Didier Deschamps, Equipe de France

Équipe de France, Deschamps : “Trois objectifs à atteindre”

Le sélectionneur des Bleus était en conférence de presse à Clairefontaine, ce mardi, avant la réception de l’Ukraine, demain soir (20h45), au Stade de France. “Ce n’est pas une année classique, on a trois objectifs à atteindre (l’Euro, le Final Four de la Ligue des Nations et les qualifications à la Coupe du Monde 2022), les compétitions sont un peu saucissonnées… C’est de la haute compétition, les joueurs y sont habitués et on ne va évidemment pas se plaindre parce que tout le monde ne peut pas exercer son métier en ce moment, mais c’est vrai que c’est une année particulière. Le huis clos ? On est obligé de s’habituer, il y a moins d’émotion, d’adrénaline. On joue, c’est déjà bien. Le seul avantage, c’est que si je ne suis pas content et que j’ai quelque chose à dire, même les joueurs à l’opposé du terrain sont capables d’entendre (sourire)”. Didier Deschamps en a profité pour évoquer l’Ukraine, le prochain adversaire des Bleus, dirigé par Andriy Shevchenko : “Ce n’est évidemment pas la même équipe qu’on a affronté en octobre (victoire 7-1, l’Ukraine ayant beaucoup de cas de Covid-19 dans son effectif initial, ndlr). C’est une bonne nation, une équipe qui aime avoir le ballon, une bonne maîtrise technique. Elle apprécie de jouer en attaque placée, avec des combinaisons sur les côtés, des latéraux qui participent beaucoup. Ils ont battu l’Espagne, montré de bonnes choses récemment, avec cette capacité technique pour garder le ballon et vouloir maîtriser.”

Didier Deschamps, Equipe de France

Équipe de France : les Bleus resteront à Clairefontaine

La Fédération française de football a annoncé que l’équipe de France n’irait pas séjourner à l’hôtel d’Enghien-les-Bains, comme il était prévu. L’établissement a effectivement annoncé plusieurs cas de coronavirus, parmi ses employés. « Le programme de l’Équipe de France a été modifié à la suite de la détection de plusieurs cas Covid-19 à l’hôtel d’Enghien-les-Bains. Les Bleus restent à Clairefontaine jusqu’à vendredi et leur départ pour le Kazakhstan. L’équipe de France devait rallier ce mardi l’hôtel d’Enghien-les-Bains où elle a l’habitude de séjourner lorsqu’elle évolue au Stade de France. En début de matinée, le staff de l’équipe de France a été informé que plusieurs employés de l’hôtel d’Enghien-les-Bains avaient été testés positifs à la Covid-19. En application du protocole sanitaire, le programme de l’équipe de France a donc été modifié comme suit : l’Équipe de France séjournera au Centre National du Football de Clairefontaine jusqu’à son départ pour le Kazakhstan vendredi matin. L’Équipe de France s’entraînera cet après-midi à 17h30 à Clairefontaine. De façon à garantir le respect de la bulle sanitaire à Clairefontaine, le premier quart d’heure de l’entraînement sera ouvert uniquement à un pool photos et TV. Le point presse de veille de match de Didier Deschamps et d’Hugo Lloris sera effectué en visioconférence depuis Clairefontaine. L’Équipe de France regagnera Clairefontaine après son match contre l’Ukraine. Les activités presse habituelles d’après-match au Stade de France, à l’issue de la rencontre France-Ukraine, demeurent inchangées dans le strict respect des conditions sanitaires », a fait savoir la FFF par le biais d’un communiqué. Pour rappel, les bleus

Zlatan Ibrahimovic

Suède : Ibrahimovic en larmes pour son come-back…à cause de son fils

De retour en sélection après presque cinq ans de retraite internationale, Zlatan Ibrahimovic effectue cette semaine son grand retour en équipe de Suède. Même s’il est forcément très heureux de porter à nouveau le maillot de la Suède, l’attaquant de l’AC Milan a littéralement craqué au moment d’évoquer le sentiment de son fils, triste de le voir partir ce lundi pour rejoindre ses coéquipiers. Présent en conférence de presse, l’ancien Parisien a fendu l’armure. D’ordinaire impassible, Ibrahimovic a laissé quelques larmes sur son visage à la grande surprise des médias présents lors de ce point presse. Ce n’est pas une bonne question que vous posez. J’avais Vincent (l’un de ses fils) qui pleurait en fait quand je l’ai laissé. Mais ça va…, a simplement lâché le joueur. Le buteur rossonero est entré un peu plus en profondeur sur le sujet à l’occasion d’une interview accordée au média suédois Fotbollskanalen. Cette période m’éloigne de ma famille et ce n’est pas une chose facile. Si vous avez deux enfants qui pleurent chaque fois que vous les quittez, c’est un peu difficile. Je suis humain, même si je suis Superman (…) Mes enfants sont très fiers. Ils m’ont demandé d’apporter le kit de l’équipe nationale, donc on va le faire, a-t-il conclu. Ibrahimovic a été convoqué pour les matchs des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 face à la Géorgie (25 mars) et au Kosovo (28 mars). La Suède disputera aussi un amical contre l’Estonie (31 mars).

EdF : Deschamps encense Dembélé mais lui lâche quelques conseils

Alors qu’il a choisi de rappeler Ousmane Dembélé pour les trois premiers matchs des Bleus dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022 après une absence de deux ans et demi, Didier Deschamps a de nouveau dit tout le bien qu’il pensait de l’attaquant du FC Barcelone. En conférence de presse, le sélectionneur de l’équipe de France s’est montré élogieux à propos de l’ailier blaugrana même s’il considère qu’il possède encore une grosse marge de progression. C’est un joueur qui a montré ses qualités très tôt, il est encore jeune. S’il n’était pas venu depuis un moment, c’est parce qu’il n’a pas été épargné par les blessures. Il arrive à enchaîner aujourd’hui, a justifié Deschamps pour le retour de Dembélé. Il est capable de faire d’énormes différences, de marquer des buts. Il pourrait en mettre plus et gagner en efficacité, mais ce n’est pas le transformer, a souligné Deschamps devant les médias. Le coach tricolore espère maintenant que Dembélé progressera dans la finition. Il est au très haut niveau depuis pas mal de temps. Il est jeune. Qu’il gagne en efficacité, évidemment ce serait une bonne chose que ce soit pour lui, son équipe ou pour nous. En gagnant en maturité, on fait peut-être de meilleurs choix même si les attaquants ont toujours des périodes où ils sont moins efficaces. Ousmane a toujours eu cette capacité à créer, il ne finit pas toujours bien dans la zone de vérité mais c’est toujours le plus difficile (…) Il a ses fulgurances. Il faut qu’il puisse amener

Didier Deschamps, Equipe de France

Equipe de France : Deschamps annonce un turnover sur les trois matches

L’équipe de France entame pendant cette trêve internationale les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Les Bleus de Didier Deschamps affronteront successivement l’Ukraine (mercredi 24 mars), le Kazakhstan (dimanche 28 mars) et la Bosnie-Herzégovine (mercredi 31 mars). Lors d’un point presse organisé ce lundi à deux jours de la réception des Ukrainiens, le sélectionneur tricolore a évoqué ses intentions. Avec trois rencontres en sept jours et un groupe de 26 joueurs à disposition, le coach de 52 ans a prévenu qu’un large turnover sera opéré pour impliquer le plus grand nombre. “Le pire, ce serait de ne pas faire et de faire avec le frein à main. Il y a une grande liberté dans les initiatives, mais c’est toujours dans un cadre collectif. Il y aura une rotation, car il y aura peu de récupération. Beaucoup ont joué dimanche. La grande majorité sera concernée par les trois matches qui nous attendent. Comme à chaque fois, peu importe le temps de jeu qu’ils ont, à eux de faire en sorte à travers le collectif d’être le plus performant possible.” “DD” n’est pour le moment concentré que sur la première rencontre : “On est focalisés sur ce premier match. On ne va pas anticiper. On ne sait pas ce qui peut se passer. À partir du moment où les 26 joueurs sont là, même si certains ont davantage un statut de titulaire, ils sont tous disponibles et j’aurais des choix à faire pour mettre l’équipe la plus compétitive possible. Il y aura une analyse du match,

Didier Deschamps, Equipe de France

Equipe de France : les Bleus ont débarqué à Clairefontaine

Les joueurs de l’équipe de France sont arrivés ce lundi au sein des installations de Clairefontaine. Les 26 joueurs convoqués par Didier Deschamps ont pris leurs quartiers en prévision des trois matches des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 contre l’Ukraine (mercredi 24 mars), le Kazakhstan (dimanche 28 mars) et la Bosnie-Herzégovine (mercredi 31 mars). Pour l’heure, aucun pépin physique n’est à signaler dans le groupe à deux jours de la venue des Ukrainiens. Et ce à contrario des Espoirs de Sylvain Ripoll, privés de Houssem Aouar et Moussa Diaby pour la phase de poules de l’Euro. Alexis Claude-Maurice (Nice) et Armand Laurienté (Lorient) ont été appelés pour les remplacer.

Pepe, FC Porto

Portugal : Pepe forfait et remplacé par Neto

Le Portugal devra se passer des services de Pepe pour la trêve internationale et les trois matchs contre l’Azerbaïdjan (24 mars), la Serbie (27 mars) et le Luxembourg (30 mars), lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Dans un communiqué, la Fédération portugaise de football a officialisé le forfait du défenseur central du FC Porto. Blessé samedi dernier contre Portimonense (2-1, 24e journée de Liga NOS), le footballeur de 38 ans ne peut pas tenir sa place pour ce rassemblement. En l’absence de l’ancien joueur du Real Madrid, le sélectionneur des champions d’Europe 2016 Fernando Santos a convoqué Luis Neto, le défenseur central du Sporting Portugal. Le joueur de 32 ans compte 19 sélections avec le Portugal, la dernière remontant au 14 octobre 2018 contre l’Ecosse en amical (3-1). Pour rappel, quatre joueurs de Ligue 1 font partie de la liste de la sélection lusitanienne, à savoir Anthony Lopes (Olympique Lyonnais), José Fonte (Lille), Danilo Pereira (Paris Saint-Germain) et Renato Sanches (Lille).

Zinedine Zidane, Real Madrid

Equipe de France : Zidane sélectionneur ? Varane y croit

Raphaël Varane a livré son sentiment sur la possibilité de voir un jour Zinedine Zidane prendre les commandes de l’équipe de France. Interviewé par nos confrères d’Europe 1 avant les trois matches des Bleus contre l’Ukraine (24 mars), le Kazakhstan (28 mars) et la Bosnie-Herzégovine (31 mars) qui marquent le début des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, le défenseur central du Real Madrid n’a pas caché que son entraîneur avait le profil pour succéder à Didier Deschamps. “C’est une possibilité. Pour tout coach français, l’équipe de France c’est un objectif. Je pense qu’il faut se concentrer à chaque fois sur le présent. Dans le football, tout va très vite. Par rapport à son parcours, son histoire, en tant que joueur ou coach, c’est vrai qu’il postule naturellement à ce poste. Mais ce n’est pas d’actualité pour l’instant.” L’actuel sélectionneur des champions du monde 2018, qui a remplacé Laurent Blanc en juillet 2012 et se trouve sous contrat jusqu’en décembre 2022, a reconnu que “Zizou” était crédible pour prendre sa place. Réélu président de la Fédération française de football pour les quatre prochaines années, Noël Le Graët pense clairement au technicien de la Maison Blanche en cas de départ de “DD”.

Raphaël Varane, Real Madrid

Equipe de France : Varane refuse de s’immiscer sur le cas Benzema

Raphaël Varane n’a pas échappé à l’épineux débat de l’absence de Karim Benzema en équipe de France. Interrogé par Europe 1, le défenseur central du Real Madrid a d’abord salué la carrière et les prestations de l’attaquant de 33 ans. “C’est un bosseur tout au long de sa carrière. Il continue de progresser. Il est bien physiquement, il a l’expérience. Il joue son meilleur football. C’est un joueur performant qui est élégant sur le terrain. C’est un plaisir de pouvoir jouer avec lui.” Avant de botter en touche sur les non-sélections répétées en Bleu de l’ancien Lyonnais sous l’ère Didier Deschamps, en réponse aux déclarations fortes de l’entraîneur merengue Zinedine Zidane : “Je ne vais même pas faire de langue de bois. Je me suis déjà beaucoup exprimé sur le sujet, je ne vais pas en dire plus. Mon positionnement est assez simple. J’en avais déjà parlé avec l’un et l’autre. Je me tiens à l’écart, de part ma position et mon rôle. Je me suis tenu informé de ce qui se passait, mais ce n’est pas à moi de changer, de mettre les pieds dans le plat. Ce n’est pas mon rôle. Moi, je reste à ma place. Je m’entends bien avec mes coachs et mes coéquipiers, c’est le plus important.” Sans Karim Benzema mais avec Raphaël Varane, les champions du monde 2018 vont affronter l’Ukraine (24 mars), le Kazakhstan (28 mars) et la Bosnie-Herzégovine (31 mars) lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 (voir la liste de Didier Deschamps).

Memphis Depay

OL : Depay lance un appel au gouvernement français

L’attaquant néerlandais a pointé du doigt le traitement de faveur des joueurs de l’équipe de France. Sur son compte Twitter personnel, Memphis Depay a interpellé le gouvernement français : “Gouvernement français, puis-je rejoindre l’équipe nationale néerlandaise lundi, s’il vous plait ? Ce serait juste, puisque vous faites une exception pour l’équipe de France, qui se déplace aussi hors d’Europe pour jouer des matchs !!!” Le Néerlandais pointe du doigt l’accord entre les clubs de L1 et de L2, qui offre la possibilité aux clubs de retenir les joueurs non-européens appelés par leur sélection, ainsi que les Européens dont au moins un match se jouera hors de l’Union européenne, puisque ces derniers, à leur retour, doivent observer une période d’isolement (de 14 ou 7 jours). Les Pays-Bas de Memphis Depay sont concernés, puisqu’ils doivent affronter la Turquie le 24 mars. Les Bleus, eux, se déplacent au Kazakhstan, le 28 mars, et les joueurs français de L1 sélectionnés ne seront pas soumis à un isolement, ce qui constitue un passe-droit que Memphis Depay dénonce. En conférence de presse, ce vendredi, le capitaine de l’OL en a rajouté une couche : “Il y a des décisions assez étranges qui sont prises à l’intérieur de l’Europe mais aussi en dehors par rapport aux joueurs africains. Je ne suis pas un politique, mais juste une personne lambda, et je continue de penser que ce n’est pas juste.”

Roberto Mancini

Italie : le groupe de Mancini avec Florenzi, Verratti et Kean

Le sélectionneur de l’Italie, Roberto Mancini, a dévoilé la liste des joueurs retenus pour les matches contre l’Irlande du Nord (25 mars), la Bulgarie (28 mars) et la Lituanie (31 mars). Pour ces trois rencontres qui comptent pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, la Nazionale a convoqué les trois joueurs du Paris Saint-Germain Alessandro Florenzi, Marco Verratti et Moise Kean. Rafael Toloi (Atalanta Bergame) et Matteo Ricci (Spezia) sont conviés pour la première fois de leur carrière. Sont également appelés Gianluigi Donnarumma (Milan AC), Leonardo Bonucci (Juventus Turin), Giorgio Chiellini (Juventus Turin), Federico Chiesa (Juventus Turin) et Ciro Immobile (Lazio Rome).

Joachim Löw, Allemagne

Allemagne : le groupe de Löw pour l’Islande, la Roumanie et la Macédoine

L’Allemagne a communiqué la liste des joueurs appelés pour la trêve internationale et les trois matches face à l’Islande (25 mars), la Roumanie (28 mars) et la Macédoine du Nord (31 mars) dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022. Le sélectionneur Joachim Löw, qui honore ses derniers mois sur le banc de la Mannschaft, n’a pas convoqué Jérôme Boateng, Mats Hummels et Thomas Müller, après avoir ouvert la porte à leur retour dans le groupe. Aux côtés des cadres habituels que sont Manuel Neuer (Bayern Munich), Toni Kroos (Real Madrid), Ilkay Gündogan (Manchester City) ou encore Timo Werner (Chelsea), le technicien de 61 ans convoque pour la première fois de leur carrière les pépites Jamal Musiala (Bayern Munich) et Florian Wirtz (Bayer Leverkusen), une présence qui va leur donner l’espoir d’accrocher une place pour la phase finale du championnat d’Europe (11 juin-11 juillet).

Roberto Martinez, Belgique

Belgique : Martinez donne sa liste contre le Pays de Galles, la République Tchèque et la Biélorussie

Le sélectionneur de la Belgique, Roberto Martinez, a publié ce vendredi la liste des joueurs retenus pour la prochaine trêve internationale. Le technicien espagnol a dévoilé un groupe élargi de 32 joueurs pour les trois matches face au Pays de Galles (24 mars), la République Tchèque (27 mars) et la Biélorussie (30 mars) comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 de la zone Europe. Les Diables Rouges sont privés d’Eden Hazard. Le milieu offensif du Real Madrid est blessé à la cheville et sa participation pour la phase finale de l’Euro (11 juin-11 juillet) n’est pas assurée. Aux côtés de Thibaut Courtois (Real Madrid), Kevin De Bruyne (Manchester City) et Romelu Lukaku (Inter Milan), trois joueurs de Ligue 1 ont été conviés : le défenseur central de l’Olympique Lyonnais Jason Denayer, le latéral droit du Stade de Reims Thomas Foket et l’ailier du Stade Rennais Jérémy Doku.

Gareth Southgate

Angleterre : le groupe de Southgate, sans Alexander-Arnold

Gareth Southgate a donné sa liste pour les matchs de l’équipe d’Angleterre du mois de mars. Le sélectionneur anglais a communiqué le nom des 26 joueurs qu’il a retenus pour le prochain rassemblement de sa sélection. Ollie Watkins (Aston Villa) et Jesse Lingard (West Ham) sont présents, tandis que Trent Alexander-Arnold (Liverpool) est absent. À noter également les retours de Luke Shaw (Manchester United) et John Stones (Manchester City). Le groupe anglais : Dean Henderson, Sam Johnstone, Nick Pope, Ben Chilwell, Conor Coady, Eric Dier, Reece James, Harry Maguire, Tyrone Mings, Luke Shaw, John Stones, Kieran Trippier, Kyle Walker, Jude Bellingham, Phil Foden, Jesse Lingard, Mason Mount, Kalvin Phillips, Declan Rice, James Ward-Prowse, Ollie Watkins, Dominic Calvert-Lewin, Harry Kane, Marcus Rashford, Bukayo Saka, Raheem Sterling. Pour rappel, l’Angleterre jouera contre Saint-Marin, le 25 mars, l’Albanie, le 28 mars, et la Pologne, le 31 mars.

Didier Deschamps, Equipe de France

Equipe de France : Deschamps s’explique sur le retour de Dembélé

Ousmane Dembélé est de retour en équipe de France. Le milieu offensif du FC Barcelone a été convoqué par Didier Deschamps pour les trois matches des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 contre l’Ukraine (24 mars), le Kazakhstan (28 mars) et la Bosnie-Herzégovine (31 mars). Débarrassé depuis plusieurs mois de ses soucis physiques et disposant d’un temps de jeu important avec les Blaugrana (34 matches toutes compétitions confondues en 2020-2021, 8 buts), l’ailier de 23 ans n’a plus porté le maillot des Bleus depuis le 16 novembre 2018 contre les Pays-Bas (0-2), en Ligue des Nations. En conférence de presse, le sélectionneur des champions du monde 2018 a justifié le retour de l’ancien Rennais. “Il a enchaîné pas mal de blessures. Depuis plusieurs semaines, il enchaîne les matches. Il a retrouvé ses capacités athlétiques, avec cette capacité à faire des différences. Il marque des buts, il pourrait en marquer encore plus. Il aspire à gagner en efficacité. Il a retrouvé le niveau qu’il avait. Il peut être utilisé à plusieurs postes.” Le technicien de 52 ans affiche ses attentes pour le numéro 11 barcelonais. “C’est encore un jeune joueur qui n’a pas été épargné par les blessures. Il a commencé très tôt. Rennes, Dortmund, le Barça… On ne peut pas dire qu’il n’a pas une carrière de haut niveau. Il a été freiné par la répétition des blessures, de lourdes interventions. Il faut qu’il gagne en maturité, qu’il soit épargné par les blessures. Ce qu’il est capable de faire aujourd’hui, il le faisait déjà

Didier Deschamps, Equipe de France

Equipe de France : la liste de Deschamps pour l’Ukraine, le Kazakhstan et la Bosnie

Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, a dévoilé ce jeudi la liste des joueurs retenus pour les trois matches contre l’Ukraine (mercredi 24 mars), le Kazakhstan (dimanche 28 mars) et la Bosnie-Herzégovine (mercredi 31 mars), comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Didier Deschamps a publié ce jeudi, au siège de la Fédération française de football, une liste très attendue, la dernière avant la phase finale de l’Euro prévue du 11 juin au 11 juillet prochains. Pour les trois rencontres contre l’Ukraine (mercredi 24 mars), le Kazakhstan (dimanche 28 mars) et la Bosnie-Herzégovine (mercredi 31 mars) qui marqueront le début des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar, le sélectionneur de l’équipe de France a retenu un groupe élargi de 26 joueurs. Si Houssem Aouar, Eduardo Camavinga et Jonathan Ikoné manquent à l’appel en raison de leur participation à l’Euro Espoirs, Paul Pogba a été convié. Remis d’une blessure à la cuisse droite, le milieu de terrain de Manchester United doit faire son retour à la compétition contre l’AC Milan (21 heures), en huitième de finale retour de la Ligue Europa. Aux côtés de Hugo Lloris et Steve Mandanda sont appelés Alphonse Areola (Fulham) et Mike Maignan (Lille), le premier cité ayant été préféré à Benoît Costil. Blessés, Dayot Upamecano (RB Leipzig) et Corentin Tolisso (Bayern Munich) manquent à l’appel comme Steven N’Zonzi, dont les prestations ne sont pas assez satisfaisantes avec le Stade Rennais. En attaque, si Wissam Ben Yedder (Monaco) et Anthony Martial (Manchester United) sont

Fernando Santos, Portugal

Portugal : la liste retenue contre l’Azerbaïdjan, la Serbie et le Luxembourg

Le sélectionneur du Portugal, Fernando Santos, a dévoilé mardi la liste des joueurs convoqués pour la prochaine trêve internationale. Outre l’attaquant de la Juventus Turin Cristiano Ronaldo, le milieu de Manchester City Bernardo Silva, le milieu offensif de Manchester United Bruno Fernandes et l’attaquant de l’Atletico Madrid Joao Félix, quatre joueurs de Ligue 1 ont été retenus par le champion d’Europe 2016 : Anthony Lopes (Olympique Lyonnais), José Fonte (Lille), Danilo Pereira (Paris Saint-Germain) et Renato Sanches (Lille). Les Portugais seront opposés à l’Azerbaïdjan (24 mars), la Serbie (27 mars) et le Luxembourg (30 mars) dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar au sein de la zone Europe. L’occasion pour la Seleção de peaufiner sa préparation en vue de la phase finale de l’Euro, programmée du 11 juin au 11 juillet. Tombé dans le groupe F, le Portugal affrontera la France, l’Allemagne et la Hongrie.

Luis Enrique, Espagne

Espagne : la liste des joueurs retenus contre la Grèce, la Géorgie et le Kosovo

Le sélectionneur de l’Espagne, Luis Enrique, a communiqué la liste des joueurs convoqués pour la prochaine trêve internationale. Pour les rencontres contre la Grèce (25 mars), la Géorgie (28 mars) et le Kosovo (31 mars) comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar, le technicien de 50 ans a appelé 24 joueurs. Pour sa dernière liste avant la phase finale du championnat d’Europe (11 juin-11 juillet), la Roja a retenu Robert Sanchez (Brighton and Hove Albion), Bryan Gil (Eibar), Pedro Porro (Sporting Portugal) et Pedri (FC Barcelone), qui constituent les nouveautés. Blessé, le latéral gauche du Paris Saint-Germain Juan Bernat est logiquement absent, tandis que Pablo Sarabia et Ander Herrera n’ont pas été appelés. De retour à la compétition avec le Real Madrid contre Elche samedi dernier (2-1, 27e journée de Liga), Sergio Ramos est présent comme le gardien de but de Manchester United David de Gea, le trio du FC Barcelone Jordi Alba, Sergio Busquets et Pedri ou encore l’attaquant de la Juventus Turin Alvaro Morata.

Ralf Rangnick

Allemagne : Rangnick est prêt à remplacer Löw

La course à la succession de Joachim Löw est lancée. Dans un communiqué, la Fédération allemande de football a fait savoir que le technicien de 61 ans quittera son poste de sélectionneur national à l’issue de l’Euro (11 juin-11 juillet). Les candidats ne manqueront pas pour s’installer sur le banc de la Mannschaft. Si l’entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp a prévenu qu’il ne dirigera pas les champions du monde 2014, Ralf Rangnick a lui annoncé la couleur. Libre de tout contrat, le technicien allemand de 62 ans s’est dit prêt à récupérer le poste, auprès de Sky Germany. “Si je suis encore libre à ce moment-là, bien sûr. Quoi qu’il en soit, c’est une question de respect. C’est une place qui ne laisse personne indifférent. Je décrocherais et j’écouterais. Vous pouvez imaginer beaucoup de choses. C’est une question de timing, pour le moment je suis libre, mais M. Keller (le président de la Fédération allemande) veut prendre son temps. Il ne nous reste plus qu’à voir ce qui se passera au cours des prochaines semaines”, a indiqué l’ancien entraîneur du RB Leipzig. En attendant de connaître celui qui aura la lourde tâche de remplacer Joachim Löw, nommé en juillet 2006, les partenaires de Manuel Neuer ont les yeux rivés vers la phase finale du championnat d’Europe. Les Allemands sont tombés dans un groupe F très relevé avec le Portugal, la France et la Hongrie comme adversaires.

Ryan Giggs

Pays de Galles : Ryan Giggs remplacé provisoirement sur le banc

La Fédération galloise de football a confirmé ce mercredi le remplacement temporaire de son sélectionneur national Ryan Giggs. Par le biais d’un communiqué publié sur son site officiel, la FA Wales a indiqué que le technicien gallois de 47 ans allait être supplée par son adjoint Robert Page. Le technicien de 56 ans dirigera les partenaires de Gareth Bale lors de la prochaine trêve internationale, marquée notamment par deux rencontres contre la Belgique (24 mars) et la République Tchèque (30 mars) comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar au sein de la zone Europe. Dans le groupe E, le Pays de Galles sera également amené à croiser la route de la Biélorussie et l’Estonie. Cette décision a été prise suite à l’arrestation pour des faits présumés de violences de l’ancien milieu de terrain de Manchester United. Pour rappel, Ryan Giggs dirige la sélection galloise depuis janvier 2018 et dispose d’un contrat qui court jusqu’en juin 2022.

Joachim Löw, Allemagne

Allemagne : Löw fait une grande annonce sur son avenir

Joachim Löw (61 ans) a indiqué qu’il quitterait le banc de la Mannschaft, après l’Euro 2021. Sa décision a été acceptée par la Fédération allemande de football. Le sélectionneur allemand a transmis un communiqué pour indiquer qu’il quitterait son poste, après l’Euro de l’été prochain : « J’entreprends cette démarche en toute conscience, avec une grande fierté et une immense gratitude, mais en même temps avec une grande motivation ininterrompue en ce qui concerne le prochain tournoi du Championnat d’Europe. Fier parce que c’est quelque chose de très spécial et un honneur pour moi de m’impliquer dans mon pays. Et parce que j’ai eu la possibilité de travailler avec les meilleurs footballeurs du pays pendant près de 17 ans au total et de les accompagner dans leur développement », a-t-il écrit. Champion du monde 2014, le technicien est en difficulté depuis quelques années. Il ne tiendra donc pas les rênes de l’équipe allemande à l’occasion du Mondial qatari.

stade qatari coupe du monde

Mondial 2022 (Q) : les éliminatoires de la zone Amérique du Sud reportés

La prochaine trêve internationale ne concernera pas les joueurs du continent sud-américain. Par le biais d’un communiqué publié samedi, la CONMEBOL a annoncé le report des deux prochaines journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar pour la zone Amérique du Sud. Les restrictions sanitaires liées à la crise du coronavirus rendent impossibles les déplacements des joueurs du continent européen. “Le conseil de la CONMEBOL a décidé de suspendre les deux journées des éliminatoires du Qatar 2022 prévues en mars. La décision est due à l’impossibilité d’avoir tous les joueurs sud-américains au moment opportun. La FIFA analyse la reprogrammation, en coordination avec la CONMEBOL et les associations membres. Bientôt, les différentes options pour organiser les matches seront étudiées”, a indiqué la Confédération sud-américaine de football. Après quatre journées, le Brésil occupe la première place des éliminatoires de la zone Amérique du Sud avec douze points, et deux longueurs d’avance sur l’Argentine.

Neymar, Brésil

Mondial 2022 (Q) : plusieurs matchs reportés dans la zone Amsud?

En raison de la crise sanitaire, plusieurs matchs comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 sont désormais menacés d’un report. Le match entre la Colombie et le Brésil programmé le 25 mars prochain pourrait être reporté en raison des contraintes sanitaires liées au Covid-19. Les chances de recevoir un vol en provenance du Brésil sont très faibles, il n’y a aucun moyen de justifier l’arrivée d’un vol charter, a expliqué ce vendredi le ministre colombien de la santé Fernando Ruiz. En effet, la Colombie a suspendu les vols en provenance de ce pays depuis plus d’un mois en raison du variant brésilien. D’autres rencontres sont également menacées et la FIFA et la Confédération sud-américaine de football envisagent bel et bien un report des matchs prévus fin mars. L’hypothèse d’organiser ces rencontres sur le sol européen est également à l’étude.

Mondial 2022 (Q) : le match France-Ukraine confirmé à huis-clos

En raison du contexte sanitaire lié à l’épidémie de Covid-19, la rencontre France-Ukraine se jouera bel et bien à huis-clos alors que la Fédération française de football espérait accueillir quelques milliers de personnes. Cette rencontre comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 programmée le 24 mars prochain se jouera sans public au Stade de France. La demande de la FFF a été refusée par les pouvoirs publics principalement en raison de la menace d’un reconfinement le week-end en Île-de-France.

stade qatari coupe du monde

Norvège : un club demande le boycott du Mondial qatari

Le club du Tromso IL a demandé à sa fédération de boycotter la Coupe du monde qui se disputera au Qatar, en 2022. La formation norvégienne a publié un communiqué adressé à sa fédération. Il fait notamment suite aux divulgations du Guardian, il y a quelques jours. Le journal anglais avait affirmé que 6500 ouvriers étaient décédés sur les chantiers des stades du Mondial. Voici le communiqué en question : « Depuis plusieurs années, il y a eu de vives critiques à l’encontre de la FIFA et du Qatar dans le cadre de la Coupe du monde en 2022. Tout a commencé par l’attribution de la compétition, qui a été qualifiée de corrompue par plusieurs équipes, suivi par des informations faisant état de conditions de travail indignes pour les travailleurs détachés, liées à la construction des installations de la Coupe du monde. Différents acteurs font état depuis de nombreuses années de très nombreux décès liés à la prochaine Coupe du monde. Le système est décrit comme un esclavage moderne. La stratégie contre cela a consisté à engager un dialogue et à critiquer. La Fédération norvégienne de football a elle-même choisi cette stratégie. Un outil auquel nous croyons au Tromso IL ! Mais les critiques et le dialogue n’ont pas abouti. Le Guardian a récemment publié un rapport faisant état de la mort d’un grand nombre de travailleurs étrangers. Les chiffres sont horrifiants ! La stratégie qui a été suivie n’a pas donné les résultats escomptés et nous pensons qu’il est temps de passer à l’étape suivante ; boycotter.

Noël Le Graët, FFF

EdF : Le Graët veut des spectateurs pour France-Ukraine

Le président de la FFF, Noël Le Graët, s’est prononcé en faveur d’un retour du public dans les stades, en l’occurrence ici, au Stade de France, à la fin du mois de mars. Selon des propos rapportés par France Football, le président de 79 ans souhaite expérimenter un retour du public dans les enceintes sportives : “Vous vous doutez bien qu’avec le Stade de France qui fait 80 000 places, j’aimerais qu’on puisse mettre au moins 30 % minimum de spectateurs à titre expérimental.” La rencontre face à l’Ukraine, qui se jouera le 24 mars au Stade de France, compte pour les qualifications à la Coupe du Monde 2022. Les Bleus affronteront aussi le Kazakhstan (le 28 mars) et la Bosnie-Herzégovine (le 31 mars), les deux fois à l’extérieur. Le dernier match des Bleus, dans l’enceinte de Saint-Denis, s’est déroulé sans spectateur, le 17 novembre 2020, face à la Suède (victoire 4-2).

Bruno Guimaraes, OL, Lyon

OL : Guimaraes veut remporter la C1 et le Mondial

Bruno Guimarães (23 ans) a de très grandes ambitions. Il souhaite remporter les trophées majeurs, et particulièrement la Ligue des Champions et la coupe du monde. Lors d’un entretien accordé au site officiel de l’OL, le milieu de terrain a évoqué les grands objectifs. Il vise très haut : “Mon objectif, c’est de gagner la Ligue des Champions, les Jeux olympiques et la Coupe du Monde. Si je réussis ça, je peux finir ma carrière tranquillement”, a-t-il ainsi lâché. “Mon rêve était de marquer mon nom dans l’histoire du club” Le joueur a par ailleurs admis des différences entre les championnats français et brésilien : “La différence est surtout au niveau de l’intensité. Au Brésil, 4 ou 5 joueurs jouent avec la même intensité qu’en France. Ici, même si une équipe a moins de qualité, elle va tout le temps courir et ne rien lâcher. Mais le football brésilien m’a apporté l’intelligence de jeu, notamment grâce au futsal auquel je joue depuis toujours.” Il espère aussi marquer l’histoire du club : “Pour ma première année passée ici je suis vraiment content, et j’espère faire encore mieux maintenant. Quand je suis arrivé ici, je disais que mon rêve était de marquer mon nom dans l’histoire du club, et je pense que, petit à petit, je suis en train de le faire.” Sous contrat jusqu’en juin 2024, Bruno Guimarães a participé à 21 matchs (dont 13 comme titulaire), inscrit 1 but et délivré 1 passe décisive en Ligue 1, cette saison. Il compte 1 sélection avec l’équipe

Géorgie : Sagnol prend les rênes de la sélection

Après quelques années passées loin des responsabilités du terrain, l’ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux Willy Sagnol (43 ans) va devenir le prochain sélectionneur de la Géorgie. L’ancien sélectionneur des Espoirs prendra un vol pour Tbilissi en fin de semaine afin de signer son contrat avec la Fédération géorgienne de football. Un bail de deux ans attend Sagnol qui aura pour mission de bien figurer lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Il dirigera son premier match face à la Suède le 25 mars à Stockholm. L’Espagne, la Grèce et le Kosovo figurent également dans ce groupe.

Chili : Martin Lasarte nouveau sélectionneur de la Roja (Officiel)

La Fédération chilienne de football a officialisé ce jeudi le nom de son nouveau sélectionneur national, en remplacement de Reinaldo Rueda. Dans un communiqué, la Roja annonce la nomination de Martin Lasarte. L’Uruguayen de 59 ans s’est engagé jusqu’au terme des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Les dirigeants chiliens prolongeront automatiquement son contrat en cas de qualification des partenaires d’Alexis Sanchez à la phase finale de la compétition, organisée par le Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022. L’ancien coach de la Real Sociedad était sans poste depuis son départ d’Al Ahly (Egypte), en août 2019. Le Chili occupe actuellement la sixième place de la zone Amérique du Sud avec quatre points, en quatre journées. 🤝 ¡Bienvenido, Profe! 🇨🇱⚽️ Martín Lasarte es el nuevo Director Técnico de #LaRoja 🔗 https://t.co/uDyr6TGiUN pic.twitter.com/0BFAjBWctj — Selección Chilena (@LaRoja) February 10, 2021

Didier Deschamps, Equipe de France

Classement FIFA : la France boucle 2020 à la deuxième place

La FIFA a publié ce jeudi son dernier classement des nations de l’année 2020. Aucun changement n’est à signaler dans le Top 10. Avec 1 780 points, la Belgique termine l’année à la première place, et ce pour la troisième année consécutive, devant la France (1 755 pts) et le Brésil (1 743 pts). Ce trio était le même à l’issue de l’année 2019. Suivent l’Angleterre (1 670 pts), le Portugal (1 662 pts), l’Espagne (1 645 pts), l’Argentine (1 642 pts), l’Uruguay (1 639 pts), le Mexique (1 632 pts) et l’Italie (1 625 pts). Les Bleus de Didier Deschamps feront leur retour sur les terrains lors de la venue de l’Ukraine, le mercredi 24 mars, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. À court terme, les champions du monde 2018 auront les yeux rivés vers la phase finale du championnat d’Europe (11 juin-11 juillet). Dans le groupe F, les Français affronteront l’Allemagne (15 juin), la Hongrie (19 juin) et le Portugal (23 juin). CLASSEMENT FIFA/Coca-Cola Top 10 inchangé ce mois-ci. Podium de 2020 : ? : Belgique?? ? : France?? ? : Brésil?? En savoir plus ? https://t.co/eGvKZR3iiY pic.twitter.com/JNMDewy2gg — FIFA.com (FR) ⚽ (@fifacom_fr) December 10, 2020

Mondial 2022 (Q) : le Qatar intégré à la zone Europe ?

D’après les informations du journal britannique The Independent, le Qatar aurait fait une demande surprenante auprès de la Fifa. Le pays organisateur de la Coupe du monde 2022 souhaiterait en effet intégrer l’un des groupes des éliminatoires de la zone Europe. Le pays hôte du prochain Mondial est bien sûr qualifié d’office pour cette compétition mais la Fédération qatarienne voudrait que sa sélection soit reversée dans l’un des groupes de la zone Europe afin de se mesurer à des équipes plus compétitives. Ces matchs ne compteraient pas dans le classement du groupe en question mais présenterait le désavantage de charger un peu plus le calendrier. The Independent explique que le Qatar devrait être reversé dans l’une des poules ne comptant que cinq pays et le groupe A semble actuellement privilégié (Irlande, Portugal, Luxembourg, Serbie, Azerbaïdjan). Pour rappel, le Qatar avait déjà obtenu le droit de participer à la Copa America 2019 en tant qu’invité. La sélection qatarienne avait été éliminée au premier tour après deux défaites contre la Colombie et l’Argentine et un match nul contre le Paraguay.

Didier Deschamps, Equipe de France

Mondial 2022 (Q) : le calendrier complet des Bleus est tombé

Au lendemain du tirage au sort des éliminatoires du Mondial 2022 à Zurich, le calendrier complet de l’équipe de France a été dévoilé ce mardi. Les champions du monde en titre connaissent désormais leur programme complet dans ce groupe plutôt abordable même s’il faudra respecter tout le monde de l’aveu même de Didier Deschamps. Les Bleus entameront cette campagne des qualifications pour la Coupe du monde 2022 avec la réception de l’Ukraine le 24 mars au Stade de France. Les Tricolores enchaineront ensuite avec deux déplacements au Kazakhstan le 28 mars, puis trois jours plus tard en Bosnie-Herzégovine. Le calendrier complet des Bleus : Mercredi 24 mars 2021 : France – Ukraine Dimanche 28 mars : Kazakhstan – France Mercredi 31 mars : Bosnie-Herzégovine – France Mercredi 1er septembre : France – Bosnie-Herzégovine Samedi 4 septembre : Ukraine – France Mardi 7 septembre : France – Finlande Samedi 13 novembre : France – Kazakhstan Mardi 16 novembre : Finlande – France

Didier Deschamps, Equipe de France

Mondial 2022 (Q) : la réaction de Deschamps après le tirage

Alors que l’équipe de France affrontera l’Ukraine, la Finlande, la Bosnie-Herzégovine et le Kazakhstan dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022, Didier Deschamps a réagi au tirage au sort. Même si le tirage au sort paraît abordable pour les champions du monde, le sélectionneur de l’équipe de France préfère rester prudent. “On peut avoir différentes interprétations d’un tirage. On connaît très bien l’Ukraine et la Finlande, pour les avoir rencontrées récemment. Mais on n’a jamais joué le Kazakhstan, par exemple. Je ne vais pas sauter au plafond. Il faut toujours avoir suffisamment d’humilité et de respect envers ces équipes. La France est favorite, mais il faudra faire le nécessaire sur le terrain. Le risque est de se considérer plus fort que les autres“, a prévenu le sélectionneur de l’équipe de France. Didier Deschamps attend surtout de connaître le calendrier. “Vous l’avez vu en octobre et en novembre, ce n’est pas évident quand il y a trois matchs de suite à gérer. Autant quatre jours, c’est bien, mais, trois jours, cela fait court. Il faudra bien gérer cette logistique pour planifier notre programme du mieux possible. On a une bouée de sauvetage (une place en barrages en cas d’échec), certes. Mais on ne commencera pas la phase de qualification en pensant à cela. L’objectif est clair : finir premier de notre groupe. Il faut partir avec cette idée-là et de ne pas penser au reste. C’est même risqué d’envisager cette possibilité. Prenons l’option numéro un, la plus directe“, a-t-il poursuivi.

Didier Deschamps, Equipe de France

Mondial 2022 (Q) : les Bleus sont fixés, le tirage complet des groupes

Le tirage au sort des éliminatoires du Mondial 2022 a été effectué ce lundi soir à Zurich et à huis-clos en raison de la pandémie de Covid-19. L’équipe de France est désormais fixée sur son sort et peut se féliciter d’avoir hérité d’un groupe largement à sa portée. Les Bleus évolueront avec l’Ukraine, la Finlande, la Bosnie-Herzégovine et le Kazakhstan. Grâce au statut de têtes de série, les autres grandes nations européennes ont été relativement épargnée pour la plupart même si les Pays-Bas auront fort à faire avec la Turquie et la Norvège dans le groupe G. L’Espagne affrontera la Suède dans le groupe B. L’Italie devra défier la Suisse alors que l’Angleterre croisera la route de la Pologne de Robert Lewandowski. Treize des trente-deux équipes qui disputeront la Coupe du monde 2022 seront européennes. Les dix premiers de chaque groupe valideront directement leur billet pour le Qatar. Trois pays viendront ensuite compléter la sélection européenne à l’issue des barrages. Comme la Belgique, les Bleus participeront quoi qu’il arrive et au minimum aux barrages même s’ils se manquent complètement grâce à leur place de meilleur premier de la Ligue A en Ligue des Nations. Groupe A : Portugal, Serbie, Irlande, Luxembourg et Azerbaidjan Groupe B : Espagne, Suède, Grèce, Georgie, Kosovo Groupe C : Italie, Suisse, Irlande du nord, Bulgarie, Lituanie Groupe D : France, Ukraine, Finlande, Bosnie-Herzégovine et Kazakhstan Groupe E : Belgique, Pays de Galles et République tchèque, Bielorussie, Estonie Groupe F : Danemark, Autriche, Ecosse, Israël, Feroe, Moldavie Groupe G : Pays-Bas,

Norvège : Solbakken remplace Lagerbäck sur le banc (Officiel)

Lars Lagerbäck n’est plus le sélectionneur de la Norvège. Par un communiqué, la Fédération norvégienne de football a officialisé le départ du technicien de 72 ans, en poste depuis février 2017. Le coach suédois, ancien sélectionneur de la Suède et de l’Islande, paye la non-qualification des partenaires d’Erling Haaland pour la phase finale de l’Euro 2020, décalé du 11 juin au 11 juillet 2021. Pour rappel, la sélection nordique a été éliminée en demi-finales des barrages par la Serbie (1-2). En Ligue des Nations, la Norvège a terminé deuxième du groupe 1 de la Ligue B, à trois points de l’Autriche, et manqué la promotion en Ligue A. Pour le remplacer, la NFF a choisi Stale Solbakken. Libre sur le marché, le Norvégien de 52 ans prendra ses fonctions à compter du 7 décembre. La Fédération précise qu’un projet de quatre ans allait être mis en place à ses côtés, en prévision des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 qui débuteront en mars prochain et du championnat d’Europe 2024.

Colombie : Carlos Queiroz n’est plus le sélectionneur (Officiel)

La Fédération colombienne de football a annoncé ce mercredi, dans un communiqué publié sur son site officiel, le départ de son sélectionneur Carlos Queiroz. La FCF a convenu d’un commun accord de mettre un terme à sa collaboration avec l’entraîneur portugais de 67 ans, qui avait succédé à José Pekerman le 7 février 2019. Il avait paraphé à sa nomination un contrat de quatre ans. L’identité de son successeur n’est pas encore connue. L’ancien sélectionneur du Portugal et de l’Iran, qui aura dirigé 18 matches sur le banc de la Tri, paye les conséquences des performances décevantes des partenaires de James Rodriguez. Lors de la dernière trêve internationale, le huitième de finaliste de la Coupe du monde 2018 a subi deux lourdes défaites contre l’Uruguay (0-3) et le Brésil (1-6), dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022. Après quatre journées, la Colombie occupe la septième place de la zone Amérique du Sud avec quatre points.

Joachim Löw, Allemagne

Allemagne : Löw confirmé sur le banc de la sélection (Officiel)

La Fédération allemande de football a scellé ce lundi l’avenir de son sélectionneur Joachim Löw. Au terme d’une réunion au sommet organisée à Francfort avec l’ensemble des dirigeants du football allemand, la DFB a confirmé dans ses fonctions l’entraîneur de 60 ans, comme annoncé dans un communiqué, grâce notamment au soutien du directeur des équipes nationales et de l’académie Oliver Bierhoff. Les membres du Comité exécutif ont expliqué que la déroute subie le 17 novembre dernier contre l’Espagne à Séville (0-6), en Ligue des Nations, ne pouvait pas remettre en cause à elle seule la légitimité du technicien allemand, qui avait conduit ses troupes au sacre mondial en 2014. En poste depuis juillet 2006, Joachim Löw est invité à poursuivre la voie du renouvellement de son groupe, dans la foulée de la décision prise en mars 2019 de ne plus convoquer Mats Hummels, Jérôme Boateng et Thomas Müller. Sous contrat jusqu’en 2022, il dirigera sauf coup de théâtre les partenaires de Timo Werner lors de la phase finale de l’Euro, décalé du 11 juin au 11 juillet 2021 et durant lequel la Mannschaft affrontera dans le groupe F la France, le Portugal et la Hongrie.

Joachim Löw, Allemagne

Allemagne : Löw doit rencontrer ses dirigeants ce lundi

La presse allemande croit savoir que la réunion au sommet entre la Fédération allemande de football et Joachim Löw a été avancée. Initialement programmées le 4 décembre prochain, comme l’avait communiqué la DFB, les discussions entre les dirigeants du football allemand et le sélectionneur de la Mannschaft sont finalement prévues ce lundi, si l’on en croit les informations du journal Bild. C’est à Francfort que cette entrevue doit se tenir entre les différentes parties prenantes de l’avenir du technicien de 60 ans. La Fédération allemande de football souhaite faire le point avec son sélectionneur, en poste depuis juillet 2006, à la suite de la lourde défaite concédée face à l’Espagne à Séville (0-6), le 17 novembre dernier dans le cadre de la Ligue des Nations. Joachim Löw, qui avait mené les partenaires de Manuel Neuer à la victoire finale à la Coupe du monde 2014, reste pour le moment en place à quelques mois de la phase finale du championnat d’Europe (11 juin-11 juillet). Dans le groupe F, l’Allemagne affrontera la France, le Portugal et la Hongrie.

Mondial 2022 (Q) : la France tête de série, les chapeaux des éliminatoires dévoilés

La FIFA a révélé les six chapeaux des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 (21 novembre-18 décembre) dans la zone Europe, dont le tirage au sort est prévu le 7 décembre. Crédit photo : @fifaworldcup_fr Les pots ayant été fixés selon le classement FIFA, la France est calée dans le chapeau 1 en compagnie de la Belgique, l’Angleterre, le Portugal, l’Espagne, l’Italie, la Croatie, le Danemark, l’Allemagne et les Pays-Bas. Les Bleus de Didier Deschamps ne croiseront la route d’aucune de ces nations durant les qualifications. Le chapeau 2 comprend la Suisse, le Pays de Galles, la Pologne, la Suède, l’Autriche, l’Ukraine, la Serbie, la Turquie, la Slovaquie et la Roumanie. Le chapeau 3 inclut la Russie, la Hongrie, l’Irlande, la République tchèque, la Norvège, l’Irlande du Nord, l’Islande, l’Écosse, la Grèce et la Finlande. Figurent dans le chapeau 4 la Bosnie-Herzégovine, la Slovénie, le Monténégro, la Macédoine du Nord, l’Albanie, la Bulgarie, Israël, la Biélorussie, la Géorgie et le Luxembourg. Dans le chapeau 5 se trouvent l’Arménie, Chypre, les Îles Féroé, l’Azerbaïdjan, l’Estonie, le Kosovo, le Kazakhstan, la Lituanie, la Lettonie et Andorre. Enfin, le chapeau 6 inclut Malte, la Moldavie, le Liechtenstein, Gibraltar et Saint-Marin. Les dix pays vainqueurs de groupe seront qualifiés pour la phase finale du Mondial 2022, tandis que les dix deuxièmes iront en barrages.

Joachim Löw, Allemagne

Allemagne : une réunion va se tenir pour Joachim Löw

La Fédération allemande de football a publié ce lundi un communiqué. La DFB annonce la tenue d’une réunion au sommet suite à la débâcle subie le 17 novembre dernier contre l’Espagne (0-6), en Ligue des Nations. “Le conseil de la DFB a adopté à l’unanimité un calendrier de collecte, d’évaluation et de conseil sur les résultats. Cela permet également de donner au sélectionneur national le temps et la distance émotionnelle nécessaires pour gérer fondamentalement la situation actuelle de l’équipe nationale. Sportivement pour trouver les causes et analyser la défaite à Séville, et personnellement afin de traiter cette grande déception. Lors de la réunion du conseil de la DFB le 4 décembre, Oliver Bierhoff, le directeur des équipes nationales et de l’académie, présentera et évaluera la situation actuelle de l’équipe nationale. Cela inclut l’expérience de la défaite contre l’Espagne, mais aussi le développement global de l’équipe au cours des deux dernières années. La DFB fournira des informations sur les résultats des consultations et les prochaines étapes au moment opportun“, annonce la Fédération sur son site internet. Si la presse allemande croit savoir que Joachim Löw poursuivra sa mission sur le banc de la Mannschaft, la question de l’avenir du technicien de 60 ans, en poste depuis juillet 2006, sera logiquement mise sur la table à quelques mois de la phase finale de l’Euro (11 juin-11 juillet 2021). Pour rappel, les champions du monde 2014 sont tombés dans le groupe F avec la France, le Portugal et la Hongrie.

Mondial 2022 (Q) : le Brésil s’impose en Uruguay, l’Argentine gagne au Pérou

Le Brésil a réussi un gros coup en dominant l’Uruguay à Montevideo (2-0), dans la nuit de mardi à mercredi, à l’occasion des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Crédit photo : @FIFAWorldCup La sélection auriverde a marqué par Arthur (33e) et Richarlison (45e), contre une Celeste réduite à dix pour une expulsion d’Edinson Cavani (71e). Grâce à ce quatrième succès en quatre journées, la Seleção caracole en tête de la zone Amérique du Sud avec douze points, et deux longueurs d’avance sur l’Argentine. Les joueurs de Lionel Scaloni l’ont emporté au Pérou (2-0) grâce à des buts de Nicolas Gonzalez (17e) et Lautaro Martinez (28e). Dans les autres matches, la Colombie a été humiliée en Equateur (6-1) malgré un but de James Rodriguez. Les Equatoriens occupent la troisième place à trois unités du Brésil. En dépit d’une réalisation d’Arturo Vidal, le Chili cède au Venezuela (2-1). Enfin, le Paraguay et la Bolivie se sont séparés sur un score de parité (2-2). Crédit photo : @FIFAWorldCup

Luis Suarez, Atletico Madrid

Atletico Madrid : Suarez testé positif au coronavirus avec l’Uruguay

La Fédération uruguayenne de football fait savoir que Luis Suarez a été testé positif au coronavirus. L’attaquant de l’Atletico Madrid a été contrôlé positif au virus au même titre que le gardien de but Rodrigo Munoz et Matias Faral, le responsable presse de la Celeste. L’avant-centre de 33 ans ne pourra pas participer au choc contre le Brésil, dans la nuit de mardi à mercredi, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar. L’ancien joueur du FC Barcelone doit également déclarer forfait pour ses retrouvailles avec les Blaugrana samedi prochain, au Wanda Metropolitano, à l’occasion de la 10e journée de Liga. 📄 Comunicado de la Asociación Uruguaya de Fútbol – 16/11/2020 pic.twitter.com/IDbS7JZ7NF — AUF (@AUFOficial) November 16, 2020

Brésil : Marquinhos rend hommage à Cavani

Avant l’affiche entre l’Uruguay et le Brésil, dans la nuit de mardi à mercredi, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar, Marquinhos a évoqué en conférence de presse ses retrouvailles avec Edinson Cavani. Le défenseur central du Paris Saint-Germain s’est rappelé aux bons souvenirs de l’attaquant de la Celeste dans la capitale française et dit se méfier de celui qui porte désormais le maillot de Manchester United, capable selon lui de faire la différence à tout moment. “Pour moi, c’était très agréable de travailler avec Cavani, parce que c’est un grand attaquant. Quand on est face à lui, il faut être très prudent. Il faut essayer de le neutraliser. J’aime affronter de grands attaquants, car cela me permet d’élever mon niveau de jeu. C’est ainsi que l’on progresse et que l’on évolue. Cavani est un joueur décisif, qui apporte beaucoup à ses équipiers. Il joue partout sur le terrain, il attaque, il défend. Nous devons être concentrés à 100 % parce qu’il peut transformer en but la moindre erreur de notre part.“

Mondial 2022 (Q) : le Brésil domine le Venezuela

Sans Neymar, blessé et rentré à Paris, la Seleção a dominé par la plus petite des marges le Venezuela (1-0). Grâce à un but de la tête en deuxième période (66e) de Roberto Firmino, le Brésil s’est difficilement imposé, malgré un onze offensif avec trois numéros 9 en attaque (Roberto Firmino, Gabriel Jesus, Richarlison). L’ex-charnière du PSG, Marquinhos-Thiago Silva, a été titularisée par Tite, qui voit son équipe s’imposer pour la troisième fois en trois matchs de qualification. Leader au classement de la zone Amérique du Sud, devant l’Argentine, le Brésil va défier l’Uruguay, mardi, à Montevideo.

Leverkusen : Palacios gravement blessé avec l’Argentine

Titularisé avec l’Argentine contre le Paraguay (1-1), dans un match des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, Exequiel Palacios a connu une sérieuse blessure qui va le laisser sur la touche pour de longues semaines. Remplacé au bout de 29 minutes de jeu par Giovani Lo Celso après un contact avec Angel Romero, le milieu de terrain du Bayer Leverkusen a subi un traumatisme ayant entraîné une fracture de la colonne lombaire, comme indiqué dans un communiqué par la Fédération argentine de football. Le club allemand a donné des nouvelles de son joueur et fait savoir qu’il sera éloigné des terrains pendant environ trois mois. Depuis le début de la saison 2020-2021, le footballeur de 22 ans a joué six matches toutes compétitions confondues sous les ordres de Peter Bosz, pour trois rencontres de Bundesliga.

Neymar

PSG : le Brésil confirme le forfait de Neymar contre l’Uruguay

La Fédération brésilienne de football a mis fin au suspense sur la participation de Neymar aux deux matches contre le Venezuela (14 novembre) et l’Uruguay (18 novembre), comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 de la zone Amérique du Sud. Rodrigo Lasmar, le médecin de la CBF, a annoncé face à la presse que la présence de l’attaquant du Paris Saint-Germain était définitivement exclue en raison d’une blessure aux adducteurs contractée avec le club de la capitale sur le terrain d’Istanbul Basaksekir (2-0), le 28 octobre dernier lors de la 2e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Déjà forfait face au Venezuela, le footballeur de 28 ans doit également renoncer à l’affiche contre la Celeste de Luis Suarez et Edinson Cavani. “Le joueur s’est présenté lundi et a depuis subi un travail intensif de physiothérapie. Il a montré de bons progrès, mais pas assez pour être disponible pour le match contre l’Uruguay“, a-t-il prévenu. La Seleção n’a donc pris aucun risque avec l’ancien Barcelonais, désormais attendu dans l’Hexagone en prévision du déplacement à Monaco fixé au vendredi 20 novembre (11e journée de Ligue 1).

Mondial 2022 (Q) : l’Argentine tenue en échec par le Paraguay

L’Argentine n’est pas parvenue à dominer le Paraguay à domicile (1-1), dans la nuit de jeudi à vendredi, pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar dans la zone Amérique du Sud. Crédit photo : @FIFAWorldCup Les Paraguayens ont ouvert la marque sur un penalty transformé du droit par Angel Romero (21e). Avant la pause, l’Albiceleste de Lionel Scaloni a recollé sur une tête de Nicolas Ivan Gonzalez (41e), à la réception d’un corner de Giovani Lo Celso. Leandro Paredes a disputé l’intégralité du match, tandis qu’Angel Di Maria est entré à l’heure de jeu. Après deux succès contre l’Equateur (1-0) et la Bolivie (2-1), les coéquipiers de Lionel Messi n’enchaînent pas une troisième victoire consécutive et prennent provisoirement les commandes avec sept points. Lors de la prochaine journée, l’Argentine se rendra au Pérou (17 novembre). Au terme d’un match riche en buts, l’Equateur s’est offert un deuxième succès en trois journées en Bolivie (3-2). Menée 1-0, la Tri a fait la différence sur des réalisations de Beder Caicedo, Angel Delgado et Carlos Gruezo. 📌Fecha 3 #EliminatoriasSudamericanas ⚽️Reviví los goles del empate 1-1 entre @Argentina 🇦🇷 y @Albirroja 🇵🇾 📹https://t.co/RNl1DFLu2m pic.twitter.com/kwqKxbacm3 — CONMEBOL.com (@CONMEBOL) November 13, 2020

Paulo Dybala, Juventus

Juventus : Dybala ne jouera pas avec l’Argentine

L’attaquant de la Juventus Turin, Paulo Dybala, ne participera pas à la trêve internationale avec l’Argentine. Dans un communiqué, l’Albiceleste a officialisé le forfait de l’avant-centre de 26 ans. Le footballeur de la Vieille Dame souffre de symptômes génito-urinaires rendant impossible sa participation aux prochaines rencontres de la sélection de Lionel Scaloni, contre le Paraguay (12 novembre) et le Pérou (17 novembre) dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Dimanche, Paulo Dybala a remplacé Cristiano Ronaldo, blessé à la cheville droite, à la 76e minute de jeu sur le terrain de la Lazio Rome (1-1, 7e journée de Serie A). Par ailleurs, le défenseur central Lisandro Martinez (Ajax Amsterdam) a été convoqué dans la liste. Avec six points, l’Argentine occupe la deuxième place de la zone Amérique du Sud grâce à deux succès contre l’Equateur (1-0) et la Bolivie (2-1).

Uruguay : la liste contre la Colombie et le Brésil avec Suarez et Cavani

Le sélectionneur de l’Uruguay, Oscar Tabarez, a publié la liste des 23 joueurs retenus pour les matches contre la Colombie (13 novembre) et le Brésil (17 novembre), comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Crédit photo : @Uruguay La Celeste a convié sans grande surprise ses attaquants phares Luis Suarez (Atletico Madrid) et Edinson Cavani (Manchester United), aux côtés de Diego Godin (Cagliari), José Maria Gimenez (Atletico Madrid), Lucas Torreira (Atletico Madrid) et Federico Valverde (Real Madrid). Tombeurs du Chili (2-1) puis battus en Equateur (4-2), les Uruguayens occupent la sixième place de la zone Amérique du Sud avec trois points, à seulement trois longueurs du Brésil et de l’Argentine qui se partagent la tête au terme des deux premières journées.

Lionel Scaloni, Argentine

Argentine : la liste de Scaloni avec Di Maria et Paredes

Le sélectionneur de l’Argentine, Lionel Scaloni, a dévoilé la liste des joueurs retenus pour la prochaine trêve internationale et les deux matches contre le Paraguay (12 novembre) et le Pérou (17 novembre), comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. L’Albiceleste a convoqué Angel Di Maria et Leandro Paredes, les deux joueurs du Paris Saint-Germain. L’ailier de 32 ans n’a plus porté le maillot de la sélection depuis le match pour la troisième place de la dernière Copa America contre le Chili (victoire 2-1), le 6 juillet 2019. Il avait depuis été écarté des différentes listes. Lionel Messi (FC Barcelone), Paulo Dybala (Juventus Turin) et Lucas Ocampos (FC Séville) sont également appelés. Avec six points, l’Argentine occupe la deuxième place de la zone Amérique du Sud grâce à deux succès contre l’Equateur (1-0) et la Bolivie (2-1). #SelecciónMayor Lista de futbolistas convocados del exterior para los próximos encuentros de Eliminatorias ante #Paraguay 🇵🇾 y #Perú 🇵🇪 pic.twitter.com/bLjBRv8IdA — Selección Argentina 🇦🇷 (@Argentina) November 6, 2020

Navigation des articles

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement