PSG, Nenê : “Rien de grave avec Kombouaré”

Sanctionné par Antoine Kombouaré pour avoir tenus des propos un peu déplacés après le match nul ramené de Rennes (1-1), Nenê est revenu pour RMC sur sa relation avec son coach. Si son début de saison n’est pas à la hauteur des attentes de supporters qui l’ont adoré la saison dernière, le milieu gauche brésilien demeure un élément clé de l’effectif parisien, avec sa technique supérieure à la moyenne et sa haine de la défaite. L’ancien joueur de Monaco en a également profité pour dégonfler les rumeurs de tensions avec son entraîneur. “On a une relation magnifique. On est une famille. Dès fois, c’est comme ça. On s’énerve mais c’est parce qu’on a envie de gagner. Tous les deux, on s’emporte vite. Mais il n’y a rien de grave.”

Monaco, Banide : “Aller chercher les points”

Resté à la tête de l’équipe première de l’AS Monaco malgré la descente en Ligue 2, Laurent Banide n’est évidemment pas satisfait du début de saison en Principauté. En effet, après cinq journées en seconde division, les Monégasques pointent à la seizième place avec 4 points au compteur (4 nuls et 1 défaite). Aux micros de la radio RMC, l’entraîneur du club princier espère que les dernières recrues et que le travail abattu à l’entraînement ces dernières semaines, suffiront à faire décoller la saison dès la prochaine journée face à Angers au Stade Louis-II. “Il faut passer la vitesse supérieure. Même si les repères ne sont pas très clairs, il y a une évolution dans l’équipe. Il faut qu’on se lance dans ce projet d’équipe et qu’on se donne les moyens d’aller chercher les points chaque week-end. Le mercato est fini. Les bases sont mises en place. Il faut qu’on se connaisse de mieux en mieux et qu’on parte sur un projet d’équipe assez pressant. Une envie de gagner arrive. Il faut laisser le temps au temps par rapport à tout ça.” Rappelons que les concurrents pour la montée ne manquent pas, puisque Le Mans, Metz, Le Havre, Lens, Bastia, Arles-Avignon, Reims, leader actuel avec 13 points, etc. aspirent à la Ligue 1…

Lyon : Lacazette veut en profiter

De retour plein d’énergie après le Mondial des moins de 20 ans, pendant laquelle il a particulièrement brillé, Alexandre Lacazette est plein d’ambition. Le buteur de l’OL s’est confié sur le site web officiel du club. “Je me sens prêt à batailler pour gagner ma place,” a-t-il affirmé.” Aujourd’hui à Lyon, on joue à deux devant. Je préfère. En plus, les deux (Gomis et Lisandro Lopez) qui jouent avec moi sont deux grands attaquants. Ça devrait me permettre de progresser plus rapidement“, a déclaré le joueur de 20 ans, qui pourrait profiter de la blessure de Lisandro Lopez pour gagner du temps de jeu. “La blessure de Licha devrait me permettre d’avoir ma chance. A moi de ne pas la rater” a-t-il conclu.

Juventus Turin : une punition originale pour Amauri !

Indésirable aux yeux du nouvel entraîneur de la Juventus Turin, Antonio Conte, Amauri n’est finalement pas parti dans un autre club au cours du mercato estival. Prêté à Parme de janvier à juin dernier avec un bilan de 7 buts en 11 rencontres de Serie A, le buteur de 31 ans n’entrait plus dans les plans des Bianconeri. Pisté notamment par Marseille, le joueur a toutefois refusé de partir du Piémont. Relégué à l’écart du groupe professionnel, le joueur a également été effacé de la rubrique consacrée aux joueurs de l’équipe première sur le site officiel de la Juventus Turin. Interrogé au sujet du joueur, le directeur sportif Giuseppe Marotta rappelle dans des propos repris par France Football, qu’Amauri a fait preuve de bonne volonté au regard de l’offre faite par l’Olympique de Marseille. “Amauri a un contrat de 3,8 millions d’euros nets par saison, et Marseille lui proposait autant avec une contribution de la Juve.”

Lille : Béria parle de l’effectif des Verts

Après avoir enfin lancés leur saison en s’imposant à Caen (1-2) et contre l’OM (3-2), les Lillois s’apprêtent à passer un nouveau test sérieux avec un déplacement à Saint-Etienne. Cadre du club nordiste pour y entamer sa cinquième saison en tant que titulaire, le défenseur de 28 ans, Franck Béria, est revenu pour le site officiel des Verts, sur la valeur du groupe de Christophe Galtier, auteur d’un début de saison plutôt positif (7 points sur 12). “C’est un groupe en renouveau avec de la qualité et de la complémentarité. En tant que défenseur, je sais que devant ça va très vite avec Sako et Aubameyang que j’ai connu à Lille, ainsi que Sinama-Pongolle, côtoyé avec les Espoirs. Au milieu, l’ASSE a bien remplacé Matuidi. En défense, il y a Sylvain Marchal, un ancien coéquipier à Metz. Je suis sincèrement optimiste pour eux, l’effectif des Verts, il a de la gueule !” Nul doute que samedi prochain, ces belles paroles ne pèseront pas lourd sur la pelouse de Geoffroy-Guichard, où les deux formations engagées ne se feront pas de cadeaux.

Bilan mercato Premier League (5/5) : Arsenal

Dernier club de notre série sur les recrutements menés en Premier League après Manchester United, Chelsea, Manchester City et Liverpool : Arsenal, qui n’a pas connu un été de tout repos. Membre très spécial du Big Four en raison d’une absence de titres depuis la saison 2004/2005, Arsenal conserve pourtant la réputation d’une équipe phare sur le Vieux Continent. Toutefois, classés à une décevante quatrième place à l’issue de l’exercice précédent et dix-septièmes après trois journées de championnat en août, les Gunners sont aujourd’hui bien mal en point. Une incertitude pénalisante Exclue du podium au terme du championnat de Premier League 2010/2011 au profit de Manchester City, la troupe d’Arsène Wenger a sans doute payé ce déclin au cours du mercato. De moins en moins attrayants au fil des saisons blanches, les Gunners se sont ajoutés cet été la pression d’une confrontation de barrages en aller/retour pour disputer la phase de poules de la Ligue des champions. Si le club londonien s’en est finalement bien sorti avec deux victoires et un score de 3-1 sur l’ensemble des rencontres face à l’Udinese, quatrième du dernier championnat italien, la perte de temps née de cette incertitude sur l’avenir européen d’Arsenal n’a pas rendu service à des dirigeants désireux de se renforcer. Si cette régression au classement constitue une des explications possibles pour expliquer l’absence de recrues d’envergure pourtant désirées (on pense à Juan Mata, qui a préféré rejoindre Chelsea), elle sert surtout à justifier quelques départs regrettables pour les Gunners. Parmi ces joueurs qui se sont envolés

Inter Milan : les regrets de Forlan

Parti de l’Atletico Madrid pour relever un dernier challenge avec l’Inter Milan, Diego Forlan aurait mieux fait de revoir les règlements de l’UEFA. En effet, comme annoncé par France Football, le buteur uruguyaen ne pourra pas prendre part à la phase de poules de la Ligue des champions avec son nouveau club. La raison ? Une participation avec les Rojiblancos au troisième tour préliminaire de la Ligue Europa contre Strömsgodset. Au micro de la radio espagnole Onda Cero, l’attaquant ne cache pas son amertume. “Je ne connaissais pas le règlement de l’UEFA, et je me suis basé sur ce qu’on m’a dit, c’est-à-dire qu’il suffisait de ne pas jouer contre Guimaraes en barrages.” Une bonne nouvelle pour le LOSC qui voit un de ses prochains adversaires européens privés d’un élément-clé…

Bordeaux : Marange et le coup de sang de Gillot

Florian Marange (25 ans, aucun match de Ligue 1 en 2011/2012) estime que l’entraîneur de Bordeaux, Francis Gillot, a eu raison de se mettre en colère après le revers à Saint-Étienne en Coupe de la Ligue (3-1, 16e de finale). En effet le latéral gauche aquitain considère que lui et ses coéquipiers n’avaient pas le droit de passer au travers contre les Verts de Christophe Galtier. “Je comprends qu’il puisse être énervé. On ne peut pas dire que nous réussissons un très bon début de championnat. On ne pouvait donc pas négliger la Coupe de la Ligue. Évidemment, lorsque le coach parle d’esprit de confort, ça fait mal. C’est son ressenti mais il n’a pas tout à fait tort. Car c’est vrai que la vie est belle ici. Tous les joueurs doivent se sentir concernés par ce qu’il nous arrive et être capables de se remettre en question”, a expliqué le défenseur d’après Sud-Ouest.

OM : Morel revient sur son intégration

Parti de Lorient pour passer un cap avec l’Olympique de Marseille, Jérémy Morel avait sûrement rêvé à des débuts plus enchanteurs avec son nouveau club. A l’approche de la cinquième journée de Ligue 1, le latéral gauche revient pour le site officiel de l’OM sur ses débuts dans le groupe de Didier Deschamps. Contraint de faire oublier Taye Taïwo dont les qualités physiques avaient découragé les adversaires des Marseillais d’attaquer dans son couloir, Jérémy Morel s’exprime sur les nouvelles attentes et sur les nouvelles consignes qui lui incombent avec son changement de club. “Il y a forcément un temps d’adaptation que j’essaye de réduire au maximum. Ça passe par les entraînements et les matches. (…) C’est vrai qu’en début de saison, je n’étais peut-être pas au mieux physiquement. Là, je commence à monter en puissance. Quand je vais bien physiquement, je sais que je peux faire les efforts donc je ne me pose pas la question de savoir si j’arriverai à revenir. Je sais que je peux revenir à cent à l’heure parce que ça peut repartir vite dans l’autre sens.” Parallèlement, le latéral gauche de 27 ans adresse son mea culpa pour le début de saison très poussif de l’OM qui encaisse d’ailleurs beaucoup de buts, livrant dans la foulée son objectif pour la réception de Rennes, un club qui désirait le recruter cet été, samedi soir. “Quand on prend au moins un but par match, on y pense forcément. Même si on est onze, notre rôle, c’est de défendre. (…) On a déjà

Real Madrid : L. Diarra impressionne Mourinho

Lassana Diarra (26 ans, aucun match de Liga en 2011/2012) aurait pu rejoindre un autre club que le Real Madrid pendant le dernier mercato estival mais finalement, le milieu de terrain est resté à quai. Du coup l’ancien joueur de Portsmouth, d’Arsenal ou encore de Chelsea s’est remis au travail au centre de Valdebebas afin de convaincre l’entraîneur José Mourinho de lui accorder de nouveau sa confiance. Selon Marca, l’international français aurait réussi à attirer l’attention du “Special One” grâce à sa volonté et son niveau de jeu lors des dernières séances d’entraînement. Résultat des courses, il pourrait faire partie du groupe qui défiera Getafe dimanche prochain (3e journée de Liga).

Benfica : l’agent de Capdevila évoque la piste Naples

Comme nous vous l’annoncions récemment (en savoir plus), Joan Capdevila, arrivé cet été au Benfica Lisbonne après quatre ans à Villarreal, ne devrait pas faire de vieux os avec les vice-champions du Portugal. Interrogé à ce sujet par Radio Crc, l’agent du défenseur espagnol, Horacio Gaggioli, a évoqué la situation de son client, et notamment la piste toute récente faisant état d’un transfert dès janvier prochain vers Naples. “Je ne sais pas si mon client peut quitter Benfica dès janvier, il faudra d’abord en parler avec le club. Nous rencontrerons les dirigeants dans quelques jours et ils m’en diront plus à ce sujet. (…) Si Capdevila pourrait accepter d’aller à Naples ? Sûrement. C’est une équipe histoire, un club aujourd’hui très important pour lequel mon client accepterait de jouer avec beaucoup de plaisir.” Reste à connaître la position des dirigeants lisboètes sur ce dossier…

Real Madrid : un contrat illégal signé avec Neymar ?

Neymar (19 ans, 9 matches de championnat en 2011, 4 buts) va rester à Santos au moins jusqu’au mercato hivernal. Mais les décideurs du Real Madrid ont sans doute franchi la ligne blanche cet été. En effet selon Marca, l’attaquant brésilien aurait déjà signé un contrat en faveur des Merengue. Ce bail comporterait notamment une rémunération salariale de 5 millions d’euros par an jusqu’en juin 2016. Bien entendu, ce document n’a aucune valeur puisque les dirigeants de Santos ont refusé fermement de vendre Neymar à la Casa Blanca. Toutefois, le club auriverde pourrait rapidement déposer une plainte auprès de la FIFA. En effet, le président du Real Madrid Florentino Perez et ses collaborateurs n’avaient pas le croit de négocier un tel contrat avec le natif de Mogi das Cruzes sans avertir au préalable leurs homologues de Santos.

PSG : Bisevac rentre blessé de Serbie

Titulaire en défense centrale depuis la première journée de championnat, Milan Bisevac est assurément un renfort de qualité pour Antoine Kombouaré. Toutefois, le coach kanak risque de se mordre les doigts puisque son patron défensif, convoqué pour la rencontre internationale entre la Serbie et les Iles Féroé dans le cadre des éliminatoires à l’Euro 2012, souffre d’une douleur aux adducteurs, si l’on en croit France Football. De retour à Paris, le joueur va passer cet après-midi des examens avec les médecins du club qui tâcheront de définir exactement le mal dont souffre l’ancien défenseur de Valenciennes, et du même coup la durée de son indisponibilité. La présence de Milan Bisevac dans le groupe retenu pour affronter Brest dimanche soir au Parc des Princes est pour l’heure fortement compromise, ce qui devrait pousser Antoine Kombouaré à aligner sa dernière recrue, Diego Lugano, aux côtés de Zoumana Camara.

Bayern : Neuer s’inspire beaucoup d’un autre sport !

Manuel Neuer (25 ans, 4 matches de Bundesliga en 2011/2012) fait assurément partie des meilleurs gardiens de but allemands à l’heure actuelle. Le portier a confié pendant une entrevue relayée par Bild qu’il s’inspire souvent du… handball pour empêcher les attaquants adverses de lui marquer un but. “Je me suis toujours intéressé au handball. J’imite toujours un gardien de handball lorsque l’attaquant se retrouve en face de moi. Je cours vers l’adversaire et j’essaie d’avoir mes mains près de lui même s’il peut me crucifier”, a raconté le dernier rempart bavarois. Malgré sa carrure imposante (1m92, 90kgs), Manuel Neuer a des réflexes parfois étonnants qui nous rappellent souvent un certain Oliver Kahn.

Wenger et Benitez évoquent le nouveau PSG

Enfin lancé en championnat grâce à deux victoires contre Valenciennes (2-1) et surtout sur la pelouse de Toulouse (1-3) lors des deux dernières journées, le PSG semble promis à une belle saison grâce à un mercato plus que copieux. Le club de la capitale de retour sur les sommets tutoyés dans les années 1990 ? On n’en est pas encore là mais nul doute que le rachat du Paris Saint-Germain début juin par des actionnaires qataris aux moyens illimités a de quoi changer le quotidien des joueurs rouge et bleu. Fort de neuf recrues de qualité et d’un directeur sportif (Leonardo) disposant d’un réseau de contacts plus qu’intéressant à travers le monde, le club de la capitale s’est donné les moyens d’avoir de nouvelles ambitions plus en adéquation avec son standing, à savoir une qualification régulière en Ligue des champions avec de préférence un titre de champion de France dès l’issue de la saison 2011/2012. Epoustouflés par ce changement d’allure du Paris Saint-Germain, deux techniciens bien connus des championnats européens sont revenus sur cette équipe qui a souvent présenté ces dernières années l’anomalie d’être l’une des seules capitales non représentées au plus haut niveau européen (avec Berlin). Souvent associé au futur du PSG, Arsène Wenger promet un bel avenir au groupe d’Antoine Kombouaré, en exclusivité pour Eurosport. “C’est un investissement très intelligent de la part des Qataris. Je pense que le Paris-SG a moyen de dominer en France dès cette saison et qu’il ira plus loin ensuite. La capitale de la France mérite une grande

Bleus : une bonne audience pour M6

La rencontre Roumanie-France, comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2012, a rassemblé 6,2 millions de personnes devant leur télévision, pour une part d’audience de 24,2 % mardi soir. M6 était hier la chaîne TV la plus regardée par le public masculin, avec une part d’audience de 36,8 %. Le match a réalisé son pic d’audience à 7,4 millions de téléspectateurs à 22h27.

Tottenham : Adebayor a de l’ambition à revendre

Emmanuel Adebayor (27 ans, aucun match de Premier League en 2011/2012) est persuadé que son nouveau club, Tottenham, est capable de se hisser à l’une des quatre premières places du classement en Premier League cette saison ! “Je ne dis pas que nous allons gagner le championnat. Nous jouons pour le top 4. Ce ne sera pas facile mais nous avons l’équipe pour maintenant”, a indiqué l’attaquant togolais d’après une retranscription de RMC. Rappelons que le buteur africain est prêté par Manchester City chez les Spurs cette saison. Il s’agit de sa troisième expérience en Angleterre après des passages à Manchester City et bien sûr à Arsenal.

ASSE : Aubameyang veut s’installer chez les Verts

A l’image des six derniers mois de la saison passée, Pierre-Emerick Aubameyang (22 ans, 4 matches de Ligue 1 en 2011/2012, 2 buts) est prêté par le Milan AC à Saint-Étienne. L’attaquant a envie de tout donner sur le terrain afin que les dirigeants stéphanois lèvent son option d’achat à l’issue de la saison. “Il n’y a pas de secret. Je bénéficie du travail de toute l’équipe. Comme je l’avais dit en début de saison, j’ai envie de prouver beaucoup de choses. Pour l’instant, ça se passe bien. Au cours des six derniers mois, j’ai pu bien m’acclimater par rapport à mes coéquipiers et au staff. Je veux me fixer à l’ASSE”, a souligné l’international gabonais selon le site officiel du club ligérien.

PSG : Makélélé nommé consultant du club

A la retraite depuis la fin de la saison dernière et une troisième saison passée au Paris Saint-Germain, Claude Makélélé entame enfin sa reconversion. Alors qu’on l’imaginait à un poste de conseiller sportif auprès du groupe professionnel ou d’ambassadeur du club comme l’a été Raï en Amérique du Sud, France Football révèle que l’ancien international a été nommé consultant du Paris Saint-Germain. Un statut bien vague qui sera officialisé dans les plus brefs délais mais qu’il conviendra de préciser une fois que le mode de fonctionnement du club sera passé d’un conseil de surveillance à un conseil d’administration présidé par Nasser al-Khelaïfi.

OM : JPP attend “le déclic” pour Gignac

André-Pierre Gignac (25 ans, 2 matches de Ligue 1 en 2011/2012) a envie de tout donner pour enfin s’imposer à l’OM. De son côté, l’ancien buteur phocéen Jean-Pierre Papin (1986-1992) est convaincu que l’ex-joueur de Toulouse peut rebondir au sein du club provençal. “Je crois encore en Gignac parce qu’il n’a rien lâché. Il est en manque de repères. Il a envie de bien faire, et il n’est plus du tout spontané comme il était à Toulouse. Il lui faudrait un ou deux buts pour débloquer sa situation. Il peut encore être l’homme de la situation.A l’OM, il y avait d’autres joueurs qui pouvaient marquer. Ça l’a fait douter. Les qualités, il les a toujours. Il faut un déclic. A Marseille, tu dois mouiller le maillot et avoir des résultats”, a souligné JPP pendant une interview publiée par RMC.

Angleterre : une personne tuée près de Wembley

Hier soir, l’équipe nationale d’Angleterre a réussi à battre le Pays de Galles dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2012 (1-0) grâce à un but du nouveau joueur de Manchester United Ashley Young. En marge de cette rencontre importante, un supporter gallois est mort à proximité du stade de Wembley. D’après la presse anglaise, cet homme âgé de 44 ans aurait été agressé par plusieurs individus. Ces derniers lui auraient donné des coups violents au niveau de la tête et les soins prodigués par les médecins n’auraient pas suffi à lui sauver la vie. Bien entendu, une enquête a été ouverte par la police britannique. Six suspects sont actuellement interrogés par les forces de l’ordre pour en savoir plus au sujet de ce meurtre.

Brésil : des nouvelles de Ricardo

A la fin du mois d’août, Ricardo avait été victime d’un AVC très sérieux lors du match entre Flamengo et Vasco de Gama. D’après une dépêche diffusée par l’AFP, le technicien brésilien irait un peu mieux. En effet, les médecins qui le suivent de près à l’hôpital de Rio de Janeiro ont confié par le biais d’un communiqué que l’hématome cérébral qui aurait pu ôter la vie à Ricardo est désormais complètement résorbé. Bien entendu l’ancien entraîneur de Bordeaux, de Monaco ou encore du PSG se trouve toujours dans une unité de soins intensifs. Plusieurs personnes qui font partie de sa famille ont pu le voir pendant quelques minutes.

EdF : Larqué confiant pour la qualification, mais…

Hier soir, Jean-Michel Larqué a retrouvé son vieux compère Thierry Roland sur la chaîne M6 afin de commenter le match de l’équipe de France contre la Roumanie à Bucarest (0-0, éliminatoires de l’Euro 2012). Le consultant qui officie aussi sur la radio RMC n’a pas vraiment été emballé par la prestation des Bleus qui ont été stériles sur une pelouse dans un piteux état. Les hommes de Laurent Blanc n’ont plus qu’un point d’avance sur la Bosnie qu’ils défieront pendant le mois d’octobre. Jean-Michel Larqué espère que l’équipe de France ne va pas passer au travers contre cette sélection bosniaque qui veut lui ravir la première place directement qualificative pour l’Euro 2012. “L’équipe de France n’a jamais été en position aussi favorable pour se qualifier depuis des années et des années. Aujourd’hui, il y a deux matchs à domicile à jouer, il y a impérativement deux matchs à gagner. Je n’imagine pas une seule seconde que l’on puisse arriver contre la Bosnie et se dire qu’un match nul va nous suffire. Cela serait le meilleur moyen de passer au travers. Je suis moyennement inquiet mais pas non plus rassuré, cette affaire-là n’est pas dans le sac”, a nuancé l’ancien footballeur professionnel.

EdF (-19 ans) : un premier set gagné contre l’Italie !

L’équipe de France des moins de 19 ans se trouve actuellement en Italie afin d’affronter la sélection transalpine. Lors du premier match amical contre la Squadra Azzurra, les Bleuets n’ont pas tremblé ! En effet ils se sont imposés sur le score final de 3-1. Les joueurs tricolores qui ont réussi à tromper la vigilance de la défense italienne sont Jean-Christophe Bahebeck (4e minute de jeu), Alassane Plea (31e) et enfin Anthony Koura (68e). Le sélectionneur français Pierre Mankowski est content du comportement général de ses troupes. “Gagner contre une grande nation du football comme l’Italie est toujours appréciable. Nous avons pourtant réalisé une première mi-temps assez laborieuse, où nous avons malgré tout réussi à nous créer des occasions en étant moyens. La seconde période a en revanche été bien meilleure, notamment en ce qui concerne le jeu et la fluidité dans les mouvements”, a-t-il déclaré selon le site de la FFF. La revanche entre les deux équipes aura lieu en Lombardie dès demain matin.

Ferguson, le cousin éloigné d’Highlander ?

Sir Alex Ferguson est une figure emblématique de Manchester United. Les fans savent très bien qu’après le départ du technicien écossais, la page la plus glorieuse de l’histoire du club sera refermée à tout jamais. La retraite ne l’intéresse plus. A plusieurs reprises depuis le début du nouveau millénaire, Sir Alex Ferguson a songé sérieusement à quitter pour de bon Manchester United. Mais l’ancien coach d’Aberdeen (1978-1986) ou encore de St Mirren (1975-1978) a toujours hésité à faire le grand saut. Poussé par sa femme en particulier qui ne veut pas trop l’avoir dans ses pattes à la maison (!), le coach écossais a toujours repoussé la date butoir. Aujourd’hui, Fergie a plus que jamais une soif de vaincre époustouflante même si son palmarès* est déjà incroyablement fourni. Le 6 novembre prochain, il fêtera ses 25 années de présence au poste de manager de Manchester United avant de remettre le couvert pour ses 70 ans le 31 décembre. Tant qu’il a la santé, l’homme qui est né à Glasgow continuera sa route comme si le temps qui défile n’avait pas de prise sur lui. Mais dans un coin de sa tête, Sir Alex Ferguson pense déjà au nom de son successeur car il est bien trop intelligent pour laisser le board du club mancunien dans l’embarras lorsque le “Jour J” sera arrivé. “Je pense qu’il faudra quelqu’un qui sera très expérimenté. C’est très difficile car même si je songe dès maintenant à un coach en particulier pour me remplacer, il peut très bien être limogé

Auxerre : Licata à deux doigts de dire stop ?

Depuis son arrivée à Auxerre en 2009, Alexandre Licata (27 ans, aucun match de Ligue 1 en 2011/2012), n’a jamais pu porter le maillot de l’équipe bourguignonne à l’occasion d’un match officiel. En effet l’attaquant a eu du mal à se défaire de blessures à répétition. Aujourd’hui, il souffre d’une algoneurodystrophie qui l’empêche de pratiquer un sport. Cette maladie neurologique touche en particulier les articulations qui sont meurtries après un effort physique trop intense par exemple. Le président de l’AJA, Gérard Bourgoin, a confié hier par le biais de L’Equipe qu’Alexandre Licata va prendre un peu de recul avec le football afin de savoir si oui, ou non, il est en mesure de poursuivre sa carrière.

Valenciennes : Malbranque à la relance dans le Nord ?

Steed Malbranque (31 ans, une apparition en Ligue 1 cette saison) a résilié officiellement son contrat à Saint-Étienne mais pour l’instant, on ne sait pas si le milieu offensif va arrêter ou non sa carrière. On apprend par le biais de L’Equipe que l’ancien joueur de Sunderland pourrait tout à fait continuer son parcours de footballeur professionnel au sein d’un autre club français. En effet, les dirigeants de Valenciennes par exemple voudraient convaincre le joueur formé à Lyon de signer un contrat. Cas échéant, ce serait vraiment difficile à avaler pour les supporters stéphanois qui n’arrivent pas à comprendre pourquoi Steed Malbranque a jeté l’éponge aussi rapidement dans le Forez.

PSG : Balzaretti ne dit pas non à Paris, mais…

Federico Balzaretti (29 ans, aucun match de Serie A en 2011/2012) est resté à Palerme pendant le mercato estival en dépit du fait que le manager général du PSG Leonardo voulait le faire venir dans la capitale. Pendant une entrevue diffusée sur la Rai, le latéral gauche du club sicilien n’a pas fermé la porte au club français en vue des mois à venir… mais il a d’autres chats à fouetter pour l’instant dans le Calcio. “Ce n’est pas vrai, mais dans le football on ne sait jamais ce qui peut se passer. Ils s’intéressaient à moi mais désormais, je suis uniquement concentré sur ce que j’ai à faire à Palerme. On verra ce qui arrivera plus tard. Je ne suis pas du genre à me projeter dans six mois ou un an”, a déclaré l’international italien.

EdF : une blessure risque d’embêter Nasri

Samir Nasri (24 ans, 25 sélections, 2 buts) est entré en cours du jeu lors du match entre la Roumanie et la France à Bucarest hier soir (0-0, éliminatoires de l’Euro 2012). Le milieu de terrain s’est blessé à la main gauche et on l’a vu revenir vers le banc de touche en toute fin de rencontre afin d’être soigné. A en croire L’Equipe, le joueur de Manchester City souffrirait peut-être d’une fracture au niveau du cinquième métatarse. L’international français devrait passer des examens complémentaires en Angleterre dans la journée afin de savoir ce qu’il en est réellement.

Bilan mercato Premier League (4/5) : Liverpool

Après Manchester United, Chelsea et Manchester City, c’est au tour de Liverpool d’être passé au crible maintenant que le mercato estival est terminé. Les Reds se sont sérieusement renforcés pendant l’été. C’était clairement la nuit… puis le jour pour l’équipe de Liverpool la saison passée. Pendant la première partie de l’exercice 2010/2011, les Reds ont été indignes de leur rang et il fallu que le manager Roy Hodgson soit remplacé par la légende Kenny Dalglish pour que le club de la Mersey retrouve des couleurs. Malheureusement, King Kenny n’a pas réussi à sauver les meubles en Premier League. Liverpool a fini à la sixième place du classement et n’a donc pas réussi à obtenir un ticket européen en Europa League. Pendant le mercato, l’objectif a clairement été de renforcer l’effectif mais aussi de trouver des nouveaux points de chute à des éléments qui n’avaient pas la carrure requise pour devenir des idoles à Anfield. La flèche anglaise en guest star Après avoir notamment recruté Andy Carroll (Newcastle United) et Luis Suarez (Ajax Amsterdam) en janvier, le board des Reds a misé gros sur deux milieux offensifs de grande qualité. Le premier est bien évidemment Stewart Downing. L’ailier qui a longtemps porté le maillot de Middlesbrough (2003-2009, avec une petite pige à Sunderland à la fin de l’année 2003) avait le sentiment de stagner à Aston Villa (2009-2011). L’ailier qui fait partie intégrante de l’équipe nationale d’Angleterre (29 sélections) a sauté sur l’occasion lorsque Kenny Dalglish lui a passé un coup de fil. Au final, les

Man Utd : Ferguson n’a pas recruté Sneijder car…

Le manager de Manchester United, Sir Alex Ferguson, a souvent dit que Wesley Sneijder (27 ans, aucun match de Serie A en 2011/2012) est un footballeur qui possède de nombreuses qualités. Mais le technicien des Red Devils estime que l’international néerlandais de l’Inter Milan n’a pas le profil requis pour succéder à Paul Scholes qui a pris sa retraite à la fin de la saison passée. “Sneijder n’est pas le remplaçant idéal de Scholes. C’est un footballeur fantastique mais il n’était pas celui que l’on recherchait (pendant le mercato) pour remplacer Scholes. Il n’y a que Xavi et Iniesta qui sont comparables à Paul Scholes”, a indiqué le coach de Manchester United d’après une retranscription de Sky Sports.

Chelsea : un entraîneur français arrive !

Le staff de Chelsea dirigé par André Villas-Boas a accepté gentiment d’accueillir un entraîneur de Ligue 1 pendant environ une semaine. D’après L’Equipe, c’est Patrice Carteron qui va avoir l’honneur d’assister aux séances d’entraînement des Blues. En fait, le technicien de Dijon travaille très dur afin d’obtenir le DEPF (Diplôme d’entraîneur professionnel de football) dans quelques mois. Pour parfaire son apprentissage, Patrice Carteron devrait donc effectuer ce stage au sein du club londonien afin de renforcer ses acquis et bien sûr de se confronter à une autre culture en matière de football. A priori, il devrait s’envoler pour Londres après le match entre Dijon et Lyon qui est programmé samedi prochain (5e journée de Ligue 1).

EdF, Benzema : “on veut se qualifier directement”

Karim Benzema (23 ans, 40 sélections, 13 buts) a le sentiment que l’équipe de France n’a pas fait une mauvaise opération en décrochant le point du match nul contre la Roumanie hier soir (0-0, éliminatoires de l’Euro 2012). L’attaquant des Bleus qui n’a pas eu beaucoup d’occasions nettes à se mettre sous la dent a indiqué que lui et ses coéquipiers doivent désormais se tourner vers les deux rencontres à venir contre l’Albanie et bien sûr la Bosnie (7 et 10 octobre). “C’était un match difficile. On savait que c’était une équipe bien regroupée derrière, que le terrain était compliqué à jouer pour les appuis. L’essentiel, c’est d’avoir pris un point. On a tout fait, on n’a pas réussi. C’est pas de chance. Les matches d’octobre seront décisifs. On n’a pas perdu et c’est bien d’avoir pris quatre points en deux matches. On ne veut pas passer par les barrages, on veut se qualifier directement”, a raconté le buteur du Real Madrid si on se réfère à France Football.

EdF : Valbuena a vu des bonnes choses en Roumanie

Mathieu Valbuena (26 ans, 9 sélections, 2 buts) n’a vraiment pas été transcendant à l’image de tous les joueurs français ou presque hier soir contre la Roumanie (0-0, éliminatoires de l’Euro 2012). Pourtant après la rencontre, le milieu offensif tricolore a indiqué que dans l’ensemble les Bleus ont livré une prestation convenable ! “On a joué sur un terrain catastrophique et cela a bloqué notre jeu. C’était difficile par moment. Mais c’est encourageant et je pense que le coach est satisfait. On a vu quand même des choses intéressantes, notamment en première période. Le coach a loué notre état d’esprit. Tout le monde est concerné et on est en net progrès. Il a manqué un petit bout de fraîcheur”, a analysé le joueur de Marseille d’après France Football.

EdF : Blanc et le sprint final avec la Bosnie

L’équipe de France n’a pas réussi à gagner contre la Roumanie hier soir (0-0). Les Bleus n’ont plus qu’un point d’avance sur la Bosnie qui a battu la Biélorussie (1-0). Le sélectionneur tricolore Laurent Blanc a souligné qu’il est confiant avant les deux derniers matches contre l’Albanie et… la Bosnie (7 et 11 octobre). “J’ai vu une équipe de France dominer les Roumains mais malheureusement le terrain ne nous a pas favorisés. Je ne dis pas que la pelouse est la faute de tout mais sur certaines actions, elle nous a plus gênés que l’équipe de Roumanie. Je suis encore plus déçu au vu de la physionomie du match, même si on ne s’est pas créé beaucoup d’occasions de but. Le nul est le minimum qu’on pouvait prendre ce soir”, a d’abord déclaré le champion du monde 1998 avant de parler du duel à distance avec la Bosnie. “On l’avait plus ou moins préparé. On pensait que les deux matches à domicile seraient décisifs, ce sera le cas. On a un petit avantage car on est quand même premier au classement avec un point d’avance sur la Bosnie et on reçoit lors des deux derniers matches. C’est plus envisageable de gagner à domicile qu’à l’extérieur”, a-t-il fait remarquer selon France Football.

Roumanie – France : les notes du match

Sans inspiration devant et peu rassurante derrière, l’équipe de France a décroché un match nul en Roumanie (0-0) ce mardi dans les éliminatoires de l’Euro 2012. Seul Hugo Lloris, auteur de deux grosses parades, s’est illustré, au sein d’un collectif une nouvelle fois inquiétant. Lloris : 6 Deux grosses parades sur des coups francs dans la première demi-heure, une présente rassurante dans les airs ou sur les rares incursions adverses. Le gardien de l’OL, capitaine d’un soir, a rendu une copie très propre. Le meilleur Français et de loin. Sagna : 3 Une prestation qui a dû laisser des regrets à Réveillère, que le Gunner a remplacé dans ce onze de départ… Après un début intéressant sur le point offensif, il a peu à peu coulé, avec notamment un marquage trop laxiste parfois. Décevant. Rami : 3 A croire que l’ancien Lillois a appris à dribbler en Espagne. Mais la maitrise technique n’est pas son fort, loin de là… Des montées et des tentatives offensives vaines, des dribbles parfois dangereux derrière : Rami n’a pas rassuré ce soir. Abidal : 5 Véritable patron de la défense, le Barcelonais a livré une copie propre, soulageant son équipe de quelques ballons chauds. Rami peut lui dire merci… Evra : 3 Il va falloir qu’il en montre beaucoup plus pour se permettre de sorties médiatiques comme celle de la semaine passée… Auteur de quelques pertes de balles dangereuses, il n’a que trop rarement porté le danger devant dans son couloir. Cabaye : 4 Il a tenté d’organiser le

Les Bleus ne ramènent qu’un point

Au terme d’une rencontre peu emballante disputée sur une pelouse dans un état lamentable, l’équipe de France n’a pu faire mieux qu’un match nul en Roumanie (0-0). Face à une équipe qui leur a laissé la maitrise du ballon, les Bleus ne se sont quasiment pas montrés dangereux, et l’ont même échappé belle sur deux grosses occasions sauvées par Lloris. Les joueurs de Laurent Blanc voient la Bosnie revenir à un groupe dans le groupe D des éliminatoires de l’Euro 2012… Bonjour tristesse. Il va être difficile pour Laurent Blanc de tirer quelques enseignements positifs de la rencontre de ce mardi soir. Certes, le sélectionneur pourra toujours pointer du doigt l’état honteux de la pelouse du National Stadium pourtant flambant neuf de Bucarest pour justifier la piètre prestation de son équipe en Roumanie (0-0). Mais quatre jours après un match déjà laborieux en Albanie, les Bleus ont une nouvelle fois déçu. Incapables de créer du jeu, sans inspiration en attaque et inquiétants derrière, les Tricolores ne méritaient pas mieux qu’une piètre match nul. Déçu de la prestation de son équipe en Albanie, Blanc avait pourtant apporté cinq changements dans son onze de départ et modifié son schéma tactique, renforçant son entrejeu pour passer à un 4-3-3 lui permettant d’avoir la maitrise du ballon. Encore faudrait-il que son équipe sache justement quoi en faire de ce fameux ballon… Dans un premier acte totalement soporifique, jamais les coéquipiers de Lloris ne sont parvenus à se montrer dangereux. Seuls Benzema, de la tête (34e) et Rami, de loin

Real Madrid : Enzo Zidane avec les pros

Un Zidane a participé à l’entraînement de l’équipe première du Real Madrid ce mardi. En l’absence de nombreux internationaux, Jose Mourinho a pioché dans les équipes de jeunes pour faire le nombre, comme l’explique As. Le technicien portugais a ainsi convoqué Enzo Zidane, le fils ainé de “Zizou”. Du haut de ses 16 ans, le milieu de terrain a ainsi participé à sa première séance d’entraînement avec les pros. A noter que le jeune homme n’a pas encore décidé s’il défendrait les couleurs de l’Espagne ou de la France pour le moment.

Euro 2012 : les Pays-Bas presque qualifiés

Les Pays-Bas se sont imposés en Finlande (0-2) dans le groupe E des éliminatoires de l’Euro 2012. Strootman (29e) et De Jong (90e+3) ont permis aux Oranje de faire le boulot dans le Nord de l’Europe, quelques jours après la démonstration à San-Marin (0-11). Une victoire qui qualifie quasiment les hommes de Bert van Marwijk, qui ont signé par la même occasion un huitième succès en autant de rencontres. Seule la Suède, qui joue en ce moment à San-Marin, peut encore empêcher mathématiquement les Pays-Bas d’obtenir leur billet pour la phase dès ce soir en cas de succès.

Arsenal : Arteta enfin dans le club de ses rêves !

Arrivé à la toute fin du mercato chez les Gunners en provenance d’Everton, Mikel Arteta a livré le bonheur que lui procure ce transfert sur le site officiel d’Arsenal. A 29 ans, le milieu axial se sait pourtant attendu puisqu’il aura la lourde tâche de compenser la perte de Cesc Fabregas, parti au FC Barcelone cet été. Une difficulté qui n’atteint pas son objectif de prendre du plaisir au sein de la formation londonienne. “Je suis impatient de commencer à jouer et d’évoluer à l’Emirates Stadium, je trouve que c’est un stade incroyable, je suis trop excité. (…) J’ai toujours été un vrai adepte de la philosophie d’Arsenal, de la manière dont ils jouent, et j’ai toujours trouvé ça passionnant de voir les Gunners jouer.” Espérons pour lui que la suite de la saison des hommes d’Arsène Wenger sera plus positive que le début de saison catastrophique (1 point sur 9 possibles, 2 buts inscrits pour 10 encaissés).

Ligue 1 : le PSG déjà champion pour les scientifiques

Selon une étude scientifique du Centre d’Etude International du Sport, le PSG devrait être sacré champion cette année. Cette étude prend en compte trois critères, à savoir la pratique (nombre de rencontres jouées lors des 5 dernières saisons dans les 5 championnats européens majeurs), l’expérience internationale (le pourcentage de rencontres jouées en équipe nationale et les résultats avec la sélection) et la stabilité (durée moyenne du nombre de saisons passées dans le club actuel). Si le dernier critère ne doit pas jouer en faveur du Paris Saint-Germain à la vue du marché des transferts estival animé, le PSG est tout de même annoncé champion. A noter que la saison dernière, le CIES avait vu juste pour les sacres du Barça et de Man. United, mais surtout… de Lille en Ligue 1.

Valenciennes, Sanchez : “On va mettre de la pression”

Après quatre journées de championnat de France, Valenciennes n’est vraiment pas dans une situation confortable puisque le club nordiste pointe à une triste dernière place de Ligue 1 avec un petit point pris sur douze possibles. Déçu par cette entame désastreuse, Daniel Sanchez a annoncé pour L’Equipe qu’il va apporter du changement dans le quotidien des joueurs – à leur demande – afin de redresser le cap, pour rapidement enrayer la mauvaise série du VAFC. “J’ai laissé un espace de liberté mais ce n’est pas la bonne méthode avec ce groupe. C’est ce qui ressort des échanges avec les joueurs. Mon management va changer. On va mettre de la pression. Ça passe par plus de fermeté sur certaines choses, mais sur des détails car les joueurs n’ont pas un mauvais esprit. Et s’il faut faire plus de turnover, on le fera aussi. (…) Si on ne le pousse pas, le groupe revient dans une certaine forme de bien-être. Ici, on a l’impression que c’est passager et que ça va toujours s’arranger. Mais il ne faut pas attendre le dernier moment.” Les prochaines sorties de Valenciennes permettront de juger du bien-fondé de cette nouvelle politique du successeur de Philippe Montanier…

Match Roumanie – France en direct

Ce soir, à partir de 20h30, suivez le score de Roumanie – France sur notre section “Match en Direct” ou ici même en bas de page. Sur l’application iPhone et Android Top Mercato, suivez le match dans l’onglet “Live / Résultats”. Après une victoire précieuse en Albanie vendredi dernier (1-2), les hommes de Laurent Blanc, premiers du groupe D, ont l’occasion de faire un grand pas vers la qualification pour l’Euro 2012 en s’imposant ce soir à Bucarest face à la Roumanie, adversaire toujours compliqué à jouer devant son public. [require_live:100013962]

Roumanie – France : Cabaye et Martin au coup d’envoi !

A moins d’une heure de la rencontre décisive pour les Bleus à Bucarest en Roumanie, la composition de départ concoctée par Laurent Blanc vient d’être communiquée. Comme nous le supposions précédemment (en savoir plus), le sélectionneur a choisi de procéder à quelques changements par rapport à la rencontre de vendredi dernier en Albanie (victoire 1-2). Adil Rami, qui a purgé sa suspension, revient en défense centrale au détriment de Younès Kaboul, tandis que Bacary Sagna, Yoann Cabaye, Marvin Martin et Mathieu Valbuena remplacent respectivement Anthony Réveillère, Alou Diarra, Samir Nasri et Florent Malouda. A noter que le brassard de capitaine revient à Hugo Lloris pour la deuxième fois dans la carrière internationale du Lyonnais, après le match amical remporté à Wembley contre l’Angleterre (1-2) en novembre dernier. Voici le onze de départ : Lloris (cap.) – Sagna – Rami – Abidal – Evra – Cabaye – M’Vila – Valbuena – Martin – Ribéry – Benzema

Lille : Pedretti parle d’une autre recrue !

Partenaires la saison dernière à l’AJ Auxerre, Benoit Pedretti et Ireneusz Jelen évoluent aujourd’hui avec les champions de France 2011. Alors que Pedretti a déjà été aligné avec les Dogues cette saison, s’offrant même un but et une passe décisive contre Caen (victoire 1-2), l’attaquant polonais pourrait apparaître pour la première fois le week-end prochain. Le milieu de terrain international français a reconnu sur RMC qu’il espérait voir son coéquipier en Bourgogne faire le maximum pour s’adapter, notamment en améliorant enfin son français aux côtés de ses nouveaux partenaires qui sont sans doute impatients de faciliter son intégration. “On s’est revu pour la première fois lundi. Je lui ai vanté les mérites du travail effectué ici et de la qualité de l’effectif, autant au niveau du football qu’au niveau humain. Après, ce sera à lui de s’intégrer et de faire des efforts. Il ne faut pas qu’il reste qu’avec moi mais qu’il s’ouvre au groupe. Il n’y aura pas de soucis.”

Nice : situation toujours bloquée pour Djalo !

Alors que les Niçois pensaient faire de Yannick Djalo leur dernière recrue estivale, la situation à son sujet ne s’est toujours pas décantée (en savoir plus). Présent ce matin en conférence de presse, l’entraîneur Eric Roy est revenu sur ce dossier épineux qui pénalise le groupe professionnel, déjà en difficulté en ce début de saison avec 2 points pris sur 12 possibles. “On attend que les instances se prononcent. Une première décision sera rendue d’ici une semaine. Il y aura alors possibilité de faire appel. (…) En janvier dernier, cela s’était passé de la même façon concernant le prêt de Bergessio à Catane. La FIFA avait rendu un avis défavorable, mais le club avait finalement gagné en appel. On va voir…”

QPR : démenti pour David Beckham !

Sous contrat jusqu’en novembre prochain avec les Los Angeles Galaxy, David Beckham ne cache pas son envie de réaliser une dernière pige en Europe avant de définitivement raccrocher. Alors que des touches en Angleterre ont récemment été évoquées, le promu Queen’s Park Rangers a tenu à démentir pour London Sport les rumeurs faisant part d’un intérêt pour l’ancienne superstar d’Old Trafford et de la sélection britannique (115 sélections). “C’est absolument faux. David Beckham est un grand joueur et j’espère que dans peu de temps, nous pourrons signer des joueurs de cette qualité, mais ce n’est pas encore le moment.” A noter que les Spurs gardent un oeil aussi sur l’homme aux sept titres de champion d’Angleterre (en savoir plus)…

PSG : Roche démonte la rumeur Abidal

Alors que le quotidien catalan Sport annonçait que le Paris Saint-Germain avait approché Eric Abidal en lui proposant un contrat de trois saisons, Alain Roche a réagi. Interrogé par la radio RMC, le directeur de la cellule de recrutement du Paris Saint-Germain a démenti tout intérêt pour le latéral gauche du Barça, dont le contrat se fini en juin 2012. “On ne va pas commenter toutes les annonces sinon on passerait notre temps à le faire. On laisse dire les gens et on ne commente rien, a expliqué Alain Roche. C’est un excellent joueur, je ne vais pas vous dire le contraire. Maintenant, de commenter sa venue ou pas, c’est faux quoi qu’il arrive. Ce sont des rumeurs. Et il y en aura encore beaucoup d’autres donc on ne va pas les commenter…“. Les pourparlers devraient se poursuivre entre Abidal et les décisionnaires barcelonais en vue d’une prolongation.

Arsenal : nouveau coup dur pour Arsène Wenger

Alors que les Gunners enregistrent un début de saison tout simplement calamiteux avec deux défaites et un nul en trois rencontres avec déjà dix buts encaissés, Arsène Wenger n’est a priori pas prêt de voir le bout du tunnel, selon The Guardian. En effet, le technicien alsacien, déjà peu épargné par les pépins physiques, les suspensions, et contraint de faire face au vide laissé par les départs de Samir Nasri et de Cesc Fabregas, vient de voir un autre de ses protégés rejoindre l’infirmerie. Aligné à deux reprises depuis le début du championnat, Thomas Vermaelen, défenseur international belge (32 sélections), vient de se faire opérer du tendon d’Achille droit, intervention chirurgicale mineure mais qui nécessite près d’un mois et demi d’indisponibilité. Une énième mauvaise nouvelle pour Arsenal qui aura toutefois la chance de disposer d’un adversaire abordable pour se relancer le week-end prochain avec la réception du promu Swansea City à l’Emirates Stadium.

Man City : Tevez rêve de Boca Juniors

Désormais confronté à une féroce concurrence avec l’arrivée de Sergio Agüero, Carlos Tevez n’a toujours pas renoncé à ses envies de quitter Manchester City pour rentrer en Argentine. Selon le média italien Tuttomercatoweb, le goleador argentin de 27 ans aurait adressé un nouvel appel du pied au club de Boca Juniors où sa carrière a commencé (2001-2005). “Boca Juniors a été et sera pour toujours dans mon coeur. J’ai joué pour ce club par le passé et je n’exclus absolument pas de rejouer pour eux dans le futur, avant de faire mes adieux au football.” Reste à savoir si les dirigeants des Citizens, qui comptent évidemment sur le joueur auteur de 52 buts en 86 matches toutes compétitions confondues sur les deux dernières saisons, accepteront d’accéder à cette requête chère à l’ancien goleador des Red Devils…

Navigation des articles

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement