LOSC : Actus, pronostic PSG – LOSC (trophée des champions), calendrier et cotes

Champion de France héroïque en 2020/21, Lille connaît un mercato peu emballant mais tentera de surprendre à nouveau à l’occasion du trophée des champions programmé le 1er août face au Paris Saint-Germain. Voici la présentation de la saison du LOSC, les meilleurs pronostics PSG – LOSC et les cotes pour ce match.

Quels pronostics pour PSG – LOSC ?

Notre pronostic : match nul

A l’instar de Zebet, qui propose une cote de 3.50, miser sur un match nul peut permettre d’empocher de jolis gains à l’occasion de cette affiche. Les bookmakers placent le PSG en grand favori mais le club de la capitale sera probablement privé de plusieurs internationaux comme Neymar, Marquinhos et Angel Di Maria, toujours en vacances, tandis que la recrue Achraf Hakimi, récemment testé positif au Covid-19, risque de se trouver à court de forme. A l’inverse, le LOSC pourra s’appuyer sur une bonne partie de son équipe type. Le club nordiste a les moyens pour pousser le PSG jusqu’aux tirs au but.

PSG – LOSC, les cotes

  • Victoire de Lille : cote de 4.6
  • Match nul : cote de 3.5
  • Victoire du PSG : cote de 1.58

Les autres pronostics PSG – LOSC

  • Les 2 équipes marquent : oui – 1.63
  • Score exact : 1-1 – 4.48

Actu LOSC

Zebet, notre choix pour parier sur PSG – LOSC

Issue de la société Zeturf, spécialisée à l’origine dans les paris hippiques, Zebet a vu le jour en 2014 et ses spots publicitaires avec sa mascotte rouge et la participation du célèbre commentateur Omar Da Fonseca lui ont rapidement permis d’acquérir une belle notoriété. En ce moment, Zebet propose une offre de bienvenue intéressante avec jusqu’à 100€ de remboursés sur le premier pari s’il est perdant.

Retrouvez notre code promo Zebet pour profiter de cette offre de bienvenue.

Le plus dur commence pour le LOSC…

En devançant le Paris Saint-Germain pour lui ravir sa couronne de champion de France, Lille a réalisé un authentique exploit la saison dernière. Dans le sillage de Burak Yilmaz, auteur d’une première saison en Ligue 1 bluffante à 35 ans, des parades de Mike Maignan et du charisme de leur entraîneur Christophe Galtier, les Dogues ont offert des souvenirs inoubliables à leurs supporters. Mais, comme le veut l’adage, le plus dur n’est pas d’arriver au sommet, mais de s’y maintenir. A ce niveau, le LOSC va devoir faire face à un immense défi…

En effet, Galtier, considéré comme le grand artisan de la résurrection lilloise ces dernières années, a quitté le navire pour rejoindre l’OGC Nice. Et en plus de Maignan et de Boubakary Soumaré, dont les ventes ont déjà été officialisées, d’autres départs d’envergure restent possibles en cas d’offres qui ne se refusent pas. Pour ne rien arranger, les dirigeants nordistes ont perdu beaucoup de temps à tenter de retenir jusqu’au bout un Galtier pourtant clair sur ses intentions. Résultat : son successeur Jocelyn Gourvennec a été nommé tardivement alors que les joueurs avaient déjà repris l’entraînement…

Les premiers résultats des matchs amicaux s’avèrent très mitigés et il faudra sûrement un peu de temps pour que la mayonnaise Gourvennec prenne. L’altercation qui a éclaté à la mi-temps du match contre Courtrai entre Xeka et Tiago Djalo et qui a débouché sur l’expulsion des deux Portugais, symbolise assez bien les récents doutes du LOSC avec l’impression d’une fin de la parenthèse enchantée.

Le club nordiste aura pourtant besoin de toutes ses forces vives pour tenir son rang cette saison. Entre un PSG revanchard, un OM ambitieux, un Lyon new-look et un Monaco sur la pente ascendante, la concurrence pour une qualification en Coupe d’Europe va faire rage, sans même parler de l’éventualité d’un nouveau titre. Surtout, les Nordistes vont devoir gérer leur participation à la Ligue des champions. La saison dernière, les Lillois ont semblé émoussés par leur aventure en Ligue Europa et, pour l’heure, l’effectif s’est plus affaibli que renforcé…

Calendrier du LOSC 

Le Top 5 des matchs de la saison (par ordre chronologique)

  • Lens – Lille – 19/09/2021
  • Lille – OM – 3/10/2021
  • PSG – Lille – 31/10/2021
  • Lille – Lyon – 12/12/2021
  • Lille – Lens 17/04/2022

Le programme des amicaux :

  • Waasland-Beveren (2-0)
  • La Gantoise (0-1)
  • Courtrai (1-1)
  • 22/07 : Benfica
  • 25/07 : FC Porto

Ikone LOSC

Le LOSC déplumé pendant le mercato ?

Couronnée de succès, la saison passée a offert une belle vitrine à plusieurs Lillois qui se retrouvent désormais au centre des convoitises. Acteur clé dans le sacre du LOSC grâce à ses parades décisives, Mike Maignan a été le premier à partir et le gardien a rejoint le Milan AC pour 15 millions d’euros. Titulaire indiscutable en fin de saison, le milieu de terrain Boubakary Soumaré a également quitté le Nord pour rejoindre Leicester en échange de 23 millions d’euros.

Outre l’entraîneur Christophe Galtier, parti à Nice, la valse des départs pourrait ne pas s’arrêter là chez les cadres puisque le défenseur central Sven Botman (Atalanta), les latéraux Zeki Celik (Manchester United, Tottenham, Arsenal, Inter) et Reinildo (Naples), le milieu de terrain Renato Sanches (Liverpool, Arsenal) voire le milieu offensif Jonathan Ikoné (Milan AC, Dortmund, Atalanta) disposent d’une belle cote et pourraient faire l’objet d’offres difficiles à refuser… On parle aussi d’un possible départ du milieu de terrain Xeka, qui ne sera pas retenu et qui plaît à Rennes.

Malgré plus de 40 M€ amassés grâce aux ventes, le LOSC ne compte pas faire de folie dans le sens des arrivées. Pour l’heure, la seule «recrue» se limite au capitaine José Fonte. Arrivé en fin de contrat, le défenseur central a finalement prolongé, ce qui n’est pas un luxe dans le contexte actuel.

Les dirigeants doivent également s’activer pour remplacer Maignan. Auteur d’un Euro solide avec la Suède et sur le départ à l’AS Rome, Robin Olsen tient la corde et représenterait une recrue intéressante. Des renforts supplémentaires sont espérés par les supporters en vue de la Ligue des champions mais la suite du mercato dépendra aussi – et surtout ? – des éventuels départs à combler. On parle ainsi d’un intérêt pour le jeune latéral droit du Standard de Liège, Hugo Siquet, révélé au cours des derniers mois et qui pourrait compenser l’éventuel départ de Celik, tandis que le nom de l’ailier Dodi Lukebakio (Hertha Berlin) circule aussi pour amener une option supplémentaire dans le secteur offensif. Il faudra également dégraisser un effectif composé d’une quarantaine de joueurs sous contrat suite aux différents retours de prêt.

Les principaux départs

  • Mike Maignan (Milan AC, 15 M€);
  • Boubakary Soumaré (Leicester, 23 M€);
  • Adama Soumaoro (Bologne, 2,5 M€);
  • Rominigue Kouamé (Troyes, 2,5 M€) ;
  • Hervé Koffi (Charleroi, 1 M€);

Les principales arrivées

Aucune

L’équipe type possible : Jardim – Celik, Fonte, Botman, Reinildo – Sanches, André, Xeka, Ikoné – Yilmaz, David.

Si l’équipe type du LOSC reste dans cet état d’ici à la fin du mercato, il s’agira d’un moindre mal pour le club nordiste. En attendant, un gardien et un milieu de terrain sont au minimum à recruter.

Les meilleurs pronostics pour la saison de Lille

  1. Lille va-t-il parvenir à conserver son titre de champion de France ? Alors que le PSG a réalisé un début de mercato impressionnant, les bookmakers se montrent pessimistes pour les Dogues. Un sacre du LOSC en Ligue 1 est ainsi coté à 11 chez Zebet, qui fait du PSG son grand favori (cote de 1.20).
  2. Il est moins risqué de miser sur une qualification des Dogues en coupe d’Europe même si, là aussi, il faudra se méfier d’une concurrence renforcée.
  3. Quant au titre de meilleur buteur, il peut être intéressant de placer une pièce sur Burak Yilmaz, même si le Turc, avec ses 16 buts, a terminé très loin de Kylian Mbappé (27 buts) la saison passée. Son compère Jonathan David (13 buts), qui s’est réveillé en fin de saison, pourrait également avoir son mot à dire.

Conclusion : la saison de tous les dangers

Avec le départ de l’entraîneur Christophe Galtier et l’exode pas encore achevé de plusieurs cadres, le champion de France lillois se retrouve confronté à un immense challenge. L’impression que l’effectif s’est affaibli n’est toutefois pas du tout encourageante, alors que se profile la Ligue des champions…