River Plate : un rêve nommé Aimar

Sous contrat jusqu’en juin 2012 avec le Benfica Lisbonne, Pablo Aimar ne devrait pas prolonger l’aventure avec les vice-champions du Portugal. A 31 ans, le milieu offensif argentin serait attendu en Argentine pour y terminer sa carrière. Selon le quotidien portugais A Bola, le club de River Plate, premier lieu d’expression de l’international albiceleste (52 sélections), souhaiterait obtenir à nouveau ses services, de préférence dès janvier. Toutefois, le Benfica ne semble pas enclin à valider son départ avant la fin de la saison. Reste également à savoir si le joueur acceptera de relever un challenge en seconde division argentine, en admettant que River Plate ne remonte pas dans l’élite dans la foulée de sa relégation.

Rennes : Antonetti reparle du mercato

Alors que les Bretons réalisent pour l’heure un très bon début de saison avec sept points sur douze et une qualification pour les phases de poules de la Ligue Europa, Frédéric Antonetti revient pour RMC sur le mercato de son club. Principalement préoccupé par le dossier Yann M’Vila, le technicien corse explique que le Stade Rennais a balayé toutes les offres pour le jeune international tricolore, y compris quelques-unes atteignant des montants surréalistes, avant d’avouer qu’il ne se faisait pas trop d’illusions sur l’avenir de son poulain. “Il y a eu de grosses offres pour M’Vila. Arsenal, les quatre gros de Ligue des Champions… C’était des offres autour de 30 millions d’euros. On est content de le garder une saison de plus. Dans la logique des choses, il est programmé pour partir la saison prochaine mais on ne sait jamais.”

Nice : la FIFA invalide le transfert de Yannick Djalo

Alors que les dirigeants niçois avaient déposé un recours auprès de la FIFA pour obtenir la validation du transfert de Yannick Djalo en provenance du Sporting Portugal suite à un imbroglio administratif (en savoir plus), l’instance internationale a tranché en défaveur des Aiglons. Profondément déçus par cette décision, les patrons de l’OGC Nice ont fait savoir via un communiqué sur le site officiel du club qu’ils refusaient de s’avouer vaincus et qu’ils entendaient bien obtenir gain de cause sur ce dossier. “Nous avons pris acte ce jour du refus des services de la FIFA d’accorder une exception de validité sur le transfert du joueur Yannick Dos Santos Djalo. Le Club utilisera toutes les voies de recours existantes afin que soient reconnus son bon droit, sa bonne foi ainsi que la réalité du transfert qui a été enregistré par la Ligue de Football Professionnel avant la fin de la période de mutation telle que fixée par la FIFA.”

ASSE, Malbranque : “L’environnement ne me plaisait pas”

Arrivé cet été pour compenser le départ de Dimitri Payet de Saint-Etienne, Steed Malbranque a depuis résilié son contrat dans le Forez. Au micro de RMC, le joueur revient sur ce revirement inattendu. Les supporters de Geoffroy-Guichard ne sont sans doute pas prêts de lui pardonner… Toutefois, cette colère du public vert pourrait bien s’accentuer au vu des déclarations faites par l’ancien joueur de Tottenham et de Sunderland, critiquant l’environnement du club stéphanois, sans pour autant exclure de rejouer, y compris pour un autre club de Ligue 1 ! “Il n’y a aucun soucis de santé, ni familial. Je n’avais juste plus de plaisir. Il n’y a pas de problème avec le staff. On s’est quitté en très bons termes, je n’ai pas touché un centime du club. L’environnement ne me plaisait pas. Je suis toujours dans une réflexion pour arrêter ma carrière. Je n’ai aucun contact avec aucun club. Il faut que je décide si je veux continuer. La Ligue 1 peut être une possibilité.”

Bilan mercato Serie A (4/5) : AS Rome-Lazio Rome

Classées derrière les places qualificatives pour la Ligue des champions à l’issue de la saison 2010/2011, les deux formations de la capitale italienne, AS Rome et Lazio Rome, ont fait en sorte de limiter les conséquences de cette déception, si l’on se fie à leurs recrutements plutôt mouvementés. Des retouches pour la Lazio, la Roma perd Mexès Une page s’est tournée du côté de la Roma. Privés de Ligue des champions pour la première fois depuis des lustres, les Giallorossi savaient qu’ils s’exposaient au risque de voir quelques éléments de grande qualité prendre la poudre d’escampette. Cela n’a évidemment pas manqué, comme l’illustre le départ de Philippe Mexès, présent à la Roma depuis l’été 2004, et qui a choisi de rejoindre le Milan AC, laissant un grand vide pour Luis Enrique. Son transfert a toutefois été compensé par l’arrivée en prêt avec option d’achat du jeune international danois de 22 ans (19 sélections), Simon Kjaer. A noter également l’arrivée gratuite de Gabriel Heinze, guerrier argentin passé par le PSG et l’OM, pour remplacer John Arne Riise (parti à Fulham), et le départ de Marco Motta, pour qui la Juventus Turin a levé l’option d’achat de 3,75 millions d’euros. Enfin, le gardien brésilien Doni est parti au terme de son contrat, remplacé par une sommité à ce poste, à savoir le portier néerlandais Maarten Stekelenburg, chipé à l’Ajax Amsterdam. Du côté de la Lazio, un changement notable est également survenu pour l’arrière-garde du groupe professionnel. Après trois saisons à se familiariser avec les exigences spécifiques du

ASSE : opération sans problème pour Loïc Perrin

Blessé gravement lors de la victoire des Verts contre Bordeaux en Coupe de la Ligue (3-1), Loïc Perrin a été opéré ce jeudi. Soulagement pour les dirigeants du Forez : l’intervention sur le capitaine des Verts s’est déroulée avec succès, comme le rapporte France Football. On rappelle que ce dernier, qui souffre d’une grave blessure, à savoir une rupture du ligament croisé antérieur du genou, manquera à ses coéquipiers et à Christophe Galtier pour les cinq voire six prochains mois.

Bleus : Coupet est très déçu

Retraité depuis la fin de la saison 2010/2011, Grégory Coupet n’en reste pas moins un supporter inconditionnel de football. A l’issue d’une nouvelle parenthèse internationale, l’ancien Lyonnais et Parisien livre son sentiment sur les Bleus pour RMC. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ex-international tricolore n’est pas tendre avec les représentants français ! En effet, sans doute écoeuré par la prestation médiocre proposée en Roumanie mardi dernier (0-0), l’homme aux sept titres de champion de France avec l’OL, dénonce une attitude indigne pour des joueurs de ce niveau. “Ce qui m’a déçu, c’est le fait de ne pas trouver des attitudes, des regards entre les joueurs. Je suis très frustré. Je ne me suis vraiment pas régalé. J’ai fini les matchs, et notamment celui contre la Roumanie très énervé.”

Lyon : Fofana croit en ses chances

Arrivé le dernier jour du mercato à Lyon où il retrouvera beaucoup de partenaires de l’équipe de France des moins de 20 ans, Gueïda Fofana ne semble pas impressionné par le challenge rhodanien. A 20 ans, le milieu de terrain formé au Havre fait même preuve d’une ambition impressionnante pour son jeune âge, allant même jusqu’à révéler aux micros de RMC que son expérience acquise en Ligue 2 constitue une référence de qualité pour s’imposer chez les Gones. “A 20 ans, j’ai une soixante de matches en Ligue 2. C’est une bonne assise, explique Gueida Fofana. Je suis là pour découvrir le haut niveau. Je ne sais pas si je suis prêt. Je verrai le jour où j’aurai l’opportunité de jouer. Je pense avoir un bagage solide pour pouvoir prétendre jouer en Ligue 1.” On rappelle, en guise d’encouragements pour le joueur d’avenir qu’est Gueïda Fofana, que le défenseur burkinabé Bakary Koné, déjà aligné à trois reprises en Ligue 1 mais aussi titulaire en Ligue des champions sur la pelouse du Rubin Kazan, vit actuellement sa première saison dans l’élite…

Ligue Europa : le FC Sion renvoyé dans les cordes !

Exclu de la Ligue Europa pour avoir aligné des recrues non qualifiées lors de la rencontre de barrages face au Celtic Glasgow, le FC Sion n’entend pas rendre les armes sans combattre. Selon SkySports, le club suisse aurait donc déposé un recours contre l’UEFA devant le tribunal correctionnel de Valais, dénonçant une sanction injustifiée. Toutefois, cette instance décisionnaire aurait refusée de traiter la plainte, expliquant qu’elle n’entrait pas dans ses compétences. Un coup dur pour la formation helvète qui a désormais jusqu’à ce soir 23 heures précises pour déposer une requête auprès du siège de l’UEFA à Nyon, au risque de voir leurs dernières maigres chances de réintégrer la compétition s’envoler. A signaler que les dirigeants du Stade Rennais doivent sans doute suivre cette affaire avec attention puisque l’identité du troisième adversaire du club breton en Coupe d’Europe, outre l’Atletico Madrid et l’Udinese, en dépend.

Bordeaux : Marc Planus jette l’éponge

Elément défensif essentiel pour Francis Gillot, Marc Planus pourrait bien manquer à l’ancien technicien sochalien pour la réception d’Evian Thonon-Gaillard. En effet, selon France Football, l’international français (1 sélection) souffre toujours de la cuisse, touchée lors de la défaite en seizièmes de finale de Coupe de la Ligue à Saint-Etienne (3-1). Une bien mauvaise nouvelle pour les Marine et Blanc qui auront sans doute besoin de toutes leurs forces pour affronter un promu qui ne rêve que de poursuivre son début de saison encourageant avec un résultat positif à Chaban-Delmas samedi soir. A signaler également que Benoit Trémoulinas pourrait également manquer à l’appel pour la rencontre face à la formation savoyarde.

Bilan mercato Serie A (3/5) : Juventus Turin

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le mercato estival a été dense du côté de la Juventus Turin. Des arrivées ou des transferts définitifs bouclés en pagaille sans compter de nombreux départs : la Vieille Dame n’a pas chômé entre juin et août. Des latéraux polyvalents, une perle française Pour renforcer leur arrière garde, les dirigeants de la Juventus Turin ont d’abord choisi de conserver le latéral droit Marco Motta qui était prêté par l’AS Rome la saison passée. Les Bianconeri ont déboursé 3,75 millions d’euros pour obtenir son transfert définitif. En plus de cela, ils ont fait venir dans le Piémont Stephan Lichtsteiner contre un chèque d’environ 10 millions d’euros. Le défenseur suisse a prouvé pendant trois ans à la Lazio Rome qu’il a bien assimilé les exigences du football pratiqué en Serie A. En revanche, on se demande encore ce qu’il s’est passé avec Reto Ziegler… Les Bianconeri étaient ravis d’avoir recruté le latéral gauche gratuitement après que ce dernier ait fait le bonheur de la Sampdoria Gênes. Mais soudain patatra ! L’entraîneur Antonio Conte a fait savoir à ses supérieurs qu’il ne comptait pas sur l’international suisse. Résultat, Reto Ziegler a été refourgué dans la foulée à Fenerbahçe (Turquie) dans le cadre d’un prêt. Afin de renforcer la Primavera (l’équipe des jeunes), le président Andrea Agnelli n’a pas hésité à signer un chèque de 1,5 million d’euros pour faire venir de France… Prince-Désir Gouano. Ce défenseur du Havre, régulièrement convoqué en équipe de France des moins de 18 ans, a rejoint l’Italie

Lille, Cole : “J’ai toujours rêvé de jouer à l’étranger”

Arrivé à la toute fin du mercato en prêt chez les champions de France en titre, le milieu offensif Joe Cole ne cache pas son enthousiasme à l’idée de relever ce nouveau challenge. A 29 ans, le joueur qui sort d’une saison à vite oublier avec Liverpool, semble confiant sur la possibilité de marquer le LOSC de son passage. L’international anglais, qui n’a plus connu la joie de la sélection depuis l’élimination de son pays en Coupe du monde 2010 face à l’Allemagne (4-1), espère d’ailleurs que ses performances lui permettront de corriger cette anomalie, comme le révèlent ses propos sur la BBC. “Depuis que je suis tout jeune, j’ai toujours rêvé de jouer à l’étranger. C’est une bonne opportunité d’apprendre une nouvelle langue et une nouvelle culture. (…) Dans dix matches je serai de retour à mon meilleur niveau et je ne vois pas pourquoi, alors, je ne retournerai pas en sélection.” C’est tout le mal qu’on souhaite au joueur… et aux Dogues qui aimeraient évidemment profiter du talent indéniable de leur dernière recrue estivale.

Lazio : Eddy Reja part confiant

Alors que la Lazio démarre demain par un voyage périlleux à San Siro pour y défier le Milan AC, l’entraîneur romain Eddy Reja semble aborder la nouvelle saison avec confiance en son groupe. C’est en tout cas ce qui ressort des propos tenus par le technicien transalpin sur le site LaLaziosiamonoi.it. A la fois interrogés sur le mercato mené ces dernières semaines, l’entraîneur semble content du travail effectué mais préfère laisser passer quelques rencontres à enjeu avant de dresser un premier bilan. “Nous avons travaillé tous ensemble pour construire une équipe qui soit plus compétitive que celle de l’année dernière. Nous avons recruté les joueurs que nous voulions, mais il n’y aura que la vérité du terrain qui comptera.” Parallèlement, Eddy Reja est revenu sur les difficultés qui attendent ses hommes en Lombardie demain soir. “La première rencontre sera particulièrement compliquée contre l’équipe la plus titrée mais nous partons confiance. (…) Nous devrons changer de mentalité, faire notre match et chercher à profiter de chaque occasion laissée par Milan. Ils démarreront fort mais nous avons quatre joueurs terribles en attaque et nous pouvons inquiéter n’importe qui.” La rencontre devrait se révéler très intéressante…

OM : Deschamps compte sur Gignac

Pendant une conférence de presse retranscrite par L’Equipe, l’entraîneur de l’OM Didier Deschamps a évoqué le cas d’André-Pierre Gignac (25 ans, 2 matches de Ligue 1 en 2011/2012) qui a bien failli signer à Fulham. Le technicien phocéen a souligné qu’il compte sur l’ancien attaquant de Toulouse maintenant que le mercato est terminé pour de bon. “Je comprends humainement qu’il ait pu être touché dans son ego. J’aurais idéalement préféré en juin le garder et prendre un autre joueur, ce fut impossible de mener une telle opération. Il y a eu enfin ces deux jours qui ont été agités, on a perdu beaucoup d’énergie mais au final on est revenu au point de départ. Il faut qu’il retrouve confiance en lui. L’important c’est que maintenant il soit disponible et que je sois satisfait de ce qu’il fait”, a déclaré le champion du monde 1998.

Bilan mercato Serie A (2/5) : Inter Milan

Après avoir parlé du mercato du Milan AC, champion d’Italie en titre, place à présent au dauphin des Rossoneri, l’Inter Milan, qui a connu plusieurs changements au cours de l’été. La tête dans les étoiles à l’issue de la saison 2009/2010 avec un quadruplé historique (Ligue des champions, Scudetto, Coupe d’Italie, Coupe du monde des clubs), l’Inter Milan a vécu un exercice 2010/2011 moins reluisant avec tout de même une seconde place en Serie A et une nouvelle Coupe d’Italie. Un bilan moyen au vu du standing du club intériste, suffisant pour justifier les mouvements effectués au cours du mercato. Le départ inattendu de Leonardo Arrivé à la mi-saison à l’Inter Milan après avoir quitté le club de Silvio Berlusconi quelques mois plus tôt, l’ancien meneur de jeu brésilien avait pour mission de redresser la barre du côté des Nerazzurri. Comptant treize points de retard sur l’AC Milan en janvier, les coéquipiers de Wesley Sneijder ont relancé la machine à victoires, revenant un temps à deux points de leurs rivaux, avant de finir à six points des Rossoneri, triomphant de Palerme en finale de la Coupe d’Italie mais chutant lourdement contre Schalke 04 en quarts de finale de la Ligue des champions. Malgré un bilan loin d’être phénoménal à l’issue de ses cinq mois à la tête des champions d’Italie 2010, Leonardo a assurément ramené une stabilité et une efficacité que Rafael Benitez, de passage entre José Mourinho et Leonardo, n’a jamais vraiment connue en Lombardie. C’est donc en pleine reconstruction de l’effectif milanais que

Man Utd : Evans sait qu’il n’a plus le droit à l’erreur

Jonathan Evans (23 ans, 3 matches de Premier League en 2011/2012) a réussi à gagner ses galons de titulaire à Manchester United pour l’instant. Le défenseur central sait qu’il joue son avenir chez les Red Devils cette saison. “Ma dernière saison a été difficile. Je n’étais pas aussi en forme que je le voulais. A la fin, j’ai pensé que si je vivais une autre saison identique, le manager allait sûrement vouloir me vendre. Je ne jouais pas à un niveau assez bon pour être à Manchester United et donc je suis revenu à à l’essentiel en travaillant très dur”, a raconté le footballeur qui a vu le jour en Irlande du Nord pendant une entrevue diffusée dans le Daily Mail.

Inter Milan, Benitez : “j’ai réussi sans aucun appui”

Rafael Benitez est dans l’ensemble assez satisfait de son bilan à l’Inter Milan. L’entraîneur qui a dirigé les Nerazzurri entre juillet et décembre 2010 estime qu’il a fait du bon travail en Lombardie ! “Le nouvel entraîneur (à l’époque Leonardo) a eu les joueurs qu’il demandait comme Kharja ou Nagatomo et ils ont fait la différence. Ça a été une expérience positive pour moi puisqu’elle m’a permis de remporter des titres, dont le Mondial des clubs que le club n’avait plus gagné depuis 45 ans. En plus j’ai réussi sans aucun appui ni aucune aide de la direction du club”, a lâché le technicien espagnol d’après L’Equipe. Pas sûr que le président Massimo Moratti ait le même avis que lui…

Real Madrid : Mourinho satisfait du recrutement

L’entraîneur du Real Madrid, José Mourinho, estime que dans l’ensemble la campagne de recrutement estivale a été bien gérée par les décideurs de la Casa Blanca. Au total, les Merengue ont déboursé entre 55 et 60 millions d’euros pour s’attacher les services de Hamit Altintop (Bayern Munich), José Maria Callejon (Espanyol Barcelone), Fabio Coentrão (Benfica Lisbonne), Nuri Sahin (Borussia Dortmund) et Raphaël Varane (Lens). “Les choses se sont bien passées la saison dernière et nous n’avons pas eu besoin de faire des changements radicaux en dépensant beaucoup d’argent (sic)”, a confié le “Special One” selon Marca.

De Gea doit encore répéter ses gammes

Pour le moment, les supporters de Manchester United ne se prononcent pas vraiment au sujet de David De Gea. Le jeune gardien de but qui a signé chez les Red Devils cet été a alterné le bon et le moins bon depuis le coup d’envoi de la saison. La régularité est son cheval de bataille. Lors du dernier mercato estival, le board de Manchester United a longtemps hésité avant de choisir le successeur de la légende Edwin van der Sar. Finalement, les Red Devils ont pris un gros risque en misant 20 millions d’euros sur David De Gea. Certes ce portier a démontré au travers de ses performances à l’Atletico Madrid qu’il a un gros potentiel mais du haut de ses 20 ans, le fait de quitter l’Espagne et d’être parachuté titulaire d’entrée de jeu à Manchester United n’est-il pas un challenge trop corsé ? En tout cas, ce passage sur un champ miné a mal débuté avec une prestation inquiétante contre Manchester City (succès 3-2, Community Shield) et un retard à l’allumage criant sur une frappe enroulée de Shane Long qui a fait mouche contre West Bromwich Albion (victoire 1-2, 1ère journée de Premier League). “David a fait quelques erreurs lors de ses premiers matches. C’était inhabituel de sa part car il a toujours été sensationnel à l’Atletico Madrid même lorsqu’il avait 18 ans”, a reconnu le manager mancunien Sir Alex Ferguson dans le Daily Mail. Fort heureusement pour lui, le dernier rempart ibérique s’est bien rattrapé contre Tottenham (3-0, 2e journée du championnat) puis contre

EdF (-19 ans) : la France domine encore l’Italie

Après s’être imposés mardi dernier de l’autre côté des Alpes contre la sélection italienne des moins de 19 ans sur le score de 3-1 (en savoir plus), les hommes de Pierre Mankowski accordaient hier leur revanche à leurs adversaires. Visiblement bien en jambes, les coéquipiers de Jean-Christophe Bahebeck ont réitéré l’expérience en s’imposant 1-0 face à la formation transalpine. L’unique buteur de cette rencontre se nomme Prince-Désir Gouano, défenseur athlétique de 17 ans (1,86m, 78kg) qui vient de quitter Le Havre, son club formateur, pour la Juventus Turin qui a déboursé 1,5 million d’euros pour s’offrir ses services.

Barça : Abidal dit pourquoi il n’a pas encore prolongé

Éric Abidal (32 ans, 1 match de Liga en 2011/2012) refuse pour le moment de signer un nouveau contrat avec le FC Barcelone même si son bail qui court actuellement expirera dès le mois de juin 2012. Pendant un entretien retranscrit par As, le latéral gauche polyvalent des Blaugrana a indiqué qu’il ne veut pas s’engager sur le long terme avec le club catalan car il est toujours convalescent après son opération au niveau du foie. “Barcelone est le meilleur club du monde et je veux terminer ma carrière ici. Mais je ne veux tromper personne. Je veux voir si je suis capable de jouer à un bon niveau et surtout si je peux être utile à l’équipe. Avant l’opération tout allait très bien (sur le plan médical), mais aujourd’hui ça va plus ou moins bien”, a confié l’international français qui a bien conscience qu’il n’est pas au top de sa forme.

Lyon : Gourcuff sur le retour

Blessé au début de mois de mai, Yoann Gourcuff a manqué le début de la saison avec l’Olympique Lyonnais, au grand dam de Rémi Garde, nouvel entraîneur rhodanien. Toutefois, avec le départ de Miralem Pjanic pour l’AS Rome dans les dernières heures du mercato, le meneur de jeu français pourrait retrouver une place de titulaire dans le collectif des Gones. Prévu pour fin septembre selon France Football, le retour à la compétition de l’ancien Bordelais est très attendu puisque ce dernier sort d’une année très décevante et aura donc tout intérêt à se racheter au cours de cette saison qui précède l’Euro 2012 pour lequel les places seront chères…

EdF : Cabaye fera tout pour garder sa place

Yohan Cabaye (25 ans, 6 sélections) est enchanté d’avoir été convoqué pour les deux derniers matches de l’équipe de France en Albanie (succès 1-2) puis en Roumanie (0-0). Le milieu de terrain veut revenir au plus vite chez les Bleus car il adore porter le maillot tricolore. “Je ne me suis pas mis de stress en plus. C’était juste une chance pour moi de montrer que j’étais là. Ça m’a rendu heureux. Aujourd’hui, je ne me sens pas dans la peau d’un joueur certain de revenir au prochain rassemblement. Ce qui est certain, en revanche, c’est que j’en ai très envie et que je compte sur mes matches avec Newcastle pour convaincre le sélectionneur de me rappeler”, a expliqué l’ancien joueur de Lille dans le journal L’Equipe.

OM : une piste de l’autre côté des Alpes pour Azpilicueta ?

Alors que cette saison doit lui permettre d’oublier sa longue absence de l’exercice précédent, César Azpilicueta semble avoir une belle cote en Europe. En effet, le latéral droit espagnol de 22 ans ferait déjà l’objet d’un intérêt sérieux en Italie selon Tuttomercatoweb, et notamment à Rome où Luis Enrique, entraîneur des Giallorossi, apprécie beaucoup son profil. Sous contrat jusqu’en juin 2014 à Marseille, l’ancien défenseur d’Osasuna ne devrait toutefois pas quitter la cité phocéenne de sitôt puisque Didier Deschamps compte sur lui. En outre, la chance de jouer la Ligue des champions avec l’OM devrait achever de le convaincre de rester avec les champions de France 2010, plutôt que de rejoindre la Roma, déjà éliminée de la Ligue Europa.

Toulouse : enfin les grands débuts pour Rivière ?

Lors du dernier mercato estival, Emmanuel Rivière (21 ans) avait été vendu par Saint-Étienne à Toulouse contre une indemnité de transfert estimée à 6 millions d’euros. Malheureusement pour lui, le nouvel attaquant des Violets n’a pas eu le loisir de s’exprimer avec son club. En raison d’une entorse à la cheville gauche contractée en mai dernier, l’international Espoirs a dû rester à l’infirmerie pendant plusieurs semaines. Aujourd’hui, le joueur formé dans le Forez est en train de monter en puissance comme l’a confirmé l’entraîneur adjoint du TFC Thierry Uvenard. “En dehors des grandes oppositions, Emmanuel participe à tous les autres ateliers avec le groupe depuis hier (mardi). Il est déjà dans les duels, la petite conservation de balle. Ce matin, il était dans mon champ de vision et franchement, il n’a plus l’air gêné…”, a confié le bras droit d’Alain Casanova dixit La Dépêche du Midi. On saura rapidement si Emmanuel Rivière est en mesure de participer au match contre Caen samedi prochain (5e journée de L1).

Quand Kerimov voulait aussi se payer Mourinho !

Les dirigeants de l’Anzhi Makhachkala ne reculent devant aucun obstacle pour avoir une chance de briller sur la scène européenne. Le club russe n’a pas fini de nous étonner notamment en matière de recrutement. Des transferts retentissants pour attirer l’attention. Après plusieurs années passées dans l’antichambre de la Première division russe, les supporters ont commencé à entrevoir la lumière du soleil lors du mois de janvier 2011. L’homme d’affaires multimilliardaire Suleyman Kerimov a pris les commandes de ce club qui fait partie de la République du Daguestan (sujet fédéral de la Russie). Sans tarder, il a commencé à investir des sommes d’argent considérables pour attirer des joueurs connus dans le monde entier. La première star à poser ses valises n’est autre que Roberto Carlos. Alors qu’il est aujourd’hui âgé de 38 ans, le latéral gauche brésilien n’a pas hésité une seule seconde lorsqu’on lui a proposé un salaire de 9 millions d’euros par saison jusqu’en juin 2013. Quelques jours plus tard, c’était au tour de son compatriote auriverde Jucilei da Silva de poser ses valises à Makhachkala. Alors que tout le monde l’attendait en Europe de l’Ouest, le jeune milieu de terrain brésilien qui a fêté ses 23 ans le 6 avril dernier a également cédé aux avances de l’écurie russe. Comme si cela ne suffisait pas, Suleyman Kerimov s’est montré impitoyable à partir du moment où il a pris le dossier Mbark Boussoufa en mains. En quelques jours, il a convaincu le milieu offensif marocain de rejeter une proposition alléchante du Terek Grozny et

PSG : les débuts de Sissoko encore repoussés ?

Les supporters du PSG devront encore attendre quelques semaines afin de voir à l’oeuvre Mohamed Sissoko (26 ans, aucun match de Ligue 1 en 2011/2012) sur la pelouse du Parc des Princes. Selon le quotidien Le Parisien, l’ancien joueur de la Juventus Turin ne serait pas prêt sur le plan physique, suite à son opération au niveau du genou le 1er mars dernier, et il pourrait donc débuter son parcours dans la capitale à la fin du mois de septembre seulement ! “Après l’intervention, Momo a effectué deux très bons mois de rééducation à Capbreton mais, ensuite, faute d’accompagnement, il a perdu tout le bénéfice de ce qu’il avait fait. Le problème pour lui désormais, c’est de retrouver le rythme et de pouvoir enchaîner les entraînements et les matchs, alors qu’il n’a pas joué depuis février”, a expliqué une personne qui fait partie de son entourage.

Dijon : Carteron fait un clin d’oeil à Aulas

Samedi prochain, l’équipe de Dijon tentera de rivaliser avec Lyon pour le compte de la cinquième journée du championnat de France. L’entraîneur du club promu en Ligue 1, Patrice Carteron, retrouvera avec plaisir l’OL : une écurie dans laquelle il a évolué entre 1997 et 2000. A l’occasion d’une entrevue publiée dans Le Progrès, le coach du DFCO a rendu hommage au président rhodanien Jean-Michel Aulas qui a fait progresser son club au fil des années. “Son arrivée a changé beaucoup de choses. Depuis plusieurs années déjà, le président Jean-Michel Aulas faisait en sorte que l’OL devienne un des meilleurs clubs français. Il l’est devenu, en remportant sept titres consécutifs (…) Jean-Michel Aulas et Bernard Lacombe m’ont apporté beaucoup dans la façon de maîtriser le haut niveau. Je pense en bénéficier aujourd’hui. J’ai d’ailleurs laissé un message au président Aulas en début de semaine pour le remercier des trois années passées à Lyon”, a confié le technicien.

OM : une suspension terrible pour Nkoulou ?

Le 21 août dernier, le défenseur central de l’OM Nicolas Nkoulou (21 ans, 2 matches de Ligue 1 en 2011/2012) avait marché volontairement sur l’attaquant de Saint-Étienne Florent Sinama-Pongolle (0-0, 3e journée de L1). L’arbitre de la rencontre, M. Philippe Kalt, n’avait apparemment pas vu ce geste dangereux puisque l’ancien joueur de Monaco s’en était sorti sans prendre au moins un carton jaune. Logiquement, la Commission de discipline de la LFP a revisionné cette action et décidé de convoquer Nicolas Nkoulou ce jeudi 8 septembre pour statuer sur son sort. Le footballeur camerounais pourrait être suspendu pour les six prochaines rencontres de championnat.

Arles-Avignon : un espoir ivoirien devrait signer

Après avoir fait ses preuves à l’ASEC Mimosas, Serge Deblé (21 ans) avait choisi de s’engager à Charlton Athletic en 2008. Mais en Angleterre, l’attaquant n’a jamais eu l’occasion de pouvoir s’exprimer sur le terrain. Les Addicks l’ont prêté à Angers puis à Nantes pour qu’il franchisse un cap. Cependant le joueur polyvalent n’a pas réussi à se mettre en évidence au sein de ces clubs. Selon France Football, Serge Deblé a décidé de résilier son contrat à l’amiable avec le board de Charlton à la fin du mois d’août. Il pourrait rapidement s’engager en faveur d’Arles-Avignon (Ligue 2) jusqu’en juin 2013.

Bilan mercato Serie A (1/5) : Milan AC

Après avoir fait le bilan du mercato pour les clubs anglais majeurs, place aux écuries du Calcio italien ! Pour commencer, nous allons nous arrêter quelques instants sur le recrutement du Milan AC qui n’a pas été transcendant. Sept années de disette avant le couronnement national. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Milan AC a eu toutes les peines du monde à remporter son 18e titre de champion d’Italie. Depuis 2004, le club lombard rêvait de revenir au sommet de l’autre côté des Alpes et il a fallu attendre la saison dernière pour voir le Milan AC recevoir une nouvelle couronne de lauriers. Au début de l’exercice 2010/2011, l’entraîneur Massimiliano Allegri s’appuyait clairement sur ses 4 Fantastiques : Ibrahimovic, Robinho, Pato et Ronaldinho. Mais au fil de la saison, le technicien lombard a bien vu qu’entre les blessures, les performances en dents de scie et le déséquilibre criant entre l’attaque et la défense, ce quatuor alléchant sur le papier n’était pas la bonne solution à moyen terme. Le principal perdant dans cette histoire est sans aucun doute possible Ronaldinho. Le magicien brésilien a été refourgué à Flamengo en janvier dans son pays natal… où il a retrouvé le plaisir de jouer. Après le sacre en Serie A, le coach milanais a sollicité ses dirigeants pour qu’ils mettent encore une fois le paquet sur le plan financier afin de rajeunir l’effectif avec éléments de qualité. Malheureusement pour lui, les choses ne se sont pas passées tout à fait comme prévu. Impliqué dans de nombreux scandales

Bosnie : Susic vise l’exploit contre la France

Le sélectionneur de l’équipe nationale de Bosnie, Safet Susic, est convaincu que ses joueurs sont capables de remporter le dernier match des éliminatoires de l’Euro 2012 contre la France le 11 octobre prochain et ainsi de se qualifier pour la phase finale ! Le technicien bosniaque a mis en garde les Bleus pendant un entretien publié par L’Equipe. “Il faut être lucide. La France est au-dessus et n’aura certainement besoin que d’un point contre nous pour terminer à la première place. Une chose est certaine, on viendra sans pression, avec l’espoir de créer la surprise”, a promis l’ex-footballeur professionnel qui a notamment porté le maillot du PSG entre 1982 et 1991.

Lille : Landreau, son avenir et la superstar Joe Cole

Mickaël Landreau (32 ans, 4 matches de Ligue 1 en 2011/2012) se sent comme chez lui à Lille. Le gardien de but formé à Nantes envisage très sérieusement de terminer sa carrière chez les Dogues. “Oui. Tant que je prends le même plaisir et que c’est réciproque. Je ne me fixe pas de limite. Mais j’ai vraiment envie de prendre de m’éclater tout en étant performant. Lorsque j’ai choisi Lille, c’était déjà dans cette optique-là”, a déclaré l’ancien portier du PSG pendant une interview diffusée par RMC. Par ailleurs, il a souligné que l’arrivée du milieu offensif de Liverpool Joe Cole (prêt jusqu’en juin 2012) est une bonne chose pour le LOSC. “Je pense que c’est positif. On avait besoin de renfort. Dès les premiers entraînements, il a montré énormément de qualités techniques. Il est très à l’aise devant le but. C’est un profil qui peut correspondre à notre jeu. Il a envie de réussir quelque chose. On sent qu’il a de l’ambition. Il va nous faire profiter de son expérience”, a-t-il prédit.

EdF : Larqué s’inquiète au sujet de Blanc

Le consultant de la radio RMC, Jean-Michel Larqué, ne reconnaît plus Laurent Blanc. En effet, il a l’impression que le sélectionneur de l’équipe de France ne maîtrise plus tous les éléments notamment au niveau de la communication. “On a par exemple l’impression qu’il s’est senti piégé par une ou deux questions de journalistes en conférence de presse, comme un gamin qui rentre au cours préparatoire. Il a dit qu’il ne parlerait pas des performances individuelles des joueurs. Quelques minutes après, quelqu’un lui pose une question sur Benzema et il dit que c’est son taulier, qu’il est en progrès…Ça, ce n’est pas du Laurent Blanc. Je ne l’avais jamais vu perdre les pédales comme ça dans sa communication. Et ça m’inquiète”, a-t-il déclaré sur les ondes de la radio RMC.

Brest : Nolan Roux reparle de son mercato

Pendant le dernier marché des transferts estival, Nolan Roux (23 ans, 4 matches de Ligue 1 en 2011/2012) a entamé un bras de fer avec les dirigeants de Brest dans le but de rejoindre Schalke 04. Au travers d’une entrevue relayée par L’Equipe, l’attaquant du club breton a répété qu’il voulait vraiment filer en Allemagne mais que désormais, il est concentré sur ce qu’il doit faire à Brest. “J’ai eu envie de rejoindre Schalke, ça ne s’est pas fait. Mon mercato s’est fini le jour où l’opportunité Schalke est passée. Pour moi, c’était clair, je faisais une saison de plus à Brest”, a confié l’ancien joueur de Lens. Son objectif désormais est d’inscrire plus de 6 buts en Ligue 1 afin de continuer sa progression.

France : Malbranque taclé par son père !

Depuis de nombreuses années, Steed Malbranque (31 ans, 1 match de Ligue 1 en 2011/2012) a coupé les ponts avec son père. Par le biais du quotidien Le Progrès, ce dernier a critiqué l’attitude de son fils qui a résilié son contrat à Saint-Étienne au bout de quelques semaines. “Il fait encore des conneries, la preuve, ce qu’il a fait à Saint-Étienne. On signe et trois semaines après, on part… Je suis le premier à le critiquer. Pour moi, il y a anguille sous roche. J’essaie d’imaginer. Peut-être a-t-il reçu d’autres propositions. On a invoqué plein de raisons, avec beaucoup de mensonges. Quand on m’a dit que c’était un problème de santé, j’ai contacté sa belle famille. Et quand je lis que son fils est malade alors qu’il n’a que deux filles !”, a expliqué le père de l’ancien milieu offensif des Verts.

Ménez veut écrire une belle histoire avec le PSG

Après trois années passées à l’AS Rome (2008-2011), Jérémy Ménez n’a pas hésité à signer au PSG lorsque le manager général du club de la capitale Leonardo l’a contacté pendant le dernier mercato estival. Des leçons bien retenues en Italie. Chez les Giallorossi, Jérémy Ménez est clairement devenu un homme. Le fait d’avoir dû apprendre une autre langue ou encore de devoir s’adapter à un football différent lui a permis de gagner de la maturité. Sur le terrain, l’international français (6 sélections) a fait 84 apparitions en Serie A et inscrit 7 buts. Surtout, il a corrigé en partie un de ses défauts majeurs : l’excès d’individualisme qui ne lui avait pas permis de franchir un cap important à Sochaux, son club formateur, puis à Monaco. “Je suis resté trois saisons là-bas. J’y ai appris beaucoup, pas mal muri et progressé aussi. Je suis totalement différent du joueur que j’étais avant d’arriver. Et sur le terrain, et en dehors. Cela a été une belle aventure pour moi”, a reconnu le natif de Longjumeau (Essonne) par le biais du site officiel du PSG. Désormais la page romaine est tournée et Jérémy Ménez veut réussir de grandes choses avec le club de la capitale française car il a toujours rêvé de briller au Parc des Princes même lorsqu’il était encore un gamin. “C’est une énorme fierté. Quand j’évoluais à Rome, Totti et De Rossi, deux Romains, portaient le club dans leur coeur. A Paris, c’est pareil pour moi. J’ai ce club dans le coeur et quand je suis

Bordeaux : Henrique veut montrer les crocs

Henrique (28 ans, 1 match de Ligue 1 en 2011/2012, 1 but) trouve que dans l’ensemble lui et ses coéquipiers doivent avoir un meilleur fighting spirit sur le terrain pour impressionner les adversaires. Pendant un entretien diffusé sur le site officiel du club aquitain, le défenseur central a souligné qu’il faudra mettre en place cela lors du prochain match contre Evian TG samedi prochain (5e journée de Ligue 1). “Cela fait déjà un moment que les équipes viennent à Bordeaux et jouent comme elles le veulent. Il faut arrêter ça. Derrière, il faut être plus agressif, plus méchant pour donner confiance à toute l’équipe. Quand nos attaquants voient que la défense tient la route, ils sont automatiquement plus en confiance, mieux dans leur tête. Il faut montrer cela samedi”, a préconisé le footballeur brésilien.

EdF : Le Graët a vu une sacrée scène dans le vestiaire

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, se trouvait visiblement dans le vestiaire de l’équipe de France après le match nul décroché en Roumanie mercredi dernier (0-0, éliminatoires de l’Euro 2012). Apparemment, une scène a marqué le successeur de Fernand Duchaussoy. “J’ai entendu son discours (de Laurent Blanc) d’après-match, et j’ai vu les joueurs l’applaudir sur ce qu’il a dit. Après un 0-0 pénalisant pour les joueurs, parce qu’ils avaient envie de gagner, c’était un match extrêmement difficile, Laurent Blanc leur a donné un message de confiance et les joueurs l’ont applaudi, ce qui est extrêmement rare”, a révélé l’ancien président de Guingamp sur les ondes de la radio RTL.

Lyon, Corgnet : “Lyon se renseignait sur moi”

Benjamin Corgnet (24 ans, 3 matches de Ligue 1 en 2011/2012) était sur les tablettes de Lyon pendant le dernier mercato estival. Finalement, le milieu de terrain est resté à Dijon, un club dans lequel il se sent à l’aise. “Depuis plusieurs jours, je savais que Lyon se renseignait sur moi, et il y a effectivement eu quelques contacts. Mais ce n’est jamais allé plus loin. Lorsqu’un club de ce standing s’intéresse à vous, c’est forcément flatteur. Mais cela m’incite surtout à poursuivre mon travail pour continuer à grandir. Il ne faut pas oublier que je n’ai disputé que trois matches de Ligue 1 dans ma vie. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre et aujourd’hui je me sens très bien à Dijon”, a souligné le joueur dijonnais par le biais du journal Le Progrès.

Montpellier : un jeune défenseur prêté (officiel)

Même si le mercato estival est terminé depuis le 31 août à minuit, quelques points du règlement permettent à des joueurs de changer de club. C’est le cas de Teddy Mézague (21 ans, aucun match de Ligue 1 en 2011/2012). Afin d’éviter de stagner avec l’équipe réserve de Montpellier, le défenseur a été prêté à Martigues jusqu’en juin 2012. L’information a été confirmée sur le site officiel du club héraultais. Ce footballeur prometteur doit encore passer la visite médicale d’usage pour que son contrat de prêt soit validé pour de bon.

Des copies à revoir pour les Bleus

L’équipe de France a bouclé ses deux rendez-vous de ces derniers jours dans les éliminatoires de l’Euro 2012 avec un certain goût d’inachevé. Loin d’être convaincants, les Bleus ont dominé l’Albanie (1-2), avant de se faire accrocher en Roumanie (0-0). Quatre points en deux matchs en Europe de l’Est, ce qui permet à la Bosnie de revenir à une petite longueur : le bilan comptable n’y est pas. Plusieurs enseignements sont à retenir de ces rencontres toutefois. Un schéma tactique adaptable Comme depuis le début de son mandat à la tête des Bleus, Laurent Blanc n’a pas hésité à changer son fusil d’épaule entre deux matchs. En Albanie, le sélectionneur a disposé son équipe en 4-2-3-1, avec deux vrais milieux défensifs (Diarra et M’Vila). Ce qui n’a toutefois pas eu les effets escomptés, les Tricolores se faisant surprendre dans l’entrejeu à plusieurs reprises. En Roumanie, place cette fois à un 4-3-3 avec deux manieurs de ballon, Martin et Cabaye. Si la maitrise du ballon a été au rendez-vous, l’animation offensive a laissé une nouvelle fois à désirer, comme avec Nasri contre l’Albanie. Dans ces deux schémas, l’apport des joueurs de couloirs est important. Malouda, Ribéry et Valbuena n’ont pas eu l’efficacité attendue, laissant souvent Benzema bien isolé dans la surface. A chaque fois aligné seul en pointe, l’attaquant du Real Madrid gagnerait peut-être à évoluer avec un Gameiro ou un Rémy à ses côtés… Une défense pas rassurante mais… Lloris l’a prouvé en Roumanie avec deux arrêts de grande classe : il faudra se lever

Bleus : une fracture pour Nasri ?

Déjà critiqué pour sa performance face à l’Albanie avec les Tricolores, le milieu de terrain des Citizens pourrait s’être blessé à la main après sa rentrée en jeu contre la Roumanie. Nasri se serait en effet fracturé le cinquième métatarse de la main gauche. Le staff médical de la sélection française n’a pas eu le temps de vérifier la gravité de la blessure, le Mancunien ayant pris l’avion rapidement pour rallier son équipe. Man. City n’a pas encore communiqué là dessus, et devrait le faire après les examens passés par Nasri.

Israël : Fernandez ne veut pas démissionner

Battue par la Croatie (3-1), Israël est définitivement éliminée de la course à la qualification pour l’Euro 2012 à deux matchs du terme des éliminatoires. Une désillusion qui n’empêche pas Luis Fernandez d’affirmer qu’il n’a pas l’intention de quitter son poste de sélectionneur. “J’ai un contrat jusqu’au 31 décembre. Pour l’instant, je suis concentré sur les deux matches qu’il nous reste, contre la Croatie et Malte. Il n’est pas question de démissionner, a affirmé le technicien dans son émission sur les ondes de RMC, défendant au passage son bilan. J’ai commencé une aventure avec une sélection depuis un an. A l’époque, elle était 55e, aujourd’hui elle se situe aux alentours de la 30e place du classement Fédération Internationale de Football Association (FIFA) (ndlr, 27e). Il y a eu l’éclosion de pas mal de jeunes.” Reste toutefois que ses résultats ne parlent pas pour lui et devraient conduire les décisionnaires israéliens à s’en séparer. Les médias locaux ne l’ont une nouvelle fois pas épargné après la défaite en Croatie, encourageant les dirigeants à tourner la page Fernandez.

Bordeaux : Gillot la joue défaitiste

Interrogé sur les ondes de RMC ce mercredi, Francis Gillot avait le ton de la défaite entre les lèvres. “Depuis deux ans, le club a perdu de très bons joueurs, comme Fernando, Chamakh et Gourcuff. Aujourd’hui, on manque de deux ou trois cadres, de joueurs d’expérience et comme on n’a pas beaucoup d’argent, on n’arrive pas à recruter. Aujourd’hui, il faut être patient“, a expliqué l’entraîneur des Girondins de Bordeaux, qui a tapé du poing la semaine passée déjà. Pour lui, Bordeaux, champion de France il y a trois saisons, n’a pu les moyens de lutter à armes égales avec les autres cadors que sont le Paris Saint-Germain, l’Olympique de Marseille, Lyon et Lille. “Je sais que c’est difficile à entendre pour les fans. Tant qu’on n’aura pas renouvelé l’effectif, on va se retrouver dans un jeu moyen. Aujourd’hui, on ne peut plus lutter avec les quatre gros clubs de devant, qui sont plus riches et mieux armés que Bordeaux aujourd’hui“, a ajouté le technicien.

Lyon : un jeune mondialiste passe pro ! (officiel)

Après avoir connu l’adrénaline, la joie et la frustration de la quatrième place finale lors de la Coupe du monde des moins de 20 ans en Colombie, Sébastien Faure est revenu à Lyon, son club formateur. Dans une équipe où d’autres joueurs de la troupe de Francis Smerecki évolue, notamment Alexandre Lacazette, Clément Grenier et la nouvelle recrue Gueïda Fofana, le défenseur de 20 ans aura désormais l’occasion de faire ses preuves avec le groupe de Rémi Garde. En effet, comme indiqué sur le site officiel du club rhodanien, le joueur vient de signer son premier contrat professionnel, d’une durée d’une saison. La mission ne sera pas évidente puisqu’il faudra se faire une place face à des concurrents solides comme Cris, John Mensah et Bakary Koné. Avec quatre compétitions à disputer, Sébastien Faure devrait tout de même réussir à grappiller du temps de jeu…

Evian TG, Poulsen : “Je suis prêt à jouer”

Recrue bling-bling d’Evian Thonon-Gaillard au vu du standing modeste du club savoyard, Christian Poulsen s’est exprimé sur RMC à propos des attentes immédiates avec sa nouvelle équipe. A 31 ans, l’international danois aux 85 sélections a énormément voyagé, passant par le championnat de son pays, puis successivement par Schalke 04, le FC Séville, la Juventus Turin et Liverpool. Autant dire que son expérience sera très utile pour les champions de Ligue 2 en titre. Le milieu défensif espère d’ailleurs qu’il aura vite l’occasion de donner un coup de main à son club dès le déplacement du week-end prochain à Bordeaux. “Je me sens bien. J’ai fait toute la préparation avec Liverpool. Je suis prêt à jouer. C’est vrai que j’ai 31 ans mais j’ai encore de belles années devant moi et j’aimerais vraiment montrer au public français que je mérite d’être à Evian. J’espère vraiment faire partie du groupe qui jouera ce week-end.”

AS Rome : Totti fait le premier pas vers la réconciliation

En froid avec Luis Enrique pour s’être plaint de ses choix lors des matches de barrages de la Ligue Europa contre le Slovan Bratislava, Francesco Totti a tenu à calmer le jeu sur son blog. A 34 ans, l’attaquant qui a fait toute sa carrière avec les Giallorossi, espère que ses propos, repris par France Football, suffiront à apaiser les débuts de tension avec son coach, rappelant la nécessité de s’unir derrière un seul et même objectif. “Tous autant que nous sommes, nous devons faire corps avec le nouvel entraîneur, l’équipe et le club pour partir de la meilleure manière. Nous le ferons ensemble avec un unique objectif : la Roma, dont je suis moi-même le premier supporter.” De belles paroles à concrétiser dimanche après-midi pour la première sortie de championnat, à domicile contre Cagliari.

Milan AC-Lazio : Lorik Cana forfait

Alors que le championnat italien reprendra demain en raison d’une grève qui a reportée la première journée, initialement fixée le week-end du 27 août, la Lazio aura fort à faire sur la pelouse du Milan AC. Face aux champions en titre, le club romain espère profiter de son mercato de qualité pour éviter une déroute, voire même pour ramener un bon résultat de San Siro. Toutefois, le coach italien Eddy Reja devra composer avec une absence de premier ordre puisque le milieu axial albanais Lorik Cana vient de déclarer forfait pour ce match de gala. De retour à l’entraînement après deux matches en sélection, l’ancien joueur du PSG et de l’OM souffrirait d’une lésion à la cuisse droite contractée hier à l’entraînement, selon le média italien Tuttomercatoweb. Des examens plus poussés devraient permettre d’en savoir plus sur la durée de l’absence du joueur.

OM : plus de peur que de mal pour André Ayew

Convoqué pour la rencontre amicale entre le Ghana et le Brésil à laquelle il n’a finalement pas pris part, André Ayew ne manquera finalement pas trop longtemps à Didier Deschamps. En effet, selon le quotidien régional La Provence, le jeune joueur phocéen souffrirait d’une lésion de l’adducteur gauche, confirmée par IRM. Un pépin physique qui devrait lui coûter environ dix jours d’absence, deux semaines au maximum. Si cette indisponibilité n’est finalement pas bien longue, elle tombe tout de même bien mal puisqu’elle prive le joueur de la réception de Rennes puis des deux déplacements en Grèce contre l’Olympiakos en Ligue des champions, et à Lyon pour le choc de la sixième journée de Ligue 1.

Navigation des articles

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement