Abidal, la future recrue star du Paris Saint-Germain ?

D’après le quotidien sportif catalan Sport, le Paris Saint-Germain aurait fait une “proposition très intéressante” au défenseur français du FC Barcelone, Eric Abidal. Le club de la capitale offrirait trois ans de contrat au latéral gauche international, qui n’a toujours pas trouvé d’accord avec le Barça pour la prolongation de son contrat qui arrive à son terme en juin 2012. Eric Abidal est-il la future recrue star du Paris Saint-Germain ? Si on en croit le quotidien sportif catalan Sport ce lundi en tout cas, “Eric Abidal a reçu une proposition très intéressante de la part du Paris SG.” A la recherche d’un latéral gauche de talent pour prendre la place d’un Siaka Tiéné qui peine à convaincre, il ne serait en tout cas pas étonnant de voir le club de la capitale s’intéresser à Abidal. International français, le joueur du FC Barcelone a l’expérience du plus haut niveau, en Bleu comme sous le maillot blaugrana avec lequel il a tout gagné, et est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs joueurs au monde à son poste. A 32 ans, Abidal pourrait être l’un des leaders de ce Paris Saint-Germain nouveau, composé de joueurs très talentueux mais pour la plupart encore très jeunes. De plus, signer à Paris pourrait lui offrir un dernier challenge de taille, alors qu’il n’a plus rien à prouver avec Barcelone. Une question de durée de contrat Le plus gros atout du PSG pour recruter Eric Abidal, c’est la durée de contrat qui lui est proposée. Alors que le défenseur n’a plus

Schalke 04 : un défi en Turquie pour Farfan ?

Auteur d’une saison plutôt décevante avec seulement 3 buts en 28 rencontres de Bundesliga la saison dernière, Jefferson Farfan pourrait quitter le club de la Ruhr. Selon le média italien Tuttomercatoweb, l’international péruvien (48 sélections) de 26 ans serait sur les tablettes de Galatasaray qui cherche des renforts pour réaliser une meilleure saison que la précédente (8ème place en championnat). Aux dernières nouvelles, la formation stambouliote serait prête à verser une offre colossale pour le joueur, pour qui les dirigeants allemands ont fixé le prix à 18 millions d’euros.

Valenciennes : les dirigeants n’excluent pas un joker

Après trois défaites et un nul en quatre matches de championnat, Valenciennes, lanterne rouge de Ligue 1, n’est pas au mieux à l’issue du mois d’août. S’exprimant à ce sujet sur le site officiel du club, le néo-président nordiste Jean-Raymond Legrand refuse de renoncer ou de dramatiser, même s’il considère qu’une arrivée supplémentaire dans les prochaines semaines est tout à fait envisageable. “Sur trois des quatre matches de Championnat que nous avons disputés, nous méritions autre chose. Maintenant, nous devons l’admettre, le classement est là. Mais ce n’est pas après quatre journées que nous allons baisser les bras, au contraire. (…) On va voir comment cela va se passer quand certains joueurs, comme par exemple Vincent Aboubakar, seront remis et, si c’est vraiment nécessaire, nous envisagerons la venue d’un joker.” A noter qu’un bon résultat le week-end prochain sur la pelouse du promu Ajaccio permettrait de donner un peu d’air à Daniel Sanchez, entraîneur du club.

Chelsea-Tottenham : un duel de costauds pour Cahill

Gary Cahill (25 ans, 3 matches de Premier League en 2011/2012, 1 but) a prouvé avec Bolton qu’il est un très bon défenseur central outre-Manche. Le joueur des Wanderers pourrait changer d’air lors du mercato hivernal. On apprend par le biais du média Metro que les dirigeants de Chelsea mais aussi ceux de Tottenham voudraient repasser à l’offensive afin de recruter l’international anglais (4 sélections, 1 but). Pendant le dernier marché des transferts estival, le manager d’Arsenal Arsène Wenger a vraiment tout tenté pour faire venir Gary Cahill à l’Emirates Stadium mais il a dû se rabattre sur l’Allemand Per Mertesacker (Werder Brême).

EdF : Deschamps vient au secours de Nasri

L’entraîneur de Marseille, Didier Deschamps, a le sentiment que bon nombre d’observateurs ont la dent trop dure envers Samir Nasri (24 ans, 24 sélections, 2 buts) qui n’a pas brillé contre l’Albanie vendredi dernier (succès 2-1). Le technicien du club provençal juge que le milieu de terrain de Manchester City et des Bleus a trop de pression sur les épaules afin de pouvoir s’exprimer correctement avec l’équipe tricolore. “Ce n’est pas facile pour lui. Il sait qu’il doit être très bon car il est attendu. Pas par le sélectionneur car je ne crois pas qu’il le remette en cause. Mvila, par exemple, n’évolue pas dans le même climat. Il est relâché. Donc il tente plus, même s’il est plus défensif. Nasri a la qualité et le talent. Il le prouve en club. Nasri, ce n’est pas un problème aujourd’hui”, a souligné le champion du monde 1998 si on se réfère à L’Equipe.

ASSE : Steed Malbranque arrêterait sa carrière car…

Steed Malbranque (31 ans, une apparition en Ligue 1 cette saison) devrait bientôt annoncer qu’il arrête pour de bon sa carrière de footballeur professionnel et résilier bien entendu son contrat à Saint-Étienne. A en croire la presse anglaise, le milieu offensif aurait choisi de mettre un terme à son aventure chez les Verts pour une raison précise. En effet, son fils souffrirait d’un cancer et donc l’ancien joueur de Sunderland, de Tottenham ou encore de Fulham souhaiterait rester à ses côtés outre-Manche. Pour le moment, il est impossible de confirmer cette information étant donné que Steed Malbranque n’a toujours pas donné d’explication précise au sujet de son revirement soudain qui a surpris l’entraîneur stéphanois Christophe Galtier.

Le petit délice Hernanes à Arsenal en janvier ?

Après avoir longtemps tâtonné pendant le mercato estival afin de savoir quels joueurs pouvaient renforcer son effectif, le manager Arsène Wenger a profité des derniers jours du marché des transferts pour faire venir plusieurs éléments… en attendant le prochain rendez-vous en janvier prochain ! Une cible déjà identifiée en Italie ? Même s’il a considérablement renforcé son effectif (Mertesacker, A. Santos, Arteta, Benayoun…) en toute fin de mercato, Arsène Wenger estime toujours que son groupe est trop limité sur le plan quantitatif pour faire de grandes choses pendant cette saison 2011/2012. A en croire le média Caughtoffside, le technicien français aurait une idée derrière la tête pour l’avenir. En effet, il aurait l’intention de mettre le paquet pendant le prochain mercato hivernal afin de réussir à recruter un milieu de terrain brésilien. Ce dernier se nomme Hernanes et il a réussi en une saison (!) à prouver qu’il est l’un des meilleurs footballeurs du Calcio italien. Après de (trop ?) longues années passées à São Paulo, le prodige auriverde avait accepté de s’engager à la Lazio Rome au début du mois d’août 2010. Les Biancocelesti avaient fait, on le rappelle, une très belle opération sur le plan comptable en ne déboursant que 13,4 millions d’euros pour ce joueur qui était suivi par tous les grands clubs européens ou presque. De l’autre côté des Alpes, tous les observateurs se demandent déjà jusqu’à quand le club de la capitale va réussir à garder Hernanes. Dans le camp d’Arsenal, on sait que la venue du milieu de terrain permettrait d’apporter

Espagne : Del Bosque et la Roja, c’est du solide !

Le sélectionneur de l’équipe d’Espagne, Vicente Del Bosque, est désormais une légende dans son pays natal après avoir remporté l’Euro 2008 et bien entendu la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. A en croire une information relayée par As, le guide de la Roja devrait bientôt signer un nouveau contrat jusqu’en juin 2014, soit jusqu’au Mondial qui aura lieu au Brésil. Avant d’accepter de prolonger son engagement, Vicente Del Bosque voudrait d’abord que la qualification pour le prochain championnat d’Europe qui se déroulera l’année prochaine en Ukraine et en Pologne soit entérinée pour de bon. A moins d’une énorme faillite collective contre le Liechtenstein, la République Tchèque et l’Écosse (éliminatoires de l’Euro 2012, Groupe I), l’Espagne défendra bien son titre dans l’Est de l’Europe !

Atletico Madrid : une clause terrible pour Falcao !

Lors du dernier mercato estival, Falcao (25 ans, aucun match de Liga en 2011/2012) s’est engagé à l’Atletico Madrid jusqu’en juin 2016. Les Rojiblancos ont été assez malins à propos du contrat de l’ancien attaquant de Porto. En effet d’après Marca, les clubs qui souhaiteront éventuellement recruter l’international colombien dans les années à venir devront s’attaquer à sa clause libératoire. Le montant de cette dernière serait de l’ordre de… 60 millions d’euros ! Avec ce prix dissuasif, on peut penser que Falcao devrait rester au moins deux ou trois saisons dans la capitale madrilène avant de tenter sa chance ailleurs. En attendant, les supporters de l’Atletico Madrid sont pressés de voir à l’oeuvre Falcao en Liga espagnole !

Lille : Garcia croit connaître le nom du futur champion

L’entraîneur de Lille, Rudi Garcia, sait que lui et ses joueurs auront beaucoup de mal à conserver le titre de champion de France acquis la saison passée. Le technicien des Dogues croit qu’un de ses rivaux est bien placé pour décrocher la lune. “Il n’y aura pas de bagarre dans la course au titre. Vu l’investissement réalisé, le PSG sera champion. Avec le recrutement et les moyens déployés, le club ne part pas avec l’ambition de finir deuxième ou troisième. Paris vise la première place et à juste titre, il devrait être champion”, a prédit le coach nordiste d’après France Football. On saura rapidement si le club de la capitale est en mesure d’assumer le statut de favori logique après un mercato estival mené tambours battants.

PSG : Luyindula refuse de quitter le club !

Peguy Luyindula (32 ans) n’a pas du tout l’intention de résilier son contrat avec les dirigeants du PSG alors que cela lui permettrait clairement de pouvoir relancer sa carrière au sein d’un autre club. D’après L’Equipe, l’attaquant refuserait obstinément de prendre la même décision que Jérôme Rothen ou encore Mateja Kezman qui avaient choisi de rompre leurs engagements pour ne pas stagner éternellement en équipe réserve. Désormais, le buteur francilien est donc sûr d’évoluer en CFA jusqu’à la fin de son contrat qui expirera en juin 2012. Les gestionnaires parisiens s’arrachent les cheveux car le départ de Peguy Luyindula aurait permis d’alléger la masse salariale globale.

Bilan mercato Liga (1/3) : FC Barcelone

Après avoir régalé l’Espagne et l’Europe tout au long de la saison 2010/2011, le FC Barcelone est clairement sur le toit du monde. Pour rester au sommet, les Blaugrana se sont renforcés intelligemment pendant le mercato. Une démonstration implacable. La date du 28 mai 2011 restera à tout jamais gravée dans l’histoire du FC Barcelone mais aussi du football européen. Dans l’antre anglaise de Wembley, les hommes de Josep Guardiola ont donné une véritable leçon à Manchester United (3-1). Face à une formation mancunienne qui avait affiché une solidité à toute épreuve lors des tours précédents, les Blaugrana ont réussi à faire voler en éclats le système tactique de Sir Alex Ferguson. En plus de ce succès retentissant en Ligue des champions, les coéquipiers de Lionel Messi ont également triomphé en Liga au nez et à la barbe du Real Madrid qui a dû se contenter d’une Coupe du Roi nettement insuffisante aux yeux des socios. Un feuilleton interminable pour Fabregas Pour conforter leur place sur l’échiquier planétaire, les dirigeants du Barça n’ont pas hésité à frapper fort pendant le mercato estival. Les deux recrues phares du club catalan pendant le marché des transferts sont clairement identifiées. Il s’agit à n’en pas douter de Cesc Fabregas et d’Alexis Sanchez. Pour faire revenir le milieu de terrain d’Arsenal à la Masia, le président Sandro Rosell a dû se montrer très patient avec le board des Gunners qui a longtemps été inflexible. Finalement, l’écurie londonienne a lâché du lest au fil du mois d’août et l’international espagnol

Anzhi Makhachkala : Hulk était bien la priorité absolue !

Les dirigeants de l’Anzhi Makhachkala voulaient vraiment marquer les esprits pendant le dernier mercato estival. Finalement, ils ont réussi à engager l’attaquant de l’Inter Milan Samuel Eto’o. Mais à en croire une information relayée par L’Equipe, les Russes souhaitaient initialement acheter un autre joueur que le Camerounais ! En effet, ils ont confirmé que leur cible prioritaire était clairement Hulk (25 ans). Par contre, il n’a jamais été question de signer un chèque d’environ 87 millions d’euros afin de convaincre les décideurs de Porto de lâcher le goleador brésilien qui a inscrit trois buts en deux matches de Liga Sagres cette saison. Au final, la venue de Samuel Eto’o est nettement plus symbolique car ce dernier est une superstar du football mondial depuis de nombreuses années à contrario du colosse des Dragons.

EdF : Gallas, c’est terminé avec les Bleus !

William Gallas (34 ans, 84 sélections, 5 buts) pense clairement qu’il aurait mérité de faire son retour en équipe de France. Le défenseur central de Tottenham estime que sa carrière chez les Bleus est terminée. “La saison dernière, j’ai fait une grosse saison avec Tottenham. J’ai dû encore me battre sur le terrain pour montrer que je n’étais pas fini. Beaucoup ont dit que je n’avançais plus. Les matches ont parlé d’eux-mêmes. C’est toujours difficile d’annoncer sa retraite alors qu’on a encore les jambes. Je pensais que j’allais être rappelé. Ça n’a pas été le cas. Ça a été vraiment un échec. Je ne voulais pas terminer ma carrière en équipe de France avec l’image qu’on m’a donnée pendant et après la Coupe du monde 2010”, a souligné l’ancien joueur d’Arsenal d’après RMC.

Bordeaux : un week-end de feu pour les joueurs !

Après la défaite cuisante contre Saint-Étienne en Coupe de la Ligue (3-1, 16e de finale), certains joueurs de Bordeaux pensaient qu’ils allaient pouvoir profiter de quelques jours de repos pour recharger les batteries. Mais l’entraîneur du club au scapulaire, Francis Gillot, a estimé que ses troupes devaient travailler pendant le week-end afin de combler rapidement leurs nombreuses lacunes. “On a travaillé comme on doit le faire après une défaite. J’ai pensé que laisser deux jours et demi c’était beaucoup trop par rapport au travail qu’on a à faire. On a rattrapé un peu le temps perdu. On a perdu un match et on n’a pas tout donné pour le gagner. Voilà. On passe à autre chose”, a expliqué le technicien aquitain d’après RMC.

Blanc va-t-il changer ses cartouches contre la Roumanie ?

Sans être flamboyante, l’équipe de France a réussi à remporter une victoire précieuse sur la pelouse de l’Albanie vendredi dernier (1-2). Les Bleus se préparent désormais à affronter la Roumanie demain soir… et il devrait y avoir du changement au niveau du onze titulaire. Les leçons de Tirana. Même s’il est dans l’ensemble satisfait du succès récolté en Albanie, le sélectionneur Laurent Blanc va probablement revoir certaines choses avant de plonger la tête la première dans l’enfer de Bucarest. Le technicien tricolore sait que ses joueurs sont attendus au tournant par les hommes de Victor Piturca qui peuvent encore se qualifier pour l’Euro 2012… s’ils font un parcours irréprochable lors de leurs trois derniers matches. Dans les buts, c’est bien entendu le gardien de but de Lyon Hugo Lloris qui sera encore une fois titularisé. C’est en défense centrale qu’un changement important devrait intervenir. En effet Younès Kaboul n’a pas rassuré grand monde contre l’Albanie et il devrait revenir s’asseoir sur le banc de touche. Pour le remplacer, Laurent Blanc devrait s’appuyer sur son titulaire habituel Adil Rami qui était suspendu à Tirana. Le joueur de Valence est un maillon essentiel chez les Bleus depuis plus d’un an et il devrait facilement trouver ses repères aux côtés d’Éric Abidal. Sur le flanc droit de la défense, le Lyonnais Anthony Réveillère devrait également faire les frais de sa prestation décevante contre les Kuq e Zinjtë (Rouges et Noirs). Le latéral d’Arsenal, Bacary Sagna, devrait retrouver sa place dans l’équipe au coup d’envoi d’autant plus qu’il s’est

Santos : le père de Neymar met les choses au point

Hier on apprenait par le biais du média Estadao que l’attaquant de Santos Neymar (19 ans, 9 matches de championnat en 2011, 4 buts) serait en passe de dire oui aux dirigeants du FC Barcelone. Aussitôt, les dirigeants du club brésilien ont démenti formellement cette information. Pour eux, il est hors de question de se précipiter au sujet d’un éventuel transfert de l’attaquant génial. De son côté, le père de Neymar tient exactement le même discours. “Je suis surpris. Je n’ai même pas lu cet article, seulement les commentaires. Rien n’est encore signer et Wagner Ribeiro est toujours son agent. La situation n’a pas changé : Neymar est toujours à Santos. Il est ravi d’être suivi par des grands clubs mais rien n’est encore bouclé. Pour le moment, il veut rester à Santos”, a assuré le géniteur de l’international auriverde selon Globoesporte.

Chelsea : Raul Meireles et la colère des Reds

Alors qu’il restait quelques heures avant la fin du mercato estival, Raul Meireles (28 ans, 2 matches de Premier League en 2011/2012) a été transféré de Liverpool à Chelsea. Les supporters des Reds n’ont pas digéré le départ du milieu de terrain. Au travers d’un entretien relayé par le média RTP, l’international portugais a répondu à ses détracteurs du club de la Mersey. “Les gens me comparent à Judas car ils croient que je suis seulement parti pour une histoire d’argent. Cela n’avait rien à voir. J’expliquerai tout très bientôt. Je ne suis pas le seul à blâmer au sujet de mon départ”, a lâché l’ancien joueur de Porto qui n’a passé qu’une seule saison du côté d’Anfield. Chez les Blues, Raul Meireles devrait rapidement être titularisé par le manager André Villas-Boas car les deux hommes s’entendaient à merveille chez les Dragons dans le passé.

L’été agité de Cesc Fabregas

Le marché des transferts s’est clos le 31 août à minuit. Retour sur les feuilletons qui ont animé l’été. Cesc Fabregas a été transféré d’Arsenal au Barça pour un montant global avoisinant les 40 millions d’euros. Son intégration dans le club catalan, où il avait été formé, s’est réalisée sans difficulté. Depuis trois ans, le FC Barcelone tentait de faire revenir son enfant prodige au pays. L’affaire était toute proche la saison dernière, avant de capoter. Cet été, le club catalan a enfin trouvé un terrain d’entente avec Arsenal. Mais il a fallu pour cela y mettre le prix et négocier tout l’été durant. Retour sur les faits marquants de ces négociations. Premier bras de fer : le bon de sortie Au mois d’avril, premier coup de théâtre. Alors qu’un accord tacite avait été trouvé avec le milieu de terrain pour lui accorder un bon de sortie à l’été, le nouvel actionnaire majoritaire d”Arsenal, Stan Kroenke, affirme à Arsène Wenger qu’il peut conserver le joueur. Info ou intox ? Bien en amont de l’ouverture du marché des transferts, cette information sonne comme un avertissement pour les Blaugranas qui avaient d’ores et déjà prévenu qu’ils n’étaient pas encore prêts à investir les quelques 45 millions demandés par les dirigeants londoniens… La réponse de Fabregas ne se fait pas attendre. Moins d’une semaine plus tard, le joueur accorde une interview au magazine espagnol Don Balon dans lequel il évoque sa frustration de ne pas remporter de titre avec les Gunners, critiquant un “un manque d’esprit de la

Arsenal : Pirès a son avis sur Wenger

Les critiques fusent ces derniers temps l’encontre d’Arsène Wenger. Alors qu’Arsenal n’a pas gagné le moindre titre depuis six saisons, que le manager français des Gunners a laissé partir Nasri et Fabregas notamment cet été et que les Londoniens ont été ridiculisés (8-2) le week-end dernier sur la pelouse de Manchester United, certains ont pu craindre pour l’avenir de l’entraîneur à Arsenal. Pourtant Wenger n’a pas l’intention de partir si on en croit l’un de ses anciens joueurs, Robert Pirès, qui l’explique dans les colonnes du Monde : “Il n’est pas du genre à renoncer. Il ne partira pas. Il ira au bout de ses convictions.” Arsenal très mal parti en championnat avec un seul point pris en trois rencontres, Pirès est certain qu’Arsène Wenger va “remettre les choses en place” lors de la réception de Swansea, un promu, samedi prochain.

Lyon : Aulas relativise son mercato

L’Olympique Lyonnais n’a pas vraiment fait de folies cet été lors du mercato. L’OL s’est même montré très prudent, ne dépensant que 4,8 millions. Autant dire une somme quasi ridicule comparée à celle dépensée par le Paris Saint-Germain. Pour Jean-Michel Aulas rien n’est alarmant. Le président rhodanien possède une entière confiance en ses troupes. ” Ce mercato a été un peu moins clinquant. Mais la stratégie du club a changé, on a essayé de reconstruire en recrutant malin (Fofana, Koné) et en gardant nos meilleurs joueurs. Mais c’est indispensable d’avoir une structure économique équilibrée à l’orée de l’instauration du fair-play financier “, a déclaré le président des Gones.

Divers : une tentative d’extorsion de fonds contre Benzema

Karim Benzema accumule décidément les histoires en dehors des pelouses. Après avoir été impliqué dans l’affaire Zahia, et avoir subi une usurpation d’identité sur Facebook, l’attaquant de l’équipe de France aurait aussi été victime d’une tentative d’extorsion de fonds. D’après Le Journal du Dimanche, les faits remontent au début de l’année 2011, alors que le beau-père de son ancienne petite amie aurait essayé de lui soutirer 900 000 euros. Heureusement pour le buteur du Real Madrid, son avocat est parvenu à régler la situation. S’il a eu de quoi être perturbé dans sa vie privée, Benzema n’a pas cessé de s’améliorer dans son jeu, au point aujourd’hui d’être indiscutable à Madrid comme en Bleu.

Al-Ittihad : Wendel prend de nouvelles habitudes

Cet été, Geraldo Wendel a souhaité donner une nouvelle tournure à sa carrière. Le Brésilien a ainsi quitter Bordeaux pour rejoindre le club saoudien d’Al Ittihad. Le changement a été radical pour Wendel lors de ce mercato estival. Malgré tout, le Sud-Américain ne regrette pas du tout son choix. ” C’est différent. Nous nous entraînons à 22h, il fait très chaud. Mais franchement, pour l’instant, cela me plaît beaucoup. Je suis très content. Le championnat est différent, la culture aussi. (…) J’ai quand même passé 5 ans à Bordeaux, cela me change beaucoup “, a-t-il déclaré sur le site officiel des Girondins.

Lille : Petit septique sur Joe Cole

Véritable coup de poker des dirigeants lillois, Joe Cole se sait attendu au tournant. Le milieu offensif de Liverpool (29 ans, 20 matchs et 2 buts en Premier League en 2010-2011) effectuera certainement ses premiers pas le week-end prochain à Saint-Étienne. Cependant, Emmanuel Petit, qui a évolué à Chelsea avec l’international anglais lors de la saison 2003-2004, ne se montre pas vraiment rassurant au moment d’évoquer la nouvelle recrue nordiste : ” Je ne suis pas convaincu. J’ai joué avec lui il y a quelques années. C’est un joueur qui peut parfois avoir des moments de la classe mais il est trop irrégulier. Il est souvent blessé et mentalement très fragile. Il a réchauffé le banc partout où il a été. “

FC Barcelone : Xavi flatté par le duo Fabregas-Iniesta

L’apport de Cesc Fabregas semble déjà très important dans l’entrejeu du FC Barcelone. Son association avec son compatriote Andrès Iniesta laisse ainsi présager un jeu encore plus fluide. Le duo champion du monde en 2010 a déjà marqué les esprits au sein du groupe barcelonais. Xavi n’a même plus assez de superlatifs pour qualifier les deux joueurs. ” C’est un luxe pour Barcelone et pour l’Espagne de les avoir tous les deux. Ce sont deux phénomènes “, a lâché le milieu de terrain relayeur blaugrana dans Marca

PSG : Hamsik recale Leonardo

Les dirigeants qataris ne semblent pas encore rassasiés. Marek Hamsik aurait ainsi été approché par Leonardo en vu d’une éventuelle venue en janvier. Malgré tout, le milieu de terrain offensif de Naples aurait refusé toute offrande de la part du club de la capitale. ” Le PSG ? C’est de la folie. Le mercato vient juste de se terminer et on parle déjà des transferts à venir ! J’ai dit à Leonardo que je n’avais pas prévu de quitter Naples, ni en janvier prochain, ni plus tard. Je suis très heureux de jouer pour le Napoli et je veux gagner des titres avec cette équipe “, précise le Slovaque dans La Gazzetta dello Sport.

L’enigme Nicolas Douchez

Fraichement débarqué dans la capitale en début d’été, Nicolas Douchez envisagerait déjà un possible départ. En cause, la remise en question de la hiérarchie des gardiens avec l’arrivée de Salvatore Sirigu. Depuis quelques années, le poste de gardien pose de plus en plus de problèmes aux dirigeants parisiens. Avec un Grégory Coupet en déclin et un Apoula Edel très hasardeux, le PSG a trainé ce poids tout au long de la saison dernière. Afin de ne pas se priver une nouvelle fois de Ligue des Champions, les dirigeants franciliens ont pris le taureau par les cornes en s’activant d’entrée de jeu afin de dégoter la perle rare. Leur choix s’est rapidement porté sur l’une des valeurs sur du championnat, Nicolas Douchez. De retour dans sa région natale, le Rennais se dit prêt à sortir le grand jeu et souhaite ” laisser son empreinte “ à Paris. Un contrat de trois ans est ainsi paraphé (juin 2014) avec un statut de titulaire quasiment acquis. La blessure enraille la machine Malgré tout, la belle histoire pourrait s’arrêter là. Soucieux de bâtir une grande équipe, les nouveaux investisseurs qataris souhaitent engager un autre portier de renom pour consolider ce secteur. Le nouveau directeur sportif, Leonardo, se charge de recruter l’international italien Salvatore Sirigu, sensé être la doublure de Douchez. Oui mais voilà, une blessure à la cheville à quatre jours de la reprise prive le natif de Rosny-sous-Bois de faire ses grands débuts sous le maillot du PSG et propulse son rival sous les feux des projecteurs. Le

ASSE : Gradel, heureux d’être Stéphanois

Arrivé récemment à Saint-Étienne en provenance de Leeds, Max-Alain Gradel a délivré ses premiers mots sur le site officiel du club. L’attaquant ivoirien s’est dit ravi de pouvoir porter le maillot des Verts. L’ASSE a enfin trouvé l’attaquant qui lui manquait. L’attaquant ivoirien Max-Alain Gradel qui a parafé un contrat de quatre ans est revenu sur les conditions qui l’ont incité à s’engager avec les Verts. ” C’était une grande joie et un grand moment. Je suis très content de rejoindre l’ASSE. J’ai grandi dans la région parisienne donc je sais ce que représente Saint-Etienne dans le football français. Et européen puisque c’est un club historique. Je suis ravi de m’inscrire ici dans le long terme puisque j’ai signé pour quatre ans “, a donc déclaré le joueur sur le site internet du club.

Lyon : Koné déjà bien intégré

Arrivé en tout fin de mercato, Bakary Koné semble déjà faire son trou en défense à Lyon. De véritables qualités qui ont permis à l’international burkinabé de se faire une place dans le système de Rémi Garde, rassurant au passage Jean-Michel Aulas. En conférence de presse, Rémi Vercoutre, le gardien remplaçant des Gones, a ainsi expliqué n’avoir jamais douté des capacités de son défenseur central. ” On l’a accueilli sans douter de ses qualités. Il débarque peut-être de Guingamp mais on n’a pas l’impression qu’il vient d’arriver. Il s’est très rapidement intégré et on a entière confiance en lui “.

Newcastle : Santon était tout proche de Rome

Sur les tablettes de la Roma lors du mercato estival, Davide Santon a privilégié l’option Newcastle cette saison. Le Transalpin est revenu dans la presse sur les raisons qui l’ont poussé à immigrer en Angleterre. Transféré cet été du côté de Newcastle, Davide Santon souhaite s’aguerrir physiquement en Premier League. Un choix assez surprenant quand on sait que l’AS Rome était également prêt à lui offrir un beau contrat. ” J’ai été vraiment tout proche de partir à Rome, c’est la seule équipe italienne que j’ai accepté avec enthousiasme parce que la nouvelle direction donne la place aux jeunes “, a t-il confié à TuttomercatoWeb ajoutant par la suite : ” Trois jours avant la fin du mercato, Newcastle a fait cette proposition à l’Inter, si j’avais renoncé j’aurais risqué de devoir continuer à Milan qui pour moi devait se terminer “.

Nice : Abraham Guié Guié prêt à sortir les griffes

Abraham Guié Guié est satisfait de sa venue du côté de Nice. L’attaquant international ivoirien souhaite mettre à profit son instinct de buteur en championnat. L’ancien buteur de Tours, Abraham Guié Guié a bien l’intention de marquer les esprits sur la Côte d’Azur. Le meilleur réalisateur de Ligue 2 la saison dernière a désormais hâte d’en découdre sur les pelouses de Ligue 1 : ” J’ai été pas mal sollicité cet été, mais après avoir parlé avec mes amis, Kafu Coulibaly, Emerse Faé, j’avais très envie de rejoindre le club. C’est un nouveau challenge, il va falloir se mettre rapidement dans le bain, mais j’ai hâte de jouer mon premier match en L1. Comme tous les attaquants, je veux marquer des buts “ a confié la nouvelle recrue des Aiglons dans Nice Matin.

Galatasaray : Riera débarque en Süper Lig

Le marché des transferts ferme ses portes le 5 septembre en Turquie. Après Ziegler, c’est au tour d’Albert Riera de rejoindre la Süper Lig sous les couleurs de Galatasaray. Le mercato n’est pas encore terminé en Turquie. Les clubs turcs comptent bien en profiter pour faire quelques emplettes. Galatasaray a ainsi annoncé hier dans un communiqué la signature d’Albert Riera, le milieu de terrain de l’Olympiakos. Il est le deuxième Espagnol à quitter l’Olympiakos après Raul Bravo. L’Ibère a parafé un contrat de 4 ans. Son transfert est estimé à 3 millions d’euros.

Bordeaux : des débuts convaincants pour Castro

Francis Gillot pourrait très vite profiter de la vivacité de Rodrigo Castro. Le milieu de terrain argentin a effectué ses débuts ce samedi au Haillan. Fraichement débarqué en Gironde, Rodrigo Castro (18 ans) a effectué samedi matin son premier entraînement avec le groupe professionnel des Girondins de Bordeaux. Le petit milieu de terrain (1,62m) semble déjà particulièrement en jambe. Issu du centre de formation de Proyecto Crecer, le Sud-Américain n’a pas mis longtemps à s’intégrer au sein du groupe de Francis Gillot. Les supporteurs bordelais pourraient ainsi rapidement le voir à l’oeuvre puisque celui-ci doit obtenir sa qualification mardi.

Hazard chez les Gunners dès janvier ?

Malgré la fin du mercato, Arsenal continue de faire les yeux doux à Eden Hazard. Les Gunners pourraient revenir rapidement à la charge cet hiver avec une offre de 30 millions d’euros. Le feuilleton Hazard pourrait bien se poursuivre encore quelques temps. Courtisé par de nombreuses formations lors du mercato estival, le Belge avait finalement décidé de prolonger son aventure avec le LOSC en prolongeant son bail jusqu’en 2015. Malgré tout, ce choix pourrait rapidement être remis en question. Selon le Daily Mail, Arsenal aurait fait du jeune prodige sa priorité n°1. Une offre des Gunners pourrait ainsi lui être proposée dès le mercato hivernal.” Le transfert a déjà failli se faire cet été, mais Lille aurait manqué de temps pour se retourner et trouver un remplaçant pour Hazard. Les négociations n’ont été que remises à plus tard, et Arsène va le faire venir à Arsenal en janvier “, a confié une source du club. Arsenal est disposé à débourser 30 millions d’euros, plus le prêt du Costaricain Joel Campbell (19 ans), pour arracher la signature de l’attaquant international. Après Chu-Young Park, André Santos et Per Mertesacker, les Gunners rêvent du Diable Rouge qui a déjà donné son feu vert selon la presse anglaise. ” Hazard est intransférable “ Reste néanmoins à convaincre Michel Seydoux, le président nordiste, pas vraiment enclin à céder son buteur. L’homme fort des champions de France a ainsi annoncé cette semaine dans l’émission de RMC Luis attaque, qu’Eden Hazard est ” intransférable “. Ajoutant pas la suite qu’” aucun joueur

Portugal : Carvalho répond à Bento

Ricardo Carvalho a souhaité revenir sur le conflit qui l’a opposé à son sélectionneur Paulo Bento cette semaine lors du rassemblement de l’équipe du Portugal. Après son altercation avec Paulo Bento et son départ de la sélection en cours de rassemblement, Ricardo Carvalho a souhaité mettre les choses au clair et répondre à son sélectionneur national qui l’avait qualifié de ” mercenaire “. ” S’il a utilisé le langage militaire, je peux le faire aussi et dire que c’est un mercenaire. Quand on va à la guerre pour l’argent, mais pas par amour ou passion pour ton pays,on est un mercenaire. Je suis en sélection par amour et passion pour mon pays, mais lui est là pour l’argent. (…) Ce n’était pas une décision préméditée. J’ai fait ce choix sur un coup de tête. Quand j’ai fini l’entraînement, j’ai senti qu’on ne m’avait pas respecté. C’était une injustice car je m’entraînais bien et mon coéquipier (Pepe NDLR), qui ne s’était pas entraîné, a directement travaillé avec les titulaires. Je n’ai rien de personnel contre Pepe, mais bien contre l’entraîneur “, a confié le défenseur central du Real Madrid à la RTP.

Real Madrid, Ronaldo : “Messi est le meilleur”

Peu habitué à lancer des fleurs à ses adversaires, Cristiano Ronaldo a cependant tenu à saluer les performances de l’actuel Ballon d’Or, Lionel Messi. Le Portugais aurait-il mis de l’eau dans son vin. Le n°7 du Real Madrid a ainsi avoué son infériorité lors d’un entretien : ” Il a une personnalité et j’ai la mienne. Il a son jeu, j’ai le mien.Nous sommes différents dans bien d’aspects. Mais maintenant, c’est lui le meilleur “, a déclaré CR7 en toute humilité dans le magazine espagnol Sport. Dans cet entretien, l’attaquant madrilène a confié n’avoir toujours pas digéré l’élimination en Ligue des Champions la saison dernière face au Barça :” Tout ce qui s’est passé, nous savons pourquoi c’est arrivé. Nous avons été injustement éliminés de la Ligue des Champions mais on apprend toujours. “

FC Porto : une plainte envisagée contre Chelsea

La politique de Chelsea pourrait être remise en cause. Le FC Porto envisage de porter plainte contre la formation londonienne au sujet Alvaro Pereira. Le FC Porto a une dent contre Chelsea. Par l’intermédiaire de son président, Pinto da Costa, le club portugais a fait savoir à la télévision lusitanienne qu’il envisageait de porter plainte auprès de l’UEFA contre les Blues. En cause, un contact direct avec Alvaro Pereira durant la période du mercato alors que les Dragons avaient refusé tous contacts avec le défenseur international uruguayen.

Valenciennes : Legrand reste confiant pour la suite

Lanterne rouge de Ligue 1, Valenciennes est actuellement dans une position très inconfortable. Malgré tout, Jean-Raymond Legrand ne perd pas espoir. Sur le site du club, le président de VA, Jean-Raymond Legrand a tenu à faire un premier bilan à l’occasion de la trêve internationale. ” Je pense que les résultats faussent l’analyse. Sur 3 des 4 matches de championnat que nous avons disputés, nous méritions autre chose. Maintenant, nous devons l’admettre, le classement est là. Mais ce n’est pas après 4 journées que nous allons baisser les bras, au contraire. Personnellement, je suis un battant, Valenciennes cultive cette mentalité, que ce soit le coach, les joueurs ou les supporters. Et je pense que les joueurs vont rapidement retourner la situation. “ Valenciennes reste actuellement sur deux défaites consécutives face au PSG (2-1) et à Bordeaux (1-2).

EdF, Blanc : “Normal d’attendre plus de Nasri”

Invité à Téléfoot, le sélectionneur national français Laurent Blanc a une nouvelle parlé du cas Samir Nasri. Et le Cévenol a affirmé qu’il “ était faux de croire que les relations étaient tendues” avec le néo Mancunien, ajoutant: ““Il est normal d’attendre plus pour un joueur qui a autant de potentiel. C’est un garçon intelligent, il devrait comprendre que quand on demande autant à un joueur de sa qualité, c’est qu’on a de la considération pour lui.“

Angleterre : Capello recadre Lampard

Le milieu de terrain anglais Frank Lampard a assisté au succès des siens face à la Bulgarie (0-3) depuis le banc de touche, Fabio Capello lui préférant Gareth Barry. Et l’entraîneur transalpin a expliqué son choix en conférence de presse relayée par le quotidien L’Equipe: “Il est l’un des meilleurs milieux anglais, mais en tant que manager, j’ai besoin de choisir des joueurs et pas des noms. En ce moment, Gareth Barry est en très bonne forme et en ce début de saison, Lampard a besoin de plus de matches. Frank fait partie de cette équipe. Il est professionnel et, quand il est arrivé, il était vraiment concentré et a bien travaillé.“

Allemagne : Klose loue le travail de Löw

Auteur de son 62e but en sélection avec la Nationalmannschaft lors de l’écrasante victoire face à l’Autriche (6-2), Miroslav Klose a eu un mot pour son sélectionneur. En effet, l’avant-centre de la Lazio de Rome a tenu à saluer le travail effectué par Joachim Löw ces dernières années sur le site de l’UEFA, mettant en avance le “dynamisme et la joie de jouer ensemble qu’éprouvent les membres de l’équipe“, ajoutant: “La part du sélectionneur là-dedans, est très élevée. Il a fait progresser l’équipe et il a mis en place son style à l’entraînement. C’est la meilleure équipe d’Allemagne dans laquelle j’ai joué, sans hésitation.“

PSG : Pastore élu meilleur joueur

Le milieu de terrain du Paris Saint-Germain Javier Pastore fait déjà l’unanimité du côté du Parc des Princes. Le joueur le plus cher de l’histoire de la Ligue 1 a été élu meilleur joueur parisien du mois d’août. En effet, “El Flaco” a récolté 35% des suffrages, largement devant deux autres recrues du club de la capitale, Kevin Gameiro (17%) et Salvatore Sirigu (12%). Si Pastore n’a pas encore ouvert son compteur but, ses prestations, notamment face au Toulouse Football Club, ont suffi pour convaincre les supporters parisiens.

OM : Morel fait son autocritique

Transféré cet été à Marseille en provenance du FC Lorient, le latéral gauche Jérémy Morel connaît des débuts en dents de scie. Dans un interview accordée au quotidien régional La Provence, le Réunionnais d’origine a fait son autocritique: “J’ai connu des débuts poussifs. Je sais que je ne suis pas encore prêt physiquement, donc ça se ressent sur le terrain. (…) Les gens ont le droit d’être inquiets. (…) Je suis conscient de mes erreurs. Je sais de quoi je suis capable et je ne doute pas de mes capacités à m’imposer à l’OM.“

Milan AC : Flamini n’oublie pas les Bleus

Victime d’une rupture des ligaments croisés, le milieu de terrain français du Milan AC Mathieu Flamini était l’invité de la radio RMC. Et le joueur formé à l’Olympique de Marseille est revenu sur son opération et ses ambitions: “L’opération s’est bien passée. Le genou est très beau, pas tellement gonflé. Je ne ressens pas vraiment la douleur. L’important c’est qu’il y ait un bon groupe chez les Bleus , qu’ils se qualifie. Je me considère chanceux de faire carrière à l’étranger, je ne vais pas me plaindre. Je n’ai pas fait un trait sur les bleus, mais la priorité c’est le genou. Il faut récupérer. J’espère être de retour début 2012 car c’est une saison importante et ensuite on verra bien.“

OL : Aulas met un billet sur Paris

Jean-Michel Aulas, présent à Strasbourg lors de l’écrasante victoire de l’équipe féminine face à Vendenheim (0-10), s’est exprimé au sujet du Paris Saint-Germain. Et l’omnipotent président rhodanien a estimé que le PSG “va disposer d’une marge de manoeuvre étonnante et devrait être champion si la logique être respectée“, grâce notamment à son recrutement haut de gamme avec les signatures de joueurs comme Kévin Gameiro, Blaise Matuidi, Momo Sissoko, Diego Lugano et, bien sûr, Javier Pastore.

AS Rome : De Rossi fait le point

En fin de contrat avec l’AS Rome en juin 2012, le milieu de terrain italien Daniele de Rossi est actuellement en pleine négociation avec la Louve. Et pour l’heure, des différends subsistent entre les deux partis. Et l’international transalpin n’y est pas allé par quatre chemins pour expliquer la situation en conférence d’après-match des Eliminatoires de l’Euro 2012 face aux Iles Féroé : “Ne tournons pas autour du pot, et ne racontons pas d’histoires aux gens : c’est une question économique. Cependant j’ai les idées claires. Je souhaite rester, la Roma veux me conserver, donc où est le problème ?“

Bilan mercato Ligue 1 (6/6) : Stade Rennais

Fin de notre bilan des clubs de Ligue 1 avec le Stade Rennais. Le club breton a très bien négocié la fenêtre des transferts en recrutant malin avec les signatures de joueurs de qualité. Manque toutefois à l’appel l’attaquant réclamé par Frédéric Antonetti. Du travail de pro, ou presque. Fort d’une saison 2010/2011 plus que honorable malgré une dernière ligne droite en eau de boudin. Qualifiée pour la Ligue Europa, la formation bretonne est parvenue à conserver meilleurs éléments, Yann M’Vila en tête, et à bâtir une équipe solide. En dépit du départ de Nicolas Douchez au Paris Saint-Germain et de Sylvain Marveaux à Newcastle United, tous deux en fin de contrat, ou encore de Fabien Lemoine à l’AS Saint-Etienne, Frédéric Antonetti peut compter sur un effectif très compétitif. En effet, le technicien corse a recruté malin en signant deux joueurs “créateurs” avec Jonathan Pitroipa et Julien Féret. Le premier, qui jouissait déjà d’une belle cote en Bundesliga au Hambourg SV, se révèle être l’élément qu’il manquait à Rennes : “ C’est une bonne trouvaille. C’est bien pour le Championnat que des joueurs virevoltants nous rejoignent.” Déjà titulaire indiscutable au Stade de la Route de Lorient, Pitroipa est l’accélérateur de particule du jeu rennais, auquel il faut ajouter le Nancéien Julien Féret. Formé à Rennes, le natif de Saint-Brieuc est revenu avec un tout autre statut. Ajoutez à cela le recrutement du meilleur gardien de Ligue 2 la saison passée Benoît Costil, la signature du jeune international français Espoirs Chris Mavinga en provenance de Liverpool

EdF : Larqué se paye Nasri

Le milieu de terrain de l’équipe de France Samir Nasri a rendu une copie moyenne face à l’Albanie (1-2) dans un poste qu’il affectionne pourtant, dans un rôle de milieu offensif. Et l’ancien international Jean-Michel Larqué s’est en est vertement pris au milieu de Manchester City: “Laurent Blanc dit qu’il attend plus de Samir Nasri alors que ce dernier n’a rien prouvé depuis trois ans. Mais qui est Nasri en équipe de France pour demander au sélectionneur, qui lui a un palmarès, quoi que ce soit ? Est-ce une offense terrible pour Nasri d’entendre qu’on demande plus de lui ? Nasri devrait dérouler le tapis rouge à Laurent Blanc.“

Argentine : Messi “adorerait” jouer avec Riquelme

Mardi prochain, l’Argentine poursuivra sa campagne de match amicaux en affrontant le Nigeria avec des joueurs “locaux”, dont Juan Roman Riquelme. Un retour en sélection du milieu de terrain du Boca Juniors qui enchante Lionel Messi: “Riquelme est un très grand joueur. C’est un joueur qui peut faire le lien entre le milieu et les attaquants pour que la balle arrive comme il faut. Franchement, j’adorerais jouer avec lui.”

Angleterre : Terry fait l’éloge de Rooney

L’Angleterre a fait un grand pas vers la qualification pour l’Euro 2012 en allant s’imposer sur la pelouse de la Bulgarie (0-3). Ce succès a été permis grâce à un énorme Wayne Rooney, auteur d’un doublé. Une prestation de haut vol de la part de l’avant-centre de Manchester United qui a été saluée par son coéquipier John Terry en conférence de presse relayée par le Guardian: “Wayne flambe de nouveau, il a réalisé une excellente semaine et il a beaucoup donné sur le front de l’attaque. Tout le monde parle des jeunes et vieux joueurs mais Wayne ne rentre pas ces catégories. Il a encore énormément à donner pendant au moins 10 ans, je suis très confiant à cela.“

Navigation des articles

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement