Lille : Garcia n’en rajoute pas pour le calendrier

Lille poursuit son marathon après ces deux matches de dimanche en championnat contre Valenciennes (0-0) et de Ligue des champions face à l’Inter Milan (2-1) en allant à Evian, samedi soir. Un calendrier qui a eu le don d’énerver l’entraîneur des Dogues Rudi Garcia qui s’en était ouvertement pris à la LFP au micro de Canal Plus. Et lorsqu’on lui a reposé la question en conférence de presse, l’ancien Manceau a voulu calmer le jeu, non sans ironie: “Tout le monde a l’air de trouver cela normal en tout cas. Je n’ai rien d’autre à ajouter, je me suis déjà exprimé sur le sujet. Après, on dit qu’on pleure… Donc rien, apparemment tout est normal. Je n’ai rien d’autre à ajouter sur ce sujet.“

PSG : Blanc nommé officiellement directeur général

Alors que sa venue avait été annoncée depuis maintenant plusieurs mois par le fonds d’investissement QSI, Jean-Claude Blanc a été officiellement intronisé, ce vendredi. Au terme de l’assemblée générale des actionnaires, l’ancien homme fort de la Juventus Turin est donc devenu le nouveau Directeur – Général – Délégué du club et reprend ainsi le poste laissé vacant par Robin Leproux.

Nancy : André Luiz et l’opération maintien

Le défenseur central de l’AS Nancy-Lorraine, André Luiz (31 ans, 11 matches de Ligue 1 en 2011/2012, 1 but), est persuadé que l’équipe au chardon va réussir à se maintenir dans l’élite du football français. Le Brésilien pense que la mayonnaise va finir par prendre et que l’ASNL va quitter rapidement la zone des relégables (19e place). “Il y a eu beaucoup de changements à l’intersaison : peut-être 10 arrivées et 10 départs… Et puis, quand tu fais 7-8 matches sans gagner, ce n’est pas facile à gérer, surtout pour un groupe aussi jeune que le nôtre. On avait la pression… On va s’en sortir (…) Parfois, quand une équipe n’est pas bien, les joueurs commencent à mal parler dans la presse, l’ambiance dans le groupe se détériore, et là, tu peux être sûr que c’est mort et que tu vas descendre. Nous, c’est tout le contraire”, a fait remarquer le joueur auriverde selon L’Equipe.

Maintenant, Cissé sait passer

Maintenant, Cissé sait passer

Encore auteur d’une passe décisive jeudi soir en Ligue Europa avec la Lazio Rome face au FC Zurich (1-0) à l’Olimpico, Djibril Cissé a, à 30 ans, gagné en maturité dans son jeu. A tel point qu’il deviendrait plus passeur que buteur… Qui l’eût cru? Celui qui était encore considéré voici quelques années par Guy Roux comme un joueur ayant “un pied droit de niveau Ligue 1, un pied gauche de Ligue 2 et un jeu de tête de CFA“, a tout bonnement élargi sa palette en l’espace de trois années. A Marseille tout d’abord, le “Djib’” s’est révélé être un excellent joueur de tête, plantant but sur but à grands coups de “casque”. Retrouvant également le chemin des filets à un rythme effréné en Grèce au Panathinaïkos en terminant deux années consécutivement meilleur réalisateur avec 24 et 23 buts, le joueur formé à l’AJ Auxerre a traversé les Alpes pour rejoindre la Lazio Rome, afin d’avoir une meilleure visibilité pour l’équipe de France. Seulement voilà, Djibril Cissé s’illustre avec les Biancocelesti, mais pas de la façon dont il aimerait. S’il a été recruté pour marquer des buts, son entraîneur Edoardo Reja a pris tout le monde à contre-pied en décidant de le placer sur le côté gauche d’un milieu à cinq, laissant la pointe de l’attaque à l’Allemand Miroslav Klose. Et Voilà Cissé qui se mue depuis le début de l’exercice 2011/2012 en passeur ! Excentré, l’ancien joueur de Liverpool n’hésite pas à rentrer pour tenter sa chance, mais il se retrouve le plus

OM : Deschamps se plaint du calendrier

Après une semaine richement remplie avec la Ligue des champions et le match contre Arsenal (0-0), l’Olympique de Marseille retrouve l’OGC Nice au Vélodrome dimanche, à 17 heures. Une heure qui a le don d’agacer l’entraîneur olympien Didier Deschamps en conférence de presse: “17 heures c’est l’heure de la sieste. C’est bien pour le public mais c’est un horaire auquel on n’est pas habitué. Il bouscule la tête et les organismes. Quand on n’est pas habitué à jouer régulièrement à cette heure. Au moins, on ne devrait pas être gêné par le soleil. Le corps et la tête ne sont pas habitués à cet horaire.“

Man City : Yaya Touré n’a pas “la folie des grandeurs”

Yaya Touré (28 ans, 10 matches de Premier League en 2011/2012) sait très bien que l’équipe de Manchester United a des objectifs très élevés cette saison tant en Premier League qu’en Ligue des champions. Mais le milieu de terrain des Citizens ne met pas la charrue avant les boeufs. Pour lui, d’autres clubs sont plus aguerris que City en particulier en C1. “Le Barça est la meilleure équipe du monde. Si Manchester City veut l’être à son tour, on devra gagner plusieurs fois la Premier League et peut-être la Ligue des champions. Il y a aussi le Real Madrid qui a une équipe de haut niveau. Nous avons un long chemin à parcourir et on doit continuer de s’améliorer (…) En Ligue des champions, des clubs comme le FC Barcelone, le Real Madrid, Chelsea ou encore Manchester United ont beaucoup d’expérience et il faut respecter cela”, a analysé l’international ivoirien selon le site du journal The Sun.

Arsenal, Wenger : “Pas de complaisance pour West Brom”

Fort d’un bon redressement avec six matches sans défaite toutes compétitions confondues, Arsenal affronte West Bromwich Albion samedi dans le cadre de la 11e journée de Premier League. Et l’entraîneur français Arsène Wenger compte bien profiter de la réception des Baggies pour engranger des points! “Je crois que nous sommes dans une situation où la dernière chose à faire est de tomber dans la complaisance contre West Brom“, argue ainsi l’Alsacien sur le site officiel des Gunners. “Nous revenons d’une période très difficile. Je crois que nous avons groupe intelligent que nous avons besoin de réaliser que nous avons encore de grandes choses à réaliser avant de retrouver une position de force en Premier League. C’est donc un match vital pour nous samedi.“

La grosse artillerie de la Juve pour Bale et Nani ?

La grosse artillerie de la Juve pour Bale et Nani ?

Il y a un peu plus de cinq ans, la Juventus Turin avait sombré en enfer à la suite de l’affaire du Calciopoli. Après une saison passée en Serie B (2006/2007), la Vieille Dame avait dû passer par plusieurs étapes afin de redorer son blason et elle semble aujourd’hui parée afin de reconquérir le Scudetto et pourquoi pas l’Europe à court ou moyen terme ! Un début de saison prometteur. Sans faire de bruit, l’équipe d’Antonio Conte s’est installée au fil des semaines tout en haut du classement en Serie A. Pour l’heure, les Bianconeri occupent le fauteuil de leader avec 19 points pris sur 27. Même si de bonnes ondes traversent actuellement le Piémont, l’entraîneur turinois ne s’enflamme pas, idem pour ses joueurs et les dirigeants qui restent prudents étant donné que la saison est encore très longue (9 journées sur 38). Après avoir stabilisé l’équipe en Serie A, ces derniers voient en tout cas très grand à tous les niveaux comme l’atteste la nouvelle Juventus Arena (41.000 places) inaugurée au début du mois de septembre contre la formation anglaise de Notts County. Fini le temps où la Juve évoluait dans le vieux Stadio delle Alpi qui n’était plus aux normes et vraiment vétuste malgré l’amour légitime que lui portent encore les tifosi nostalgiques. Désormais, la Vieille Dame a un outil ultra-moderne dans lequel se dessineront ses succès futurs. En parallèle, le président Andrea Agnelli s’est beaucoup activé en coulisses afin de nouer des partenariats avec des grands groupes. On peut citer par exemple l’entreprise

Angleterre : Rooney veut être à l’Euro

Angleterre : Rooney veut être à l’Euro

Expulsé contre le Monténégro et suspendu pour une durée de trois matches, l’avant-centre anglais Wayne Rooney loupera les matches de phases de groupes de l’Euro 2012 en juin prochain qui se dérouleront en Ukraine et en Pologne. L’attaquant de Manchester United a confié dans les colonnes du quotidien britannique The Guardian que sa réaction était “stupide” et qu’il était “extrêmement déçu” par sa suspension, mais qu’il ne faisait pas une croix sur l’Euro pour autant: “Je n’ai pas d’excuse pour ce geste mais je trouve que la punition est un peu dure pour moi.” Et d’ajouter: “Je comprendrai si je ne suis pas dans l’équipe car je manquerai les trois premiers matches. J’ai envie de jouer l’Euro mais je comprendrais si je n’y suis pas.” Pour l’heure, Fabio Capello serait enclin à se passer des services de Rooney en amical, mais songerait à le conserver en vue de la compétition internationale de juin prochain.

Leverkusen : Völler rempile

Ancien buteur de l’Olympique de Marseille avec qui il a gagné la Ligue des champions en 1993 à Munich, l’ancien international allemand Rudi Völler est désormais directeur sportif du Bayer Leverkusen. Terminant deuxième la saison passée derrière le Borussia Dortmund, le “Renard” continue de réaliser du bon travail au sein de la direction du club outre-Rhin, à tel point que son contrat a été prolongé d’une durée de cinq saisons supplémentaires, le liant à la BayArena jusqu’en juin 2017.

Milan AC : opération sans souci pour Cassano

Victime vraisemblablement d’un accident vasculaire après le succès du Milan AC contre l’AS Rome (2-3), l’attaquant transalpin Antonio Cassano avait été évacué à a polyclinique de Milan. Aussi, le médecin qui gérait l’opération du coeur de “Fanantonio”, Mario Carminati, a expliqué aux médias italiens que “l’opération s’est très bien passée et a été très rapide, il n’y a eu aucun problème.” D’une durée de 35 minutes comme le confie le quotidien L’Equipe, Cassano ne devrait pas retrouver les terrains avant une durée d’au moins 4 à 6 mois et ainsi louper le prochain Euro en Ukraine et en Pologne avec l’Italie.

OM : Stéphan et l’état d’esprit des joueurs

Pour la première fois de la saison, l’Olympique de Marseille semble enfin être sur une spirale ascendante avec une série de quatre matches sans défaite. Pour l’adjoint de Didier Deschamps, Guy Stéphan, il n’est “pas sûr qu’un match ait véritablement marqué le changement mais une succession de détails et de faits qui ont amené l’équipe vers le haut“, comme celui face à Arsenal en Ligue des champions (0-0). Devant les caméras d’OM TV, ce dernier a toutefois confié que les joueurs vivaient mieux, les résultats étant positifs: “Ils sont heureux et ça se voit après les matches, que ce soit les joueurs qui ont débuté ou qui sont entrés en jeu. Tout ça, ça fait une équipe. Le tout c’était de reprendre le dessus et de passer entre les gouttes. Désormais, la dynamique et l’état d’esprit sont revenus.” Reste à voir contre Nice dimanche si l’OM restera sur la même lancée.

Juventus : Rodallega attend l’appel de la Vieille Dame

Hugo Rodallega (26 ans) n’a toujours pas inscrit un seul but en Premier League (8 apparitions). L’attaquant de Wigan Athletic a l’air de songer un peu trop souvent à quitter les Latics et ses performances s’en ressentent. Pendant une entrevue publiée dans le journal El Pais de Cali, l’international colombien a révélé que la Juventus Turin s’intéresse à lui. “J’ai eu quelques contacts avec des représentants de la Juventus. Ils m’ont dit qu’ils veulent me recruter en janvier. Cependant à l’heure actuelle, il n’y a rien de concret. Nous devons attendre”, a indiqué l’ancien joueur de Necaxa (Mexique).

Barça, Messi : “Le Real plus fort, mais nous aussi”

Barça, Messi : “Le Real plus fort, mais nous aussi”

Depuis presque une décennie, le FC Barcelone et le Real Madrid monopolise allègrement la première place de la Liga avec, depuis trois ans, un avantage certain pour les Blaugrana. Mais les Catalans semblent se méfier du Real Madrid version 2011/2012, qui a enfin trouvé l’équilibre entre individualités et collectif. C’est du moins ce qu’a avoué la “Pulga” Lionel Messi en conférence de presse, relayée par RMC: “Madrid s’est renforcé avec l’idée d’être meilleur cette année et ils y sont arrivés. Ils sont plus forts que l’an passé.” Et ce dernier d’ajouter, non sans malice: “Mais nous aussi grâce à nos renforts de l’été.“

Schalke 04 : fracture du nez pour Huntelaar

Mauvaise soirée pour Schalke 04 et son buteur Klaas-Jan Huntelaar. L’avant-centre international batave, en très grande forme depuis le début de la saison, a dû quitter ses partenaires prématurément. En effet, en Ligue Europa contre Larnaka (0-0) jeudi soir, le “Hunt” s’est fracturé le nez et a été opéré dans la nuit. “Peut-être devra-t-il jouer avec un masque, si le nez seulement est touché,” a par ailleurs déclaré son entraîneur Huub Stevens au quotidien outre-Rhin Bild qui espère pouvoir compter sur lui pour la journée de Bundesliga ce week-end.

Cuenca, une prison dorée nommée Barça ?

Cuenca, une prison dorée nommée Barça ?

Comme à son habitude, Josep Guardiola n’a pas hésité à lancer de tout jeunes joueurs après les blessures successives d’Iniesta, Fabregas ou encore Sanchez. Nouvelle petite pépite aperçue en Liga et en Ligue des champions, Isaac Cuenca a fait forte impression mais ses récentes titularisations s’expliquent également pour d’autres raisons… Du football freestyle au FC Barcelone, il ne semble y avoir qu’un pas qu’a aisément franchi Isaac Cuenca. Recruté à l’âge de 12 ans après que des dirigeants blaugrana ont vu une vidéo de ses exploits en foot freestyle, le joueur originaire de Reus, petite ville de Tarragone, Cuenca a suivi toute sa préformation et formation au sein de la mythique Masia catalane où il a côtoyé des joueurs comme Pedro, Jeffren, Thiago Alcantara et autre Marc Bartra. Prêté une saison en Segunda Division, à Sabadell, il a littéralement explosé, participant à 32 rencontres et inscrivant 4 buts. Suffisant pour que Josep Guardiola l’incorpore dans le groupe professionnel durant l’été lors de la préparation d’avant-saison. Après un match amical concluant face à l’Hajduk Split en juillet, il a intégré le Barça B, également pensionnaire de l’antichambre de la Liga, où ses prestations ont été remarquées et remarquables. Si bien que l’entraîneur catalan n’a pas hésité une seconde à le reprendre lorsqu’une vague de blessures s’est abattue sur Barcelone, avec les forfaits d’Andres Iniesta, Cesc Fabregas et Alexis Sanchez. Utilisé sur un côté, le longiligne ailier a rendu des copies propres contre le Viktoria Plzen en C1, pour sa première apparition chez les pros (pour… 5

Chelsea : Lukaku n’ira pas s’aguerrir ailleurs

Romelu Lukaku (18 ans, 3 matches de Premier League en 2011/2012, 3 buts) ne devrait finalement pas bouger d’un iota pendant le prochain mercato hivernal. C’est l’agent de l’attaquant de Chelsea qui l’a annoncé ! “L’avenir de Lukaku est clair. Il ne bougera pas en janvier et restera donc à Londres. Romelu est très heureux à Chelsea et il ne changera pas de maillot. Il n’y a aucune chance qu’il aille au Milan AC”, a souligné le conseiller de l’international belge Roger Henrotay selon Calcio Mercato. De nombreux clubs auraient bien aimé récupérer l’ancienne parle d’Anderlecht dans le cadre d’un prêt (sans option d’achat) jusqu’au mois de juin 2012.

Arsenal : les discussions vont débuter pour Walcott

Theo Walcott (22 ans, 10 matches de Premier League en 2011/2012, 2 buts) est sous contrat à Arsenal jusqu’en juin 2013. L’attaquant aimerait bien bénéficier d’un nouvel engagement. “Je vais écouter ce que les dirigeants d’Arsenal ont à me dire. J’espère que nous allons nous asseoir autour d’une table pour parler de tout ça”, a confié récemment l’international anglais selon Sky Sports. D’après le journal The Sun, le joueur du club londonien pourrait avoir rapidement une proposition concrète entre les mains. Les Gunners se penchent également sur les cas de Robin van Persie, Johan Djourou et Andreï Arshavin qui ne se sont toujours pas réengagés.

Man Utd : Cantona rend hommage à Ferguson

L’entraîneur de Manchester United Sir Alex Ferguson célèbre cette semaine ses 25 ans à la tête du club anglais. Et il reçoit au passage des couronnes d’éloge de la part d’anciens joueurs emblématiques des Red Devils. “C’est une sorte de génie“. Cette phrase est signée “The King” Eric Cantona, qui a fait la carrière que l’on sait grâce à l’Ecossais, qui l’avait recruté en provenance de Leeds United pour trois fois rien. “Il a presque 70 ans, et il entraîne des joueurs qui ont 18 ans, qui vivent dans un autre monde. Et il arrive à les gérer, et à obtenir 100% d’eux“, a par ailleurs ajouté “Canto” sur les ondes de la BBC.

Juve : l’agent de Quagliarella recale Milan

Avec l’absence pour de très longs mois d’Antonio Cassano, la faute à des problèmes de coeur, le Milan AC avait pensé à recruter cet hiver le Turinois Fabio Quagliarella. Mais dans les colonnes de Tutto Juve, son agent Beppe Bozzo a nié formellement tout départ de son poulain à San Siro: “Il n’y a absolument rien à ce sujet. Toutes les histoires autour de ce transfert son infondées, Fabio est très content à Turin et il veut rester chez les Bianconeri. Je peux catégoriquement affirmé qu’il n’y aura pas de transfert en janvier. Il n’ira nulle part et restera définitivement à la Juve.“

Ronaldo, un Soulier d’Or en attendant mieux ?

Ronaldo, un Soulier d’Or en attendant mieux ?

La saison dernière, Cristiano Ronaldo avait réussi à remporter le Soulier d’Or européen qui récompense le meilleur buteur d’Europe. S’agit-il d’un lot de consolation pour l’attaquant du Real Madrid qui court après le Ballon d’Or depuis 2008 ? Une saison époustouflante. A 26 ans, Cristiano Ronaldo est évidemment la superstar du Real Madrid. Mais paradoxalement, ses exploits personnels réguliers et époustouflants ne se transforment pas nécessairement en succès collectifs. En effet la saison passée, l’attaquant portugais a réussi à inscrire 53 buts toutes compétitions confondues avec les Merengue (40 en Liga, 6 en Ligue des champions et 7 en Coupe d’Espagne)… mais lui et ses coéquipiers n’ont gagné qu’un trophée de consolation : la Coupe du Roi. Dans le même temps, le FC Barcelone et le génie argentin Lionel Messi ont triomphé en Liga et en Ligue des champions. A priori, le lutin du Barça devrait encore lui couper l’herbe sous le pied, si on peut dire, en ce qui concerne le Ballon d’Or qui sera remis le 9 janvier prochain. L’ancien joueur de Manchester United court après cette récompense suprême mais il devra sûrement se contenter de son deuxième Soulier d’Or européen en attendant de voir si le Real Madrid est en mesure d’étoffer sérieusement son palmarès. Une machine à marquer… et à passer ! Depuis le début de la saison, Cristiano Ronaldo a clairement fait évoluer son style de jeu. Même s’il a déjà inscrit 14 buts en 16 matches toutes compétitions confondues, le Portugais a compris qu’il doit vraiment miser encore plus sur l’aspect collectif

OM : un mois d’absence pour Fanni

Rod Fanni (29 ans, 10 matches de Ligue 1 en 2011/2012) devra rester à l’infirmerie pendant un bon moment. En effet, le latéral droit de l’Olympique de Marseille souffre d’une fracture du gros orteil du pied droit. Pendant un point presse diffusé par La Provence, l’entraîneur phocéen Didier Deschamps a indiqué que la durée de l’indisponibilité du défenseur devrait être d’environ quatre semaines. “C’est un coup dur pour lui et pour l’équipe, car il était en forme”, a-t-il déploré. Notez qu’en parallèle Stéphane Mbia (fracture du cinquième métatarse du pied gauche) poursuit sa montée en puissance et qu’il devrait être opérationnel dans environ deux semaines. Pour sa part, Nicolas Nkoulou soigne un petit bobo au niveau du genou mais il devrait pouvoir prendre part à la rencontre contre l’OGC Nice dimanche prochain (13e journée de L1).

ASSE, Guilavogui : “on s’est dit des choses”

Josuha Guilavogui (21 ans, 11 matches de Ligue 1 en 2011/2012, 1 but) a confié pendant un entretien repris sur le site du journal Le Progrès que lui et ses coéquipiers de l’AS Saint-Étienne se sont expliqués après les deux défaites concédées face à l’Olympique Lyonnais. “Il y a surtout davantage de communication. On s’est dit des choses, Lolo (Batlles) a parlé. Ce qui s’est produit à Lyon n’est pas normal. Nous avons la chance de recevoir Montpellier (dimanche, 13e journée de L1), une équipe en pleine bourre. Si nous parvenons à l’emporter, cela n’effacera pas nos déconvenues lors des derbys, mais nous aidera à préparer la suite, à ne pas gamberger lors de la trêve internationale. La victoire est le remède le plus efficace pour effacer les mauvais souvenirs”, a préconisé le milieu de terrain des Verts.

Barça : Messi et la rumeur du conflit avec Villa

Lionel Messi (24 ans, 10 matches de Liga en 2011/2012, 13 buts) a confié pendant une entrevue relayée par Marca qu’il n’a aucun problème particulier avec l’attaquant David Villa. Contrairement à ce qu’une rumeur laissait supposer ces derniers jours, le génie argentin du FC Barcelone s’entend très bien avec l’attaquant espagnol. “La chose la plus importante, c’est que moi et David savons que c’est un mensonge. Je ne me suis jamais battu avec lui et il n’y a aucun problème entre nous. L’une des clés de la réussite du Barça, c’est que tous les joueurs sont soudés. Je ne sais pas ce qui s’est passé entre Guardiola et Ibrahimovic mais il n’y a jamais eu de gros problèmes dans le vestiaire”, a confié Lionel Messi selon Marca.

Belgique : deux possibilités pour Puel ?

Depuis qu’il a été limogé par les dirigeants de l’Olympique Lyonnais l’été dernier, Claude Puel est libre de tout contrat. Le technicien pourrait rapidement rebondir en Belgique. En effet selon La Dernière Heure, les décideurs du KRC Genk mais également du FC Bruges étudieraient la possibilité d’engager l’ancien entraîneur de l’OL mais également de Lille. Toutefois, le coach anglais Steve McClaren serait aussi dans le coup afin de reprendre le FC Bruges et ses conseillers auraient même déjà une proposition concrète entre les mains.

Fribourg : Papiss Cissé veut toujours s’en aller

Même s’il a accepté sans vraiment broncher de rester à Fribourg pendant le dernier mercato estival, Papiss Cissé (26 ans, 11 matches de Bundesliga en 2011/2012, 7 buts) a toujours des velléités de départ. Pendant un entretien publié dans le magazine Kicker, le manager général du club allemand Dirk Dufner a indiqué que l’attaquant sénégalais pourra faire ses valises en fin de saison uniquement. “Papiss Cissé est un acteur clé de notre club. Il reste ferme sur sa volonté de rejoindre un plus grand club. C’est son désir. L’idéal pour nous, c’est qu’il reste jusqu’à l’issue de la saison. Pour le moment, nous n’avons reçu aucune offre”, a déclaré le dirigeant de Fribourg. Bon nombre de clubs anglais (Blackburn Rovers, Fulham, Newcastle United, Sunderland, Tottenham…) suivent le dossier Papiss Cissé de près.

Exclu TM : 4 questions à… Javi Martinez !

Exclu TM : 4 questions à… Javi Martinez !

Le milieu défensif de l’Athletic Bilbao, Javi Martinez, a le sourire. Considéré comme le nouveau Xabi Alonso, Javi Martinez est le taulier d’une équipe de l’Athletic Bilbao pleine d’ambitions. Il se livre pour Top Mercato sur le début de saison du club basque. Entretien. Javi Martinez, votre club va beaucoup mieux après un début de saison compliqué… Oui, la machine se met en marche peu à peu. On a vécu un début de saison compliqué, mais aujourd’hui tout va bien mieux. Il nous a fallu du temps pour nous mettre dans le rythme et pour nous adapter aux méthodes du coach Marcelo Bielsa. Ce démarrage en douceur était à prévoir. Quels sont, en terme de jeu, les changements apportés par Marcelo Bielsa ? Le coach prône un jeu basé sur la vitesse et le mouvement collectif permanent. Le bloc doit être flexible, adaptable aux différents contextes de jeu. Nous devons réfléchir et aller très vite, plus vite que l’adversaire. Tout cela demande un très haut niveau de concentration mais également une condition physique irréprochable. Il nous a fallu un peu de temps pour assimiler les méthodes, mais les résultats arrivent progressivement. Le coach Bielsa est un super entraîneur, il fait progresser tout le monde. Pouvez-vous nous parler de votre profil de joueur ? En dehors de la Liga, peu de gens vous connaissent au final… Je suis un milieu de terrain défensif de formation mais je peux évoluer à plusieurs postes du milieu et de la défense. Je suis assez physique et assez polyvalent. Je suis ambitieux

Chelsea : le retour d’Essien se profile

Pendant l’été, Michael Essien (28 ans, aucun match officiel cette saison) s’était blessé au genou droit. Après cela, le milieu de terrain avait dû passer sur le billard avant d’entamer une longue convalescence. A priori, le calvaire de l’international ghanéen devrait bientôt prendre fin. En effet, le manager des Blues André Villas-Boas a indiqué pendant un point presse que l’ex-joueur de l’Olympique Lyonnais devrait reprendre la compétition dans quelques semaines. “Essien est sur la bonne voie. Nous pensons qu’il pourra rejouer vers la fin du mois de décembre.” Le technicien portugais compte énormément sur Michael Essien en vue de la seconde partie de saison.

Lorient : Aliadière était déjà sûr de prolonger

L’été dernier, Jérémie Aliadière (28 ans, 10 matches de Ligue 1 en 2011/2012, 2 buts) avait signé un contrat au FC Lorient jusqu’à la fin de cette saison. Mais les dirigeants des Merlus se sont empressés de lui offrir un nouveau bail jusqu’en juin 2015 étant donné qu’il est performant ! “Je m’éclate depuis que je suis ici, tout se passe bien. Donc le reste suit. La levée de l’option est une preuve de confiance, mais c’est finalement dans la continuité de tout ce que j’ai fait (…) De toute façon, au départ, c’était déjà presque fait. Si physiquement, j’arrivais à tenir, à retrouver un bon niveau et à enchaîner les matches, les trois ans, c’était déjà quasiment acquis”, a révélé l’attaquant lorientais pendant une interview relayée par France Football.

Man Utd : Ferguson, 25 ans… et ce n’est pas fini !

Depuis 1986, Sir Alex Ferguson est le manager de Manchester United. Le coach écossais ne se fixe aucune limite au sujet de sa retraite. Pour lui, il est toujours hors de question de quitter le banc des Red Devils. “Je vais continuer aussi longtemps que je serai en assez bonne santé pour le faire. C’est un peu comme un conte de fées de durer aussi longtemps. C’est quelque chose qui était impensable et j’apprécie le fait que ça se soit passé. Quand je regarde en arrière, je me dis que j’ai vraiment au beaucoup de chance d’avoir eu tous ces joueurs. Les choses ont évolué au fil des années. On ne gère plus les joueurs comme il y a sept ou huit ans”, a raconté le technicien mancunien selon Sky Sports.

Rennes : de la tension au sein du vestiaire ?

A l’issue de la rencontre entre le Celtic Glasgow et le Stade Rennais en Ligue Europa hier soir (3-1, 4e journée de la phase de poules), le ton serait monté dans le vestiaire des Rouge et Noir. En effet d’après les informations relayées sur la chaîne Canal Plus Sport, l’entraîneur Frédéric Antonetti et le président Patrick Le Lay se seraient invectivés verbalement. Dimanche prochain, le Stade Rennais recevra le Valenciennes FC pour le compte de la 13e journée de Ligue 1. Espérons que d’ici là, tout le monde aura digéré cette défaite en Écosse afin de repartir sur de bons rails.

Boudebouz, le futur atout de choc du PSG ?

Boudebouz, le futur atout de choc du PSG ?

A 21 ans, Ryad Boudebouz est déjà considéré par beaucoup d’observateurs comme étant l’un des meilleurs joueurs de la Ligue 1. A priori, le milieu de terrain devrait quitter le FC Sochaux-Montbéliard l’été prochain. L’OL et l’OM devancés ? Il y a quelques jours, on avait appris par le biais du journal L’Est Républicain que l’international algérien était pisté par plusieurs écuries étrangères (la Fiorentina, Liverpool…) mais également par l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais. Malgré cela, le magicien des Lionceaux pourrait bien se diriger vers une autre destination. En effet d’après Le quotidien Le Parisien, les investisseurs qataris du Paris Saint-Germain auraient pris le taureau par les cornes afin de convaincre le footballeur doubiste de venir dans la capitale prochainement. Leur objectif serait d’attirer plusieurs joueurs maghrébins au Camp des Loges en vue de la saison 2012/2013. Ainsi des éléments comme Mehdi Benatia (Udinese) et même Marouane Chamakh (Arsenal) seraient pistés. L’été dernier, c’est le détonateur des Queens Park Rangers qui avait longtemps espéré signer au PSG avant de se faire visiblement recaler au dernier moment. “Ils veulent un Maghrébin au PSG car cela fera plaisir dans la région parisienne et je sais même qu’ils pensent à un Portugais aussi”, avait révélé l’international marocain à l’époque. Boudebouz est emballé ! Même s’il n’a pas encore pris de décision définitive au sujet de son avenir, Ryad Boudebouz envisage clairement de changer d’air et donc de quitter le nid sochalien. Interrogé au sujet de la possibilité de rejoindre un club comme le Paris Saint-Germain, l’Algérien a souligné que

PSG : Luis Fernandez ne veut plus entraîner le PSG

Bien souvent, Luis Fernandez a dit qu’il aimerait bien entraîner une troisième fois le Paris Saint-Germain après ses deux premiers passages entre 1994 et 1996 puis entre 2000 et 2003. Mais au cours d’une entrevue relayée par L’Equipe, l’actuel consultant de la radio RMC a indiqué qu’il n’a plus l’intention de revenir un jour sur le banc du club de la capitale. “Je réfléchis à mon avenir en général. Je ne me positionnerai plus jamais pour entraîner le PSG. C’est hors de question”, a assuré Luis Fernandez. En réalité, l’arrivée des investisseurs qataris ne l’emballe pas vraiment. “Les Qataris ont acheté la marque PSG. Mais un club, surtout celui-là, c’est aussi une identité (…) J’espère me tromper, mais oui, je suis un peu inquiet”, a-t-il ajouté.

Auxerre : Le Tallec n’a pas peur de la concurrence

Au fil des semaines, l’entraîneur de l’AJ Auxerre Laurent Fournier a eu le temps de tester plusieurs combinaisons en attaque. Le technicien bourguignon semble vouloir s’appuyer sur Dennis Oliech et le jeune Yaya Sanogo. De son côté, Anthony Le Tallec (27 ans, 9 matches de Ligue 1 en 2011/2012, 1 but) se moque plus ou moins de cela. En effet, le buteur continuera de tout donner pour gagner sa place. “Quand il parle comme ça, ça me touche, c’est sûr. Après, je regarde mes stats. J’ai fait trois passes décisives, deux buts. Je pense que j’ai les stats et puis voilà. On m’a dit qu’il avait dit ça, je ne regarde pas trop ce que dit le coach. Après, je fais mon taf et j’espère que la concurrence sera saine”, a déclaré le buteur de l’AJA selon France Football.

1986 – 2011, le Top 5 des buteurs de l’ère Ferguson

1986 – 2011, le Top 5 des buteurs de l’ère Ferguson

Cela fait 25 ans que Sir Alex Ferguson est le manager de Manchester United. Autant dire que le coach écossais a vu défiler des centaines de joueurs chez les Red Devils. Voici un petit florilège des meilleurs attaquants qui ont évolué à Old Trafford durant ce quart de siècle. Éric Cantona (191 matches au total, 88 buts inscrits / 1992-1997) En novembre 1992, le board de Manchester United avait réussi à obtenir le transfert d’Éric Cantona qui évoluait alors à Leeds United. Ce club qui est l’un des grands rivaux des Red Devils avait remporté le titre de champion d’Angleterre la saison précédente. Pour obtenir le transfert de l’attaquant français, le club mancunien avait seulement dû débourser 1,4 million d’euros, une misère aujourd’hui. Pendant ses cinq années passées à Manchester United, Éric Cantona est devenu le King, autrement dit une légende absolue à Old Trafford. Ses buts extraordinaires, ses déclarations fracassantes (les mouettes peuvent en témoigner…), ses coups de sang (qui a oublié le coup de pied asséné à un fan de Crystal Palace qui n’arrêtait pas de l’insulter ?) et son charisme sont gravés à jamais dans le coeur des supporters de Man U. Ole Gunnar Solskjaer (367 apparitions, 128 buts marqués / 1996-2007). Ole Gunnar Solskjaer reste assurément l’un des joueurs les plus populaires de Manchester United encore aujourd’hui. S’il avait évolué au sein d’un autre club du Royaume de Sa Majesté, le buteur norvégien aurait été bien plus qu’un Super Sub (Super Remplaçant)… mais il n’aurait peut-être jamais réussi à bâtir sa

Man Utd : Beckham avait peur de Ferguson !

Le milieu de terrain des Los Angeles Galaxy, David Beckham (36 ans), a évolué au sein de l’équipe première de Manchester United entre 1993 et 2003. Le footballeur anglais a été marqué par le manager Sir Alex Ferguson. “Je n’ai pas besoin de m’attarder sur sa longévité. C’est incroyable de rester à la tête d’un club comme Manchester United pendant vingt-cinq ans et d’avoir eu autant de succès. J’ai eu la chance d’avoir joué sous ses ordres alors que tous les footballeurs rêvent de cela. Quand j’étais plus jeune et que j’entrais dans son bureau, il me faisait peur ! J’étais impressionné. Il m’a donné la chance d’évoluer au sein du club de mes rêves”, a confié “Becks” par le biais de la BBC.

MLS : Henry vaincu par Beckham !

Les New York Red Bulls ne disputeront pas la finale de la Conférence Ouest en Major League Soccer. En effet, Thierry Henry et ses coéquipiers n’ont pas réussi à se défaire de l’équipe des Los Angeles Galaxy de David Beckham. Après avoir perdu sur leur pelouse au match aller (1-0), les Red Bulls n’ont pas été en mesure d’inverser la tendance au Home Depot Center. Pourtant tout avait bien commencé grâce à l’ouverture du score éclair (moins de cinq minutes de jeu) de Luke Rodgers bien servi par… Thierry Henry (1-0). Mais à défaut de marquer un second but, les partenaires de Titi se sont fait surprendre peu avant la fin de la première période. A la suite d’un corner très bien tiré par David Beckham, Mike Magee a placé un coup de tête impeccable et permis à sa formation d’égaliser au bon moment (1-1). En seconde période, une faute de Roy Miller sur David Beckham dans la surface de réparation a occasionné un penalty. C’est l’international américain Landon Donovan qui s’est chargé de la sentence avec succès alors qu’il restait un quart d’heure à jouer (2-1). Cette nouvelle victoire contre les New York Red Bulls permet aux Los Angeles Galaxy de se qualifier pour la finale de la Conférence Ouest. David Beckham et ses partenaires retrouveront le Real Salt Lake le 6 novembre prochain.

PSG : Pastore parle de son adaptation

Javier Pastore (22 ans, 10 matches de Ligue 1 en 2011/2012, 6 buts) a inscrit le but décisif du Paris Saint-Germain contre le Slovan Bratislava en Ligue Europa hier soir (1-0, 4e journée de la phase de poules). Après la rencontre, le milieu de terrain du club francilien a parlé de son état de forme actuel mais aussi de son adaptation en France qui n’est pas encore parfaite. “Moi, je ressens bien sûr un peu de fatigue mais je me sens très bien, très content. J’ai toujours des occasions et c’est le plus important. Pour la langue, je commence à comprendre un peu mais pour le moment, je ne parle pas. Ma famille fait des allers-retours mais ils ne peuvent pas être là tout le temps”, a regretté l’international argentin si on se réfère à France Football.

Sion : le président dézingue Platini !

Depuis déjà plusieurs semaines, les dirigeants du FC Sion font tout ce qui est possible afin de disputer la Ligue Europa. Rappelons que le club suisse a été exclu de la C3 par l’UEFA en raison d’une interdiction de recrutement qui n’a pas été appliquée. Pendant un entretien relayé sur le site du quotidien As, le président Christian Constantin a fait savoir qu’il est prêt à tout afin que l’équipe de Laurent Roussey dispute la Ligue Europa. “Nous avons porté plainte contre l’UEFA auprès de la Commission européenne. S’il le faut, nous irons jusqu’à la cour de justice de l’UE (l’Union Européenne) qui est située à Luxembourg”, a-t-il menacé. Par ailleurs, il a lancé un pic au président de l’UEFA Michel Platini qui est selon lui incapable de trancher définitivement au sujet de cette affaire qui n’a que trop duré. “Je n’ai pas peur de Michel Platini. Dans cette affaire, il n’est pas en mesure de jouer le rôle de Goliath contre le petit David. Il peut juste jouer le rôle du fou du Roi”, a-t-il ajouté.

PSG : Kombouaré et le minimum syndical

L’entraîneur du Paris Saint-Germain, Antoine Kombouaré, se contente de la victoire sur le fil contre le Slovan Bratislava en Ligue Europa hier soir (1-0, 4e journée de la phase de poules). “Je retiens d’abord le résultat. C’est une grosse satisfaction puisqu’on était dans l’obligation de gagner. On a fait le boulot donc je suis super content. On a retrouvé de l’efficacité défensive et de la solidité. On se replace bien en Europa League et c’est une victoire qui permet de regagner de la confiance et de préparer au mieux le déplacement de dimanche à Bordeaux”, a confié le technicien francilien dixit France Football.

Rennes : Antonetti n’y croit presque plus

Le Stade Rennais a subi la loi du Celtic Glasgow en Écosse dans le cadre de la Ligue Europa hier soir (3-1, 4e journée de la phase de poules). L’entraîneur des Rouge et Noir, Frédéric Antonetti sait que son équipe n’a quasiment plus aucune chance de passer ce tour. “Il y a un apprentissage à faire de la haute compétition. C’est ce genre de match qui va nous faire progresser. Car le football, ce n’est pas que des passes. Il faut de la concentration et de la rigueur. On a manqué de créativité. La qualification est très compromise, c’est sûr. On est rentré un peu naïvement dans cette compétition et, petit à petit, on s’est aperçu qu’on pouvait faire quelque chose. Mais trop tard”, a regretté le technicien du club breton selon France Football.

Tottenham battu, la Lazio finit par gagner

Cette quatrième journée d’Europa League n’a pas énormément réussi aux favoris de la compétition, et notamment à Schalke 04 et Tottenham respectivement accroché par l’AEK Larnaca et battu par le Rubin Kazan. Braga s’est offert le carton de la soirée, et la Lazio de Rome sa 1ère victoire de la compétition. La Lazio gagne enfin Après deux matchs sans succès et une défaite en trois matches, la Lazio de Rome a enfin empoché sa première victoire dans cette Ligue Europa. Les partenaires de Cissé se sont imposés à la maison face au FC Zurich (1-0), grâce à une réalisation de Brocchi à la 62e minute de jeu. Dans sa poule, le Paris Saint-Germain italienne reste dans la course à la qualification, puisqu’à égalité de points avec Vaslui, le 2ème, qui a dominé le leader du Sporting Lisbonne (1-0) dans le même temps. Mais le calendrier à venir n’est pas des plus simples, la Lazio devant se déplacer en Roumanie puis recevoir les Portugais lors des deux prochaines journées. Que des finales pour les Romains. Tottenham se met en danger Les résultats de la soirée n’arrangent pas du tout Tottenham. En match avancé, les Hotspurs se sont inclinés sur la pelouse du Rubin Kazan (1-0), sur un but de Natcho à la 56e minute. Cette défaite remet les Anglais et les Russes à égalité dans leur contre face direct, puisque le Rubin avait perdu sur le même score il y a deux semaines dans l’antre de Tottenham. Sauf que la différence de buts générale place les

Rennes se fait marcher dessus

Rennes se fait marcher dessus

Contraint au match nul à la maison il y a deux semaines par les Ecossais du Celtic Glasgow, rennes s’est incliné ce jeudi en Ecosse (3-1), après avoir pourtant mené au score très tôt. Ce nouveau faux-pas des Bretons, associé à la large victoire de l’Atlético de Madrid en Espagne contre l’Udinese (4-0), élimine déjà quasiment les joueurs de Frédéric Antonetti de la course aux seizième de finale de cette Ligue Europa. Il les condamne en tout cas à l’exploit. L’Europa League est un véritable cauchemar pour Rennes. Après avoir décroché une défaite et deux matchs sans succès dans la 1ère moitié de poules, le dernier en date il y a quinze jours à domicile face au Celtic Glasgow (1-1), les joueurs de Frédéric Antonetti ont lourdement chuté ce jeudi sur le terrain des Ecossais (3-1). Pourtant, les Bretons étaient on ne peut mieux partis dans cette rencontre, Kader Mangane parvenant à ouvrir le score dès la deuxième minute de jeu. Mais très vite, les maux rennais sont réapparus, et deux buts de Stokes (30e, 43e) permettait aux joueurs de Glasgow de finalement mener à la pause. En 2ème période, Rennes n’est jamais parvenu à revenir au score, et en fin de rencontre, c’est même le Celtic qui a accentué définitivement son avance (3-1), grâce à une réalisation de Hooper (82e). Si cette défaite est évidemment une désillusion pour les Bretons, qui n’ont toujours pas gagné le moindre match d’Europa League cette année, l’autre résultat de la poule scelle quasiment définitivement leur élimination de la

Paris grâce à Pastore

Paris grâce à Pastore

Le PSG s’est imposé sur la plus petite des marges ce jeudi face au Slovan Bratislava (1-0), dans le cadre de la 4ème journée d’Europa League. A domicile, les joueurs d’Kombouaré ont fait à peine mieux qu’il y a deux semaines en Slovaquie, et s’en sont encore une fois remis à une réalisation de Pastore. Le Paris Saint-Germain a manifestement du mal à se défaire du Slovan Bratislava. Après avoir été accroché il y a quinze jours sur le terrain des Slovaques (0-0), le Paris Saint-Germain s’est imposé sur le plus petit des scores ce jeudi (1-0) au Parc. Si le résultat est évidemment plus favorable à la fin de ce match retour, la physionomie de la rencontre a elle été très semblable. Comme à l’aller, les Parisiens ont dominé la majorité de la rencontre, et ont été très peu inquiétés, mais ont aussi une nouvelle fois connu les pires difficultés pour marquer, malgré un très grand nombre d’occasions. Comme souvent depuis le coup d’envoi de la saison, le Paris Saint-Germain a dû son salut à un but de Javier Pastore (63e), pourtant en manque de réussite sur l’ensemble de la partie. L’Argentin, comme Ménez ou Mevlut Erding notamment, a rendu une copie bien pâle, mais sauve sa prestation grâce à une reprise de volée splendide sur un très bon centre de Nenê. Au bout du compte, le Paris Saint-Germain prend trois points précieux, qui le rapprochent de la qualification pour les 16èmes de finale de cette Ligue Europa. Car dans le même temps, l’Athletic

Lille : l’agent de Hazard sort du bois

Eden Hazard affole les médias français depuis le début de la semaine et son interview donnée à L’Equipe où il indique vouloir quitter Lille cet été. Son agent John Bico est revenu sur cette sortie médiatique sur les ondes de la radio RMC: “Ça fait trois saisons qu’il fait l’objet de sollicitations régulières de nombreux clubs. Vu sa qualité, ce n’est donc pas le genre de joueur qui a besoin d’un plan média. D’ailleurs dans ses deux interviews, Eden dit des choses tellement banales. Finalement qu’est-ce qui lui est reproché ? D’avoir dit qu’il partait l’an prochain, c’est ça ? Parmi tous les observateurs du football, qui peut penser aujourd’hui qu’Eden va rester à Lille à la fin de cette saison ?“

Man Utd : Ferguson n’en revient toujours pas

Man Utd : Ferguson n’en revient toujours pas

Manchester United s’est imposé mercredi soir sur sa pelouse face à Galati Otelul (2-0) lors de la 4e journée de la Ligue des champions. Un match qui aura surtout vu son entraîneur Sir Alex Ferguson souffler ses 25 bougies à la tête des Red Devils avec 1408 matches derrière lui! “C’est comme un conte de fées de rester ici aussi longtemps. Ça a été une période fantastique pour moi. C’est quelque chose que je n’aurais jamais imaginé et j’apprécie énormément“, a ainsi expliqué l’entraîneur écossais sur les ondes de la BBC.

Man City : Mancini en 3e division…

Manchester City, actuel leader de la Premier League, va se séparer de Mancini pour une durée d’un mois, ce dernier rejoignant en effet l’obscure formation anglaise d’Oldham… Mais il ne s’agit bien évidemment pas de Roberto, mais de son jeune fils de 19 ans, Andreas! Pensionnaire de l’équipe réserve des Citizens, le rejeton de l’entraîneur transalpin va faire ses armes dans le stade de Boundary Park, situé en banlieue de Manchester.

Naples, Hamsik : “Notre destin entre nos mains”

Le Napoli a vu ses chances de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions s’amenuiser après la défaite sur la pelouse du Bayern Munich (3-2) lors de la 4e journée du groupe A. Via son site officiel, le milieu de terrain slovaque Marek Hamsik est revenu sur cette rencontre folle: “Nous avions bien débuté la partie, mais nous avons ensuite souffert dès que le Bayern a commencé à pousser et à prendre l’initiative. C’était important de parvenir à réduire la marque. Maintenant, nous avons notre destin entre nos mains.“

Ibrahimovic dézingue Guardiola  et Messi !

Ibrahimovic dézingue Guardiola et Messi !

Dans une autobiographie à paraître très prochainement, l’avant-centre du Milan AC Zlatan Ibrahimovic vide son sac, notamment après son passage mouvementé au FC Barcelone. Et comme à son habitude, “Ibracadabra” ne fait pas dans la dentelle, surtout lorsqu’il s’agit d’évoquer ses relations avec Josep Guardiola… “Tu n’as pas de couilles, tu te chies dessus devant Mourinho, va te faire enculer!” Il faut croire que Zlatan Ibrahimovic, après un petit coup de mou, a retrouver de sa vigueur légendaire ! L’attaquant à l’égo surdimensionné, jamais à court lorsqu’il s’agit de provoquer, a enfoncé les portes de la bienséance dans son autobiographie, très modestement intitulée Je suis Zlatan Ibrahimovic. Fort d’une vie riche en rebondissements, le géant scandinave est revenu plus particulièrement sur son passage en Catalogne, au FC Barcelone, lors de la saison 2009/2010. Et il faut croire que Zlatan y a connu les heures les plus sombres de sa carrière, la faute essentiellement à l’atmosphère “Bisounours” régnant du côté du Nou Camp. “ Le vestiaire du Barça est gentillet. Messi, Xavi et Iniesta sont comme des élèves à l’école, ils obéissent sans jamais ouvrir la bouche. Moi je suis un type qui aime les gens qui grillent les feux rouges !” Et en parlant de griller des feux rouges, “Ibracadabra” a livré une anecdote croustillante sur son différend d’état d’esprit avec Josep Guardiola : “Guardiola m’a dit: ‘au Barça il faut rester les pieds sur terre, il faut faire profil bas, on ne vient pas à l’entraînement en Porsche ou en Ferrari.’ Mais ce n’est

OM : Mandanda fier de ses supporters

Le Stade Vélodrome a migré à Londres mardi soir, lors de la 4e journée de la Ligue des champions! Pas loin de 3 000 supporters marseillais étaient présent à l’Emirates Stadium pour soutenir l’OM face à Arsenal (0-0). Et le gardien olympien Steve Mandanda a tenu à saluer les fans: “Ils ont été à fond derrière nous sur ce match. On n’a entendu qu’eux ! J’espère qu’il n’y aura plus de grève, qu’on continuera à faire de bons résultats et qu’ils continueront à nous soutenir de cette manière.” Et notamment dès le prochain week-end face à l’OGC Nice au Stade Vélodrome.