrons ce qui se passera dans les prochains mois.”

Lille : Mavuba met le bleu de chauffe pour défendre l’OM !

Alors que le LOSC a pris un vrai départ en s’imposant face à l’OM lors de la quatrième journée (3-2), le capitaine des Dogues appelle à ne pas enfoncer le club phocéen. Interrogé dans les colonnes de France Football, le milieu défensif lillois rappelle en effet que ces mêmes Marseillais se sont imposés lors du Trophée des champions (5-4), refusant de dénigrer les qualités du groupe de Didier Deschamps suite à un début de saison certes très poussif (3 points pris sur 12 possibles). “On focalise aujourd’hui sur les trois points pris par l’OM en quatre matches. C’est vrai que ce n’est pas terrible, mais on occulte souvent le fait qu’il a, presque à chaque fois, mené au score et qu’il aurait donc très bien pu gagner un ou plusieurs matches. Pour moi, l’OM reste une équipe forte de ce Championnat, puissante, athlétique et qui, par rapport à la saison dernière, a vraiment progressé dans son expression collective et sa maîtrise technique. L’OM reste compétitif et sera encore dans le coup pour le titre.” Aux hommes de Didier Deschamps de confirmer les propos de l’ancien Bordelais…

Real Madrid : les compliments de Ronaldo à Lyon

Alors que le destin a une nouvelle fois choisi de réunir Lyon et le Real Madrid dès les phases de poule de la Ligue des champions, Cristiano Ronaldo s’est exprimé pour Marca sur cet adversaire désormais bien connu en Espagne. Ainsi, la superstar portugaise refuse d’emboîter le pas aux médias qui prévoient une victoire tranquille des Merengue face aux hommes de Rémi Garde, saluant la qualité de ces derniers, tout en reconnaissant qu’un sacre en Liga et en Ligue des champions était évidemment l’objectif des troupes de José Mourinho. “C’est une équipe difficile, à mon avis la meilleure en France. Nous pouvons cependant être supérieurs, y compris sur leur terrain. (…) L’objectif est de gagner. Réussir la Champion’s League et la Liga, ce sont toujours les priorités du Real Madrid, les tournois les plus importants.” On a connu l’ancien joueur de Manchester United plus arrogant…

Bleus : Coupet tacle Nasri

Samir Nasri a été sous le feu des projecteurs ces derniers temps après avoir critiqué la communication du sélectionneur de l’Equipe de France, Laurent Blanc. Grégoy Coupet, n’a pas trop aimé l’attitude de l’ancien phocéen, surtout avec le maigre bilan que le néo-mancunien peut faire valoir en sélection: “Quand tu portes le maillot Bleu, tu te dois de faire attention à ta communication.(…) Après Knysna, on a besoin d’exemple. Et peu importe l’aura dont tu peux jouir en club. Encore une fois, on va reparler de Samir Nasri, mais il a fait des déclarations qui l’ont mis en porte-à-faux, et sur le terrain, ça n’a pas suivi. C’est dommage parce qu’il a le potentiel pour être le meneur dont l’équipe de France a besoin”, a déclaré l’ex joueur du Paris SG sur les ondes de RMC.

Gremio : Brandao débloque son compteur buts !

Parti de l’OM en janvier dernier pour retourner dans son Brésil natal, Brandaõ a rejoint cet été son second club en moins de six mois, quittant le Cruzeiro où il est prêté par Marseille pour un prêt au Grêmio Porto Alegre. Toutefois, alors que les supporters marseillais sont apparemment ravis de ne plus le voir dans leur stade fétiche, le buteur sud-américain de 31 ans a longtemps connu une insupportable disette en termes de buts. Incapable de marquer sous les couleurs du Cruzeiro, le joueur a finalement corrigé cette anomalie en inscrivant son premier but depuis son retour au Brésil, participant ainsi à la victoire de son club actuel face à Bahia (2-1). Souhaitons pour lui et pour le Grêmio qu’il ne lui faudra pas attendre de nouveau plusieurs mois avant de marquer à nouveau.

Bilan mercato Bundesliga (1/3) : Bayern Munich

Notre tour d’Europe des recrutements continue ! Après la France, l’Espagne, l’Angleterre et l’Italie, place à l’Allemagne et au Bayern Munich qui a connu quelques changements notables, tant sur le plan des arrivées que sur celui des départs. Sur le toit de l’Allemagne à l’issue de la saison 2009/2010 avec en prime une finale de Ligue des champions (perdue 2-0 contre l’Inter Milan), le Bayern Munich a été destitué de son bien la saison dernière par le Borussia Dortmund, implacable machine à gagner. Autant dire que le marché des transferts a été tourné vers le rachat après la triste troisième place de l’exercice précédent. Neuer, une étoile montante en Bavière Après le départ de Hans-Jörg Butt, 37 ans, qui a intégré le staff du Bayern Munich, les dirigeants allemands ont encore une fois été contraints de trouver un joueur susceptible de s’imposer à l’Allianz Arena, et de préférence sur la durée. C’est donc très logiquement que les regards se sont tournés vers la nouvelle coqueluche du football outre-Rhin, auteur d’une saison stratosphérique avec Schalke 04 notamment en Ligue des champions avec un parcours poussé jusqu’aux demi-finales, à savoir Manuel Neuer. A 25 ans, le joueur qui a coûté 22 millions d’euros hors bonus, soit un prix plutôt rare à son poste, associe déjà une grande expérience et un indéniable professionnalisme à son talent hors normes. Autant dire que les dirigeants bavarois ont réalisé là une très bonne pioche en faisant signer l’international allemand jusqu’en juin 2016. Un dégraissage qui ne rapporte (presque) rien Si le

Exclu TM : Xavi, “on veut encore tout gagner” (1/2)

À bientôt 32 ans, le milieu de terrain du FC Barcelone et de la sélection espagnole Xavi Hernandez est motivé comme jamais. À l’entame d’une nouvelle saison qui s’annonce palpitante, le milieu de terrain du Barça passe en revue pour TopMercato l’actualité du football espagnol et évoque ses objectifs personnels. Entretien. Xavi Hernandez, comment vous sentez-vous en ce début de saison ? Ça va bien mieux que la saison passée, merci. Mes soucis aux tendons d’Achille disparaissent peu à peu, donc tout va mieux. Mes tendons me dérangeaient, mais quand on est sportif de haut niveau, il faut savoir prendre sur soi et jouer. J’ai raté quelques matches tant en sélection qu’avec mon club, mais je suis toujours là (sourire). Je n’ai plus 22 ans, il me faut un peu plus de temps pour récupérer (rires). Justement en relation à la saison passée, votre équipe a encore une fois survolé la planète football. Quel regard portez-vous sur la supériorité du Barça depuis plusieurs saisons ? C’est quelque chose de génial que de jouer pour une équipe avec autant de talents. Mais le ” must “, ça reste de gagner des titres. Sur ce point, je ne vais pas me plaindre ! (sourire). L’équipe pratique un jeu attrayant et tout le monde prend beaucoup de plaisir à jouer ensemble. Notre groupe est soudé et tous les joueurs savent ce qu’ils ont à faire sur le terrain. J’espère simplement que ça va durer. Mais j’ai confiance, je pense que l’on va continuer à gagner des titres. C’est

Pjanic livre ses premières sensations à la Roma

Parti de Lyon à la toute fin du mercato sur un bilan d’échec (trois saisons blanches), Miralem Pjanic sort tout de même grandi de cette apprentissage au sein d’un club phare de la Ligue 1. De bonne augure pour l’AS Rome, son nouvel espace d’expression. Rémi Garde va le regretter, Luis Enrique va sérieusement l’apprécier. En effet, à 21 ans, le milieu de terrain international bosniaque est une aubaine pour un entraîneur. Technique, concentré et à l’écoute des consignes, le joueur formé au FC Metz dispose en outre d’une marge de progression dont on ignore encore les limites. Une excellente chose pour les Giallorossi qui n’ont déboursé “que” 10,5 millions d’euros pour sa signature et qui disposent désormais de ses services pour les cinq prochaines saisons, ce qui laisse au joueur tout le temps de s’acclimater aux exigences de la Serie A avant d’exploser pour le plus grand bonheur des supporters romains. Dans une interview au Corriere dello Sport, l’ancien membre du club rhodanien revient d’ailleurs sur ce temps d’adaptation nécessaire pour lui permettre de prendre la pleine mesure des attentes placées en lui, avant d’évoquer sa joie de travailler avec le nouvel entraîneur de la Roma. “Je sais bien que j’aurais besoin de temps pour m’adapter, même si j’ai fait une bonne préparation. Mais je n’ai pas peur car la pression sera toujours positive. (…) J’ai vu comment travaille le coach. C’est un football qui me plait, très tourné vers l’offensive. Bien sûr, il sera capital que tout le monde donne son maximum. Mais

Real Madrid : Khedira de nouveau blessé

Alors qu’il a déjà manqué le carton du Real Madrid sur la pelouse de Saragosse pour le compte de la première journée (0-6), Sami Khedira va également briller par son absence pour la réception de Getafe ce week-end. En effet, l’international allemand, qui vient de rater les deux sorties internationales de la troupe de Joachim Löw, souffrirait désormais d’une lésion dans le dos, selon le quotidien espagnol As. Si la blessure ne présente pas de réelle gravité, José Mourinho préférerait ne prendre aucun risque avec son protégé, alors qu’un rythme de deux matches par semaine se profile avec la reprise de la Ligue des champions mercredi contre le Dinamo Zagreb. Espérons pour le Special One que le joueur recruté 14 millions d’euros l’an dernier en provenance de Stuttgart, sera vite rétabli. A signaler que le coach portugais devrait aligner Fabio Coentraõ au poste de milieu défensif pour assurer une courte intérim.

PSG : Bodmer refuse de parler de titre

Désormais confronté à une concurrence renforcée grâce aux nouveaux moyens à disposition du PSG, Mathieu Bodmer ne semble toutefois pas se soucier de son cas personnel. En effet, présent en conférence de presse ce vendredi matin, à deux jours de la réception de Brest, l’ancien joueur de Lille et de Lyon semble se réjouir de cette amélioration sensible du groupe. Toutefois, le natif d’Evreux refuse de tomber dans l’euphorie en parlant du sacre national, préférant prendre les choses au fur et à mesure, selon ses propos repris par L’Equipe. “L’arrivée de nouveaux joueurs nous ouvre d’autres perspectives, plus rapidement. La concurrence est accrue, mais c’est une bonne chose pour le groupe. A l’entraînement, le niveau s’est tout de suite élevé, et on travaille beaucoup plus car les places sont chères. (…) Aujourd’hui, on ne peut pas dire que l’on joue le titre. On ne peut pas assumer ce statut, car il y a beaucoup d’incertitudes sur notre niveau. On est en phase de recherche, de découverte de notre équipe.” Reste à savoir si sa réponse sera identique après plusieurs mois de championnat…

Barça : une nouvelle distinction pour Guardiola

Et encore une nouvelle distinction Josep Guardiola. Mais celle-ci est à titre honorifique. L’entraîneur du club catalan a reçu ce jeudi la Médaille d’Or du Parlement catalan, comme l’annonce la plupart des médias espagnols. Evarist Murtra, ancien dirigeant du club catalan et grand ami de du technicien a fait l’éloge de ce dernier lors de la remise de cette distinction, le décrivant comme une personne “civique et ouverte qui a réussi à véhiculer les valeurs du club: la sportivité, le travail d’équipe ou l’effort” et le qualifiant “d’exemple” à suivre.

Bilan mercato Serie A (5/5) : Naples

On termine notre tour des clubs en matière de mercato par un arrêt à Naples ! Ce club italien a réussi à décrocher un ticket mérité pour la Ligue des champions et de nombreuses recrues sont arrivées cet été pour ouvrir ce chapitre européen. Maradona dans toutes les mémoires Une histoire digne d’un roman. Après avoir trop longtemps été dans l’ombre des clubs du Nord de l’Italie depuis sa fondation en 1926, tout Naples s’est découvert un héros des temps modernes en la personne de Diego Armando Maradona. A la suite de son passage mitigé au FC Barcelone (1982-1984), El Pibe de Oro avait choisi de s’engager en faveur de cette écurie ambitieuse mais qui n’arrivait pas à concurrencer l’Inter Milan, la Juventus Turin ou encore le Milan AC. Après son arrivée lors de l’été 1984, l’homme qui allait être sacré champion du monde avec l’Argentine deux ans plus tard au Mexique a été accueilli tel le messie par 70.000 supporters qui avaient fait spécialement le déplacement au stade San Paolo. Ce triomphe à la mode… romaine s’est transformé en épopée inoubliable avec ce magicien sud-américain. Jusqu’à son départ en 1991, Diego Maradona a largement contribué à étoffer le palmarès de Naples avec notamment deux titres de champion d’Italie (1987 et 1990), une Coupe UEFA (1989), une Coupe d’Italie (1987) et une Supercoupe d’Italie (1990). Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et ce club que certains comparent au Vésuve, le volcan qui borde la ville de Naples, est retombé de son piédestal. Après après

Lazio, Cissé : “Je suis prêt à relever ce défi”

Transféré cet été du Panathinaïkos à la Lazio Rome, Djibril Cissé est revenu au premier plan en rejoignant un championnat européen majeur. Un choix de carrière qui semble tout bonnement le ravir. En effet, présent en conférence de presse, l’ancien joueur d’Auxerre et de Marseille n’a pas manqué d’évoquer ses objectifs dans la capitale italienne, parlant notamment de son entente avec l’autre recrue phare en attaque, Miroslav Klose. Des propos relayés par le quotidien L’Equipe. “Aujourd’hui, je suis super heureux d’être ici. Le foot, ici, ça prend une telle importance. Il y en a des pages et des pages dans les journaux. Mais je m’y attendais et je suis prêt à relever ce défi. Ici, il y a des matches de très haut niveau. (…) [Avec Klose], on s’entend déjà super bien. On n’arrête pas de parler, même sous la douche, après l’entraînement, on revient souvent sur ce que l’on doit améliorer.” Rappelons que le challenge romain est également pour Djibril Cissé un moyen de se rapprocher de Laurent Blanc et donc de l’équipe de France à quelques mois de l’Euro, ce que ce dernier ne nie évidemment pas : “C’est aussi le but.”

Lyon : Ederson impatient de faire son retour

Alors qu’il effectuait une bonne préparation qui laissait présager de belles choses pour le Brésilien Ederson, ce dernier s’est de nouveau blessé au cours du match amical contre le RC Genk, courant juillet. Souffrant du ligament croisé postérieur, l’ancien meneur de jeu niçois a toutefois échappé à une nouvelle opération, se contentant d’une rééducation sérieuse, comme il le confirme dans les colonnes du Progrès. Alors que son retour sur les terrains ne se fera pas avant octobre, l’intéressé a déjà hâte de se montrer à son avantage sous les yeux du nouvel entraîneur Rémi Garde, avec évidemment l’envie brûlante de soulever un premier titre après trois années blanches dans le Rhône. “J’ai hâte de retrouver le ballon, de revenir dans ce groupe où l’ambiance, depuis l’arrivée de Rémi Garde, est bonne. On s’entraîne avec plaisir, nous avons envie de jouer ensemble, et les joueurs sont à nouveau écoutés. Il y a un vrai dialogue qui s’est installé. Tout pour faire une bonne saison. (…) Le titre, c’est la priorité cette saison.” N’échappant pas à la comparaison entre les méthodes Claude Puel et les méthodes Rémi Garde, le milieu brésilien ne manque pas cette nouvelle occasion de témoigner sa préférence pour le coach actuel avec lequel il espère réaliser une bonne dernière année de contrat avant, pourquoi pas, de prolonger. “Je me sens bien à Lyon. Il me reste une année de contrat. L’important, c’est de réussir la saison. Je crois qu’avec le bon amalgame qui se fait entre les jeunes qui sortent du centre de

Toulouse : un groupe toujours incomplet pour Casanova

Auteur d’un bon début de saison malgré un faux pas à domicile il y a deux semaines contre le PSG (1-3), le TFC espère relancer la série d’invincibilité dès demain à 19h sur la pelouse du Stade Malherbe de Caen. Un déplacement a priori abordable puisque les Normands ont déjà cédé trois points sur six possibles à domicile en s’inclinant face aux Lillois pour le compte de la troisième journée (1-2). Toutefois, le TFC devra se montrer prudent pour ne pas tomber dans le piège bien connu du stade Michel d’Ornano, où le coach toulousain devra d’ailleurs composer sans sa recrue offensive, Emmanuel Rivière, et sans son solide milieu défensif Etienne Didot, respectivement en phase de reprise et blessé aux ischio-jambiers. Bonne nouvelle toutefois pour Alain Casanova, selon France Football : la recrue Aymen Abdennour, souffrant du même mal que le capitaine des Violets ces dernières semaines, est opérationnel pour cette affiche de la 5ème journée.

Valenciennes : un jeune prolonge dans le Nord !

Déjà aligné à dix reprises la saison dernière sous les ordres de Philippe Montanier, le jeune défenseur Nicolas Isimat-Mirin pourrait bien connaître pendant l’exercice en cours, sa première saison digne de ce nom dans le Nord de la France. En effet, le joueur de 19 ans, formé au VAFC, a déjà été aligné à quatre reprises dans le dispositif concocté par le nouvel entraîneur Daniel Sanchez. Content de la confiance qui lui est accordée, le natif de Meudon a tenu à remercier ses dirigeants en liant un peu plus sa carrière à Valenciennes grâce à une prolongation de contrat jusqu’en juin 2015, comme confirmé par le site officiel du club. L’intéressé ne cache d’ailleurs pas la satisfaction que lui procure l’allongement de son bail avec la formation nordiste. “Cet engagement d’une saison de plus me fait vraiment plaisir, j’en suis fier. C’est bénéfique pour tout le monde. Le club a une confiance en moi qui est saine : avoir la confiance du coach, du staff, du Président, c’est important. Je vais continuer à avancer avec le club et essayer d’aller plus haut étape par étape.”

EdF : Blanc peut se faire du souci pour Mexès

Blessé au printemps dernier avec l’AS Rome, Philippe Méxès va manquer le début de la saison 2011/2012 avec son nouveau club, le Milan AC, champion en titre. En phase de convalescence suite à sa rupture des ligaments du genou en avril selon le quotidien L’Equipe, le défenseur français pourrait même manquer les deux derniers matches qualificatifs de l’équipe de France, contre l’Albanie et la Bosnie les 7 et 11 octobre prochains. Une bien mauvaise nouvelle pour le sélectionneur Laurent Blanc, surtout au vu des prestations moyennes des joueurs chargés d’assurer l’intérim de l’ancien Auxerrois, à savoir Younès Kaboul, Adil Rami ou encore Eric Abidal, peu à leurs avantages en Albanie, malgré la victoire finale (1-2).

Udinese : Torje content de ses nouvelles couleurs

Après quatre saisons à faire ses classes avec l’équipe première du Dinamo Bucarest, Gabriel Torje a rejoint un championnat plus prestigieux en signant à l’Udinese. A 21 ans, l’international roumain (11 sélections) est très enthousiaste d’avoir rejoint la formation transalpine, qualifiée pour la Ligue Europa, si l’on en croit ses propos pour Tuttomercatoweb. Le milieu de terrain adresse au passage un compliment à l’un de ses nouveaux coéquipiers, à savoir Antonio Di Natale. “Je suis prêt, mais je ne parlerai de moi seulement après avoir joué. Je veux juste jouer, peu importe où, à gauche ou à droite, cela n’a pas d’importance. Je me sens attaquant, je veux mettre des buts, faire des passes décisives et gagner des matches. (…) Di Natale ? C’est un grand joueur, un phénomène. Je connais très bien l’équipe, la Serie A est un grand championnat que j’ai suivi. Cette équipe me plait vraiment.”

Liverpool-Milan AC : la perle de l’Ajax suivie de près

Christian Eriksen (19 ans, 4 matches d’Eredivisie en 2011/2012, 1 but) est l’une des perles de l’Ajax Amsterdam. Le milieu offensif formé à Odense est courtisé par de nombreux clubs européens. Selon Talksport, l’international danois (16 sélections, 2 buts) serait toujours pisté par Liverpool mais aussi par le Milan AC. Pour l’heure, le footballeur scandinave se sent très bien aux Pays-Bas et il n’a pas l’intention de changer d’air même lors du prochain mercato hivernal. Son objectif est de confirmer ses bonnes dispositions de la saison passée (28 matches de championnat disputés en 2010/2011, 6 buts inscrits) avant de songer sérieusement à faire ses bagages.

Bayern : aucune folie lors du mercato à venir !

L’homme qui s’occupe des finances au Bayern Munich, Karl Hopfner, estime que le club bavarois pourrait acheter un joueur contre un chèque de 80 millions d’euros… mais que le fair-play financier instauré par l’UEFA empêche ce type d’opérations. Entre le mois de juin 2010 et 2011, le club bavarois a réussi à “dégager” des liquidités environ 64 millions d’euros ce qui ouvre de nouvelles perspectives en vue des marchés des transferts à venir… mais la rigueur financière est toujours d’actualité à Munich. “Nous ne nous sommes pas fixés de limites mais il peut effectivement y avoir une barrière psychologique. La question est de savoir ce que peut apporter un joueur payé à un prix très important. Désormais, les clubs ne peuvent pas dépenser plus d’argent qu’ils ne gagnent”, a confié le comptable de l’écurie allemande dans le quotidien Bild.

Arsenal : Biglia dans le viseur des Gunners ?

Lors de chaque mercato ou presque, on s’attend à ce que Lucas Biglia (25 ans, 4 matches de Jupiler League en 2011/2012, 1 but) quitte Anderlecht afin d’aller s’exprimer dans un club européen plus huppé. Mais aujourd’hui force est de constater que le milieu de terrain n’a toujours pas tourné le dos à la Belgique ! Cette saison, l’international argentin (6 sélections) a fait 4 apparitions en Jupiler League et inscrit 1 but. Selon le Daily Mail, le board d’Arsenal envisagerait de recruter le footballeur sud-américain pendant le prochain marché des transferts hivernal. Cette information est évidemment à prendre avec des pincettes car nous sommes encore bien loin du mois de janvier 2012 !

Chelsea : Villas-Boas défend encore Torres, mais…

Le manager de Chelsea, André Villas-Boas, sait que son attaquant Fernando Torres (27 ans, 3 matches de Premier League en 2011/2012) n’est pas au mieux actuellement notamment sur le plan de la confiance. A l’occasion d’un entretien publié par Sky Sports, le coach des Blues a défendu bec et ongles le buteur espagnol. “Vous ne perdez pas votre talent même si vous ne marquez pas pendant plusieurs matches. Il doit retrouver au fil du temps de la confiance à l’entraînement pour retrouver le chemin des filets. On doit persister. Toutefois, il ne peut pas compromettre les objectifs de l’équipe. Même s’il ne marque pas de buts, un attaquant doit créer des opportunités pour ses coéquipiers et je pense que c’est ce qu’il fait actuellement”, a indiqué l’ex-coach de Porto. Si la situation perdure dans les semaines à venir, Fernando Torres pourrait quand même se retrouver sur le banc de touche.

Tottenham : Redknapp rêve toujours de Beckham !

David Beckham (36 ans, 21 matches de Major League Soccer en 2011, 2 buts) aurait pu rejoindre Tottenham dans le cadre d’un prêt pendant le mercato hivernal qui s’est déroulé en janvier. Finalement, le board des Spurs n’avait pas réussi à faire venir le milieu de terrain des Los Angeles Galaxy. Toutefois le manager du club londonien, Harry Redknapp, a laissé entendre dans le journal The Sun qu’il aimerait bien pouvoir remettre le couvert dès le début de l’année 2012 ! “Si David veut venir à Tottenham, je l’accueillerai à bras ouverts. Il est certainement encore assez bon pour jouer en Premier League. C’est un excellent modèle pour les jeunes joueurs en matière d’hygiène de vie ou encore d’entraînement. Il est toujours un type ordinaire en dépit de son succès extraordinaire. C’est un atout pour n’importe quel club mais il ne pourra pas venir, éventuellement ici, avant le prochain mercato hivernal”, a regretté le technicien de Tottenham.

Chelsea : Ballack met une pièce sur les Blues !

Pendant quatre ans (2006-2010), Michael Ballack (34 ans, 1 match de Bundesliga en 2011/2012) a porté le maillot de Chelsea avant de rejoindre le Bayer Leverkusen pendant le mois de juillet 2010. Au travers d’une entrevue publiée dans le quotidien anglais The Times, le milieu de terrain a souligné que l’équipe entraînée par André Villas-Boas peut vraiment réaliser une très grande saison. “Chelsea devrait déjà avoir gagné plus de trophées avec cet effectif. La qualité est là et l’ambition aussi. Le fait de changer de manager chaque année ou presque n’a pas aidé le club même s’il est aujourd’hui impossible d’avoir une longévité comme Sir Alex Ferguson à Manchester United. Chelsea peut très bien remporter la Ligue des champions sans s’y attendre cette saison !”, a lâché le footballeur allemand.

Man Utd : Smalling veut rester ad vitam eternam !

Chris Smalling (21 ans, 3 matches de Premier League en 2011/2012) fait partie des très grands espoirs de Manchester United et ce n’est pas un hasard s’il est actuellement titulaire. Pendant un entretien publié dans le magazine Inside United, le défenseur central a indiqué qu’il aimerait bien terminer sa carrière chez les Red Devils ! “Je ne regarde pas trop loin mais j’espère que je pourrai rester ici jusqu’à la fin de ma carrière. Je veux disputer de plus en plus de matches au fil du temps. Je me régale à chaque minute. Le manager a confiance en moi et je veux lui rendre cela dans les années à venir.” Par ailleurs il a indiqué que l’une des recrues du club mancunien, Phil Jones, est un excellent partenaire. “Il est très fort dans les airs, il est bon avec le ballon et est capable de faire quelques montées extraordinaires à l’entraînement. Vous pouvez venir et avoir un aperçu de son talent. Je suis sûr que les fans vont bientôt apprécier ses aptitudes techniques et qu’ils l’aimeront de plus en plus au fil de la saison”, a-t-il prédit.

Tottenham : Sandro rempile chez les Spurs (officiel)

Sandro (22 ans, aucun match de Premier League en 2011/2012) peine à devenir titulaire à Tottenham. Mais le milieu de terrain se sent visiblement très bien au sein du club londonien. Selon un communiqué diffusé sur le site officiel des Spurs, l’ancien joueur de l’Internacional Porto Alegre a accepté de signer un nouveau contrat jusqu’en juin 2016. S’il n’a pas assez de temps de jeu d’ici le mercato hivernal, le footballeur brésilien pourrait être prêté à un autre club afin de s’aguerrir plus rapidement en Premier League. Le manager Harry Redknapp estime pour le moment que Sandro n’a pas les épaules assez solides pour être titulaire dans son onze type.

Bayern : Robben “s’abonne” à l’infirmerie

Arjen Robben (27 ans, 2 matches de Bundesliga en 2011/2012, 1 but) est souvent blessé depuis quelques années. Le milieu offensif du Bayern Munich n’a vraiment pas de chance… D’après la presse allemande, l’international néerlandais est éloigné des terrains pendant au moins dix jours. L’ancien joueur du Real Madrid, de Chelsea ou encore du PSV Eindhoven souffre en réalité d’une pubalgie. Il manquera les prochains matches contre Fribourg (5e journée de Bundesliga, 10 septembre), face à Villarreal (1ère journée de Ligue des champions, 14 septembre) et contre Schalke 04 (6e journée du championnat, 18 septembre). L’entraîneur bavarois Jupp Heynckes espère pouvoir s’appuyer sur le footballeur batave contre le Bayer Leverkusen (7e journée de Bundesliga) le 24 septembre.

Antonetti et la gestion du mercato à Rennes

Comme bon nombre des entraîneurs européens, Frédéric Antonetti est soulagé que le marché des transferts estival ait fermé ses portes. Le technicien des Rouge et Noir a quand même accepté de donner son opinion au sujet de deux dossiers qui ont animé ses journées cet été ! Le “mur” des Sangliers Un recrutement ciblé. A l’image de la majorité des clubs français, les décideurs de Rennes ont dû se serrer la ceinture pendant le mercato. Ils ont quand même réussi à débloquer un peu plus de 10 millions d’euros pour s’offrir quelques joueurs de qualité. Dans les buts, le départ du titulaire Nicolas Douchez au PSG a contraint la cellule de recrutement des Rouge et Noir à dénicher un nouveau portier de qualité. Après avoir observé de près ce qui se passait dans les Ardennes, le choix s’est porté sur Benoît Costil qui a reçu le trophée UNFP de “Meilleur gardien de but de Ligue 2” à l’issue de la saison passée. L’ancien dernier rempart de Sedan n’a pas fait des débuts fracassants mais à 24 ans, il a vraiment tout l’avenir devant lui pour s’imposer dans l’élite du football français. Un ex-espoir du PSG rapatrié de Liverpool ! Sur le plan défensif, il n’y a eu qu’une arrivée notable pendant le mercato. Il s’agit de Chris Mavinga qui après avoir été formé au PSG avait choisi de signer à Liverpool. Chez les Reds, ce footballeur âgé de 20 ans n’a jamais réussi à entrevoir la lumière et il a été prêté à Genk pendant la

Lille : Payet pressé de rejouer à Geoffroy-Guichard

Pendant quatre saisons, Dimitri Payet (24 ans, 4 matches de Ligue 1 en 2011/2012) a souvent régalé les supporters de Saint-Étienne. Le milieu de terrain de Lille est content de revenir au stade Geoffroy-Guichard demain soir. “C’est un plaisir de retourner dans le Chaudron”, a-t-il souligné selon RMC. “Mes anciens coéquipiers vont être contents de me revoir. Mais ça ne sera que pendant un quart d’heure avant le début du match. Au coup de sifflet de l’arbitre, je serai du côté de Lille et eux seront avec Saint-Étienne”, a nuancé l’international français qui pourrait jouer un vilain tour à ses partenaires. On verra si les supporters de l’ASSE ont digéré l’épisode du bras de fer qu’il avait engagé avec les dirigeants foréziens pendant le mercato hivernal en janvier…

Real Madrid : Varane rend hommage à Zidane

Raphaël Varane (18 ans, aucun match de Liga en 2011/2012) sait ce qu’il doit à Zinedine Zidane. Pendant une interview diffusée par France Football, le défenseur central a souligné que c’est le champion du monde 1998 qui l’a recommandé aux dirigeants du Real Madrid. “C’est Zinedine Zidane qui lui a parlé de moi. S’il n’avait pas été là, je n’aurais sûrement pas eu de contact avec le Real. J’aime les défis, j’aime bosser pour réussir et progresser. Et le train du Real ne passe peut-être qu’une seule fois. C’est difficile de le laisser passer. Rien ne prouve pour l’instant que je me sois trompé. Je côtoie le haut niveau tous les jours, je progresse”, a expliqué l’ancien joueur de Lens qui est souvent convoqué en équipe de France Espoirs.

OM : Dassier pourrait porter plainte !

Au début du mois de juin, Jean-Claude Dassier avait été démis de ses fonctions de président de l’OM. Apparemment, l’ancien salarié de TF1 n’a pas l’intention d’être le dindon de la farce ! A en croire Le Parisien, Jean-Claude Dassier pourrait contraindre les dirigeants actuels du club provençal à se défendre devant un tribunal ! En effet, l’ex-président envisagerait d’engager une procédure judiciaire afin de récupérer le montant global de la rémunération qu’il aurait dû toucher pour sa dernière année de contrat, soit jusqu’en juin 2012. Les quinze jours à venir seront décisifs au sujet de cette affaire…

Auxerre : Ndinga espère s’en aller en 2012 !

Delvin Ndinga (23 ans, 4 matches de Ligue 1 en 2011/2012) est toujours marqué par son transfert avorté à Lyon. Le milieu de terrain d’Auxerre regrette vraiment de ne pas avoir signé chez les Gones. “J’essaie d’oublier et de me concentrer pour vite retrouver mon niveau. Mais c’est une déception. Car, vu la durée de ce feuilleton, j’avais l’espoir que ça puisse se faire. J’y ai cru jusqu’au 31 août à minuit. Mais j’étais au Congo, et connaissant M. Bourgoin, je savais qu’il n’allait pas céder à la dernière minute”, a confié l’international congolais dans les colonnes de L’Equipe. Finalement, ce dernier a signé un nouveau contrat jusqu’en juin 2015… mais cela ne veut pas dire qu’il souhaite s’installer durablement en Bourgogne ! “J’étais obligé de prolonger mon contrat. Il faut vite oublier tout ça. Ma volonté est maintenant de réussir une excellente saison pour que des clubs se présentent l’été prochain”, a-t-il lâché.

Luisão a pris une décision qui change tout !

Pendant une bonne partie du mercato estival, Luisão (30 ans, 2 matches de Liga Sagres en 2011/2012) avait été annoncé au PSG mais finalement, le défenseur central était resté au Benfica Lisbonne. Une belle histoire d’amour. Après avoir découvert le football de haut niveau à Cruzeiro (2000-2003), Luisão avait surpris beaucoup de monde au Brésil en choisissant de filer en Europe. Direction le Portugal et en particulier le Benfica Lisbonne. Après avoir consulté de nombreux rapports soumis par des recruteurs basés en Amérique du Sud, les dirigeants lisboètes de l’époque avaient misé environ 1 million d’euros sur Luisão. Le joueur qui était alors âgé de 22 ans était déjà un roc sur le plan athlétique (1m92, 90kgs) même s’il avait évidemment des lacunes tactiques évidentes. Lors de sa première saison en Liga Sagres, le natif d’Amparo s’était donc contenté de faire 15 apparitions plus ou moins convaincantes. A contrario de nombreuses écuries, les techniciens du Benfica laissent toujours un temps d’adaptation conséquent aux recrues qui viennent de l’autre côté de l’Atlantique en particulier. Aujourd’hui, aucun supporter ne regrette cela car Luisão est devenu un élément majeur du club et il vient d’entamer sa neuvième saison d’affilée à Lisbonne ! Son palmarès* est séduisant dans l’ensemble… même si évidemment il aurait aimé pouvoir soulever une Coupe d’Europe. La saison dernière lui a laissé des regrets avec une élimination inattendue en demi-finale de l’Europa League contre le SC Braga (succès 2-1 à l’aller, défaite 1-0 au retour)… sans oublier le triomphe en finale du rival éternel : Porto. Pendant

Lille : aucune précipitation pour Joe Cole

L’entraîneur de Lille, Rudi Garcia, estime que le milieu de terrain prêté par Liverpool Joe Cole (29 ans, aucun match de Ligue 1 en 2011/2012) n’est pas encore au top sur le plan physique. L’international anglais pourrait donc être sur le banc à l’occasion du match contre Saint-Étienne demain soir. Joe a le souci d’apprendre le français assez rapidement. “Il emploie déjà quelques mots (…) Joe a quand même fait la préparation avec Liverpool, donc ça c’est plutôt bien. Il va être en manque de rythme. Il faut que l’on se montre prudent”, a souligné le technicien nordiste selon France Football. Par ailleurs, Rudi Garcia a souligné que Joe Cole peut très bien s’intégrer dans son système de jeu. “Pour moi, il peut jouer dans l’axe, il peut jouer excentré. Et si on reste avec notre système à deux milieux plus avancés, je pense qu’il peut jouer là aussi. J’en ai discuté avec lui, ça n’a pas l’air de lui poser de problème. C’est un excellent technicien. C’est l’un des joueurs anglais les plus latins”, a-t-il rappelé.

Ajaccio : Ochoa ne restera pas longtemps en Corse !

Depuis le début de la saison, Guillermo Ochoa (26 ans, 4 matches de Ligue 1 en 2011/2012) est plutôt convaincant au sein de l’équipe d’Ajaccio qui vise clairement le maintien. Pendant un entretien publié dans le bihebdomadaire France Football, le gardien de but a indiqué qu’il n’a pas l’intention de rester très longtemps au sein du club corse. L’ACA constitue juste une sorte de tremplin pour lui. “Je m’étais renseigné sur l’AC Ajaccio, confie Ochoa. Je n’ignorais pas que j’allais chez un promu dont l’objectif est de se maintenir. Je me suis dit que, même là, ce serait plus facile, plus pratique pour se faire remarquer. En plus, j’ai senti qu’on me faisait vraiment confiance. Les choses sont claires : ce passage en Corse n’est qu’une étape, et dès que j’aurai la possibilité de partir, je partirai…”, a lâché l’international mexicain.

Discipline : Nkoulou s’en sort bien, Bisevac aussi

La Commission de discipline de la LFP a rendu plusieurs verdicts hier. Au final, le défenseur central de Marseille Nicolas Nkoulou a écopé d’une sanction de trois matches de suspension. Lors du match comptant pour la 3e journée de Ligue 1 entre l’OM et l’ASSE (0-0), l’ancien joueur de Monaco avait volontairement marché sur l’attaquant des Verts Florent Sinama-Pongolle. Étant donné qu’il était déjà suspendu à titre conservatoire contre Lille (revers 3-2), Nikolas Nkoulou n’a plus que deux rencontres de suspension à purger. En parallèle de ce dossier, la Commission a aussi statué sur le sort de Milan Bisevac. Le défenseur central du PSG sera suspendu pour deux rencontres à compter de lundi prochain après avoir mis une semelle à l’attaquant de Lorient Kévin Monnet-Paquet au début du mois d’août (défaite 0-1 des Franciliens, 1ère journée de L1).

Santos rêve de prolonger Neymar

Alors que le mercato s’est officiellement terminé depuis plus une semaine, Neymar continue d’agiter la rubrique des transferts. Le Real Madrid et le FC Barcelone se disputeraient le prodige brésilien, qui a pris la décision de rester au FC Santos cet été pour disputer le Mondial des clubs en fin d’année prochain. Encore faudra-t-il convaincre le footballeur et son club, qui rêve de le conserver et de le prolonger. Il devait être l’une des têtes d’affiche du marché des transferts estival. Finalement, Neymar avait rapidement douché ses prétendants. Du haut de ses 19 ans, la nouvelle coqueluche du football brésilien, tout comme son compère Ganso, avait pris la décision de rester jusqu’à cet hiver, au moins, à Santos, son club formateur. Dans sa ligne de mire : le Mondial des clubs, en janvier prochain, compétition qui revêt une grande importance au Brésil. Qu’à cela ne tienne. Son arrivée sur le Vieux Continent serait retardée de six mois. Le Real Madrid, qui semblait tenir la corde dans ce dossier, aurait accepté le délai demandé par le joueur, José Mourinho commençant à plancher sur sa venue dans la foulée du Mondial des clubs en décembre. Sauf que le Barça n’a pas dit son dernier mot et jouerait dorénavant les trouble-fête, contrecarrant parfaitement les plans de son rival. Ces derniers jours, la presse ibérique a ainsi annoncé que Neymar était tout simplement tombé d’accord avec le Barça en vue d’un transfert cet hiver. Le principal intéressé a dû monter au créneau pour balayer cette rumeur et calmer tout

Barça : Abidal dément pour le PSG

Annoncé dans le viseur du club de la capitale française, Eric Abidal a réfuté tout contact avec le Paris Saint-Germain. L’arrière gauche a tenu à expliquer les raisons qui le poussent à retarder la prolongation de son contrat avec Le FC Barcelone, annonçant qu’il souhaitait s’assurer d’être en pleine forme avant de parapher un nouveau bail. Selon le média espagnol Sport, le PSG, nouveau riche du football français depuis l’arrivée des Qataris à sa tête, était prêt à offrir un contrat de trois ans à l’international français. Ce que le principal intéressé a finalement démenti. “Paris est un club spectaculaire (…) ils sont peut être intéressés parce que c’est ma dernière année ici”, a-t-il expliqué, affirmant toutefois “vouloir rester” au Barça. De quoi mettre un terme aux rumeurs.

Inter Milan : Materazzi promet de revenir

Parti en juin après dix ans passés avec l’Inter Milan, Marco Materazzi, âgé de 38 ans, est revenu sur les circonstances qui l’ont amené à annoncer son départ. En effet, le héros de la finale de la Coupe du monde 2006 pour la Squadra Azzurra n’a pas apprécié le manque de confiance que semblaient lui accorder les Nerazzurri pour la saison 2011/2012, d’où la décision d’une séparation à l’amiable. Toutefois, comme il le reconnait pour Tuttosport, le joueur garantit qu’il reviendra en Lombardie. “J’aurais bien fait une saison supplémentaire. Mais quand l’Inter m’a dit que je ne serai sûrement pas inscrit sur la liste de la Ligue des champions, j’ai changé d’avis. (…) Que le public intériste soit tranquille, je vais revenir. J’ai parlé avec le directeur sportif de l’Inter, Piero Ausilio, qui me verrait bien comme son assistant.” Une reconversion serait donc toute trouvée pour le natif de Lecce !

Inter Milan : Gasperini hésitant sur le placement de Sneijder

A l’approche de la première sortie de l’Inter Milan sur la pelouse de Palerme dimanche soir, Gian Piero Gasperini n’a visiblement pas encore arrêté toutes ses décisions tactiques. En effet, selon Sky Sport 24, le nouvel entraîneur des Nerazzurri hésiterait encore sur le positionnement à donner sur le terrain à l’international néerlandais Wesley Sneijder. Le technicien italien hésiterait en effet entre l’option de le faire jouer comme meneur de jeu ou à un poste plus recalé dans le onze de départ. Une discussion avec le joueur intéressé aurait eu lieu ce jeudi à l’issue de l’entraînement afin de mettre un terme à ses hésitations. Réponse dans trois jours pour un déplacement périlleux face au club de Maurizio Zamparini.

Lyon : l’éloge de Rémi Garde à Lloris

Grand artisan du bon début de saison de Lyon et auteur de deux belles performances avec les Bleus en Albanie (1-2) et en Roumanie (0-0), Hugo Lloris n’en finit pas d’étonner son nouvel entraîneur, Rémi Garde. En effet, interrogé sur RMC, le successeur de Claude Puel ne tarit pas d’éloges sur le portier international français sur lequel il est plus que ravi de pouvoir s’appuyer. “Il a été dans la lignée de son début de saison avec des prestations très élevées. C’est toujours difficile pour un gardien qui n’a pas beaucoup de sollicitations dans un match de rester concentré. J’étais surtout très satisfait qu’il rentre chez nous et pas ailleurs.” Nul doute qu’avec le retour d’un rythme de deux rencontres par semaine avec la Ligue des champions, le gardien de Lyon aura de très nombreuses occasions de montrer l’étendue de son talent.

Chelsea : Drogba de retour à Old Trafford ?

Blessé il y a dix jours lors de la réception de Norwich à Stamford Bridge (victoire 3-1), Didier Drogba devrait retrouver très prochainement le chemin des terrains. Présent en conférence de presse, l’entraîneur André Villas-Boas a parlé de son buteur ivoirien sur lequel il espère s’appuyer pour le déplacement choc sur la pelouse de Manchester United le 18 septembre, même s’il refuse de prendre le moindre risque à son sujet, comme l’expliquent ses propos relayés par L’Equipe. Nous devons simplement attendre qu’il soit totalement remis avant qu’il revienne s’entraîner. Mais nous ferons tout pour qu’il soit disponible contre Manchester United.” On rappelle que le joueur manquera les deux prochaines rencontres des vice-champions d’Angleterre, à savoir le déplacement de Sunderland puis la réception du Bayer Leverkusen pour la première journée de la phase de poules de la Ligue des champions.

River Plate : un rêve nommé Aimar

Sous contrat jusqu’en juin 2012 avec le Benfica Lisbonne, Pablo Aimar ne devrait pas prolonger l’aventure avec les vice-champions du Portugal. A 31 ans, le milieu offensif argentin serait attendu en Argentine pour y terminer sa carrière. Selon le quotidien portugais A Bola, le club de River Plate, premier lieu d’expression de l’international albiceleste (52 sélections), souhaiterait obtenir à nouveau ses services, de préférence dès janvier. Toutefois, le Benfica ne semble pas enclin à valider son départ avant la fin de la saison. Reste également à savoir si le joueur acceptera de relever un challenge en seconde division argentine, en admettant que River Plate ne remonte pas dans l’élite dans la foulée de sa relégation.

Rennes : Antonetti reparle du mercato

Alors que les Bretons réalisent pour l’heure un très bon début de saison avec sept points sur douze et une qualification pour les phases de poules de la Ligue Europa, Frédéric Antonetti revient pour RMC sur le mercato de son club. Principalement préoccupé par le dossier Yann M’Vila, le technicien corse explique que le Stade Rennais a balayé toutes les offres pour le jeune international tricolore, y compris quelques-unes atteignant des montants surréalistes, avant d’avouer qu’il ne se faisait pas trop d’illusions sur l’avenir de son poulain. “Il y a eu de grosses offres pour M’Vila. Arsenal, les quatre gros de Ligue des Champions… C’était des offres autour de 30 millions d’euros. On est content de le garder une saison de plus. Dans la logique des choses, il est programmé pour partir la saison prochaine mais on ne sait jamais.”

Nice : la FIFA invalide le transfert de Yannick Djalo

Alors que les dirigeants niçois avaient déposé un recours auprès de la FIFA pour obtenir la validation du transfert de Yannick Djalo en provenance du Sporting Portugal suite à un imbroglio administratif (en savoir plus), l’instance internationale a tranché en défaveur des Aiglons. Profondément déçus par cette décision, les patrons de l’OGC Nice ont fait savoir via un communiqué sur le site officiel du club qu’ils refusaient de s’avouer vaincus et qu’ils entendaient bien obtenir gain de cause sur ce dossier. “Nous avons pris acte ce jour du refus des services de la FIFA d’accorder une exception de validité sur le transfert du joueur Yannick Dos Santos Djalo. Le Club utilisera toutes les voies de recours existantes afin que soient reconnus son bon droit, sa bonne foi ainsi que la réalité du transfert qui a été enregistré par la Ligue de Football Professionnel avant la fin de la période de mutation telle que fixée par la FIFA.”

Navigation des articles

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement