FIFA : la Fédération suédoise refuse toujours de jouer contre la Russie

FIFA : la Fédération suédoise refuse toujours de jouer contre la Russie

Les premières décisions prononcées dimanche par la FIFA à l’encontre de la Russie continuent de faire réagir. Après la Fédération polonaise de football, c’est au tour de la Fédération suédoise de football de rebondir aux sanctions prises par la Fédération internationale de football. Par le biais d’un communiqué publié ce lundi, la SVFF campe dans sa position et ne souhaite toujours pas affronter la sélection russe, susceptible de croiser sa route en finale des barrages de la Coupe du monde 2022 au Qatar. “La SVFF est déçue de la décision de la FIFA, selon laquelle la Russie peut continuer à faire partie des prochains éliminatoires de la Coupe du monde. Mais la SVFF est déterminée à continuer de travailler avec d’autres fédérations pour annuler les matchs de la Russie lors des prochains éliminatoires de la Coupe du monde.” Le bras de fer va se poursuivre dans ces prochains jours pour faire changer d’avis la FIFA. Pour rappel, la Russie doit rencontrer la Pologne et la Suède défier la République Tchèque en demi-finales, le 24 mars. SvFF är besvikna över FIFA:s beslut att Ryssland fortsatt kan vara en del av kommande VM-kval. Men SvFF är fast beslutna om att tillsammans med andra förbund fortsätta driva på för att Rysslands matcher i kommande VM-kval ställs in. — Svensk Fotboll (@svenskfotboll) February 28, 2022

FIFA : la Fédération polonaise pousse un coup de gueule

FIFA : la Fédération polonaise pousse un coup de gueule

Les sentences prononcées ce dimanche par la FIFA contre la Russie ont fait bondir le camp polonais. Par la voix de son président Cezary Kulesza, sur Twitter, la Fédération polonaise de football a dénoncé la décision prise par l’instance internationale d’autoriser la sélection russe à disputer ses matchs à domicile sur terrain neutre et sous la bannière de la Fédération Russe de football. “La décision de la FIFA d’aujourd’hui est totalement inacceptable. Nous ne sommes pas intéressés à participer à ce jeu des apparences. Notre position reste la même : l’équipe nationale polonaise ne jouera PAS contre la Russie, quel que soit le nom de l’équipe.” Pour rappel, la Pologne doit affronter la Russie en demi-finales des barrages de la Coupe du monde 2022. Comme les partenaires de Robert Lewandowski, la Suède et la République Tchèque ne souhaitent également pas rencontrer les Russes. Today’s FIFA decision is totally unacceptable. We are not interested in participating in this game of appearances. Our stance remains intact: Polish National Team will NOT PLAY with Russia, no matter what the name of the team is. — Cezary Kulesza (@Czarek_Kulesza) February 27, 2022

FIFA : les mesures prises contre la Russie dévoilées

FIFA : les mesures prises contre la Russie dévoilées

La FIFA a communiqué dimanche ses décisions prises à l’encontre de la Russie en conséquence de la guerre conduite depuis quelques jours par Vladimir Poutine contre l’Ukraine. Les premières sentences de la FIFA sont tombées en réponse au conflit armé qui sévit actuellement entre la Russie et l’Ukraine. La Fédération internationale de football n’exclut pas pour l’heure la sélection russe de la course à la Coupe du monde 2022 au Qatar, comme réclamé par le président de la Fédération française de football Noël Le Graët. En revanche, l’instance mondiale présidée par Gianni Infantino a pris plusieurs mesures contre le pays. La Russie ne pourra participer à aucune compétition internationale sur son sol et devra disputer ses matchs “à domicile” sur terrain neutre et à huis clos. Par ailleurs, la Russie devra jouer sous le terme de “RFU” (Fédération Russe de football). Enfin, le drapeau et l’hymne de la Russie ne pourront pas être utilisés pendant les rencontres de la sélection. “La FIFA continuera à dialoguer avec le CIO, l’UEFA et d’autres organisations sportives afin de déterminer les mesures ou sanctions supplémentaires, susceptibles d’aller jusqu’à une exclusion de toute compétition, qui seront prises dans un avenir proche si la situation ne s’améliore pas rapidement. Le Bureau du Conseil de la FIFA se tient prêt à appliquer toute décision qui en résultera.” En réponse au refus de la Pologne, la Suède et la République Tchèque de jouer contre la Russie, la FIFA prévient : “En ce qui concerne les matches de qualification à venir pour la Coupe

Guerre en Ukraine : un conflit aux multiples conséquences pour le football

Guerre en Ukraine : un conflit aux multiples conséquences pour le football

La scène internationale est marquée depuis plusieurs jours par l’invasion par la Russie de l’Ukraine. La guerre initiée par le président russe Vladimir Poutine a suscité de l’émoi et vient bouleverser le monde du football. La guerre entre la Russie et l’Ukraine perturbe la planète football. Lancée depuis quelques jours, l’offensive sur le sol ukrainien du président russe Vladimir Poutine a incité les différents acteurs du ballon rond à réagir en prenant de fortes décisions amenées à censurer le football russe. Principale annonce confirmée par l’UEFA, la délocalisation de la finale de la Ligue des champions. Initialement prévue le 28 mai prochain à Saint-Pétersbourg, la rencontre se tiendra finalement au Stade de France. L’UEFA a également indiqué que les clubs russes et ukrainiens ainsi que les deux sélections nationales devront disputer leurs prochains matchs à domicile sur terrain neutre, par mesure de sécurité. Comme l’instance européenne, la FIFA a aussi condamné le conflit, même si la Fédération internationale présidée par Gianni Infantino n’a pas encore prononcé la moindre mesure contre la Russie. En course pour une qualification à la phase finale de la Coupe du monde 2022, la Russie sera-t-elle au Qatar ? Rien n’est moins sûr d’autant que la Pologne de Robert Lewandowski, son adversaire en demi-finales des barrages, a officialisé son refus de jouer comme la Suède et la République Tchèque, amenées à s’affronter dans l’autre affiche de la Voie B et rivaux potentiels en finale des joueurs de Valeri Karpine. Des voix commencent à s’élever pour réclamer l’exclusion pure et simple de

Coupe du monde 2022 : la République Tchèque dit non à la Russie

Coupe du monde 2022 : la République Tchèque dit non à la Russie

Après la Pologne et la Suède, la République Tchèque refuse à son tour d’affronter la Russie dans le cadre des barrages de la Coupe du monde 2022 au sein de la zone Europe. Dans un communiqué publié ce dimanche, la Fédération tchèque de football a affiché son refus de jouer la sélection russe en réponse à la guerre lancée par le président de la Russie Vladimir Poutine contre l’Ukraine. “Le comité exécutif de la Fédération tchèque de football, les membres du staff et les joueurs de l’équipe nationale ont convenu qu’il n’était pas possible de jouer contre l’équipe nationale russe dans la situation actuelle, même pas sur terrain neutre. Nous voulons tous que la guerre se termine le plus tôt possible.” Il faut rappeler que la République Tchèque doit rencontrer la Suède en demi-finales des barrages, tandis que l’autre affiche du dernier carré de la Voie B met aux prises la Russie à la Pologne. Seule l’une de ces quatre nations décrochera son billet pour la phase finale du Mondial, mais l’actuelle crise diplomatique bouleverse le monde du football. "The Czech FA executive committee, staff members and players of the national team agreed it's not possible to play against the Russian national team in the current situation, not even on the neutral venue. We all want the war to end as soon as possible." pic.twitter.com/NQK6YGNoHJ — Czech Football National Team (@ceskarepre_eng) February 27, 2022

Coupe du monde 2022 : Le Graët réclame l’exclusion de la Russie

Coupe du monde 2022 : Le Graët réclame l’exclusion de la Russie

Le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, s’est prononcé sur la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Dans un entretien accordé au journal Le Parisien, le dirigeant breton souhaite que la Russie ne dispute pas la Coupe du monde 2022 organisée par le Qatar. “C’est quelque chose dont je n’ai pas discuté encore avec d’autres fédérations. Je penche pour une exclusion de la Russie du prochain Mondial. C’est mon premier élan. Habituellement, j’estime que le sport est là pour réconcilier les peuples et apaiser les tensions. Mais là, cela va beaucoup trop loin. Et le monde du sport, et en particulier du football, ne peut pas rester neutre. Je ne m’opposerai certainement pas à une exclusion de la Russie”, a lâché le patron du football français. Pour rappel, la Pologne ne souhaite pas affronter la Russie en demi-finales des barrages de la zone Europe du prochain Mondial comme la Suède, potentiel adversaire de la sélection russe en finale.

Guerre en Ukraine : la Suède boycotte aussi la Russie

Guerre en Ukraine : la Suède boycotte aussi la Russie

Par sa fédération, la Suède a fait savoir qu’elle ne voulait pas jouer contre la Russie, en qualification de la coupe du Monde 2022. Après la Pologne, la Suède a appelé la FIFA à sanctionner la Russie. Elle s’est fermement positionnée contre l’idée d’affronter la Russie, en barrages du Mondial. « Le conseil d’administration a décidé que l’équipe nationale masculine suédoise ne jouerait pas d’éventuel match éliminatoire contre la Russie, quel que soit l’endroit où le match se jouerait », a fait savoir sa fédération par l’intermédiaire d’un communiqué. Et d’ajouter : « Le Conseil fédéral exhorte également la FIFA à annuler les matches de barrage de mars auxquels la Russie participe. » La Suède est susceptible de rencontrer les Russes en cas de qualification face à la République tchèque. La FIFA n’a pour l’instant pas réagi. SvFF´s besked: Herrlandslaget kommer inte att spela mot Ryssland – oavsett var matchen spelas. Förbundsstyrelsen uppmanar samtidigt FIFA att ställa in de play off-matcher i mars där Ryssland deltar. — Svensk Fotboll (@svenskfotboll) February 26, 2022

Coupe du monde 2022 : la Pologne refuse d’affronter la Russie en barrages

Coupe du monde 2022 : la Pologne refuse d’affronter la Russie en barrages

La Pologne a officiellement annoncé qu’elle n’affronterait pas la Russie, en barrage de la coupe du Monde 2022. Robert Lewandowski (33 ans) a réagi et appuyé sa fédération. Sur Twitter, le président de la fédération polonaise a annoncé que l’équipe nationale polonaise ne jouerait pas contre la Russie, en barrages de la coupe du Monde 2022 : « Fini les paroles, il est temps d’agir ! En raison de l’escalade de l’agression de la Fédération de Russie en Ukraine, l’équipe de la Pologne n’envisage pas de jouer le match de barrage contre la Russie. C’est la seule bonne décision », a-t-il publié ce samedi matin. « C’est la bonne décision ! » Le dirigeant a été appuyé par Robert Lewandowski : « C’est la bonne décision ! Je ne peux pas imaginer jouer un match avec l’équipe nationale russe dans une situation où l’agression armée en Ukraine se poursuit. Les footballeurs et les fans russes ne sont pas responsables de cela, mais nous ne pouvons pas prétendre que rien ne se passe », a écrit l’attaquant du Bayern Munich. Des discussions sont par ailleurs en cours avec la Suède et la République tchèque en vue de prendre une position commune face à l’UEFA. La FIFA a quant à elle condamné l’entrée en guerre, mais n’a pour l’instant pas pris de sanction contre la sélection russe.

Guerre en Ukraine : la Pologne, la Suède et la République tchèque refusent de jouer en Russie

Guerre en Ukraine : la Pologne, la Suède et la République tchèque refusent de jouer en Russie

La Pologne, la Suède et la République tchèque ont publié un communiqué commun. Ils refusent de jouer en Russie, dans le cadre des barrages de la coupe du Monde 2022. Les trois fédérations ont rédigé un communiqué pour informer de leur refus de se rendre en Russie, dans le cadre des barrages de la coupe du Monde. Un document qui va forcer la FIFA à prendre une décision rapide concernant la tenue des rencontres. L’UEFA a quant à elle fait savoir qu’elle se réunirait en urgence, vendredi, pour trancher sur certains points liés au conflit en Ukraine. D’après plusieurs sources, la Russie pourrait être blacklistée et exclue de toutes les compétitions, jusqu’à nouvel ordre. [#CDM2022🏆] 🔴 BREAKING ! La Pologne 🇵🇱 , la Suède 🇸🇪 et la République Tchèque 🇨🇿 refusent de jouer les barrages pour la Coupe du Monde à Moscou face à la Russie 🇷🇺 pic.twitter.com/6xyRKn3tp8 — Footballogue⭐️⭐️ (@Footballogue) February 24, 2022

Guerre en Ukraine : réunion d’urgence à l’UEFA

Guerre en Ukraine : réunion d’urgence à l’UEFA

L’UEFA a planifié une réunion d’urgence, en raison du conflit qui oppose la Russie à l’Ukraine. Elle aura lieu vendredi. L’instance européenne a annoncé qu’une réunion d’urgence se tiendrait vendredi, suite aux événements qui ont eu lieu en Ukraine, ces dernières heures. Elle devrait évoquer le problème de la finale du 28 mai, laquelle était programmée à Saint-Pétersbourg, mais pas seulement. La question des barrages de la Coupe du monde 2022 pourrait aussi être abordée, alors que la Russie figure dans le groupe B, qui comprend également la Suède, la Pologne et la République tchèque. L’équipe nationale et les clubs russes pourraient être exclus de toutes les compétitions. Plusieurs footballeurs ont par ailleurs demandé à leur gouvernement de les aider à quitter l’Ukraine. NEW: UEFA will decide before the weekend to move Champions League final. — Martyn Ziegler (@martynziegler) February 24, 2022

FIFA : les joueurs sont contre un Mondial tous les deux ans

FIFA : les joueurs sont contre un Mondial tous les deux ans

Le syndicat mondial des joueurs de football, la FIFPro, a réalisé un sondage sur le grand projet de la FIFA et de son président, le Suisse Gianni Infantino : la Coupe du Monde biennale. D’après le résultat de ce sondage réalisé auprès de 1000 joueurs, 75% d’entre eux se prononcent contre une modification de la périodicité de la plus grande compétition des sélections nationales. Le secrétaire général du syndicat, Jonas Baer-Hoffman, relayé par So Foot, affirme même que “seulement 21% des joueurs pensent que leur voix est respectée et que leur bien-être est suffisamment considéré par la gouvernance du football international.” Une véritable opposition semble donc se dessiner face à ce projet porté par la FIFA depuis plusieurs mois maintenant. Une Coupe du Monde tous les deux ans mettrait encore plus à rude épreuve les joueurs, qui doivent faire face, pour la plupart, à des calendriers démentiels en club.

Brentford : Eriksen a un grand objectif avec sa sélection

Brentford : Eriksen a un grand objectif avec sa sélection

Le milieu de terrain de 29 ans, nouveau joueur de Brentford, a été présenté à la presse, ce vendredi. Victime d’un malaise cardiaque durant le dernier Euro, Christian Eriksen n’en a pas perdu ses capacités, comme il l’a révélé aux médias présents : “Bien sûr, je n’ai pas oublié de jouer au football et mon corps est toujours le même, ma vision et mes capacités resteront les mêmes. Cela n’a pas changé. Je veux montrer que je suis toujours le même joueur que j’étais avant.” L’ancien joueur de Tottenham, de l’Ajax et de l’Inter a même un objectif bien précis en tête pour relancer sa carrière : “Mon objectif est d’être en forme pour la Coupe du Monde. Il s’agit de renforcer l’entraînement et d’obtenir quelques minutes sur le terrain. La Coupe du Monde est dans de nombreux mois et je ferai tout ce que je peux pour être présent.” Le Mondial au Qatar démarre le 21 novembre. Le milieu offensif danois, lié à Brentford pour six mois, a donc neuf mois pour se préparer au mieux jusqu’à cette échéance.

Benzema révèle son dernier challenge!

Benzema révèle son dernier challenge!

Invité de Téléfoot ce dimanche, l’attaquant de l’Equipe de France s’est confié sur ses ambitions pour la Coupe du Monde 2022, organisée au Qatar en Décembre: C’est dans un coin de ma tête. Je n’y pense pas tous les jours parce j’ai une grosse saison à faire avec mon club. Pouvoir être sélectionné pour faire la Coupe du monde, c’est un objectif. Tu es obligé de mettre la France en favori, c’est obligatoire. Avec la qualité qu’il y a sur le terrain et ce qu’on montre tous en club ou en sélection, on montre qu’on peut être les meilleurs. La Coupe du monde, c’est la Coupe ultime, le plus beau trophée Benzema est clairement revanchard après l’échec des Bleus en quarts de finale de l’Euro contre la Suisse. Malgré cet échec collectif, Benzema s’est distingué pendant la compétition avec 4 buts en 5 matchs. Son unique trophée en Equipe de France est la Ligue des Nations remportée l’an passé. L’attaquant, non sélectionné avec les Bleus pendant près de 6 ans, a aujourd’hui 34 ans. L’édition 2022 de la Coupe du Monde sera donc sa dernière chance de soulever le plus prestigieux des trophées. Quant au statut de favori de l’Equipe de France, le bookmaker Betclic met à égalité la France et le Brésil (cote à 7) en termes de probabilité de victoire finale, devant l’Angleterre (8,5), l’Espagne (9) et l’Allemagne (11). Benzema a donc raison de placer la France en statut de favori pour la compétition. "Plus tu penses au jeu et tu respectes le foot,

Equateur-Brésil : l’incroyable résumé vidéo (avec 2 cartons rouges + 2 décisions VAR!)

Equateur-Brésil : l’incroyable résumé vidéo (avec 2 cartons rouges + 2 décisions VAR!)

Sans Neymar, le Brésil a été mis en échec jeudi par l’Equateur (1-1), à Quito, pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Voici le résumé de la rencontre en vidéo. Malgré une réalisation du milieu de terrain du Real Madrid Casemiro, la sélection de Tite a été rejointe en seconde période. Qualifiés pour la phase finale du Mondial au Qatar, les Brésiliens restent en tête de la zone Amérique du Sud avec quatre longueurs d’avance sur l’Argentine, tombeuse du Chili.

Chili-Argentine : le résumé vidéo avec le but de Di Maria

Chili-Argentine : le résumé vidéo avec le but de Di Maria

Qualifiée pour le Qatar, l’Argentine l’a emporté au Chili dans la nuit de jeudi à vendredi (2-1), à l’occasion des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au sein de la zone Amérique du Sud. Voici le résumé de la rencontre en vidéo. Privée de la star du Paris Saint-Germain Lionel Messi, l’Albiceleste de Lionel Scaloni a fait la différence sur des buts du milieu offensif parisien Angel Di Maria et de l’attaquant de l’Inter Milan Lautaro Martinez. Deuxième du classement avec 32 points et toujours invaincue depuis le début des qualifications, l’Argentine revient à quatre longueurs du Brésil, tenu en échec par l’Equateur (1-1).

FIFA : Infantino affirme vouloir « donner l’espoir aux Africains » avec une Coupe du monde biennale

FIFA : Infantino affirme vouloir « donner l’espoir aux Africains » avec une Coupe du monde biennale

Le président de la FIFA Gianni Infantino a de nouveau défendu son projet de Coupe du monde tous les deux ans, ce mercredi, à Strasbourg. Sauf que ses arguments n’ont pas été vraiment compris. Devant le Conseil de l’Europe, le patron de la FIFA a affirmé vouloir mettre en place une Coupe du monde biennale pour donner espoir aux habitants du continent africain : « Nous voyons le football se développer dans une direction où certains ont tout et la plupart n’ont rien. En Europe, la Coupe du monde a lieu deux fois par semaine, car les meilleurs joueurs du monde y jouent », a-t-il déclaré (propos relayés par RMC Sport). Et d’ajouter : « Nous devons donner aux Africains l’espoir qu’ils n’auront pas à traverser la Méditerranée pour peut-être avoir une vie meilleure ici. Nous devons leur donner des opportunités et de la dignité. » Une sortie qualifiée de lunaire par de nombreux médias. Pour rappel, Gianni Infantino défend son projet de Mondial tous les deux ans depuis plusieurs mois. Il a récemment aussi pris plusieurs positions très polémiques, avec la Super League ou en soutenant les Qataries face aux critiques sur les travaux des stades, lors desquels seraient morts de nombreux travailleurs immigrés.

Belgique : Vermaelen dit stop et rejoint les Diables Rouges

Belgique : Vermaelen dit stop et rejoint les Diables Rouges

Thomas Vermaelen range ses crampons. Arrivé en fin de contrat avec le Vissel Kobe, le défenseur central belge met un terme à sa carrière professionnelle. Passé par Arsenal, l’Ajax Amsterdam et le FC Barcelone, le footballeur âgé de 36 ans a notamment remporté quatre titres de champion d’Espagne et une fois la Ligue des champions avec les Blaugrana. Dans la foulée de cette annonce, la Fédération belge de football a communiqué sa venue dans le staff du sélectionneur des Diables Rouges Roberto Martinez. Le joueur aux 85 sélections et 2 buts est nommé adjoint du technicien espagnol en remplacement de Shaun Maloney, une fonction qu’il occupera notamment en prévision de la phase finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar. A new member in our technical staff! 🙌 #DEVILTIME➡️ https://t.co/Eobaf5WR0Y pic.twitter.com/0V4hZAbULL — Belgian Red Devils (@BelRedDevils) January 21, 2022

Brésil : Neymar préservé lors de la prochaine fenêtre internationale ?

Brésil : Neymar préservé lors de la prochaine fenêtre internationale ?

Alors qu’il vient tout juste de rentrer du Brésil où il a passé ses vacances tout en poursuivant sa rééducation, Neymar devrait bel et bien rester à Paris lors de la prochaine trêve internationale. Blessée à la cheville fin novembre lors d’un match à Saint-Etienne, la star du Paris Saint-Germain ne sait pas encore quand il pourra reprendre la compétition mais le club de la capitale française espère un retour à l’entraînement collectif dans moins de trois semaines. En accord avec leader de la Ligue 1, le sélectionneur brésilien, Tite, ne devrait pas faire appel à lui lors de la prochaine fenêtre internationale prévue fin janvier-début février. Le Brésil étant déjà qualifié pour la prochaine Coupe du monde, une éventuelle convocation de Neymar serait en effet surprenante même si le coach de la Seleçao n’a pas pour habitude de se laisser faire dans ce genre de dossiers. Le Brésil affrontera l’Équateur et le Paraguay lors des deux prochaines journées des éliminatoires du Mondial 2022 de la zone AmSud.

Equipe de France : l’agent de Deschamps sort du silence

Equipe de France : l’agent de Deschamps sort du silence

Chargé des intérêts de Didier Deschamps, Jean-Pierre Bernès s’est exprimé sur la situation du sélectionneur de l’équipe de France à quelques mois de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Interviewé par La Provence, l’agent de l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille n’a exclu aucun scénario sur l’avenir de son client, sous contrat jusqu’en décembre 2022 avec la Fédération française de football. “Vous savez, tout est ouvert. Là, il a sa Coupe du monde, il va essayer de la gagner. Après, il prendra la décision qu’il voudra, on en discutera. Il peut continuer, aller en club, s’arrêter un moment… Il peut tout faire.” Nommé sélectionneur des Bleus en juillet 2012, le coach de 53 ans a depuis dirigé 124 matchs, pour un bilan de 81 victoires, 25 nuls et 18 défaites. Avec les partenaires de Hugo Lloris, Didier Deschamps a atteint la finale du championnat d’Europe 2016, remporté le Mondial 2018 et la Ligue des Nations 2021. En revanche, “DD” et ses joueurs ont subi un cuisant échec à l’Euro 2021 avec une élimination dès les huitièmes de finale contre la Suisse, aux tirs au but.

Fifa : Mbappé et Lewandowski disent non au Mondial tous les 2 ans

Fifa : Mbappé et Lewandowski disent non au Mondial tous les 2 ans

Tous deux récompensés lors de la cérémonie des Globe Soccer Awards organisée à Dubaï ce lundi, le Parisien Kylian Mbappé et le Munichois Robert Lewandowski se sont dit opposés à l’organisation d’un Mondial tous les ans. Récompensé à la surprise générale par le prix de joueur de l’année 2021, Kylian Mbappé en a profité pour donner son avis sur ce projet très contesté de la Fifa. “Cela rendrait cette compétition ”normale”, ce qui ne doit pas être le cas. L’Euro, la Coupe du monde, la Ligue des nations… Nous aimons jouer, mais c’est trop. Si les gens veulent voir de la qualité, je pense que nous devons faire des pauses“, a lâché l’attaquant du Paris Saint-Germain, soutenu dans la foulée par Robert Lewandowski. “Si nous voulons disputer une Coupe du monde tous les deux ans, le niveau va baisser. C’est impossible pour le corps et l’esprit de performer au même niveau“, a expliqué le buteur du Bayern Munich.

Pologne : la Fédération s’emporte contre Paulo Sousa

Pologne : la Fédération s’emporte contre Paulo Sousa

Par la voix de son président, la Fédération polonaise de football a réagi aux envies de départ de son sélectionneur national Paulo Sousa. Dans un message posté dimanche sur son compte Twitter, Cezary Kulesza a critiqué l’attitude de l’ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux, désireux de quitter son poste afin de s’installer sur le banc de Flamengo. “Aujourd’hui, j’ai été informé par Paulo Sousa qu’il voulait résilier le contrat avec la PZPN d’un commun accord à cause d’une offre d’un autre club. Il s’agit d’un comportement extrêmement irresponsable, incompatible avec les déclarations antérieures de l’entraîneur. Par conséquent, j’ai fermement refusé.” Sous contrat jusqu’en décembre 2022, le coach portugais de 51 ans doit en théorie diriger les partenaires de Robert Lewandowski en barrages de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Tombés dans la Voie B, les Polonais devront d’abord éliminer la Russie avant d’affronter le vainqueur de Suède-République Tchèque.

Équipe de France, Savanier : “Je rêve de la Coupe du Monde”

Équipe de France, Savanier : “Je rêve de la Coupe du Monde”

Le meneur de jeu de Montpellier était l’invité, ce jeudi, de l’émission de Jérôme Rothen sur RMC. Cité par la presse pour intégrer l’équipe de France, Téji Savanier s’est dit très tranquille à ce sujet : “Les joueurs de l’équipe de France jouent tous dans un très grand club, c’est sûr. Après, je l’ai déjà dit, ce n’est pas mon objectif premier d’être appelé. Moi, c’est pour mon club que je fais tous ces matchs et que je me donne à fond. L’équipe de France, si ça doit venir, ça viendra.” Relancé sur la question, le milieu de 30 ans a dévoilé deux de ses rêves : “Je ne vais pas mentir. C’est un rêve depuis que je suis petit (de rejoindre les Bleus). Rien que d’avoir fait les JO pour moi ça a été énorme. La Coupe du Monde au Qatar ? Je rêve de la Coupe du Monde tout court.” Déjà interrogé sur son cas, Didier Deschamps avait semble-t-il fermé la porte à une sélection de Téji Savanier, qui réalise pourtant une bonne saison du côté de Montpellier (6 buts et 6 passes décisives en 17 rencontres).

OM : Saliba a l’Équipe de France dans un coin de la tête

OM : Saliba a l’Équipe de France dans un coin de la tête

Performant avec l’Olympique de Marseille depuis le début de la saison, William Saliba croit en un avenir international, tout en concédant devoir progresser pour y parvenir. Le joueur prêté par Arsenal jusqu’à la fin de la saison, et qui pourrait y retourner ensuite, était interrogé sur le podcast FC Stream Team d’Eurosport : “C’est sûr qu’il y a de la place mais il faut rester concentré : on est un pays où il y a des milliers de joueurs. Il faut essayer d’être le plus régulier possible. Quand le coach aura besoin de moi, je répondrai présent. Il faut progresser encore, c’est une autre étape et je vais tout faire pour y arriver. Il faut que je sois plus constant, que j’enchaîne les matchs. Quand j’entendais “Saliba équipe de France”, le match contre la Lazio (où il commet une erreur coûtant un but, ndlr) m’a calmé. (…) Je suis Espoirs mais on joue tous pour aller en équipe de France A. Je ne me dis pas qu’il faut que je sois à la Coupe du Monde, mais on se dit pourquoi pas, j’espère que j’y serai, mais il faut rester concentré et progresser.” Âgé de 20 ans, William Saliba est le capitaine de l’Équipe de France Espoirs.

Equipe de France : Deschamps met les choses au clair sur son futur

Equipe de France : Deschamps met les choses au clair sur son futur

Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, a profité d’une interview accordée à l’Agence France Presse pour faire le point sur son avenir avec les Bleus. Le technicien des champions du monde 2018 s’exprimera sur son futur avec le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, à l’issue de la Coupe du monde 2022. “Aujourd’hui, c’est prévu qu’on se revoie après et qu’on décide ensemble, même si c’est lui qui aura le dernier mot.” Le coach de 53 ans refuse de dire s’il quittera son poste en cas de sacre au Qatar. “Je ne me pose pas la question. Je ne me projette pas. Si je dois avoir une autre vie, elle sera aussi très bien. Mais je ne sais pas laquelle. Il n’y a pas de limite d’âge.” En poste depuis juillet 2012, l’ancien coach de l’Olympique de Marseille garde la même motivation. “À partir du moment où ma détermination et mon envie sont toujours au maximum, je suis prêt à relever le défi (…) Je suis épanoui. Je ne ressens pas d’usure comme sélectionneur. Si je pouvais avoir dix ans de plus de ce que je vis aujourd’hui, ce serait l’idéal.” Jeudi, le tirage au sort de la Ligue des Nations a été effectué. Tenants du titre, les coéquipiers de Kylian Mbappé affronteront le Danemark, la Croatie et l’Autriche dans le groupe 1 de la Ligue A.

Uruguay : Diego Alonso nouveau sélectionneur de la Celeste

Uruguay : Diego Alonso nouveau sélectionneur de la Celeste

L’Uruguay tient son nouveau sélectionneur. Pour remplacer Oscar Tabarez, limogé en novembre, la Fédération uruguayenne de football a choisi Diego Alonso. Le technicien de 46 ans prend les rênes de la Celeste pour une durée qui n’a pas été précisée. Libre de tout contrat depuis son départ de la franchise américaine de l’Inter Miami, en janvier dernier, le coach uruguayen devra relancer les partenaires de Luis Suarez et Edinson Cavani dans l’optique de la qualification à la phase finale de la Coupe du monde 2022, programmée au Qatar du 21 novembre au 18 décembre. Avec 16 points, l’Uruguay n’occupe que la septième place de la zone Amérique du Sud à une longueur de la Colombie, quatrième.

PSG : selon Paredes, l’Équipe de France “joue mal”

PSG : selon Paredes, l’Équipe de France “joue mal”

Le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a été interrogé par ESPN sur sa sélection nationale, l’Argentine. Il en a profité pour évoquer certaines autres sélections européennes. “J’ai l’impression qu’un groupe incroyable a été constitué, avec des personnes incroyables, et où chacun sait ce qu’il doit apporter, personne ne vous fait la tête si quelqu’un corrige quelqu’un d’autre, peut-être que ça n’arrivait pas avant et dans un club parfois ça n’arrive pas. Je vois Leo (Messi) heureux dans la sélection nationale, je le vois toujours vouloir jouer. À Paris, nous avons parlé du fait que nous voulons toujours jouer pour l’équipe nationale. Cela nous a permis de remporter la Coupe (Copa America 2021, ndlr). Nous avons le sentiment d’être une équipe contre laquelle je ne sais pas si les autres veulent jouer. (…) Le coach (Lionel Scaloni) a bien travaillé. Les autres nations ? L’équipe de France a de grands joueurs mais joue mal. En Europe l’Espagne joue bien. Mais bien jouer ne t’assure pas de gagner. Je pense que l’Argentine ne joue pas plus mal que l’équipe de France” a conclu Leandro Paredes. Les deux nations pourraient s’affronter lors de la prochaine Coupe du Monde au Qatar, en 2022. Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, n’a pas exclu d’entraîner le PSG, le club de Leandro Paredes, après le Mondial.

Arsenal : Lacazette se confie sur son avenir chez les Bleus

Arsenal : Lacazette se confie sur son avenir chez les Bleus

L’attaquant d’Arsenal, Alexandre Lacazette, a envoyé un message clair sur la suite de sa carrière internationale, au point mort depuis de très longs mois. Dans le cadre d’un entretien accordé à l’émission Téléfoot, le footballeur français s’est montré pessimiste sur ses chances de porter de nouveau le maillot des Bleus. “On ne ferme pas la porte mais on y pense de moins en moins. S’il y a un appel oui j’irai forcément parce que ça fait toujours plaisir de jouer pour l’équipe de France mais je ne me fais plus vraiment d’illusions.” L’ancien Lyonnais, qui s’est également exprimé sur son avenir avec les Gunners, compte 16 sélections pour 3 buts avec l’équipe de France. Le joueur de 30 ans, dont la dernière cape remonte au 14 novembre 2017 et un match amical contre l’Allemagne durant lequel il avait signé un doublé (2-2), ne devrait pas sauf hécatombe à son poste figurer dans le groupe retenu par Didier Deschamps pour la phase finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Italie : Mancini aurait voulu éviter le Portugal

Italie : Mancini aurait voulu éviter le Portugal

Ce vendredi, le tirage au sort des barrages pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar a eu lieu. L’Italie et le Portugal peuvent s’affronter si les deux équipes battent leur premier adversaire, la Macédoine et la Turquie. Interrogé par Tuttosport, Roberto Mancini a concédé que le tirage n’avait pas été clément pour l’Italie : “Cela aurait pu se passer un peu mieux. Le Portugal et nous-mêmes devrions d’abord battre la Turquie et la Macédoine et comme il s’agit d’un match sec, il y a toujours des difficultés. La Macédoine a fait un très bon groupe de qualification. Nous devons faire attention car c’est un match sec comme contre la Suisse où nous aurions pu gagner. C’est le football. (…) Tout comme nous aurions voulu éviter le Portugal, ils auraient voulu nous éviter.” Championne d’Europe en titre, l’Italie pourrait ne pas aller à la Coupe du Monde l’an prochain. Devant la presse, Fernando Santos s’est dit serein.

Portugal : Fernando Santos la joue zen malgré le tirage difficile en barrages

Portugal : Fernando Santos la joue zen malgré le tirage difficile en barrages

Le sélectionneur du Portugal, Fernando Santos, a réagi ce vendredi au tirage au sort des barrages de la Coupe du monde 2022 pour la zone Europe. Son équipe affrontera la Turquie lors des demi-finales et pourrait retrouver l’Italie à domicile en finale. “Nous devons tout d’abord nous concentrer pour vaincre la Turquie. C’est le match important pour être ensuite en finale et la remporter. Quant au tirage au sort, il est ce qu’il est (possible “finale” contre l’Italie). Il y a plusieurs aspects positifs comme le fait de pouvoir jouer à domicile, mais pour cela il faut vaincre la Turquie. Le fait de pouvoir compter sur le soutien du public et d’éviter la fatigue des déplacements, c’est important. Ces voyages, ces déplacements sont toujours un peu compliqués. Maintenant il faut bien se préparer pour avoir un bon niveau en mars… La Turquie a de très bons joueurs. Parfois leur collectif fonctionne bien, parfois non. C’est une équipe qui pose toujours des difficultés. Mais je suis totalement convaincu qu’on sera au Mondial”, a-t-il souligné à l’issue du tirage au sort. Le tirage au sort intégral : Voie A : Ecosse – Ukraine et Pays de Galles – Autriche Voie B : Russie – Pologne et Suède – République tchèque Voie C : Italie – Macédoine du Nord et Portugal – Turquie

Mondial 2022 : le tirage des barrages intercontinentaux

Mondial 2022 : le tirage des barrages intercontinentaux

Après le tirage au sort des barrages de la zone Europe qui auront lieu fin mars, la Fifa a procédé au tirage des barrages intercontinentaux programmés au mois de juin. À l’origine, les deux affiches devaient se disputer en matchs aller-retour mais l’instance du football mondial a finalement opté pour un affrontement en match sec les 13 et 14 juin 2022. Voici le résultat du tirage au sort effectué ce vendredi à Zurich en Suisse. L’équipe AFC (zone Asie) face à l’équipe de la CONMEBOL (Amérique du sud) L’équipe CONCACAF (Amérique du nord) face à l’équipe OFC (Océanie)

Mondial 2022 : l’Italie ou le Portugal ne verra pas le Qatar, le tirage des barrages

Mondial 2022 : l’Italie ou le Portugal ne verra pas le Qatar, le tirage des barrages

Comme le craignait les médias des deux pays, l’Italie et le Portugal pourraient s’affronter en finale de l’un des trois tournois de qualifications de la zone Europe pour la Coupe du monde 2022. La Squadra Azzurra et la Seleçao portugaise font en effet partie de la même voie dans les barrages, ce qui signifie que l’un des deux pays ne verra pas le Qatar. Le tirage au sort des barrages pour la prochaine Coupe du monde de la zone Europe a été effectué ce vendredi à Zurich en Suisse. Les Italiens ont hérité d’un tirage plutôt abordable pour leur demi-finale puisque les champions d’Europe accueilleront la Macédoine du Nord. En cas de qualification, les joueurs de Roberto Mancini devraient ensuite aller chercher leur qualification à l’extérieur contre le vainqueur de la rencontre entre le Portugal et la Turquie. Le sélectionneur italien, Roberto Mancini, s’est exprimé juste après le tirage. “C’est un tirage au sort très difficile pour nous, parce que la Macédoine du Nord est une bonne équipe et si l’on gagne, on doit jouer la finale à l’extérieur contre la Turquie ou le Portugal, qui sont des très bonnes équipes“, a-t-il souligné. La voie A sera très ouverte avec des duels entre l’Écosse et l’Ukraine et entre le Pays de Galles et l’Autriche. La Russie pourra accueillir une éventuelle finale à domicile en cas de victoire contre la Pologne de Robert Lewandowski. La Suède de Zlatan Ibrahimovic recevra dans le même temps la République tchèque. Les demi-finales auront lieu le 24 mars. Les finales

EdF : Griezmann est émerveillé par le tandem Mbappé-Benzema

EdF : Griezmann est émerveillé par le tandem Mbappé-Benzema

L’attaquant de l’Atlético Madrid a confié qu’il appréciait le fait d’évoluer en Équipe de France avec le Parisien et le Madrilène. Dans l’émission Téléfoot, Antoine Griezmann a commenté la manière dont il est associé à Kylian Mbappé et Karim Benzema chez les Bleus : “Je pense qu’on a trouvé un système où c’est le mieux pour les trois où voilà, je suis plus dans la création, plus libre et je peux faire un peu ce que je veux. Quand je vois que Kylian (Mbappé) ou Karim (Benzema) viennent chercher le ballon, je peux être en 2e ligne, faire un appel en profondeur. Il y a beaucoup de mouvements et je trouve que c’est mieux pour l’équipe. (…) Des fois, je m’arrêtais un peu sur le terrain pour les regarder jouer : c’était merveilleux. Plus ils se trouvent, mieux ce sera pour nous parce qu’on crée des décalages, des occasions et des buts. Donc, tant mieux.” Ce trio devrait porter l’équipe de France durant les prochains mois, a priori jusqu’à la Coupe du Monde 2022 au Qatar.

OM : Lirola “rêve” de connaître la sélection espagnole

OM : Lirola “rêve” de connaître la sélection espagnole

Le latéral marseillais a évoqué ses ambitions internationales dans un entretien accordé à La Provence. Recruté par l’OM cet été à la Fiorentina, après six mois concluant en prêt, Pol Lirola, 24 ans, pense à la sélection de son pays : “Juste avant la dernière journée contre Metz, j’avais entendu que je pourrais figurer dans la liste élargie pour l’Euro. Je pense que ça viendra un jour en continuant à bien bosser au quotidien. Je reste tranquille par rapport à ça, mais c’est un rêve. Ces dernières années, il y avait surtout (Dani) Carvajal (au poste de latéral droit, ndlr), mais il a eu pas mal de problèmes physiques. Il y a aussi d’autres très bons joueurs, il faut que je fasse une grande saison pour avoir ma chance. Le Mondial au Qatar ? On a vu Gavi titulaire en sélection, alors qu’il à 17 ans et qu’il jouait au Barça B trois mois plus tôt. Donc oui, pourquoi pas ?” Pol Lirola est un peu à la peine en ce début de saison avec l’OM (14 rencontres, 1 passe décisive), avant le match contre l’OL, dimanche soir.

Manchester United : Petit ne croit pas que Zidane signera chez les Red Devils

Manchester United : Petit ne croit pas que Zidane signera chez les Red Devils

Interrogé par le Daily Mail, Emmanuel Petit a donné son opinion sur son ancien coéquipier en Équipe de France, actuellement libre de tout contrat et cité du côté de Manchester United. Emmanuel Petit a commenté le fait que Zinédine Zidane ait récemment appris l’anglais : “La communication est très importante, donc si vous ne parlez pas la langue lorsque vous arrivez dans un club comme Manchester United, cela pourrait être un gros problème. On m’a dit qu’il avait appris l’anglais récemment, donc je pense qu’il sait que c’est important pour sa carrière, mais (Zinédine) Zidane à Manchester United ? Je le ne crois pas, pour être honnête. Bien sûr, c’est un grand nom, mais il n’a jamais joué en Premier League et a très peu de liens avec elle, donc comme je l’ai dit, je n’y crois pas.” L’ancien joueur et entraîneur du Real Madrid, libre depuis l’été 2021, est fortement pressenti pour prendre la suite de Didier Deschamps à la tête des Bleus, après la Coupe du Monde au Qatar, en décembre 2022.

PSG : revenu d’Argentine, Messi affiche ses ambitions

PSG : revenu d’Argentine, Messi affiche ses ambitions

Lionel Messi a annoncé sur Instagram son retour en France, après sa participation à l’affiche des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 entre l’Argentine et le Brésil (0-0). Rassurant sur sa condition physique, l’attaquant du Paris Saint-Germain s’est d’abord félicité de la qualification de l’Albiceleste pour le Qatar. “Je viens d’atterrir à Paris avec l’immense joie d’avoir atteint l’objectif de la qualification pour la Coupe du monde au Qatar. C’est sans aucun doute la cerise sur le gâteau d’une année très spéciale que nous vivons avec la sélection. Merci encore pour tout l’amour que vous nous donnez toujours, en janvier si Dieu le veut nous nous reverrons”, a écrit le footballeur de 34 ans, rappelant le sacre de son pays à la dernière Copa America. L’ancien Barcelonais a désormais les yeux rivés vers les prochaines échéances du club de la capitale, et ce alors qu’il a manqué les deux derniers matchs contre le RB Leipzig (2-2, 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions) et les Girondins de Bordeaux (3-2, 13e journée de Ligue 1). “Il est maintenant temps de changer de cap car je veux toujours continuer à me battre pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés ici au PSG et je veux rester concentré et travailler pour y parvenir. Il reste à peine un mois et demi avant 2022 et j’aimerais terminer cette année de la meilleure des manières et avec davantage de bons moments que nous pouvons passer en France.”

Portugal : un limogeage de Santos ne serait pas envisagé

Portugal : un limogeage de Santos ne serait pas envisagé

Battu dimanche dernier par la Serbie (1-2), en éliminatoires de la Coupe du monde 2022, le Portugal devra passer par les barrages afin d’envisager une qualification pour le Qatar. Avec 17 points, les champions d’Europe 2016 ont terminé à la deuxième place du groupe A à trois longueurs des Serbes. Cette contre-performance contre les partenaires de Dusan Tadic a fragilisé la situation de Fernando Santos, à tel point que la Fédération portugaise de football aurait coché le nom de l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille André Villas-Boas pour le remplacer. Mais un départ du technicien de 67 ans ne serait pas à l’ordre du jour. Selon les informations de Jornal de Noticias, les dirigeants auraient maintenu leur confiance au coach portugais, en poste depuis septembre 2014 et sous contrat jusqu’à la fin du championnat d’Europe 2024. Et pour cause : son limogeage obligerait la FPF à payer une indemnité de 6 millions d’euros. Le Portugal sera tête de série lors du tirage au sort des barrages, prévu le 26 novembre. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo devront remporter une demi-finale puis la finale pour obtenir l’un des trois derniers tickets de la zone Europe.

Angleterre : Southgate confirme la tendance sur son avenir

Angleterre : Southgate confirme la tendance sur son avenir

Le sélectionneur de l’Angleterre, Gareth Southgate, a réagi aux spéculations entourant sa situation sur le banc de touche des Three Lions. Invité par les journalistes à évoquer une éventuelle prolongation de son contrat, après la balade lundi soir à Saint-Marin et la qualification pour le Qatar acquise, le technicien de 51 ans annonce des pourparlers avec ses dirigeants et donne une tendance favorable. “Lorsque vous travaillez avec un staff avec lequel je travaille et avec un groupe de joueurs aussi réceptifs et avec le talent que nous avons, c’est clairement très agréable. Il n’y avait donc pas d’autre raison de ne pas s’asseoir, à part le fait que nous étions concentrés sur le championnat d’Europe et cette qualification. Maintenant, c’est le moment approprié pour pouvoir s’asseoir avec John (McDermott, le directeur technique) et Mark Bullingham (le directeur général) et tout passer en revue, mais je ne m’attends pas du tout à ce que ce soit compliqué.” Nommé en novembre 2016, Gareth Southgate pourrait rempiler jusqu’à la fin du championnat d’Europe 2024. Sous ses ordres, les partenaires de Harry Kane ont atteint les demi-finales de la Coupe du monde 2018 et la finale de l’Euro 2021.

Equipe de France : Deschamps donne des nouvelles de Dubois

Equipe de France : Deschamps donne des nouvelles de Dubois

Didier Deschamps est revenu devant les journalistes sur la sortie sur blessure de Léo Dubois en Finlande (2-0), mardi soir lors de la dernière rencontre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Aligné dans le onze de départ, le défenseur de l’Olympique Lyonnais s’est blessé en fin de première période. Le latéral droit a été contraint de laisser sa place à Benjamin Pavard au retour des vestiaires. Interrogé à son sujet, le sélectionneur des Bleus a laissé entendre une longue indisponibilité du footballeur de 27 ans. “Ce n’est pas bénin, forcément. Il a senti le problème musculaire sur une accélération. Il s’est arrêté tout de suite. Cela va prendre quelques semaines. Il faudra qu’il fasse des examens.” Les Gones ne manqueront pas de communiquer plus d’informations sur l’état physique du joueur, mais tout porte à croire que l’ancien Nantais manquera plusieurs matchs.

Médias : l’audience de Finlande-France a été révélée

Médias : l’audience de Finlande-France a été révélée

L’audience du match remporté par l’équipe de France contre la Finlande (2-0), mardi soir à Helsinki, a été dévoilée. Dans un communiqué, TF1 annonce que 6,3 millions de téléspectateurs ont assisté au succès des Bleus de Didier Deschamps sur des buts de Karim Benzema et Kylian Mbappé. Il s’agit d’une audience supérieure à celle réalisée samedi dernier par M6 lors de la démonstration des champions du monde 2018 contre le Kazakhstan (8-0), vue par 5,97 millions de téléspectateurs. Qualifiés pour le Mondial au Qatar, les partenaires de Hugo Lloris ont bouclé leurs qualifications à la première place du groupe D avec 18 points et six longueurs d’avance sur l’Ukraine.

PSG : Messi donne des nouvelles de sa condition

PSG : Messi donne des nouvelles de sa condition

Lionel Messi s’est exprimé après le nul de l’Argentine contre le Brésil (0-0), dans la nuit de mardi à mercredi dans un match des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Après la qualification au Qatar assurée par l’Albiceleste, l’attaquant du Paris Saint-Germain a mis les points sur les “i” sur sa condition physique et les critiques ayant entouré sa présence dans la liste de Lionel Scaloni. Parti en sélection au grand dam du club de la capitale et de son directeur sportif Leonardo, en dépit d’une blessure aux ischio-jambiers et au genou, le footballeur de 34 ans a rassuré sur son état après avoir disputé l’intégralité de la rencontre. “Je vais bien, sinon je n’aurais pas joué. Je n’ai pas joué depuis longtemps et ce n’est pas facile de jouer un match avec autant de rythme que celui-ci. Heureusement que je vais bien et je sais que petit à petit je vais retrouver le rythme. J’espère pouvoir bien finir l’année”, a déclaré l’ancien Barcelonais à TyC Sports. Il reste désormais à savoir si Lionel Messi figurera à temps dans le groupe de Mauricio Pochettino pour la venue du FC Nantes, samedi prochain, à l’occasion de la 14e journée de Ligue 1. Pour rappel, le numéro 30 parisien a manqué les deux dernières rencontres contre le RB Leipzig (2-2, 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions) et les Girondins de Bordeaux (2-3, 13e journée de Ligue 1).

Equipe de France : Deschamps salue le duo Benzema-Mbappé

Equipe de France : Deschamps salue le duo Benzema-Mbappé

Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, a rendu hommage au duo Karim Benzema-Kylian Mbappé, décisif mardi soir en Finlande (2-0, éliminatoires de la Coupe du monde 2022). Remplaçant au coup d’envoi, l’attaquant du Real Madrid a supplée Moussa Diaby à la 56e minute de jeu et ouvert la marque quelques minutes plus tard (66e), avant une réalisation de la star du Paris Saint-Germain. Face à la presse après la rencontre, “DD” a salué la complémentarité des deux joueurs. “Ce n’est que du bonheur. Il ne faut pas les dissocier ou les associer que tous les deux. Ils ont cette relation technique qui existe aussi avec Griezmann. Cela semble facile, mais ils ont cette capacité technique et de complémentarité. Karim a une efficacité redoutable. Kylian confirme avec tout le talent qu’il a. C’est compliqué pour l’adversaire. Je vais les mettre dans des glaçons, tranquilles, pour qu’ils soient au frais. Ils auront beaucoup de matchs avant le prochain de l’équipe de France. Cela demande de la répétition. L’association des qualités et du talent permet à l’équipe de France d’être encore plus performante.”

Equipe de France : Guendouzi juge sa première sélection

Equipe de France : Guendouzi juge sa première sélection

Mattéo Guendouzi a honoré mardi soir sa première cape avec l’équipe de France, lors de la victoire en Finlande (2-0) comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Remplaçant au coup d’envoi, le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille a effectué ses premiers pas avec les A en prenant la place d’Antoine Griezmann à la 68e minute de jeu. En conférence de presse, le footballeur de 22 ans a dressé le bilan de ses débuts. “C’est une très grande fierté et beaucoup d’émotions. C’est un rêve de gamin qui se réalise, le rêve de tout footballeur de jouer avec la plus grande équipe du monde. Je suis très heureux d’avoir disputé mes premières minutes. C’est beaucoup d’émotions et une très grande fierté. J’espère que ce sera la première d’une longue série.” L’ancien Lorientais poursuit : “J’avais envie de faire mes premières minutes avec l’équipe. J’avais fait plusieurs rassemblements. Je sais qu’il y a de très grands joueurs à mon poste, une très grande équipe qui fonctionne très bien. J’avais à coeur de vouloir commencer, mais j’étais patient. J’ai continué de travailler à l’entraînement et en club. J’ai été récompensé de tous ces efforts. C’est une immense fierté. Je vais continuer à travailler pour avoir de nombreuses sélections.”

Equipe de France, Deschamps : “Le bilan est positif”

Equipe de France, Deschamps : “Le bilan est positif”

L’équipe de France a conclu les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 par une victoire contre la Finlande (2-0), mardi soir à Helsinki. Mis en échec à la pause par la sélection nordique, les champions du monde 2018 ont trouvé l’ouverture en seconde période sur des buts de Karim Benzema et Kylian Mbappé. “C’est une équipe bien regroupée avec beaucoup de densité. On a manqué de verticalité et de mouvements. En fin de première période, on leur a donné quelques munitions. On savait que la Finlande avait un objectif très important. On a bien débuté, avec une bonne maîtrise, sans se créer beaucoup d’occasions. On a fait tourner le ballon sans conclure”, a analysé Didier Deschamps en conférence de presse. Le sélectionneur des Bleus a dressé son bilan de l’année 2021, marquée par un cuisant échec et de nombreuses satisfactions. “Le bilan est positif, hormis dix minutes d’égarement fatales (contre la Suisse en huitièmes de finale de l’Euro, ndlr). On a gagné la Ligue des Nations. On se qualifie pour le Mondial sans trembler. On finit l’année civile invaincue. L’équipe de France a prouvé encore une fois sa qualité, son état d’esprit et son mental. Elle confirme qu’elle reste très compétitive. Je ressens de la fierté. Il y a eu des améliorations et des choses sont encore perfectibles. On a une capacité de maîtrise supérieure avec du danger et une efficacité.”

Pays de Galles – Belgique : compos officielles, chaîne et heure du match

Pays de Galles – Belgique : compos officielles, chaîne et heure du match

Ce mardi 16 novembre 2021, à partir de 20h45, suivez le match Pays de Galles – Belgique (Coupe du Monde 2022, éliminatoires) en direct à la TV. Cette rencontre sera diffusée en direct sur L’Equipe Live. Résultat en direct, compos, autres matchs de cette soirée internationale: voici tout ce qu’il faut savoir sur cette rencontre. La Belgique se déplace au Pays de Galles pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 dans la zone Europe. Leaders du groupe E avec 19 points, les Diables Rouges de Roberto Martinez ont composté leur billet pour le Qatar après une victoire samedi dernier contre l’Estonie (3-1), sur des buts de Christian Benteke, Yannick Ferreira Carrasco et Thorgan Hazard. Les Belges profiteront sans doute de cette ultime rencontre pour effectuer de nombreux changements dans le onze. La première nation au classement FIFA rencontre une sélection galloise deuxième de la poule avec 14 unités et trois longueurs d’avance sur la République Tchèque. Un nul et les partenaires de Gareth Bale disputeront les barrages. En cas de défaite, le Pays de Galles doit espérer que les Tchèques ne battent pas l’Estonie. Samedi dernier, les joueurs de Rob Page ont battu la Biélorussie (5-1) sur un doublé d’Aaron Ramsey et des buts de Neco Williams, Ben Davies et Connor Roberts. Les compositions d’équipes officielles de Pays de Galles – Belgique Pays de Galles, la composition d’équipe officielle: Ward – Roberts, Mepham, Rodon, Davies, Williams – Ramsey, Allen, Morrell – James, Moore Belgique, la composition d’équipe officielle: Casteels – Castagne,

Mondial 2022 (Q) : l’Algérie ira valider sa place au Mondial en barrages

Mondial 2022 (Q) : l’Algérie ira valider sa place au Mondial en barrages

Pour son dernier match de groupe, les hommes de Djamel Belmadi n’ont pu faire mieux que 2-2 contre le Burkina Faso. La sélection d’Algérie termine première de son groupe, après un dernier match où elle s’est faite peur. Le capitaine Ryad Mahrez a ouvert le score à la 21e, avant que le Burkina Faso reprenne ses esprits et égalise (par Sanogo à la 37e). Sofiane Feghouli a redonné l’avantage aux Algériens, à la 68e, avant que le Burkinabé Dayo permette à sa nation de ne pas s’incliner (83e). Avec ce nul, l’Algérie termineen tête de sa poule, avec 14 points, devant son adversaire du jour, 2e avec 12 unités. Les hommes de Djamel Belmadi rejoignent le Sénégal, l’Égypte, le Maroc, le Mali, le RD Congo et le Ghana en barrages. Les dix qualifiés – il y en a actuellement 7 – s’affronteront en matchs aller et retour.

Tunisie – Zambie : compos officielles, chaîne et heure du match

Tunisie – Zambie : compos officielles, chaîne et heure du match

Ce mardi 16 novembre 2021, à partir de 20h00, suivez le match Tunisie – Zambie (Coupe du Monde 2022, éliminatoires) en direct. Cette rencontre sera retransmise en direct sur L’Equipe Live. Score en direct, compos, autres matchs de cette soirée internationale: voici tout ce qu’il faut savoir sur cette rencontre. Il suffisait à la Tunisie d’un match nul en Guinée Équatoriale pour s’assurer la première place du groupe. Malheureusement, les coéquipiers de Wahbi Khazri ont craqué en fin de match sur un but de Pablo Ganet et voient leur principal concurrent aux barrages revenir à égalité avec 10 points (mais une moins bonne différence de but). Le Nzalang Nacional est donc toujours en course pour se qualifier pour son premier Mondial et se rendra en Mauritanie lors de l’ultime journée. Les Aigles de Carthage quant à eux, auront un match piège face à une très bonne équipe Zambienne (3e avec 7 points) qui reste sur une victoire facile contre la Mauritanie (4-0). Pour les hommes de Mondher Kebaier, une victoire est impérative dans la mesure où la Guinée Équatoriale devrait pouvoir prendre la mesure de la Mauritanie, dernier du groupe avec 1 point et un seul but marqué. Les compositions d’équipes officielles de Tunisie – Zambie Tunisie, la composition d’équipe officielle: Mustapha – Maaloul, Talbi, Bronn, Meriah – Sassi, Drager, Laidouni – Khaoui, Khazri, Sliti Zambie, la composition d’équipe officielle: Nsabata – Chiluya, Silwimba, Mwape, Chanda – Chapa, Banda, Mosunda – Kangwa, Daka, Sakala Tunisie – Zambie : sur quelle chaîne ? Le match Tunisie

Maroc – Guinée : compos officielles, chaîne et heure du match

Maroc – Guinée : compos officielles, chaîne et heure du match

Ce mardi 16 novembre 2021, à partir de 20h00, suivez le match Maroc – Guinée (Coupe du Monde 2022, éliminatoires) en direct à la télévision. Cette rencontre sera diffusée en direct sur L’Equipe Live. Résultat en direct, compos probables, autres matchs de cette soirée internationale: voici tout ce qu’il faut savoir sur cette rencontre. Comparé à ses autres voisins du Maghreb, le Maroc vit une fin d’éliminatoires très tranquille. À l’aube de la dernière journée, les hommes de Vahid Halilhodžić (1er avec 15 points) disposent de 10 points d’avance sur leur dauphin, la Guinée-Bissau. Auteur d’un 5 sur 5 jusqu’à présent, les Marocains ont fait les choses avec la manière, marquant 17 buts pour un seul encaissé. Ils restent sur une victoire 3-0 sur la pelouse du Soudan. Pour cette dernière rencontre, ils accueilleront la Guinée (3e avec 4 points) face à qui ils se sont facilement imposés mi-octobre (1-4). Ces derniers n’ont pas encore décroché le moindre succès depuis le début de la compétition (4 nuls et une défaite). Les compositions d’équipes officielles de Maroc – Guinée Maroc, la composition d’équipe officielle: Bono – El Yamiq, Alakouch, Aguerd, El Karouani – Amrabat, Louza, Barkok – El Kaabi, Mmaee, Chair Guinée, la composition d’équipe officielle: Camara – Kané, I. Sylla, O. Kanté, Conté – M. Sylla, Cissé, Diawara – Camara, Guilavogui, J. Kanté Maroc – Guinée : sur quelle chaîne ? Le match Maroc – Guinée sera proposé en direct sur L’Equipe Live à partir de 20h00. Les matchs de qualification au Mondial 2022 sont

Équipe de France : Deschamps ne ferme aucune porte pour son avenir

Équipe de France : Deschamps ne ferme aucune porte pour son avenir

Le sélectionneur des Bleus a répondu aux questions de Prime Video sur son futur, alors qu’il est lié à l’Équipe de France jusqu’en décembre 2022, juste après la Coupe du Monde au Qatar où son équipe s’est officiellement qualifiée samedi soir contre le Kazakhstan (8-0). “Je suis très heureux dans mon rôle de sélectionneur. C’est prévu jusqu’à la Coupe du Monde au Qatar donc j’ai gagné six mois vu que la Coupe du Monde est au mois de novembre mais il y a toujours la possibilité de reprendre, de basculer, de revenir dans un club ou l’inverse” a indiqué Didier Deschamps. À la tête des Bleus depuis 2012, le champion du Monde 1998 en tant que joueur et 2018 en tant que sélectionneur pourrait revenir au football de club, alors que Zinédine Zidane, libre de tout contrat, est pressenti pour prendre sa place dans un an en tant que sélectionneur de l’Équipe de France.

EdF : son trio d’attaque, le parcours des Bleus…Les mots de Deschamps en conférence de presse

EdF : son trio d’attaque, le parcours des Bleus…Les mots de Deschamps en conférence de presse

En conférence de presse, Didier Deschamps a notamment évoqué ce lundi la relation technique entre Karim Benzema, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. “La répétition des matchs permet d’affiner la relation technique, la complémentarité, avec et sans ballon, dans les déplacements. Le temps, il nous en manque toujours”, a souligné le coach de l’équipe de France avant de revenir sur le parcours de son équipe lors de ces éliminatoires du Mondial 2022. “On fera une analyse en incluant le match de demain. Un parcours de qualification n’est jamais évident. Atteindre l’objectif, c’est toujours important. On a laissé des points en route surtout avec les deux matchs nuls chez nous contre l’Ukraine et puis face à la Bosnie. On a pu partager des émotions importantes”, a-t-il poursuivi.

Irlande du Nord – Italie : compos officielles, chaîne et heure du match

Irlande du Nord – Italie : compos officielles, chaîne et heure du match

Ce lundi 15 novembre 2021, à partir de 20h45, suivez le match Irlande du Nord – Italie (Coupe du Monde 2022, éliminatoires) en direct. Cette rencontre sera diffusée en direct sur L’Equipe. Résultat en direct, compos, autres matchs de cette soirée internationale: voici tout ce qu’il faut savoir sur cette rencontre. L’Italie se déplace en Irlande du Nord pour la dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 dans la zone Europe. La Squadra Azzurra de Roberto Mancini joue à distance avec la Suisse la première place du groupe C et la qualification directe pour le Qatar, la Nati recevant dans le même temps la Bulgarie. Avec 15 points, les champions d’Europe en titre occupent la tête de la poule à égalité avec les Suisses. Vendredi dernier, l’Italie et la Suisse se sont quittées sur un score de parité au Stadio Olimpico de Rome (1-1). Les partenaires de Xherdan Shaqiri ont ouvert la marque par Silvan Widmer (11e), avant l’égalisation signée Giovanni Di Lorenzo (36e). Lors du match aller, les Transalpins l’avaient emporté sur le score de 2-0 sur des réalisations de Domenico Berardi et Ciro Immobile. Les compositions d’équipes de Irlande du Nord – Italie Pour ce match décisif pour la qualification, l’Italie sera privée des services de Davide Calabria (mollet droit), Alessandro Bastoni (blessure musculaire) et Cristiano Biraghi, ce dernier renonçant pour raisons personnelles. Le défenseur de l’Atalanta Bergame, Davide Zappacosta, est appelé en renfort comme Gian Marco Ferrari, le défenseur de Sassuolo. Pour rappel, la Nazionale devait déjà se passer

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store